Test du Poco M3 Pro 5G: Un Redmi Note 10 5G avec une moustache

Test du Poco M3 Pro 5G: Un Redmi Note 10 5G avec une moustache

Quelques mois seulement après un Poco M3 très convaincant, Xiaomi a lancé le Poco M3 Pro 5G à 199 euros. Un tarif qui le place en concurrent direct du Realme 8 5G mais aussi et surtout du Redmi Note 10 5G puisque les deux smartphones ont presque la même fiche technique.

Note

Plus

  • L'écran LCD fluide en 90 Hz
  • La batterie de 5000 mAh solide
  • Les performances correctes du MediaTek Dimensity 700
  • Le design ostentatoire
  • Prise jack 3,5 mm

Moins

  • On trouve des écrans Amoled ou 120 Hz sur cette gamme de prix
  • Le module photo pas assez polyvalent sans ultra grand-angle
  • La charge rapide 18 W pas assez rapide
  • Un Redmi Note 10 5G rebrandé
  • Pas de certification IP

Mon avis sur le Poco M3 Pro 5G en bref

En découvrant le Poco M3 Pro j'ai déploré, comme Jeff Goldblum dans Jurassic Park, que Xiaomi était tellement obsédé par le fait de pouvoir lancer un énième smartphone 5G pas cher, que le fabricant ne s'est jamais demandé s'il le devait vraiment. 

Vendu 199 euros, le Poco M3 Pro 5G embarque le même SoC milieu de gamme MediaTek Dimensity 700 que le Redmi Note 10 5G. On retrouve aussi le même écran LCD de 6,5 pouces en Full HD+ avec un taux de raffraîchissement de 90 Hz. Le triple module photo 48+2+2 MP est également identique d'un modèle à l'autre. Enfin, la batterie de 5000 mAh acceptant la charge rapide de 18 W est... oui bon vous avez compris, je pense. 

Rassurez-vous, je ne découvre pas en 2021 le principe des smartphones chinois rebadgés/rebrandés entre une marque et ses "sous-marques". Je ne reprocherai jamais non plus à un fabricant de proposer trop de smartphones abordables sur le marché. Plus l'offre est variée (vaste ne veut pas forcément dire varié), plus la concurrence est saine.

Mais c'est justement ça le problème avec le Poco M3 Pro 5G. Ce n'est pas une addition au catalogue de Xiaomi, c'est une juxtaposition. En dépit de ses qualités et de son bon rapport qualité/prix, le Poco M3 5G était tout sauf nécessaire. Xiaomi a réussi l'exploit mathématique de faire 1+1=11. Oui, après Goldblum, je cite Van Damme.

 

Design: Un look "jeune et dynamique"

L' le plus novateur, ou en tout cas le seul qu'il ne partage pas avec son jumeau de Redmi, est assurément le design et particulièrement en ce qui concerne le module photo au dos. 

J'ai aimé:

  • le look du module photo
  • revêtement mat du cadre pour une meilleure préhension
  • présence d'une prise jack 3,5 mm
  • la fluidité des 90 Hz de l'écran

Je n'ai pas aimé:

  • l'écran pas assez lumineux
  • dimensions et poids légèrement encombrants
  • pas de certification IP
NextPit POCO M3 Pro 5G display
L'écran LCD du Poco M3 5G se contente d'un taux de raffraîchissement de 90 Hz. / © NextPit

J'aurais nettement préféré avoir le coloris Poco Yellow, mais mon unité de test gracieusement prêtée par Xiaomi arborait la couleur Power Black, que j'ai trouvé moins clinquant, moins tape-à-l'œil, moins cool quoi. C'est d'autant plus dommage que la combinaison du jaune Poco avec le contour noir du module photo qui se prolonge au dos rendait vraiment bien sur les visuels officiels. 

POCO M3 Pro All 5G Camera
Le coloris jaune rend tellement mieux, non? / © Poco

Pour le reste, on retrouve le form factor classique d'un smartphone milieu de gamme à savoir des dimensions un peu larges (161.8 x 75.34 x 8.92 mm) et un poids un peu imposant de 190 grammes. Là encore, ce sont les mêmes mesures que celles du Redmi Note 10 5G. Le revêtement mat du cadre du smartphone rend cependant la préhension plus agréable. 

NextPit POCO M3 Pro 5G side
Le lecteur d'empreintes du Poco M3 Pro 5G est très réactif. / © NextPit

À l'avant, l'écran LCD de 6,5 pouces n'a vraiment rien d'extraordinaire. C'est une dalle bien calibrée dont le taux de raffrapichissement adaptatif de 90 Hz assure une bonne fluidité dans l'interface et dans les applications (en dehors des apps de messagerie ou de streaming vidéo/musique qui sont bloquées en 60 Hz). 

Le smartphone conserve un menton assez notable et j'ai trouvé les boutons de volume placés un peu trop élevés. Le lecteur d'empreintes sur la tranche droite était en revanche très réactif. La présence d'une prise jack 3,5 mm est aussi une bonne chose. 

NextPit POCO M3 Pro 5G jack
La prise jack 3,5 mm est une bonne chose, pas de certification IP pour l'étanchéité, en revanche. / © NextPit

Globalement, le design du Poco M3 5G est peut-être l'élément le plus intéressant que j'ai pu tester. J'aime beaucoup le look plus jeune plus branché et un peu plus extravagant du Poco par rapport à son équivalent Redmi.

Interface: MIUI 12 façon Poco

Le Poco M3 Pro 5G est livré avec MIUI 12, un surcouche basée sur Android 11 qu'on connaît déjà très bien. Mais certains détails méritent malgré d'être mentionnés, sans toutefois tomber dans un test de l'interface utilisateur. 

J'ai aimé: 

  • la personnalisation de MIUI
  • quelques ajouts pour la protection des données

Je n'ai pas aimé: 

  • les bloatwares
  • les pubs
  • l'application photo
  • pas de fenêtres flottantes
NextPit POCO M3 Pro 5G front camera
Le launcher de Poco modifie très peu MIUI 12 de Xiaomi. / © NextPit

Visuellement, le MIUI 12 à la sauce Poco ne change que très légèrement mais on ne perd absolument pas ses marques. On retrouve la même interface, un peu (beaucoup, selon certains) chargée mais hautement personnalisable. 

J'ai même été agréablement surpris par l'ajout de la possibilité de supprimer les métadonnées et informations de géolocalisation lorsque vous partagez un fichier. Vous pouvez même empêcher le smartphone d'enregistrer ces données à la source, lorsque vous prenez une photo par exemple.

Mais c'est la seule chose positive que j'ai à dire sur l'application photo. Je l'ai trouvé très mal agencée et incomplète. Premier défaut, l'absence de raccourcis pour le zoom. Second défaut, le mode macro caché dans les paramètres de l'application photo. 

poco m3 pro 5g review ui
D'un côté des bloatwares, de l'autre une fonction très pratique pour protéger ses données... / © NextPit

Xiaomi oblige, on retrouve beaucoup de bloatwares avec une quinzaine d'applications tierces (Linkedin, Booking, AliExpress, eBay, TikTok, Amazon etc...) et près de 6 jeux (tous avec des micro-transactions, cela va de soi). Je sais bien que pratiquement tous les fabricants le font et que Google force de toute façon ses propres apps dans chaque interface. Mais j'ai trouvé que ça faisait beaucoup sur le Poco M3 Pro.

Si vous ajoutez à cela toutes les applications natives de Xiaomi, on se retrouve avec un écran d'accueil d'emblée surchargé, ce dont j'ai vraiment horreur. Dernier défaut, le Poco M3 Pro peut être utilisé en écran partagé, mais ne propose pas les fenêtres flottantes alors qu'il me semble qu'elles sont bien présentes sur le Redmi Note 10 5G.

Enfin, parlons des mises à jour. Au moment de la publication de ce test, je dispose du patch de sécurité d'avril 2021. Le smartphone est sorti le 20 mai 2021. Si on se réfère à la politique de mises à jour officieuse de Xiaomi, on peut s'attendre à 1 nouvelle version majeure d'Android et à 3 mises à jour de MIUI pour un Poco de la gamme M. 

Globalement, l'interface MIUI 12 est toujours sympa à utiliser, bien que pas la surcouche la plus facile à appréhender. Je déplore cependant le manque d'ergonomie de l'application photo de ce Poco M3 Pro. La politique de mise à jour n'est pas la plus folle du marché, mais ce n'est pas un critère déterminant sur cette gamme de prix de toute façon. Eh puis les Mi-fan(boys) argueront de toute façon que les MAJ Android, ça ne sert à rien puisque MIUI est tellement en avance...

Performances: Le MediaTek Dimensity 700 5G peu fulgurant

Le Poco M3 Pro est doté du SoC milieu de gamme MediaTek Dimensity 700 5G alors que son petit frère, le Poco M3, embarque un Snapdragon 662 de Qualcomm. 

J'ai aimé: 

  • pas de surchauffe
  • performances en jeu correctes

Je n'ai pas aimé:

  • la ROM qui bloque TOUS les benchmarks!!!!!!!

Malheureusement, Xiaomi a fait en sorte de bloquer toutes les applications de benchmark sur le modèle qu'il m'a envoyé. J'ai regardé à gauche à droite, et il semble que je ne sois pas le seul testeur affecté (GSMArena a aussi connu le même problème). 

C'est quelque chose d'assez fréquent chez les fabricants, mais qui ne se fait en général que sur un build temporaire parce que le smartphone est encore sous embargo et que sa sortie n'est pas officielle. Je trouve incompréhensible que le blocage soit toujours actif 2 mois après la sortie du smartphone.

Pour ce qui est des benchmarks, je ne peux donc que vous référer aux scores obtenus par le Realme 8 5G, qui embarque le même SoC ainsi qu'un écran LCD 90 Hz. Je mettrai à jour mon test lorsque je pourrai lancer des benchmark sur le smartphone.

Realme 8 5G - Benchmarks

Modèle/Test Geekbench 5 CPU (Single / Multi) Slingshot 3D Mark 3D Mark WildLife Stress test 3D Mark Wildlife
Realme 8 5G 573 / 1769 3.321 1.100 1.109 / 1.090
Realme 7 5G 581 / 1801 4.271 1.585 1.594 / 1.583
Realme 8 Pro 568 / 1.685 3.671 1.050 1.050 / 1.045

En usage concret, j'ai apprécié ne pas avoir rencontré de problèmes de surchauffe, même lors de sessions de jeu prolongées (1 heure, environ). J'ai pu faire tourner Call of Duty Mobile avec les graphismes élevés en 30 FPS sans trop de pertes de framerate. 

Dans l'ensemble, j'ai eu l'impression que le GPU manquait un peu de puissance. Mais le SoC en général a proposé des performances tout à fait correctes et dignes de ce qu'on est en droit d'attendre sur cette gamme de prix.

Module Photo:

Le Poco M3 Pro embarque un triple module photo dépourvu de téléobjectif mais aussi et surtout privé d'objectif ultra grand-angle. À la place, Xiaomi a préféré agrémenter son capteur principal de 48 MP de deux capteurs macro et de profondeur totalement anecdotiques. 

J'ai aimé: 

  • l'objectif principal de jour riche en détails
  • les selfies étonnamment efficaces

Je n'ai pas aimé:

  • traitement logiciel agressif même de jour
  • module photo trop limité sans ultra grand-angle
  • le zoom numérique trop moyen
  • les photos macro trop imprécises
NextPit POCO M3 Pro 5G camera
Le module photo du Poco M3 Pro est beau de loin mais loin d'être beau bon. / © NextPit  

L'objectif principal du Poco M3 Pro 5G s'en sort correctement de jour. Le module photo est vraiment parmi les plus basiques qu'on peut trouver sur un smartphone, il ne faut logiquement pas s'attendre à des fulgurances photographiques. 

Le niveau de détails est très bon en grand angle. Les couleurs sont retranscrites de façon naturelle, à condition de désactiver le mode IA. J'ai très peu testé de smartphones à moins de 200 euros cette année, mais je trouve qu'on est dans le haut du panier en termes de rendu, surtout pour un module aussi limité. 

poco m3 pro 5g review photo wide 1
La colorimétrie est étonnamment naturelle. / © NextPit

En revanche, on peut tout de suite noter de gros soucis de plage dynamique. L'ombre a tendance à noyer la scène. Sur les scènes un peu complexes, le smartphone a du mal à gérer les zones les plus sombres et préfère assombrir toute la scène, juste pour être sûr. 

poco m3 pro 5g review photo wide 2
Le niveau de détails est très bon mais la plage dynamique pas assez large. / © NextPit

Pour le reste, j'ai tout de même pu noter un certain effet de lissage, comme un voile qui vient aplatir les textures et autres aspérités, donnant l'impression de regarder une huile sur toile. C'est particulièrement visible au niveau des feuillages et de la végétation en général.

poco m3 pro 5g review photo wide 3
On dirait presque une photo portrait tant l'arrière-plan est flou. / © NextPit

Quant au zoom, je m'attendais sincèrement à pire bien que l'absence d'un téléobjectif est presque normal sur cette gamme de prix. Même certains flagship font l'impasse dessus. Mais si le zoom numérique entraîne forcément une perte de qualité, on peut encore deviner quelques aspérités et un certain piqué avec le grossissement x2. Par contre, tout ce qui est au-delà de ce niveau de zoom (x10 maximum sur le Poco M3 Pro), est difficilement exploitable.

poco m3 pro review photo zoom 2
De gauche à droite: x2, x5, x10 - grand-angle 48 MP. / © NextPit
poco m3 pro review photo zoom 1
De gauche à droite: x2, x5, x10 - grand-angle 48 MP. / © NextPit
poco m3 pro review photo zoom 3
De gauche à droite: x2, x5, x10 - grand-angle 48 MP. / © NextPit

Pour ce qui est du mode macro, il est bien caché dans les paramètres de l'application photo. C'est comme si Xiaomi savait que son capteur macro est totalement anecdotique. La distance de mise au point de 5 cm permet de prendre des clichés assez sympas, mais à condition de réussir à prendre une photo sans flou. La stabilisation est totalement absente et la mise au point vraiment capricieuse. Je trouve que le rendu manque globalement de détails pour que ce capteur macro s'avère vraiment utile.

poco m3 pro review photo macro
Il ne faut pas avoir la bougeotte pour utiliser le capteur macro. / © NextPit

Côté selfie, le Poco M3 Pro embarque un objectif selfie de 8 MP. Et pour le coup, j'ai vraiment apprécié ce petit capteur. Le rendu était vraiment bon. Si on me soumettait un blind test avec des selfies pris avec le Poco M3 Pro et certains flagships que j'ai testés, j'aurais du mal à faire la différence. 

Le niveau de détails est très bon, la gestion de l'exposition efficace, les couleurs au rendez-vous, c'est la bonne surprise de ce module photo. Évidemment, ces remarques ne s'appliquent qu'aux clichés capturés de jour et dans de bonnes conditions de lumière. Dès qu'on passe en intérieur ou en basse lumière, le lissage vient tout gâcher. 

poco m3 pro review photo selfie
Je fais exprès de faire les gros yeux à gauche, je suis quelqu'un de très bien en vrai. / © NextPit

Enfin, de nuit, les photos sont assez mauvaises mais c'est compréhensible sur cette gamme de prix. Je pense vraiment que je me suis trop habitué à tester des smartphones haut de gamme. Mais j'ai trouvé le bruit numérique trop présent malgré un lissage très agressif. La scène est bien éclairée mais pas assez lisible. 

Dans l'ensemble, j'ai trouvé l'expérience photo non pas décevante, mais sans saveur. Je pense vraiment que c'est propre à cette gamme de prix et qu'à moins de 200 euros, on ne peut évidemment pas s'attendre à un photophone. Mais concrètement, j'ai plus eu l'impression d'avoir un seul objectif photo que trois, ce qui rend les possibilité de prises de vue trop limitées.

Autonomie: Une batterie de 5000 mAh qui encaisse tout

Le Poco M3 Pro 5G embarque une grande batterie de 5000 mAh qui accepte la charge rapide filaire jusqu'à 18 W. Il est livré avec un chargeur dans la boite qui peu aller jusqu'à 22,5 W, le même que... bon allez j'arrête. 

J'ai aimé: 

  • autonomie très solide
  • chargeur fourni dans la boîte

Je n'ai pas aimé: 

  • utilitaire de batterie trop limité
  • temps de charge extrêment long lorsque le smartphone est éteint

Proposer une grosse batterie est une obligation pour un smartphone dit "abordable." Les 5000 mAh se situent dans la moyenne haute sur cette gamme prix. 

En utilisation intense avec une séance photo en extérieur de 2h30 accompagnée d'autant d'écoute de musique en streaming et suivie par 1 heure de gaming en continu, le smartphone avait encore plus de 40% d'autonomie restante. En utilisation plus classique, en tant que daily et avec l'écran bloqué sur 90 Hz, j'ai facilement pu atteindre 16 heures avant de tomber sous la barre des 20% d'autonomie restante. 

Avec un temps d'écran moyen de 6 heures par jour, il est donc tout à fait possible de tenir plus de deux journées d'utilisation (pas deux journées pleines, il faut prendre en compte le temps de veille lorsque le samrtphone n'est pas actif). 

Compte tenu de la taille de la batterie, la charge rapide n'est pas la plus rapide du marché. En 30 minutes de charge, je n'ai jamais pu recouvrer plus de 33% d'autonomie. C'est suffisant pour une journée d'utilisation, mais c'est tout de même assez peu performant. Pour une charge de 0 à 100%, il faut compter environ 2 heures. Mon meilleur temps était d'1h58, précisément.

Globalement, le Poco M3 Pro 5G propose une excellente autonomie, dans le haut du panier sur sa gamme de prix. La charge filaire n'est pas la plus rapide et j'aurais préféré quelque-chose d'un peu plus rapide.

La fiche technique

Poco M3 Pro 5G

Fiche technique
Specs Poco M3 Pro 5G
Processeur MediaTek Dimensity 700
Mémoire    
  • 4/64 Go
  • 6/128 Go
  • LPDDR 4X/UFS 2.2
Stockage extensible? Oui
Ecran
  • LCD 6,5 pouces
  • Full HD+ 1080 x 2400
  • taux de raffraîchissement de 90 Hz
  • luminosité max 500 nits
Module photo    
  • objectif principal 48 MP: ouverture f/1.79
  • macro 2 MP: ouverture f/2.4
  • 3D profondeur 2 MP: ouverture f/2.4
Vidéo

1080p à 30 FPS

Batterie
  • 5000 mAh
  • charge rapide 18 W
  • chargeur inclus
OS MIUI 12 basé sur Android 11
Audio

prise jack 3,5 mm

Connectivité Wifi 2.4/5 GHz / Bluetooth 5.1 / NFC / LTE / 5G / Double SIM
Certification IP Aucune
Dimensions & Poids
  • 161.8 x 75.34 x 8.92 mm
  • 190 g
Coloris Power Black, Poco Yellow, Cool Blue
Prix 199 / 229 €

Conclusion

Bon, je l'ai martelé tout au long de ce test, le Poco M3 Pro 5G a deux gros concurrents: le Realme 8 5G et le Redmi Note 10 5G. 

Le Redmi Note 10 5G propose exactement la même fiche technique, mais est actuellement vendu 30 euros plus cher sur la boutique officielle de Xiaomi, à 229 euros contre 199 euros pour le Poco M3 Pro. Seul le design et le launcher distinguent ces deux modèles. Je vous conseillerais donc plutôt d'opter pour le Poco M3 Pro 5G dans ce cas précis.

Quand au Realme 8 5G, lui aussi présente une fiche technique similaire avec un écran LCD 90 Hz, un SoC Dimensity 700, un trio de capteurs 48+2+2 MP, une batterie de 5000 mAh avec chargeur 18 W et surtout un prix de 199 euros. Sauf que la configuration de base du Realme 8 5G embarque 6 Go de RAM, contre les 4 Go du Poco M3 Pro.

Pour avoir 6 Go sur le Poco M3 Pro, il faut débourser 229 euros. Dans ce cas-là, c'est le Realme 8 Pro que je vous conseillerais. Mais, personnellement, si je devais dépenser entre 199 et 229 euros chez Xiaomi ou Poco, j'opterais pour le Poco X3 Pro qu'on n'a malheureusement pas pu tester. 

À 229 euros, il propose une fiche technique de presque flagship avec un Snapdragon 860, un écran LCD 120 Hz, le même module photo mais avec un ultra grand-angle de 8 MP en plus, une plus grande batterie de 5160 mAh et une charge filaire plus rapide de 33 W.

Voilà pourquoi je ne donne que la note de 2,5/5 au Poco M3 Pro 5G. C'est un bon smartphone milieu de gamme au très bon rapport qualité/prix à moins de 200 euros. Mais il n'a aucune raison d'exister si ce n'est pour induire les consommateurs en erreur en venant s'ajouter à un catalogue déjà confus de Xiaomi.

Quelle note donneriez-vous au Poco M3 Pro 5G, de 0 à 5?

 

Derniers Articles

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Très bon article 👌 dont je partage les conclusions (désolé Antoine 😁). Et bravo pour ton sens de humour. 😊

    Chacun ses priorités, pour moi c'est avant TOUT de voir AISÉMENT en TOUTES circonstances ce que l'écran affiche. Or l'écran de ce Poco M3 5G semble trop peu lisible par forte luminosité. Le Poco X3 Pro m'aurait bien intéressé, Antoine a raison de dire que son achat est plus intéressant, tant pis pour la 5G et le peu d'intérêt qu'elle a actuellement. Mais son écran LCD est lui aussi trop faible, 450 nits annoncés, ce qui est le minimum du minimum et qui ne permet pas de lire confortablement un écran au soleil. Dans cette gamme de prix, seuls les Xiaomi Redmi Note 10 et Note 10 Pro m'attirent, surtout grâce à leur écran Amoled très lumineux dans cette gamme d'appareils. L'Amoled ne signifiant pas automatiquement écran très lumineux, je le rappelle, j'ai en effet très récemment revendu mon Oppo Reno 2z dont je trouvais l'écran trop faible au soleil (450 nits annoncés), moins bon que mon Xiaomi Mi Max 3 et son écran LCD IPS (520 nits annoncés).

    Comme à chaque nouvelle génération nous gagnons des caractéristiques réservées aux gammes supérieures de l'année précédente, je pense que la prochaine génération des Poco aura un écran Amoled lumineux, un X4 Pro pourrait alors devenir très attirant. 🤞 Et vu la vitesse à laquelle les constructeurs renouvellent leurs gammes de smartphones, il n'y aura pas longtemps à attendre.


  • Luna
    • Mod
    depuis une semaine Lien du commentaire

    Je suis d'accord, ce Poco M3 Pro est un Redmi Note 10 5G relooké, oui mais quel look et quelle originalité.

    Certains vont dire que c'est horrible et ils trouveront leur bonheur avec le Redmi Note 10, d'autres au contraire dont je fais parti vont trouver dans ce design de l'air, un nouvel horizon et comme c'est toujours une prise de risque, il vaut mieux en faire deux pour risquer au pire de plaire à tout le monde !!

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition