NextPit

Test du Dreame L10s Pro: Un super robot aspirateur avec un seul défaut

NextPit dreame l10s pro closeup
© NextPit

Le Dreame L10s Pro est identique au L10s Ultra, un modèle plus cher et plus premium, pour un prix de 599 euros au lieu de 1199. La seule différence est que la version Pro n'a pas la station autonettoyante du modèle ultra. On a testé le Dreame L10s Pro et on vous dit si vous avez vraiment perdu au change ou pas.

Note

Plus

  • Design élégant et configuration simple
  • Très bonne performance d'aspiration et de balayage

Moins

  • Pas de fonction de caméra de surveillance
  • Pas de station autonettoyante

Le Dreame L10s Pro en bref

Le Dreame L10s Pro fait partie des meilleurs robots de nettoyage de sa catégorie, avec des performances d'aspiration et de balayage impeccables. Il offre ici les mêmes performances que le L10s Ultra qu'on a testé, qui coûte plus de 1000 euros et qui est actuellement en tête de notre sélection des meilleurs aspirateurs robots.

Ndlr: Cet article a été réalisé dans le cadre d'un partenariat commercial entre Dreame et NextPit. Le fabricant n'a eu aucune influence sur le contenu ni la note de ce test.

La cartographie et la navigation fonctionnent parfaitement, même dans l'obscurité, grâce aux capteurs LiDAR, et la gestion des cartes fonctionne en grande partie sans problème.

Dreame L10s Pro
Le Dreame L10s Pro offre une navigation très fiable grâce au scanner LiDAR / © NextPit.

Le Dreame L10s Pro coûte normalement 599 euros. À l'occasion du Black Friday 2022, le fabricant propose toutefois son robot aspirateur à un prix nettement réduit de 459 euros.

Déballage & configuration

Le Dreame L10s Pro est prêt à fonctionner en cinq minutes à peine, depuis le déballage et l'installation de la station jusqu'à la configuration du robot aspirateur dans l'application. Le mappage, la configuration des cartes et la mise en place des routines de nettoyage prennent certes un peu plus de temps, mais se déroulent également sans problème.


J'ai aimé:

  • L'installation est rapide et simple
  • Prend en charge les applications Dreame et Xiaomi
  • Design élégant et bien fini

Je n'ai pas aimé:

  • Pas de fonction de caméra de surveillance

Le Dreame L10s Pro est prêt à être lancé en quelques secondes à la sortie du carton : branchez la brosse, branchez la station, placez le robot aspirateur dans la station, c'est tout. Cela suffit pour le premier mapping, pour le premier processus de nettoyage complet, nous remplissons également le réservoir d'eau et insérons les deux serpillières rotatives.

Dreame L10s Pro
Si vous enlevez le couvercle aimanté sur le dessus du L10s Pro, vous verrez les deux réservoirs amovibles pour la poussière et l'eau / © NextPit.

La cartographie se fait rapidement et sans problème. Le robot se déplace avec précision le long de tous les murs et crée en quelques minutes un plan complet de l'appartement. Il n'y a certes pas de possibilité de scan 3D comme sur le L10s Ultra, mais cela n'a jusqu'à présent que peu d'utilité dans la pratique.

Une fois le plan scanné, il est possible de le modifier dans l'application. La division des pièces et la fusion des pièces fonctionnent parfaitement, ce qui n'est pas évident même pour les robots aspirateurs haut de gamme. En option, vous pouvez également créer des zones "no go" ou "no mop", dans lesquelles le L10s Pro ne pénètre pas ou nettoie uniquement à sec.

Dreame L10s Pro
La cartographie fonctionne parfaitement avec le Dreame L10s Pro, tout comme la division et le regroupement des pièces. / © NextPit

Vous avez également la possibilité de définir des intensités différentes pour chaque pièce. Par exemple, le L10s Pro nettoie toujours la cuisine avec une humidité supplémentaire et en deux fois. Dans la chambre d'amis avec moquette, il ne passe l'aspirateur qu'une seule fois et renonce à passer la serpillière.

Bien entendu, l'application propose également une option permettant de définir des horaires de nettoyage. Ainsi, le robot passe par exemple toujours l'aspirateur lorsque vous êtes au bureau - et vous laisse tranquille les jours de télétravail et le week-end.

Dreame L10s Pro
Dans l'application Dreame, vous définissez des zones No-Go et No-Mop pour le L10s Pro (à gauche). En option, vous pouvez définir différents paramètres de nettoyage pour chaque pièce (au centre). La salle de bain, par exemple, est alors nettoyée en profondeur (à droite). / © NextPit

Une autre différence avec le L10s Ultra, nettement plus cher, est l'absence de fonction de caméra de surveillance. Le L10s Pro est certes équipé d'une caméra, mais il ne peut pas transmettre l'image en direct à l'application. Vous pouvez certes contrôler le robot aspirateur à l'aide des touches fléchées de l'application, mais cela suffit au mieux pour embêter les chats.

Vous pouvez également commander le L10s Pro via Alexa, Google Assistant et Siri. Avec Alexa, cela fonctionne en théorie via la commande vocale correspondante, mais cela n'a pas fonctionné correctement lors de notre test. Si, par exemple, vous avez fait d'énormes miettes au petit-déjeuner, vous pouvez demander au L10s Pro de passer l'aspirateur autour de la table à manger grâce à la fonction Spot-Cleaning.

Performances d'aspiration et de nettoyage

Le Dreame L10s Pro nettoie de manière fiable, notamment grâce aux nombreuses possibilités de réglage dans l'application, qui vous permettent de définir l'intensité du nettoyage séparément pour chaque zone de votre maison.


J'ai aimé:

  • Nettoie et aspire vraiment en profondeur
  • Excellente autonomie

Je n'ai pas aimé:

  • Les tampons de la serpillière sèchent très lentement
  • Pas de station d'aspiration incluse

Le Dreame L10s Pro offre les mêmes performances d'essuyage et d'aspiration que son grand frère L10s Ultra, mais coûte environ la moitié sans la station. En échange de ce confort, vous bénéficiez de toutes les performances de nettoyage du modèle haut de gamme actuel de Dreame. En mode standard, le robot aspire déjà les miettes, la poussière, les peluches et les cheveux. Lors de notre test, la brosse en lamelles de caoutchouc sur la face inférieure a parfois avalé un câble, mais elle ne s'emmêle pas trop les pinceaux en général.

Dreame L10s Pro
Aspirer, balayer ou éviter les tapis ? C'est vous qui décidez comment le L10s Pro nettoie. À droite, le mode d'évitement des tapis est activé et le robot se rapproche toujours du tapis en dents de scie, mais jamais dessus. / © NextPit

La fonction de balayage du L10s Pro est également au top. Les deux pads rotatifs nettoient bien mieux les traces de pas, la sauce tomate et autres que les lingettes que les autres robots aspirateurs se contentent de traîner derrière eux. Autre avantage: le L10s Pro peut soulever ses deux serpillères de 7 mm lorsqu'il passe sur des tapis et les garde ainsi au sec. Cela fonctionne très bien, du moins pour les tapis à poils courts. Si vous avez des tapis particulièrement chers, vous pouvez également activer un mode d'évitement des tapis dans l'application.

Malheureusement, on ne peut pas comparer le L10s Pro avec le modèle Ultra en termes de confort. Certes, le modèle Pro nettoie également très bien, mais après chaque nettoyage, vous devez retirer les deux pads de la serpillière et les laisser sécher séparément. Si vous les laissez pendre sous le robot, ils commencent à sentir mauvais au bout d'un certain temps.

Dreame L10s Pro
Si le Dreame L10s Pro se trouve dans la station d'accueil, les serpillières reposent directement sur le sol - il faut les enlever pour les faire sécher. Si vous avez un parquet en bois véritable, vous devriez éventuellement acheter un support supplémentaire au cas où vous ne pourriez pas retirer les mops immédiatement après le nettoyage. / © NextPit

Les deux réservoirs d'eau et de poussière nécessitent également une attention régulière. Le réservoir d'eau de 190 ml doit être rempli régulièrement. Mais dès que le réservoir est vide, le robot aspirateur se manifeste et poursuit le processus de nettoyage de manière fiable après l'avoir rempli. Le réservoir à poussière a une capacité de 450 ml - ce qui, lors du test, suffit pour deux à cinq nettoyages, selon le degré de saleté et la proportion de tapis/peluches.

Dreame L10s Pro
Après un cycle de nettoyage avec s,erpillage il est conseillé de retirer les deux serpillères - sinon elles finiront par sentir mauvais / © NextPit

Vous n'avez pas à vous soucier de l'autonomie. Lors de notre test, le Dreame L10s Pro a consommé environ 40% de sa batterie pour aspirer et balayer une surface de 51 m2 en 69 minutes. En gros, vous arrivez à 120 m2 de surface nettoyée avec une seule charge.

Conclusion

En fin de compte, le Dreame L10s Pro est un robot aspirateur et laveur vraiment réussi dans sa gamme de prix- si l'on considère les robots sans station. Et c'est justement là que le bât blesse. Pour un prix de vente conseillé de 599 euros, le robot aspirateur nécessite relativement beaucoup d'intervention humaine. Le bac à poussière doit être vidé régulièrement, le réservoir d'eau doit être rempli et les pads de la serpillière doivent être retirés pour sécher.

Dreame L10s Pro
Faute d'une station automatique, il vous reste au moins un peu de travail manuel à faire. / © NextPit

Si vous revoyez à la baisse vos exigences en matière de qualité de nettoyage, de cartographie et de confort d'utilisation de l'application, vous pouvez déjà obtenir pour ce prix de simples robots aspirateurs avec station, sans fonction de lavage (serpillère).

Vous préférez un robot-aspirateur haut de gamme sans station ou un robot-aspirateur moins performant mais avec une station de vidage/nettoyage?

 

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Stefan Möllenhoff

Stefan Möllenhoff

Stefan gathered his first tech journalism experiences in 2004 – and works in this field full-time since 2008. His enthusiasm for everything digital started already in the 80s with a Sharp MZ700. The smartphone enlightenment came 2002 with a Symbian IRC client for his Nokia 7650. Currently, Stefan is sometimes behind the camera, sometimes writing but mainly taking care of organisational aspects at NextPit. Leisure time consists of cooking, fitness, bouldering, running and everything that has to do with AI and the concept of a Singularity.

Voir tous les articles

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition