NextPit

Test des Sony LinkBuds: Des écouteurs innovants mais qui peinent à convaincre

NextPit Sony LinkBuds Test Ben
© NextPit

Pourquoi les LinkBuds de Sony ressemblent-ils à des Fidget Spinners recyclés? Parce que ce sont les premiers écouteurs intra-auriculaires ouverts. Cela signifie que vous pourrez entendre les bruits environnants en écoutant de la musique et des podcasts sans aucun mode de transparence électronique. Nous avons testé les Sony LinkBuds pour savoir ce qu'ils valent au quotidien.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Note

Plus

  • Le design des drivers
  • À peine perceptibles dans les oreilles
  • Étui de chargement très compact
  • Ergonomie

Moins

  • Moins flexible que les écouteurs ANC avec mode transparence
  • Basses peu puissantes
  • Autonomie plutôt moyenne
  • Bruit ambiant envahissant

Les Sony LinkBuds en bref

Je trouve que les Sony LinkBuds sont les écouteurs les plus excitants du marché actuellement. En effet, Sony a osé quelque chose de vraiment nouveau avec ses WF-809. L'idée de Sony de commercialiser des écouteurs qui laissent passer les bruits ambiants fonctionne vraiment bien. C'est une toute nouvelle expérience d'écoute, mais en même temps, ce n'est vraiment pas pratique dans de nombreuses situations. Même s'ils sonnent peut-être un peu moins bien et de manière plus artificielle en mode transparence, les écouteurs intras avec ANC avec ce mode sont globalement beaucoup plus flexibles.

Bien que le son soit difficilement comparable à ceux de autres écouteurs, les Sony LinkBuds offrent une bonne qualité sonore. Mais il ne faudra pas espérer profiter de la haute fidélité ou écouter correctement de la musique avec concentration en dehors de votre appartement. Les basses ne sont pas très puissantes, mais le son des autres fréquences est étonnamment clair et suffisamment fort, même dans la circulation.

Sony LinkBuds
Le design des LinkBuds est totalement différent de celui de la concurrence / © NextPit

Outre l'ergonomie très spécifique, on peut regretter le confort de port pas toujours optimal, l'autonomie assez courte (5,5 heures) et le boîtier de chargement minuscule mais compliqué. Selon le dicton "mieux vaut avoir que ne pas avoir", je préférerais personnellement des écouteurs ANC avec un bon mode de transparence dans la circulation routière. Les Sony LinkBuds obtiennent donc une note de 3,5 étoiles non pas en raison d'un manque de qualité, mais de possibilités d'utilisation trop limitées.

Sony LinkBuds – Design et finition

Du point de vue du design, il faut s'habituer à ces écouteurs et cela se répercute sur le confort de port. Les Sony LinkBuds sont différents de tous les autres écouteurs intra-auriculaires, car ils s'accrochent en principe aux parois intérieures de vos oreilles. En revanche, ils sont ultra légers et, dans l'ensemble, les LinkBuds sont étonnamment compacts.


J'ai aimé

  • Les écouteurs sont à peine perceptible dans l'oreille
  • Ils sont ultra-légers
  • L'ergonomie

Je n'ai pas aimé

  • Le maintien pas optimal
  • Le fait de se pencher en arrière entraîne constamment l'activation des surfaces tactiles
  • Le minuscule boîtier de chargement est tombé pendant le test

Je ne pense pas avoir besoin d'expliquer que les Sony LinkBuds sont des écouteurs intra-auriculaires totalement uniques à leur sortie. L'utilisation de pilotes ouverts a obligé Sony à repenser le design et les LinkBuds se composent ainsi de deux cercles. Ils sont maintenus par un petit aileron de différentes tailles et par le driver, qui se trouve sur le petit plan devant votre canal auditif.

Sony LinkBuds
Voici comment se placent les LinkBuds dans les oreilles/ © NextPit

Les LinkBuds sont très confortables, car grâce à leur poids contenu, on ne le sent presque pas dans les oreilles. Alors que le maintien est super en marchant et en étant assis, les LinkBuds ne restent pas bien en place pendant le sport. Je devais souvent les réajuster pour éviter qu'ils ne tombent pendant le jogging.

Le boîtier de chargement des Sony LinkBuds est remarquable: il mesure 41,4 x 48,5 x 30,9 mm, ce qui est vraiment minuscule. Contrairement à la plupart de ses concurrents, il s'ouvre à l'aide d'un petit bouton et non de manière magnétique. L'ouverture est simple et l'insertion des écouteurs est également un jeu d'enfant.

Sony LinkBuds
Le boîtier de chargement est extrêmement compact et est équipé d'un bouton et d'une LED de notification / © NextPit

Cependant, la taille de l'étui fait en sorte que les écouteurs tombent constamment. C'est peut-être la raison pour laquelle Sony a décidé de ne pas utiliser de protection magnétique car celle-ci s'ouvre généralement lorsque les écouteurs tombent par terre. Malgré le surplus de sécurité, l'utilisation du boîtier de chargement est en résumé un peu trop compliquée pour moi.

Ergonomie et caractéristiques de confort

Le service de R&D de Sony a également fait du bon travail en ce qui concerne l'ergonomie. En effet, en plus des surfaces tactiles sur les écouteurs eux-mêmes, vous pourrez aussi simplement tapoter vos tempes ou vos joues. L'application standard de Sony pour les écouteurs est utilisée ici aussi, il y a en plus une reconnaissance de port et un contrôle adaptatif du volume.


J'ai aimé

  • Le contrôle astucieux par tapotement du visage
  • Le contrôle adaptatif du volume
  • La reconnaissance de port

Je n'ai pas aimé

  • Le contrôle tactile avancé assez sujet aux erreurs

J'aimerais souligner quelques points concernant les Sony LinkBuds sur l'ergonomie et les fonctions de confort. Comme si le nouveau design des écouteurs n'était pas assez excitant, les LinkBuds offrent une nouvelle manière de les contrôler. En effet, au lieu de simplement tapoter les écouteurs pour avancer d'une chanson par exemple, vous pouvez également le faire sur vos tempes ou sur votre joue après avoir activé la fonction "Wide Area Tap".

Sony LinkBuds
Les "bosses" des écouteurs sont sensibles au toucher. / © NextPit

Cela avait l'air relativement stupide lors du test, mais ça fonctionne étonnamment bien. Malheureusement, Sony ne permet pas de régler la sensibilité de cette fonction, ce qui peut être agaçant dans certaines situations. Ainsi, lors du test, il est souvent arrivé que les écouteurs avancent d'une chanson en marchant ou en faisant du jogging. Un peu agaçant, surtout si l'on aime écouter des podcasts en faisant du jogging et que l'on perd alors sa position dans la piste.

Les Sony LinkBuds peuvent en outre adapter automatiquement le volume lorsque vous vous déplacez dehors. La fonction appelée "Adaptive Volume Control" règle le volume en fonction des bruits environnants et garantit ainsi que vous pourrez toujours bien percevoir votre environnement. Le système automatique fonctionne de manière très fiable, comme l'a montré mon test avec des casques supra-auriculaires sur les écouteurs avec une augmentation du bruit.

Sony LinkBuds
Différents anneaux en caoutchouc permettent aux Sony LinkBuds de rester bien en place dans l'oreille. / © NextPit

Qualité sonore

Le son des Sony LinkBuds est incomparable grâce à leur design ouvert. En effet, les drivers ont été dotés d'un trou afin de laisser passer davantage de bruits ambiants vers l'oreille. D'un point de vue purement technique, les écouteurs couvrent une plage de fréquences de 20 Hz à 20 kHz et supporte le DSEE ainsi que le Sony 360 Grad Audio.


J'ai aimé

  • La bonne qualité sonore dans des environnements calmes
  • Le son bien clair et défini
  • Les possibilités d'adaptation dans l'application

Je n'ai pas aimé

  • La forte distorsion audio
  • Les basses sont fortement perdues
  • Les inquiétudes pour la santé

Le son des LinkBuds de Sony est difficile à comparer à celui des écouteurs intra-auriculaires traditionnels. Ils m'ont un peu rappelé des produits comme les Bose Frames ou les Fauna Audio Glasses. Des produits audio qui produisent de la musique à vos oreilles de manière plutôt passive et qui laissent passer les bruits environnants sans aide électronique.

Par rapport aux lunettes audio, qui transmettent le son à l'oreille via de petits haut-parleurs orientés, le son est toutefois nettement plus clair et défini. En effet, les pilotes des LinkBuds sont toujours placés devant le conduit auditif. Dans les environnements calmes, le son des écouteurs est donc très correct, même si la musique manque clairement de basses. Même en activant la fonction Bass Boost, les LinkBuds ne peuvent pas vraiment fournir de pression dans les basses fréquences.

Sony LinkBuds
Les drivers des LinkBuds sont circulaires et comportent un trou au centre / © NextPit.

Ce n'est pas grave, car pour la circulation routière, les Sony LinkBuds sont vraiment géniaux. Vous aurez l'impression de vous balader dans votre propre film avec la bande-son correspondante, car la musique arrivera de nulle part à vos oreilles. Dans les environnements bruyants, on a cependant tendance à augmenter le volume des écouteurs pour pouvoir encore entendre les podcasts ou la musique. Je serais prudent à long terme, car la tendance à augmenter le volume à fond peut être nuisible pour les oreilles. D'autant plus que les écouteurs ne filtrent pas les bruits environnants et que ceux-ci viennent s'y ajouter.

Une autonomie assez faible et un mini boîtier de chargement

Sony annonce une autonomie de 5,5 heures pour les LinkBuds en lecture active de musique. Grâce au boîtier de chargement fourni, vous pourrez atteindre 12 heures supplémentaires.


J'ai aimé

  • Le boîtier de chargement compact offre 12 heures d'autonomie supplémentaires
  • La charge rapide
  • L'autonomie correcte vu la taille des écouteurs

Je n'ai pas aimé

  • Une autonomie plutôt moyenne par rapport aux autres modèles
  • Pas de charge sans fil

Après mon test pratique, j'ai pu confirmer les indications de Sony concernant l'autonomie. Les LinkBuds tiennent ainsi 5,5 heures si vous les portez sans interruption en écoutant de la musique. Les écouteurs ne prennent pas en charge l'ANC, ce qui n'a pas d'incidence majeure sur leur autonomie. Grâce au boîtier de chargement fourni, vous pourrez atteindre 12 heures d'autonomie supplémentaires.

Sony LinkBuds
Le boîtier de chargement vous permet de profiter de 12 heures de musique supplémentaires. / © NextPit

L'autonomie totale de 17,5 heures est correcte. Cependant, l'autonomie de 5,5 heures est assez moyenne par rapport à d'autres écouteurs true-wireless intras. Si vous les portez en permanence, vous ne pourrez pas écouter de la musique pendant toute une journée de travail. Compte tenu de la taille compacte des écouteurs, je suis toutefois satisfait de l'autonomie des LinkBuds.

Une fois que les LinkBuds sont complètement à plats, ils peuvent être rechargés en 10 minutes pour vous permettre d'écouter de la musique pendant 90 minutes. C'est donc parfait si vous avez besoin d'un peu de jus pour écouter de la musique avant de faire votre jogging. Les écouteurs ne proposent malheureusement pas la charge sans fil.

Conclusion

Ma conclusion sur les LinkBuds de Sony est un peu plus négative que celles des autres tests sur le net. Car même si je trouve les LinkBuds techniquement géniaux, je déconseille à la plupart des gens de les acheter. En effet, bien que les bruits environnants soient mieux perçus et plus naturels grâce aux diaphragmes ouverts, il manque à ces écouteurs une sorte de bouchon qui me permettrait de couper les bruits si nécessaire.

En effet, il n'est pas toujours pratique de percevoir l'environnement lorsque l'on porte des écouteurs. Que ce soit en avion, où le bruit de fond est déjà élevé, ou dans le train, lorsque quelqu'un est à au téléphone dans un compartiment calme. Pouvoir faire abstraction de l'environnement est l'une des évolutions les plus pratiques des écouteurs modernes.

Personnellement, j'utilise depuis quelques mois les OnePlus Buds Pro avec une ANC et un mode transparence super facile d'accès et de bonne qualité. Je peux ainsi entendre ce qui se passe autour de moi ou non, selon les besoins. Je pense que mon avis est désormais clair: les Sony LinkBuds sont super cools, mais trop peu polyvalents au quotidien pour inquiéter la concurrence.

Mais c'est aussi un peu la fascination de Sony. Où trouve-t-on encore régulièrement des produits qui apportent vraiment quelque chose de nouveau, de différent ? Là où, les smartphones coûtent certes 1.800 euros, mais peuvent diffuser des vidéos en 4K sur le web via la 5G. Sony se bat contre l'uniformité, et rien que pour cela, les Sony LinkBuds sont très importants!

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition