Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Xiaomi frappe fort avec Poco, Google patine avec ses Pixel- Nos gagnants et perdants de la semaine

Xiaomi frappe fort avec Poco, Google patine avec ses Pixel- Nos gagnants et perdants de la semaine

Cette semaine, la technosphère a vu l'arrivée d'un nouveau flagship-killer en ville qui n'est pas là pour plaisanter: le Poco F2 Pro. Pendant ce temps, ça va mal du côté de Google et sa division smartphone Pixel. Voici nos gagnants et perdants de la semaine.

Mais avant de vous partager nos délibérations de la semaine, j'aimerais vous rappeler, dans les mentions honorables, le lancement de notre chaîne Telegram officielle, qui a beaucoup fait parler la communauté d'AndroidPit. Je ne vais pas vous rabâcher le pitch que vous pouvez retrouver dans cet article explicatif.

Mais je tenais à saluer les 50 premiers membres de la commu' à nous avoir rejoints sur Telegram pour suivre notre actualité et échanger avec nous. Vous êtes donc, vous aussi, un peu nos gagnants de la semaine.  

Vous utilisez déjà Telegram? Alors cliquez ici pour suivre AndroidPIT!

Gagnant de la semaine: Poco F2 Pro, un flagship-killer, un vrai

Cette semaine, nous avons vu le retour de la sous-marque phare de Xiaomi, Poco (anciennement Pocophone). Le Poco F2 Pro lancé cette semaine est le véritable successeur du très populaire Pocophone F1 et le rapport qualité/prix, sur le papier du moins, semble hors norme.

Le Poco F2 Pro est équipé d'un processeur Qualcomm Snapdragon 865, d'un quadruple module photo au dos, d'une mémoire vive LPDDR5 rapide, de la technologie LiquidCool Technology 2.0 améliorée, d'une connectivité 5G, d'un écran AMOLED, d'une caméra selfie pop-up qui fait de la vidéo au ralenti, la liste est longue... 

96389341 1142855326099869 5749054544512286720 n
Le nouveau flagship-killer: le Poco F2 Pro! / © Poco

Le prix? Il commence à 499 €, c'est plus que compétitif pour le marché en Europe. Bien sûr, on peut se procurer un smartphone Android décent pour moins de 200 euros de nos jours, mais le Poco F2 Pro semble capable de rivaliser avec les meilleurs produits du marché comme le Samsung Galaxy S20 Plus ou le OnePlus 8 Pro - qui a aussi connu une semaine riche en événements avec son appareil photo qui voit à travers les vêtements. J'ai tout simplement hâte de mettre la main dessus pour le tester en long et en large.

Perdant de la semaine: Le matériel de Google est en perte de vitesse

Alors que Xiaomi et sa sous-marque nous ont épatés cette semaine avec le Poco F2 Pro, la vie est un fleuve moins tranquile pour Google. Les 12 derniers mois ont été assez ternes pour les smartphones Made in Google. Le Pixel 4 et le Pixel 4 XL ont été dotés de nouvelles technologies intéressantes, mais leurs ventes n'ont pas atteint les résultats escomptés. Personnellement, j'ai adoré le Pixel 4, mais j'ai admis qu'il n'était pas parfait. J'ai tendance à craquer pour les téléphones qui présentent des défauts importants, ce sont nos imperfections qui nous rendent intéressants.

Cependant, il est à noter que les choses ont été difficiles pour Mountain View en ce qui concerne son activité liée aux smartphones. Le Pixel 4, selon tous les rapports, s'est vendu de façon effroyable. Il est maintenant fortement décoté par rapport à son prix de lancement dans presque toutes les régions où il est vendu. Google semble avoir réagi à la déception de la série Pixel 4 et a annoncé cette semaine un grand bouleversement dans le département.

Pixel 3 XL 07
L'homme derrière l'incroyable caméra du Pixel 3 a quitté Google. / © NextPit

L'un des développements les plus intéressants est le départ du nouveau Marc Levoy, le cerveau derrière l'incroyable appareil photo des smartphones Pixel. Il reste à voir où Google en sera avec son futur appareil photo du prochain Pixel 5.

Mais les fans et les experts du secteur qui ont salué l'appareil photo Pixel pour les résultats qu'il permet d'obtenir avec moins d'objectifs et moins de mégapixels que la concurrence savent à quel point Levoy a été crucial dans ce domaine. Seul le temps nous dira si Google peut remettre ce train sur la bonne voie. 

Si les derniers leaks sur le prix du prochain Pixel 4a, probablement annoncé en juin, s'avère exacts, Google pourrait commencer à remonter la pente en déclinant la recette de son flagship dans un smartphone moins cher que l'iPhone SE 2020. 

Qui sont vos gagnants et vos perdants de la semaine qui vient de s'écouler? Partagez-les avec nous dans les commentaires ci-dessous (ou sur Telegram). 

Derniers Articles

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "Mais les fans et les experts du secteur qui ont salué l'appareil photo Pixel pour les résultats qu'il permet d'obtenir avec moins d'objectifs et moins de mégapixels que la concurrence savent à quel point Levoy a été crucial dans ce domaine". Vous vivez dans un monde parallèle, quasi personne même parmi les passionnés de tech ne connait les noms des ingénieurs !!!

    nas


  • "J'ai tendance à craquer pour les téléphones qui présentent des défauts importants, ce sont nos imperfections qui nous rendent intéressants." Comment peut-on écrire de telles inepties à propos d'un téléphone ?


  • Ce Poco F2 Pro, c'est la même chose que le K30 Pro non ?


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    Ce qui est usant en plus d'être fatigant avec Telegram, ce sont ces deux bannières qui nous demandent sans cesse d'aller voir ailleurs et moi qui croyais qu'être sur le site ça le faisait vivre en lui faisant gonfler ses revenus publicitaires, qu'il ne touche pas quand on est sur Telegram.

    Et moi qui croyais que c'est sur le forum que l'on devait répondre à la communauté pour que nos réponses soient accessibles pour tous , ce qui n'est pas le cas sur Telegram.

    Et moi qui croyais que c'est Androidpit qui devait toujours être le maître de nos données , ce qui n'est pas le cas sur Telegram, qui peut exclure qui il veut selon ses règles et pas les nôtres, qui peut supprimer des groupes et tous nos messages comme vient de le faire Instagram avec le compte de Booba de 5 millions de followers, de souvenirs , de photos , de partage, de messages, jeter à la poubelle sans aucune considération pour tous ceux qui ont participé et voilà ce qui arrive quand on ne tient pas le manche !!

    Alors, ce qui est usant en plus d'être fatigant, c'est que je me rends compte que malgré toutes vos promesses, ce n'est pas le bon chemin que vous prenez en nous envoyant le partager sans cesse sur Telegram à trois reprises sur chaque page et je vous remercie de me donner les moyens de me justifier.
    Pour le reste je suis de votre avis avec le gagnant et le gagnant de la semaine.


    • Alors dans ces conditions, je demande qu'Androidpit publie la liste (et qu'il l'a tienne à jour...) des utilisateurs de Telegram.
      Comme cela tu pourras vérifier si je suis un menteur ou un affabulateur 🙄
      Tu peux avoir des doutes mais je peux aussi me défendre !

      Allez hop, troisième entorse !


      • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

        Je te crois par contre en ne partipant pas à Telegram tu rejoins " un peu les perdants de la semaine " tout comme ceux qui sont sur Facebook, Instagram, Twitter ou même ailleurs, comme je suis sur Mewe depuis l'arrêt de Google Plus dans un groupe de plus de 400 membres où je partage l'actualité du site et du forum, mais tant pis de nous on ne brille pas dans les yeux de David qui nous traite de perdant 😔


      • On n'y perd pas grand chose si vraiment on a quelque chose à perdre.
        Et puis être un perdant magnifique, ça me va très bien !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition