NextPit

L'USB-C pour tous se concrétise, Xiaomi tampon diplomatique malgré lui

L'USB-C pour tous se concrétise, Xiaomi tampon diplomatique malgré lui

Dans la dernière ligne droite du #techtember, nous avons l'UE qui commence enfin à imposer l'USB-C qui standard pour tous les smartphones, oui, même les iPhone. D'autre part, un pays de l'UE, la Lituanie, a causé un vrai mauvais coup de pub pour Xiaomi. Voici nos top et flop tech de la semaine.

OnePlus devient de moins en moins indépendant

Après l'annonce que OnePlus et Oppo allaient travailler de manière encore plus intégrée- "synergie" a dû être le hashtag utilisé par les équipes marketing, et précisant même que le skin OxygenOS ne disparaîtrait pas, surprise! Les deux marques vont intégrer leurs systèmes d'exploitation mobiles respectifs dès 2022.

Cette nouvelle a été confirmée par OnePlus, bien qu'ils n'aient pas annoncé quel sera le nom du nouveau système d'exploitation mobile. La bonne nouvelle est que les fabricants ont annoncé que le nouveau skin sera disponible pour certains des modèles déjà en vente.

1693765 dd7f5b36e136cd671f54d37b6f2fc685
Tout en essayant de consolider son portefeuille, OnePlus a également annoncé l'intégration d'OxygenOS avec ColorOS / © OnePlus

L'annonce concernant l'avenir de la marque (gamme) OnePlus a confirmé une rumeur qui circulait depuis un certain temps déjà, selon laquelle l'entreprise ne lancerait pas son traditionnel modèle " T " cette année. La raison est la réorganisation du catalogue de la marque, qui aura la ligne "R" de OnePlus comme option "flagship d'entrée de gamme".

Sortie de iOS/iPadOS/watchOS/tvOS

Lundi (20), Apple a ouvert les vannes de la mise à jour annuelle de ses principaux systèmes d'exploitation à l'exception de macOS, avec la sortie des versions 15 d'iOS, iPadOS et tvOS, en plus de watchOS 8.

Les nouvelles versions augmenteraient l'intégration des appareils dans l'écosystème Apple, incluraient plusieurs nouvelles fonctionnalités, une sécurité améliorée et des outils de confidentialité, tout en apportant des contrôles avancés pour les notifications avec le système Focus.

Tout aussi important que tout cela et aussi une cause d'envie pour mon smartphone de 2018 qui reste "coincé" sur Android 10, est le fait que les mises à jour sont disponibles pour des appareils comme l'iPhone 6S (2015), l'iPad Air 2 (2014) et l'Apple Watch Series 3 (2017).

Screenshot 2021 06 07 at 19.34.26
Vous pensiez que l'actualité d'Apple s'arrêtait la semaine dernière ? / © Apple

Realme dépasse Huawei au deuxième trimestre

C'est passé un peu inaperçu mais cette semaine, le cabinet de conseil Counterpoint a publié son rapport trimestriel sur le marché du mobile. Et le fait marquant est Realme, qui a détrôné son compatriote Huawei de la sixième place au deuxième trimestre 2021.

La marque du groupe BBK détient une part de 5 % du marché des smartphones et se retrouve derrière ses marques sœurs Oppo et Vivo, qui détiennent toutes deux 10 % du marché. Si l'on additionne le volume total des expéditions du conglomérat, BBK prendrait confortablement la première place, devant Samsung (18 %), Xiaomi (16 %) et Apple (15 %).

Counterpoint 2021Q2
Huawei se classe toujours sixième au premier trimestre / © Counterpoint Research

L'ordre et les pourcentages ne sont pas très différents du rapport publié par Canalys en juillet, qui ne recensait que les cinq premiers fabricants par volume d'expéditions. La seconde moitié de l'année connaît traditionnellement un retournement des chiffres, influencé par le lancement de la nouvelle génération d'iPhone et les dates commerciales de fin d'année.

Outre la célébration de la remontée dans le classement des fabricants, Realme a annoncé le lancement de son skin Realme UI 3.0 pour octobre. Indifférente à la réorganisation interne de ses sociétés sœurs Oppo et OnePlus et de leurs systèmes d'exploitation respectifs, la personnalisation devrait déjà être basée sur Android 12. La société n'a toutefois pas donné plus de détails sur l'appareil qui fera ses débuts avec la nouvelle version du système d'exploitation.

Le top tech de la semaine: Un port pour les gouverner tous

Jeudi 23 septembre, la Commission européenne (CE) a annoncé une proposition de directive pour l'adoption d'un chargeur USB-C universel pour les smartphones dans les Etats membres. La première mesure concrète d'un projet législatif entamé il y a plusieurs années déjà. 

Si elle est approuvée par le Parlement européen et le Conseil européen, la mesure ne contraindra pas Apple à retirer le connecteur Lightning, mais elle obligera la société à inclure un port USB-C dans ses appareils. Certains sites ont également spéculé sur la possibilité que la directive ouvre la voie au mythique "iPhone sans port", mais il vaut mieux laisser cette question aux experts dans les commentaires.

common charger
Cela pourrait-il préfigurer un iPhone sans port ? Et qu'en est-il des AirPods ? / © Commission européenne

Outre la normalisation de la prise utilisée dans les appareils, la Commission entend également définir la norme pour la recharge rapide, y compris la compatibilité (bonne chance pour informer les interminables combinaisons de tension et d'ampérage), ainsi que rendre obligatoire la fin de l'inclusion du chargeur sur l'emballage de vente des appareils.

Dans tous les cas, la proposition actuelle donnerait 24 mois aux fabricants pour s'adapter à la directive, à compter de sa date d'approbation, ce qui pourrait se produire dès 2022. La mesure n'affecterait pas les ordinateurs portables et les chargeurs eux-mêmes dans un premier temps, car dans ce dernier cas, la CE a révélé qu'elle réviserait son règlement pour aligner les alimentations électriques sur la proposition relative aux appareils.

Actuellement, la prise Lightning est utilisée dans certains des appareils les plus vendus d'Apple, notamment toute la gamme d'iPhone, l'iPad (9e génération, 2021), l'iPod Touch, les écouteurs AirPods et Beats, ainsi que divers périphériques d'entrée (stylo, souris, clavier, télécommande, etc.). Le port USB-C, quant à lui, se trouve sur les ordinateurs portables de l'entreprise, ainsi que sur les dernières générations de tablettes iPad Pro, Air et iPad mini.

Le flop tech de la semaine: Xiaomi accusé d'inclure un outil de censure

En début de semaine, l'organisme de cybersécurité lituanien, le NCSC, a publié les résultats d'une étude concernant les smartphones chinois vendus dans le pays. L'enquête a révélé que les smartphones Xiaomi font référence à un filtre de mots contenant des termes politiques et religieux, prétendument destiné à la censure dans les applications.

La liste de mots, selon l'enquête, est automatiquement téléchargée mais n'est pas activée sur les appareils vendus en Europe (et vraisemblablement dans d'autres pays situés en dehors de la sphère d'influence du gouvernement chinois, bien qu'elle puisse être activée à distance).

L'accusation provient d'un pays en proie à des tensions diplomatiques avec la Chine, ce qui pourrait laisser penser qu'il s'agit d'une mesure de représailles. D'un autre côté, si elle est confirmée, ce ne serait pas la première controverse impliquant des fonctions cachées dans les téléphones Xiaomi. Quoi qu'il en soit, le fabricant a nié toute forme de censure dans ses appareils.

Êtes-vous d'accord avec nos choix de la semaine? Quels sont vos flops et vos tops de ces derniers jours? Laissez votre commentaire ci-dessous et rendez-vous à la prochaine édition!

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition