NextPit

Prise en mains des Sony LinkBuds S: Les plus petits écouteurs true wireless du monde, avec ANC

NextPit Sony Linkbuds S Antoine
© NextPit

Après le nouveau casque WH-1000XM5, j'ai aussi pu prendre en mains les nouveaux écouteurs sans fil à réduction de bruit active, les Sony LinkBuds S. Ces intras true wireless avec ANC vendus 199 euros se veulent une alternative plus compacte et plus abordable aux Sony WF-1000XM4

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Les Sony LinkBuds S en bref

Les Sony Linkbuds S seront disponibles à partir du 20 mai 2022 au prix de 199 euros et se déclinent en trois coloris: noir, blanc et écru, le même beige que celui du casque Sony WH-1000XM5, que j'ai aussi pu tester récemment. 

Les LinkBuds S n'ont pas vocation à remplacer les Sony WF-1000XM4, les écouteurs flagship du fabricant. Non, il s'agit d'une gamme à part formée par les premiers Sony LinkBuds que mon collègue Ben a testé. Ces derniers étaient des écouteurs open fit censés être totalement ouverts. L'idée étant de vous permettre de rester alerte et conscient de votre environnement sonore sans passer par un mode de transparence quelconque. 

Les LinkBuds S, S pour Silence, vont un peu à contre-courant de cette logique en proposant... de la réduction de bruit active et un format semi intra. Mais pourquoi faire? 

Sony LinkBuds S design ecouteurs et boitier coloris ecru
Les Sony LinkBuds S ne remplacent pas les WF-1000XM4 / © NextPit

Design: Très compacts et très discrets

Les Sony LinkBuds S sont des écouteurs au facteur de forme très compact et dont le design sobre et minimaliste les rendent très discrets une fois portés dans vos oreilles. Selon Sony, ce sont les écouteurs true wireless avec ANC les plus petits au monde.  


J'ai aimé:

  • Le revêtement mat et le coloris écru
  • Facteur de forme compact
  • Design discret visuellement et en termes de confort
  • Boîtier de recharge compact lui aussi
  • Certifiés IPX4

Je n'ai pas aimé:

  • Maintien pas 100% optimal, format semi intra oblige

Sony LinkBuds S design
Si vous avez des conseils pour faire pousser ma barbe, je suis preneur / © NextPit

Sony a fait d'énormes progrès sur l'ergonomie de ses écouteurs récemment. J'ai encore ma paire de WF-1000XM3 et ce sont de véritables paquebots auriculaires comparés aux LinkBuds S. On est passé de la giga oreillette ostentatoire de commercial des années 2000 qui dit "ça biche?" ou "on se keep in touch" à une petite coquille plate de 4,8 grammes, très subtile une fois placée dans votre oreille. 

L'idée de Sony est que vous puissiez les porter toute la journée sans même les remarquer. Le fabricant parle d'un effet "never off." À titre de comparaison, un écouteur d'AirPods Pro d'Apple pèse 5,4 grammes, par exemple.

Sony LinkBuds S coloris noir blanc ecru
Les Sony LinkBuds se déclinent en trois coloris: blanc, noir et écru / © NextPit

En termes de confort, je n'ai ressenti aucune gêne durant les brèves minutes que j'ai passées avec les écouteurs pour cette prise en main, ce qui ne veut pas dire grand chose. On n'est plus du tout sur un format open fit et totalement ouvert comme sur les LinkBuds de base. On n'est pas non plus sur de l'intra pur et dur comme avec les WF-1000XM4. Les LinkBuds S offrent un entre-deux, un format semi intra avec un embout qui s'insère dans votre conduit auditif sans aller trop loin. Un peu comme des AirPods Pro, quoi.

Sony LinkBuds S format semi intra
Les Sony LinkBuds ne sont pas totalement des intras / © NextPit

Les écouteurs se déclinent en trois coloris: noir, blanc et écru, le même beige que pour le casque Sony WH-1000XM5 que j'apprécie beaucoup. Le revêtement mat et la couleur beige donnent d'ailleurs l'impression que les écouteurs sont un prolongement de la peau. Bon ok, personne n'a vraiment la peau beige, mais rien qu'en termes de sensation, on a moins l'impression d'avoir un galet en plastoc dans l'oreille. C'est une sensation plus organique que j'ai trouvée très agréable quand je réajustais l'un des écouteurs ou que je tapotais une commande tactile.

Pour le reste, on peut deviner la grille recouvrant les micros destinés à analyser les bruits ambiants. Le boîtier de recharge est quant à lui assez compact, un peu moins bling-bling que sur les WF-1000XM4 mais la sensation de produit premium est là. 

Qualité audio: Des drivers de 5 mm pas grands mais vaillants?

Les Sony LinkBuds S ne sont pas des écouteurs audiophiles mais ils proposent malgré tout une haute qualité d'écoute grâce, entre autres, au codec LDAC de Sony.


J'ai aimé: 

  • Le codec LDAC et la technologie DSEE Extreme
  • Bluetooth multipoint 
  • Appairage rapide via Fast Pair (Android) et Swift Pair (Windows)
  • Compatibles Siri, Google Assistant, Alexa

Je n'ai pas aimé: 

  • Les codecs aptX et aptX HD pas pris en charge
  • Des drivers très petits

Sony LinkBuds S
Les Sony LinkBuds S sont très discrets dans votre oreille. / © NextPit

Je ne peux sincèrement pas me prononcer sur la qualité audio des Sony LinkBuds. Je les ai pris en main le 5 mai dernier, soit il y a 12 jours au moment où j'écris ces lignes. J'ai simplement noté que le diamètre de 5 mm des drivers est très petit. Les Nothing Ear (1) ont des haut-parleurs de 11.6 mm, par exemple. On a aussi 6 mm sur les WF-1000XM4.

On peut cependant s'attendre à une qualité du son meilleure que sur les LinkBuds de base grâce à l'isolation phonique passive des LinkBuds S, permise par leur format semi intra. 

Les Sony LinkBuds S prennent évidemment en charge le codec LDAC propriétaire du fabricant ainsi que les basiques SBC et AAC. Avec le LDAC, la plage fréquentielle des LinkBuds S va de 20 à 40.000 Hz et avec le SBC/AAC, on passe à 20 à 20.000 Hz. 

Sony a résolument abandonné la compatibilité avec l'aptx (HD) de Qualcomm au profit de sa solution maison. C'est une donnée à prendre en compte si vous comptez écouter vos morceaux en HD (qualité CD, FLAC), bien que pas mal de smartphones Android prennent en charge le LDAC de nos jours, comme mon OnePlus 10 Pro.

Dans tous les cas, les LinkBuds S embarquent aussi la technologie DSEE Extreme de Sony, qui permet d'upscaler les morceaux mp3 pour améliorer la qualité audio.

Sony met aussi l'accent sur la qualité des micros de ses LinkBuds S. Le fabricant ne précise pas combien de micros se trouvent dans chaque écouteur. Il faudra aussi que je teste plus longuement la fonction de "Voice Focus" pour les appels téléphoniques.

ANC: Réduction de bruit active et contrôle des bruits ambiants

Les Sony LinkBuds S proposent de la réduction de bruit active (ANC) et d'autres fonctionnalités intéressantes pour gérer son environnement sonore. 


J'ai aimé:

  • Meilleure isolation passive du format semi intra
  • Intensité de l'ANC très personnalisable

Je n'ai pas aimé: 

  • -

Comme expliqué plus haut, les LinkBuds S se distinguent des LinkBuds de base surtout parce qu'ils proposent une réduction de bruit active ou ANC (Active Noise Cancelling).

Mais l'idée de Sony est, encore une fois, de proposer un entre deux. Donc oui, les LinkBuds S ont de l'ANC et une isolation phonique passive plus efficace que les LinkBuds normaux, de part leur format semi intra. Mais ils proposent aussi la fonction de contrôle du son ambiant. 

Appelée Ambient Sound Control, cette fonction permet d'ajuster le niveau des bruits ambiants selon 20 niveaux d'intensité. En gros, c'est un mode ANC et de transparence 2-en-1 qui permet de rester plus ou moins conscient de son environnement sonore.

Les LinkBuds S peuvent d'ailleurs reconnaître parmi quatre scénarios sonores (marcher dehors, courir dehors, au bureau, à la maison) pour changer automatiquement l'intensité du contrôle du son ambiant, soit en poussant l'ANC soit, à l'inverse, en poussant les bruits extérieurs. 

Personnellement, je trouve que Sony en a fait des caisses sur son fameux contrôle du son ambiant. J'avoue ne pas comprendre ce qu'il a de si spécial. C'est de l'ANC et un mode transparence, quoi. Ces fonctionnalités sont déjà bien connues.

Autonomie: 6 heures d'écoute avec l'ANC

Les Sony LinkBuds S proposent une autonomie de 20 heures au total, avec le boîtier de recharge. Chaque écouteur peut tenir 6 heures avec l'ANC activée et 9 heures sans. 


J'ai aimé: 

  • Autonomie solide de 6 heures sur le papier
  • Recharge rapide

Je n'ai pas aimé: 

  • Pas de recharge sans-fil

Sony LinkBuds S boitier recharge
Le boîtier de recharge des Sony LinkBuds peut effectuer au moins deux recharges complètes des écouteurs. / © NextPit

Selon Sony, le boîtier de recharge est capable de délivrer jusqu'à 14 heures d'autonomie, soit au moins deux recharges, avant d'avoir besoin d'être lui-même branché sur secteur. Ce sont des chiffres tout à fait corrects et cohérents pour cette gamme de prix. 

Toujours selon le fabricant, 5 minutes de recharges via le câble USB-C suffisent à récupérer 1 heure d'autonomie. Il faut compter environ 2 heures pour recharger les écouteurs de 0 à 100% avec le boîtier, et 3 heures pour une recharge complète du boîtier lui-même. Ce dernier n'accepte d'ailleurs pas la recharge sans-fil.

Fiche technique

  Choix de la rédaction
Produit
Illustration Sony LinkBuds S page produit
Design Semi intra | poids: 4,8 g (par écouteur) / 35 g (boîtier) | détection de port | commandes tactiles
Audio Haut-parleurs 5 mm | DSEE Extreme pour upscaler morceaux
Réponse en fréquence
  • Bluetooth SBC/AAC: 20-20.000 Hz
  • Bluetooth LDAC: 20-40.000 Hz
ANC
  • Oui, auto ou manuelle
  • 2 processeurs dédiés: QN1 et V1
  • Mode transparence | Speak to Chat
Bluetooth

5.2 | codecs LDAC, SBC, AAC | Multipoint | Fast Pair et Swift Pair

Autonomie
  • 6h avec ANC | 9h sans ANC
  • 6+14h avec le boîtier
  • Recharge rapide 5 min = 1h d'autonomie
  • 0 à 100% en 2h
Prix 199€

Conclusion: Mes premières impressions

Mes premières impressions des Sony LinkBuds S sont positives. Ce sont a priori, et malgré mon utilisation très limitée, de bons écouteurs true wireless avec ANC en termes de rapport qualité/prix. J'aime beaucoup l'approche "never-off" qui met l'accent sur un design discret et un confort optimal pour permettre aux LinkBuds S de se faire oublier une fois portés.

J'ai juste du mal à comprendre pourquoi Sony les fait coexister aux côtés des WF-1000XM4. Ces intras avec ANC sont déjà parmi les meilleures références du marché. Pourquoi proposer encore une autre paire d'écouteurs avec réduction de bruit active?

Sony LinkBuds S design vue du dessus
Les Sony LinkBuds S sont un entre-deux un peu bizarre dans le catalogue du fabricant. / © NextPit

Oui, à 199 euros, ils sont plus abordables que les XM4, vendus 280 euros à leur sortie. Mais pourquoi les appeler LinkBuds? Les premiers LinkBuds avaient un concept à part, celui d'être des écouteurs totalement ouverts, à la manière d'un casque supra-auriculaire. C'était un nouveau produit qui devait donc avoir sa propre gamme au sein du catalogue audio de Sony. 

Mais les LinkBuds S ressemblent à des écouteurs sans fil assez classiques. Bref, c'est un choix bizarre de Sony. Mais peut-être qu'on s'en fout après tout et que la clarté d'un catalogue de produits n'intéresse que les technobsédés comme moi. Dans tous les cas, j'espère pouvoir bientôt vous proposer un test complet des LinkBuds S pour vous donner un avis plus définitif.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition