NextPit

Test du Sony Xperia 1 IV: Un smartphone insolent

NextPit Sony Xperia 1 IV Review
© NextPit

Le Sony Xperia 1 IV que j'ai testé pour NextPit est la preuve que Sony s'en bat littéralement les reins de marcher à contre-courant, mais aussi de votre pouvoir d'achat. Ce smartphone à 1200 euros propose une expérience incomplète et déséquilibrée et si vous n'êtes pas contents, bah il faudra faire avec.

Note

Plus

  • Bel écran Oled 2K en 21:9
  • Zoom optique continu efficace
  • Design premium avec prise jack et stockage extensible
  • Interface Android épurée avec de bonnes fonctions multitâches

Moins

  • Autonomie un peu juste avec un usage intensif
  • Recharge filaire 30 W trop lente
  • Que 2 mises à jour Android et 3 ans de patches de sécurité
  • Le prix trop élevé

Le Sony Xperia 1 IV en bref

Le Sony Xperia 1 IV est disponible depuis juin 2022 en France au prix de 1199 euros pour une seule configuration de mémoire de 12/256 Go. C'est le flagship de Sony cette année et son principal argument de vente est son téléobjectif avec un vrai zoom optique. 

Les fans absolus de Sony verront le Xperia 1 IV comme étant le meilleur smartphone jamais conçu, cela va sans dire. Et sur le papier, ce smartphone a de sérieux atouts. Mais tant que profane, ou du moins non adepte des smartphones Sony, j'ai trouvé l'expérience assez peu permissive, voire parfois punitive. 

Design

Le Sony Xperia 1 IV arbore le même design adopté par son fabricant depuis plusieurs années. Ce look anachronique conserve un certain charme indéniable mais trahit aussi un cruel manque d'audace. 


Les points forts du Sony Xperia 1 IV: 

  • Port microSD, prise jack 3,5 mm
  • Gorilla Glass Victus à l'avant et l'arrière
  • Certifié IP68
  • Les haut-parleurs frontaux

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV:

  • Design inchangé depuis au moins deux générations

Le dos du Sony Xperia 1 IV vu de haut
La finition mat du revêtement au dos du Sony Xperia 1 IV est très sympa / © NextPit

Le Sony Xperia 1 IV conserve le look monolithique de ses prédécesseurs. Ce n'est clairement pas le design le plus inventif, mais je trouve que cet aspect "taillé d'un seul bloc" avec son revêtement noir mat et combiné au form factor 21:9 long et étroit tient encore très bien la route. Son plus gros avantage, que trop peu de concurrents proposent, est d'avoir deux haut-parleurs stéréo frontaux. Vous ne risquez pas de les obstruer en tant le smartphone en mode paysage.

Le cadre en aluminium et du Gorilla Gass Victus de Corning à l'avant comme à l'arrière renforcent l'impression premium dégagée par le smartphone. Sur la tranche droite, on retrouve les boutons de volume et le lecteur d'empreintes digitales. Tous sont bien placés et sont facilement atteignables. Juste en dessous, on a aussi le déclencheur photo à deux crans qui est extrêmement satisfaisant à utiliser.

La tranche droite du Sony Xperia A IV vu de cote
Le Sony Xperia 1 IV est très fin et très léger pour un smartphone flagship / © NextPit

Le port double SIM peut toujours être retiré sans outil, ce qui est très pratique et n'empêche pas le Sony Xperia 1 IV d'être certifié IP68. Le port double SIM peut accueillir une carte microSD pour étendre le stockage. Et Sony propose encore une prise jack 3,5 mm. Je trouve ça vraiment sympa que Sony marche à contre-courant sur ce point, par rapport aux autres smartphones Android haut de gamme.

La tranche superieure du Sony Xperia 1 IV avec sa prise jack 3,5 mm
La prise jack 3,5 mm est toujours présente sur le flagship de Sony / © NextPit

Écran

Le Sony Xperia 1 IV est doté d'un écran Oled de 6,5 pouces au format 21:9 et d'une résolution 4K de 3840 x 1644 p. Ce form factor, signature des smartphones Sony, me paraît plus pertinent que par le passé mais ne m'a pas non plus 100% convaincu.


Les points forts du Sony Xperia 1 IV: 

  • Le combo 4K et 21:9 parfait pour (certains) films et séries
  • Le form factor bien adapté au multitâche et au scrolling
  • Beaucoup de réglages pour l'écran
  • Colorimétrie par défaut bien calibrée

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV: 

  • Taux de rafraîchissement fixe et non adaptatif

Test Sony Xperia 1 IV écran vu du dessus
L'écran du Sony Xperia 1 IV offre une résolution 4K au format 21:9 / © NextPit

Comme le design, l'écran du Sony Xperia 1 IV est exactement le même que celui du Sony Xperia 1 III de l'an dernier. Mais, contrairement à l'an dernier, je suis plus réceptif à ce fameux format 21:9 que certains et certaines d'entre vous vénèrent. 

Quand le contenu y est adapté, c'est très sympa de mater Netflix ou Youtube en plein écran sans avoir à zoomer et recadrer l'image. Mais tous les contenus ne sont pas adaptés, justement. Même sur Netflix, je tombe souvent sur des séries en 16:9, par exemple. Et sur Youtube, j'ai encore trop souvent les barres noires sur les côtés, comme sur n'importe quel autre smartphone non-Sony en 20:9. Par contre, Sony a caché la caméra selfie sous une barre noire en haut de l'écran, de sorte de ne jamais briser l'immersion quand on visionne du contenu en plein écran.

Test Sony Xperia 1 IV écran avec caméra selfie
La caméra selfie du Sony Xperia 1 IV est cachée sous une barre noire pour préserver l'immersion / © NextPit

Autre petit défaut, le taux de rafraîchissement est fixe et ne peut être réglé que sur 60 ou 120 Hz. J'aurais aimé qu'il soit adaptatif. La luminosité maximale de 600 nits sur l'ensemble de la dalle est correcte pour assurer une bonne lisibilité même en extérieur. 

Pour finir, j'ai pas mal apprécié ce format 21:9 en dehors des applications multimédia. Je trouve qu'il est particulièrement adapté au multitâche mais aussi aux applications à l'interface verticale. C'est plus sympa de faire défiler mes fils d'actualité parce que j'ai plus de contenu à l'écran. Par contre, si vous avez de petits doigts, certains éléments en haut de l'écran ne sont pas les plus faciles à atteindre.

Test Sony Xperia 1 IV capture d'écran réglages écran
La colorimétrie par défaut est déjà très bien calibrée sur le Sony Xperia 1 IV / © NextPit

Interface/OS

Le Sony Xperia 1 IV tourne sur une surcouche très proche d'Android stock, basée sur Android 12. L'interface est très épurée, un peu austère à certains endroits, et la maintenance logicielle est assez limitée.


Les points forts du Sony Xperia 1 IV: 

  • Interface épurée
  • Fonctions multitâches très intuitives

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV:

  • Pas mal de bloatwares pour un smartphone à 1000 euros
  • Applications Pro trop inaccessibles
  • Maintenance logicielle trop limitée pour ce prix

Test Sony Xperia 1 IV captures d'écran design interface
L'interface du Sony Xperia 1 IV est très épurée et proche d'Android stock / © NextPit

Dans l'ensemble, on est sur une interface Android 12 très classique. Les menus de personnalisation de l'écran d'accueil/verrouillage, de l'Always-on display et du fonds d'écran sont inchangés par rapport à ce qu'on peut avoir sur un Pixel. 

Test Sony Xperia 1 IV
L'interface est parfois un peu austère en termes d'options de personnalilsation / © NextPit

Mais on retrouve quelques particularismes propres à Sony comme les réglages très généreux de l'écran, mais aussi et surtout les fonctions multitâches. Le mode fenêtré et le mode d'écran scindé sont très intuitifs et permettent de pleinement exploiter ce long écran 21:9. 

Test Sony Xperia 1 IV captures d'écran fonctions multitâche
Les modes fenêtré et écran partagé de Sony sont assez intuitifs sur le Xperia 1 IV / © NextPit

Je ne vais pas m'étendre sur les applications Sony que sont Music Pro, Video Pro et Cinema Pro. La première d'entre elles, Music Pro, est un dictaphone un peu augmenté qui permet d'améliorer la qualité de vos enregistrements vocaux et/ou musicaux. Mais cette fonction appelée "studio tuning" fonctionne via le cloud et requiert la création d'un compte ainsi que la souscription à un abonnement une fois les 100 Mo d'essai gratuit épuisés.

On a aussi droit à de nouvelles versions de Video Pro et Cinema Pro. Il s'agit simplement de versions plus poussées de l'application vidéo native (Video Basic) avec tout un tas de réglages. Mais je suis beaucoup trop ignare en la matière pour en comprendre le réel intérêt et vous donner un  avis pertinent.

Performances

Le Sony Xperia 1 IV intègre le SoC Snapdragon 8 Gen 1 de Qualcomm. Cette puce est réputée pour les problèmes de surchauffe qu'elle engendre dans les smartphones qu'elle équipe. Et ça n'a pas loupé avec le Sony Xperia 1 IV.


Les points forts du Sony Xperia 1 IV: 

  • -

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV: 

  • Des problèmes de surchauffe
  • Des performances trop instables

En termes de puissance brute, le Sony Xperia 1 IV se comporte comme d'autres smartphones équipés du même SoC. Il peut sans surprise faire tourner tous les jeux mobiles avec les graphismes au max et à 60 FPS. 

  Sony Xperia 1 IV Samsung Galaxy S22 Ultra iPhone 14 Pro Max OnePlus 10 Pro
3D Mark Wild Life 8487 6872 Trop puissant 9541
3D Mark Wild Life Stress Test Meilleure boucle: 9615
Pire boucle: 4866
Meilleure boucle: 7036
Pire boucle: 4436
Meilleure boucle: 9599
Pire boucle: 8121

Meilleure boucle: 9845
Pire boucle: 6240

Geekbench 5 Simple: 1181
Multi: 3433
Simple: 1155
Multi: 3356
Simple: 1885
Multi: 5406

Simple: 982
Multi: 3363

Par contre, comme tous les smartphones équipés du même SoC, le Sony Xperia 1 IV souffre lui-aussi de sérieux problèmes de surchauffe et donc de stabilité. Sur le benchmark Wild Life de 3DMark, qui simule un usage intensif pendant 1 minute, le smartphone a livré un taux de stabilité très décevant de 50,80%. 

Et sur le benchmark Wild Life Stress Test de 3DMark, simulant un usage intensif pendant 20 minutes, on peut noter de grosses pertes ponctuelles de FPS. Et à chaque fin de benchmark, le Sony Xperia 1 IV était très chaud au dos. 

Test Sony Xperia 1 IV capture d'écran benchmark performances
Comme l'an dernier, les smartphones de Sony ont toujours des problèmes de surchauffe / © NextPit

Qualité photo

Le Sony embarque un triple module photo à l'arrière avec trois optiques de 12 MP chacune mais aussi et surtout avec un téléobjectif qui propose deux niveaux de zoom optique entre lesquels vous pouvez zoomer progressivement. 


Les points forts du Sony Xperia 1 IV: 

  • Bonne gestion de l'exposition et de la plage dynamique en grand et ultra grand angle
  • Le zoom optique et continu efficace de x3,5 à x5,2
  • Vidéo 4K avec tous les objectifs, même selfie

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV: 

  • L'application photo pas assez accessible aux noobs comme moi
  • Colorimétrie assez face/ trop naturelle
  • Pas de mode nuit dédié

Test Sony Xperia 1 IV module photo
Le triple module photo du Sony Xperia 1 IV avec son fameux téléobjectif au vrai zoom optique / © NextPit

En gros, le téléobjectif du Sony Xperia 1 IV offre deux niveaux de grossissement optiques fixes: x3,5 (85 mm) et x5,2 (125 mm). Ces deux grossissements optiques peuvent être obtenus avec le même objectif, là où il faudrait passer d'un objectif à un autre sur des smartphones concurrents.

Mais l'intérêt de ce système, c'est qu'entre chacun de ces deux niveaux de zoom, vous pouvez opérer un zoom progressif au lieu de changer brusquement d'optique. Ce zoom continu permet donc d'avoir un zoom optique sur chacun des grossissements compris dans cet intervalle x3,5 et x5,2. 

Test Sony Xperia 1 IV
Ce déclencheur à deux crans est une killer feature!! / © NextPit

Et dans la pratique, j'ai trouvé le zoom du Sony Xperia 1 IV plutôt efficace. Mais je ne dirais pas que le zoom continu y soit pour grand chose. Personnellement, je trouve les deux focales de x3,5 et x5,2 trop proches l'une de l'autre pour que les différents niveaux de zoom optiques soient pertinents au sein de cet intervalle.

Mais globalement, je n'ai pas été transcendé par la qualité photo du Sony Xperia 1 IV. Les photos en grand angle et ultra grand angle souffrent d'une colorimétrie beaucoup trop fade à mon goût. Je sais que les puristes ne jurent que par les rendus naturels, mais je trouve que ça manque de punch.

En revanche, je dois saluer la gestion de l'exposition et la plage dynamique des photos de jour. La mise au point est aussi très rapide sur le Xperia 1 IV. 

Le mode portrait s'est quant à lui avéré assez décevant en plus d'être compliqué à trouver dans l'application photo. Et en fait, c'est un peu le défaut général du module photo du Sony Xperia 1 IV: il n'est pas assez accessible. Certes, on a un mode "Basic" qui ressemble peu ou prou à n'importe quelle application photo pour les utilisateurs lambda. Mais même dans ce mode, on a vite fait de se perdre dans les menus et réglages. 

Je comprends que Sony tente d'émuler l'interface qu'on pourrait retrouver sur l'un de ses boîtiers. Mais pour un profane en photo, je trouve le manque d'intuitivité de l'application photo trop déroutant. 

Côté vidéo, le Xperia 1 IV enregistre jusqu'en 4K à 30 FPS avec tous les objectifs. Si vous voulez une fréquence d'images plus élevée, il y a aussi l'option 1080p à 60 FPS. Dans l'application Cinema Pro, vous pouvez débloquer la 4K à 24, 25, 30, 60 et 120 FPS.

Autonomie

Le Sony Xperia 1 IV intègre une grande batterie de 5000 mAh. Cette dernière accepte une recharge rapide filaire de 30 W, sans fil de 15 W et permet une recharge sans fil inversée de 5 W.


Les points forts du Sony Xperia 1 IV:

  • Pas de protocole propriétaire
  • Recharge sans fil et sans fil inversée

Les points faibles du Sony Xperia 1 IV:

  • Autonomie décevante
  • Pas de chargeur inclus dans la boîte
  • Recharge complète assez lente en 30 W

La tranche inferieure du Sony Xperia 1 IV avec son port SIM et microSD
J'aimerais que d'autres fabricants Android suivent le choix de Sony pour le port SIM / © NextPit

Malgré sa grande capacité de charge, la batterie du Sony Xperia 1 IV m'a laissé un peu perplexe. J'ai lancé le benchmark Work 3.0 de PC Mark avec l'écran réglé sur une luminosité de 200 nits et les 120 Hz activés. Et le smartphone n'a tenu que 8h20 avant de passer sous la barre des 20% d'autonomie restante. C'est un mauvais score, la moyenne basse du panier se situant au moins autour de 10 heures. 

J'ai consulté d'autres tests en ligne et j'ai pu y constater des scores autour de 10 heures d'autonomie dans plusieurs d'entre eux. Malgré cela, je trouve mon résultat étrangement mauvais. Peut-être est-ce dû à une mauvaise calibration de ma part. En tout cas, au quotidien et avec mon temps d'écran moyen de 5 heures maximum, j'ai toujours pu tenir une journée mais sans plus.

Test Sony Xperia 1 IV capture d'écran benchmark autonomie
Ce score pour l'autonomie du Sony Xperia 1 IV est très mauvais / © NextPit

Fiche technique

  Caractéristiques techniques
Nom de l'appareil
Illustration Sony Xperia 1 IV
Écran OLED 6,5 pouces, 3840 x 1644 pixels (4K),
120 Hz taux de rafraîchissement, Corning Gorilla Glass Victus, format 21:9
Dimensions 165 x 71 x 8,2 mm (H x L x P)
Poids 185 g (batterie incluse)
SoC Snapdragon 8 Gen 1
Mémoire 8 Go RAM
256 Go ROM
Logiciel Android 12
Mémoire extensible Oui, jusqu'à 1 To
Objectif principal grand angle 12 MP | ouverture f/1.7 | 1/1.7 pouce |
OIS, PDAF et suivi en temps réel
Objectif ultra grand angle 12 MP | ouverture f/2.2 | 1/2.5 pouce | FOV 124° |
PDAF
Téléobjecfif 12 MP | 1/3,5 pouce | 85 - 125 mm | ouvertures f/2,3 - f/2,8, FOV 28° - 20°
Selfie 12 MP.
Vidéo 4K | 120 fps | OIS, EIS
Audio 2 haut-parleurs stéréo Dolby Atmos placés en frontal
Prise jack 3,5 mm
Batterie 5000 mAh
Recharge filaire 30 watts
Recharge sans fil (Qi) 15 watts (sans fil inversée 5 watts)
Certification IP IP65/68

Conclusion

Le Sony Xperia 1 IV est clairement à contre-courant de ce qui se fait sur le marché Android haut de gamme. Et à certains égards, c'est une très bonne chose.

Je trouve que le design, certes assez vieillissant, conserve un charme et une classe indéniable. Je me suis réconcilié avec le format 21:9 et lui ai trouvé une réelle pertinence pour l'utilisation en multitâches. Je trouve que Sony mérite une médaille pour proposer une prise jack 3,5 mm et surtout un stockage extensible sur un smartphone haut de gamme en 2022. 

Bref, le Sony Xperia 1 IV fait plein de choses bien. Et c'est clairement une déclaration d'intention de Sony qui refuse de se plier à certains dogmes du marché. 

Pour autant, je trouve que ce côté rebelle de Sony trahit aussi une certaine insolence. Je veux dire par là que Sony assume pleinement que l'expérience du Xperia 1 IV soit incomplète. L'application photo est une vraie usine à gaz. La politique de mise à jour est franchement décevante pour un smartphone aussi cher. L'autonomie est au mieux correcte, sans plus. Et la qualité photo n'est pas la meilleure du marché, bien que la prouesse technique du zoom continu soit une réussite en soi.

Bref, Sony s'en fout que vous aimiez le Xperia 1 IV ou pas. Sony s'en fout que vous le trouviez trop cher. Parce que Sony pense que tous ces défauts en valent bien la chandelle. Personnellement, je ne suis pas de cet avis. Et vous?

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Antoine Engels

Antoine Engels

Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

Voir tous les articles

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant
Review Icon

Voici comment NextPit teste les smartphones, wearables, casques & écouteurs et plus encore: Plus d'informations!

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pirlo01 depuis 1 mois Lien du commentaire

    Le gros problème avec le Sony Xperia 4 est la surchauffe excessif, en cause principale son soc le Snapdragon 8/1 mais aussi l' absence d'un système de refroidissement passif digne de se nom , pour faire bref il n' y a rien pour limité la surchauffe... Rien niveau matériel mais le souci c' est que Sony est obligé de bridé son soc pour limité la surchauffe et ce n' est pas digne d' un smartphone vendu à 1200 EUR !!

    Surtout quand la surchauffe ne se limite pas seulement au jeux vidéo mais aussi lorsque l' on utilise la caméra et l' appareil photo et que l' application s'éteigne toute seule justement à cause de la surchauffe est un scandale !!

    J' adore les smartphones Sony et j' ai en ma possession le Sony Xperia ii est c' est un régal mais Sony à fait l' erreur d' adopter le 8/1 à la place du dernier chipset phare le 8/1 + qui règle justement le problème du surchauffe, c' est vraiment dommage car Sony avait fait des améliorations notable au niveau de la luminosité de son écran qui passe la barre des 500 nits de ses derniers modèles à 800 nits donc c' est une grosse amélioration+ l ' amélioration de l' autonomie,

    J' espère que Sony fera plus attention au retour de leurs clients et qu' il installerons un système de refroidissement pour améliorer la durée et la stabilité des performances sur ses smartphones Phare , c' est le minimum lorsque l' on demande 1200 EUR pour son dernier smartphone haut de gamme.


  • Gerard M. depuis 1 mois Lien du commentaire

    1200 Roros..... n'importe quoi !


  • Pirlo01 depuis 8 mois Lien du commentaire

    Le Sony Xperia 10 İV n'a plus de prise jack !! Elle à été supprimé cette année car le 10 iii l'avait bien ...


  • Reeyz Rayvon depuis 8 mois Lien du commentaire

    Le smartphone parfait👌 mais pas donné et pas pour tout le monde. Avec musique Pro, je vois bien Apple, Samsung & co peaufiné leur côté audio mdr vue qu'ils se sont mit à des trucs de vidéos pro et photo pro lorsque Xperia est venue avec Cinéma Pro ensuite Photographie pro.

    Pouvez-vous m'expliquer ce passage svp :
    "Je n'ai pas aimé:
    - Un modèle bon marché sans bouton de caméra"


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 8 mois Lien du commentaire

      Ah mince, c'est une traduction trop littérale. En gros, c'est juste que le Xperia 10, le modèle plus abordable, n'a pas le petit bouton déclencheur pour les photos.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition