Zoom va proposer le chiffrement de bout en bout à ses utilisateurs gratuits, mais...

Zoom va proposer le chiffrement de bout en bout à ses utilisateurs gratuits, mais...

Zoom rétropédale et annonce finalement ce jeudi 18 juin vouloir proposer le chiffrement de bout en bout de ses visio-conférences même pour les utilisateurs gratuits, et non plus juste premium comme initialement prévu.

Après le buzz initial de la plateforme de vision-conférences, de plus en plus de failles de sécurité ont été mises en évidence. La société a annoncé des améliorations en matière de sécurité et de protection de la vie privée. C'est maintenant le tour du chiffrement de bout en bout et certains utilisateurs seront particulièrement satisfaits.

Certaines choses n'ont pas de prix, pour le reste il y a les abonnements premium. Pour Zoom, cela signifiait auparavant que seuls les utilisateurs payants avaient droit au respect de leur vie privée. Mais Zoom est revenu sur ce choix. 

Zoom sur le cryptage de bout en bout: combien coûte la protection de notre vie privée?

Si vous souhaitez utiliser Zoom, vous avez le choix entre un compte gratuit ou un abonnement. En plus des fonctions de base, la version payante contient des services supplémentaires, tels que des réunions de plus de 40 minutes. Selon la liste des prix de Zoom (en juin 2020), il faut compter entre 14 et 19 euros par mois.

Ce qui n'était pas possible auparavant - ni pour les utilisateurs gratuits ni pour les clients payants - était le chiffrement de bout en bout. Une faille de sécurité, étant donné que non seulement les participants d'un chat vidéo, mais aussi n'importe qui d'autre peut accéder aux données. Début juin, il a été confirmé que le chiffrement pour Zoom devait arriver, mais seulement pour les utilisateurs payants.

L’entreprise affirmait alors qu’elle voulait conserver la possibilité de détecter les activités malveillantes sur les comptes gratuits, ce que le chiffrement de bout en bout ne lui permettrait pas de faire. Celui-ci rendrait également plus difficile l’accès aux données des appels pour la police et compliquerait donc la lutte contre la cybercriminalité. 

La vie privée pour tous: Zoom arrière

La société a donc rétropédalé en annonçant sur Twitter que le cryptage de bout en bout serait disponible pour chaque utilisateur. Qu'ils utilisent la plateforme vidéo gratuitement ou qu'ils aient acheté un abonnement. 

Ainsi, Zoom utiliserait le chiffrement AES 256 GCM, qu'il décrit comme étant l’un des standards les plus solides actuellement en vigueur. L'entreprise aurait contourné le problème lié à la détection des activités malveillantes en limitant en amont la création de comptes frauduleux. 

En effet, les utilisateurs souhaitant ouvrir un compte Zoom gratuit devront fournir un numéro de téléphone et renseigner un code envoyé par texto, contrairement aux utilisateurs premium. C'est donc une épée à double-tranchant que brandit Zoom au nom de la protection des données. 

Le chiffrement de bout en bout devrait être disponible pour tous les utilisateurs sous la forme d'une première bêta d'ici juillet avant que le dispositif ne soit totalement opérationnel. 

À lire également sur AndroidPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition