Sujets chauds du moment

Premier test du Fluentalk T1 Mini: Un traducteur de voyage qui peine à justifier son prix

timekettle t1 mini nextpit review 1
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Vous partez en vacances d'été et vous trouvez le hibou Duo de Duolingo trop envahissant? Le fabricant de dispositifs de traduction Timekettle nous a envoyé le Fluentalk T1 Mini, un petit traducteur de langues. L'achat de ce traducteur de voyage portable à 169,99 euros en vaut-il le coup? La réponse dans ce premier test du Fluentalk T1 Mini.

Fluentalk T1 Mini

Plus

  • Superbe format avec un poids réduit
  • Facile à utiliser avec des gestes
  • 40 langues et 93 dialectes
  • 1 an de données gratuites en standard dans 84 pays

Moins

  • Pas de fonction de conversation
  • Autonomie en utilisation active plus proche de 1 jour
  • Peu de langues disponibles hors ligne
  • Une prise casque serait appréciable
Fluentalk T1 Mini
Fluentalk T1 Mini
Fluentalk T1 Mini: Toutes les offres

Prix et disponibilité

Un excellent hardware avec trop de restrictions logicielles, c'est ainsi que l'on peut résumer notre expérience avec le Fluentalk T1 Mini. En effet, si la qualité des traductions et la diversité des langues et dialectes sont correctes, le mode conversation n'est disponible que sur des modèles nettement plus chers. De ce fait et en raison de la faible disponibilité des langues hors ligne, le T1 Mini est plutôt limité pour les voyages.


Ndrlr*: Cet article s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre Timekettle et nextpit. Ce partenariat n'a eu aucune influence sur le contenu éditorial de cet article.

 

Design et écran

Avec un poids de seulement 85 g et une taille équivalente à celle d'une carte de crédit, le T1 Mini est très compact! Il est également livré avec un tour de cou qui vous permet de l'accrocher facilement autour du cou. Surprise à l'arrière: il y a une caméra!

Le T1 Mini de Fluentalk fait un peu penser à un smartphone rétro qui aurait été rétréci. En effet, avec des dimensions de 91 × 54,8 × 13,4 mm, le petit traducteur est vraiment compact. Il y a un écran de 2,8 pouces à l'avant, un bouton d'allumage en haut, une bascule de volume à gauche et une seule caméra au dos. Le boîtier et la vitre de l'écran sont en plastique. Vous devrez donc vous attendre à des rayures.

Le T1 Mini tenu dans une main
Le T1 Mini est vraiment agréable à tenir en main! / © nextpit

Le traducteur s'utilise à l'aide d'une série de boutons et d'un écran tactile de 2,8 pouces. L'intégration d'un bouton d'enregistrement sur le côté droit de l'appareil est très bien pensée. Maintenez ce bouton enfoncé si vous voulez enregistrer une langue pour la traduire. Les fonctions de la bascule de volume et du bouton marche/arrêt sur le dessus sont évidentes.

Le bouton de traduction
Le bouton de traduction sur le bord droit du boîtier sera votre meilleur allié/ © nextpit

Un point critique que j'aimerais voir dans un traducteur de voyage est la protection contre la poussière et l'eau. Le haut-parleur intégré est compréhensible dans les environnements bruyants, mais la possibilité de brancher un casque aurait offert plus d'intimité.

Interface/OS

Le Fluentalk T1 Mini tourne sous un OS propriétaire qui ne peut pas être étendu par des applications supplémentaires. L'utilisation se fait par des gestes de balayage et malheureusement des erreurs de traduction sont présentes dans le traducteur.

Il n'y a pas grand chose à dire sur l'expérience logicielle. Il n'y a pas de possibilité d'installer des applications ultérieurement et le traducteur se commande en grande partie par des gestes. Au quotidien, ça fonctionne bien, il m'a fallu environ 5 min pour trouver toutes les fonctions sans guide.

Ce qui est dommage pour un traducteur, c'est qu'il y a une erreur de traduction à la fois dans le réglage de la langue anglaise et dans celui de la langue allemande. L'élément de menu "Fish" propose l'option "Recharge" ou "Recharger". Je suppose que cela permet de recharger le forfait intégré à la fin de la période de gratuité d'un an.

Fonctionnalités

Venons-en au "cœur du problème", quelles sont les fonctions de traduction du T1 Mini et quelle est la qualité des traduction ? Bien sûr, avec un traducteur à presque 170 euros, la question se pose de savoir quels sont les avantages par rapport à un smartphone. Et qu'en est-il des fonctions spéciales des autres modèles Fluentalk?

Avant d'aborder les différentes fonctions du T1 Mini, je voudrais d'abord faire le lien avec le smartphone. En effet, il existe bien sûr des applications de traduction performantes comme Google Traduction ou DeepL, qui peuvent être utilisées entièrement gratuitement.

Les résultats des applications de traduction sont désormais très bons et l'outil de traduction de Google permet par exemple de télécharger un nombre illimité de langues pour une utilisation hors ligne. La traduction de photos est également possible depuis quelques années avec la caméra du smartphone.

Le collier du Fluentalk T1 Mini
Le collier est une invitation à l'emporter partout avec soi / © nextpit

L'achat d'un traducteur dédié peut toutefois permettre d'économiser la batterie de votre smartphone lors de vos déplacements. Ou encore de garder votre smartphone en sécurité dans votre sac à dos si vous vous déplacez dans des zones où les pickpockets sont nombreux.

La présence d'un traducteur pourrait également être moins intrusive que celle d'un smartphone, mais le T1 Mini perd cet avantage en raison de sa forte ressemblance visuelle avec un smartphone "normal".

Le T1 Mini marque des points en ce qui concerne le nombre de traductions. Les 40 langues et 93 dialectes devraient suffire pour la plupart des destinations. Mais la qualité varie parfois. Alors que l'anglais, l'espagnol et le portugais sont assez bien traduits, la qualité de l'arabe avec le dialecte égyptien est nettement moins bonne. La langue doit également être saisie de manière simple et claire.

Il est également décevant de constater que le T1 Mini ne propose que 13 paires de langues à télécharger. Pour les utilisateurs allemands* par exemple, seuls "allemand - anglais" et "allemand - chinois" sont disponibles. C'est un peu faible si l'on compare à nouveau avec les applications de traduction.

Le module photo du Fluentalk T1 Mini
Grâce au module photo, vous pouvez également traduire des panneaux et des textes avec le T1 Mini. / © nextpit

Les traductions de photos devraient toutefois s'avérer très pratiques en voyage. Les langues avec d'autres écritures comme l'arabe ou le russe peuvent être traduites et vous pouvez ainsi comprendre les noms de rue. Pour les traductions de photos, vous aurez toujours besoin d'une connexion internet active. Mais le T1 Mini vous l'offre gratuitement pendant un an.

En effet, Fluentalk offre une connexion de données gratuite pendant un an dans 84 pays internationaux. Une fois l'année gratuite écoulée, il vous faudra débourser environ 50 €/an ou près de 15 €/mois. Son grand frère, le T1, offre quant à lui deux ans d'abonnement, pour un prix de 300 euros.

L'achat du T1 de base vaut également la peine en raison de l'étendue des fonctions, qui est uniquement due à l'OS. En effet, on y trouve également un convertisseur de devises, une horloge mondiale et surtout un mode conversation. L'absence de ce dernier sur le T1 Mini est un énorme inconvénient.

En effet, lors des conversations, vous devrez toujours changer de langue manuellement, ce qui prend environ 20 sec lors de l'utilisation. Comme il faut aussi comprendre ce que l'autre personne répond à une question traduite, je trouve cette restriction vraiment gênante.

Le processus de changement de langue du Fluentalk T1 Mini
Le changement de langue prend trop de temps / © nextpit

Batterie et recharge

Le T1 Mini dispose d'une batterie intégrée qui, selon le fabricant, permet une autonomie de sept jours en veille. Pour la recharge, il faut utiliser le câble USB-C qui est fourni .

Pour l'automne, dites vous encore une fois aux scénarios d'utilisation du T1 Mini. Il est possible que vous utilisiez l'appareil en voyage et donc pas dans des environnements où il y a toujours des prises de courant. L'autonomie en veille de sept jours semble donc vraiment bonne à première vue. Mais le traducteur s'utilise aussi en déplacement.

La recharge se fait via USB C, ce qui est très pratique !
La recharge se fait via USB C, ce qui est très pratique! / © nextpit

Lors de mes simulations d'utilisation, j'ai remarqué que la jauge de la batterie diminuait assez rapidement. En voyageant et en traduisant régulièrement des panneaux, en s'enregistrant à l'hôtel et en commandant au restaurant, ainsi qu'en parlant brièvement pour demander son chemin, j'estime que l'autonomie réelle est plutôt d'une journée.

Et vous devrez donc recharger le soir à l'hôtel, mais l'avantage de préserver la batterie de votre smartphone reste bien sûr intact. La recharge se fait exclusivement via le port USB C.

Conclusion

Le Fluentalk T1 Mini a laissé un sentiment plutôt mitigé après une certaine utilisation. Il est considéré comme tout à fait attrayant en termes d'ergonomie, de boîtier et de qualité de traduction. La mise à disposition d'une connexion de données gratuite vers jusqu'à 84 pays est également une chose vraiment appréciable.

Cependant, deux fonctions importantes viennent ternir l'impression générale lorsqu'on pense à un voyage dans un pays étranger.

Fluentalk appartient à la société chinoise Timekettle
Fluentalk appartient à la société chinoise Timekettle! / © nextpit

En premier lieu, l'absence de mode conversation, qui n'est disponible que sur le Fluentalk T1, vendu deux fois plus cher. Il s'agit d'une fonctionnalité standard des applications de traduction qui permet d'échanger des langues en appuyant sur un bouton.

Ici, l'étendue des fonctions est limitée par l'OS et c'est vraiment frustrant au quotidien. La faible disponibilité des langues hors ligne deviendra également un problème après un an d'utilisation.

Dans l'ensemble, le T1 Mini est donc fonctionnellement en retard sur la plupart des applications de traduction. Pour traduire, il faut tout simplement disposer d'une fonction simple pour mener des conversations. Ici, l'expérience intéressante de la langue étrangère se transforme malheureusement en monologue!

  Les meilleures robots tondeuses à moins de 1000 euros
Produit
Illustration Gardena Sileno City 600 Product Image Segway Navimow i105 Product Image Worx Landroid M500 Product Image Bosch Indego S+ 500 Product Image Husqvarna Automower Aspire R4 Product Image
Note
Lire le test du Gardena Sileno City 600
Pas encore testé
Pas encore testé
Pas encore testé
Pas encore testé
Offres*
 
 
 
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (0)
Benjamin Lucks

Benjamin Lucks
Testeur freelance

Je travaille comme journaliste indépendant et suis toujours à la recherche d'articles spéciaux qui rendent les nouveaux smartphones, écouteurs et gadgets. Si je n'y parviens pas, je me console en écrivant des nouvelles et en utilisant mon appareil photo numérique.

Vers le profil de l'auteur
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition