USA vs Chine: de nouvelles sanctions pourraient ralentir considérablement les ventes d'iPhone

USA vs Chine: de nouvelles sanctions pourraient ralentir considérablement les ventes d'iPhone

Ces derniers jours, l'application de chat WeChat a également fait les gros titres aux côtés de TikTok . La raison était la même dans les deux cas : une possible interdiction par le gouvernement américain. L'analyste d'Apple Ming-Chi Kuo explique maintenant les effets qu'une telle interdiction pourrait avoir sur les chiffres de vente des iPhone.

Comme le rapporte MacRumors en référence à l'analyste, une interdiction de l'application WeChat sur l'App Store d'Apple pourrait entraîner une chute mondiale des ventes d'iPhone de 25 à 30 %. Mais elle pourrait également avoir un impact sur les autres appareils d'Apple. Ici, une interdiction pourrait entraîner une baisse de 15 à 25 %.

Dans son rapport, M. Kuo fait toutefois une distinction entre deux cas différents. Les chiffres mentionnés ci-dessus représentent le pire des cas, si l'application devait disparaître complètement de l'iPhone et de l'iPad. Apple pourrait également interdire l'application, qui est extrêmement populaire en Chine, uniquement aux États-Unis, alors qu'elle continuerait à être disponible dans d'autres régions comme auparavant.

La formulation actuelle des sanctions interdit toute transaction entre les sociétés américaines et WeChat ou la société à l'origine de l'application de chat, Tencent. Toutefois, les observateurs s'attendent à ce que ces conditions soient modifiées.

Sanctions américaines contre WeChat: ajustements des conditions possibles

Si tel était le cas, les livraisons mondiales d'iPhone d'Apple ne diminueraient que de 3 à 6 %. L'impact sur les autres produits serait inférieur à 3 %.

Bien qu'Apple ne publie plus de chiffres de vente concrets pour l'iPhone depuis un certain temps, le marché chinois est extrêmement important pour l'entreprise californienne. Au dernier trimestre, par exemple, la part des revenus provenant de la Chine était d'environ 15 %.

Le 6 août 2020, le gouvernement Trump avait annoncé une attaque à grande échelle contre TikTok et sa société mère ByteDance ainsi que WeChat et Tencent. Cependant, les nouvelles sanctions ne devraient pas entrer en vigueur avant le 20 septembre 2020.

De nombreux détails pourraient encore changer d'ici là. Par exemple, la vente potentielle de TikTok à Microsoft pourrait avoir un impact sur les décrets du président américain.

A lire également sur NextPit France :

Source : MacRumors

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition