NextPit

On vous a demandé et vous n'êtes pas fans des smartphones chinois rebrandés

Mis à jour : Les résultats du sondage
On vous a demandé et vous n'êtes pas fans des smartphones chinois rebrandés

La semaine dernière, on vous a demandé votre avis sur les smartphones rebrandés ou rebadgés. Et sans surprise, vous n'en êtes pas vraiments fans comme l'illustrent les résultats de notre sondage de la semaine.

Confrontés à un smartphone rebrandé, la majorité d'entre vous ne l'acheterait pas. Sur ce point, les lecteurs des quatres sites de nextpit- .fr, .de, .com et .com.br-  se sont accordés, bien que le score soit nettement plus serré en Allemagne où 41% des répondants ont déclaré qu'ils achèteraient un modèle rebrandé contre 49% qui ne le feraient pas. 

Il faut aussi noter qu'un nombre significatif de répondants se sont dits indifférents vis à vis de cette question, de quoi montrer la relativité de ce "problème" des smartphones rebadgés. Bien souvent, c'est au consommateur de faire le tri dans tous les cas, comme l'a souligné un lecteur brésilien:

De nombreuses entreprises sont plus préoccupées par les lancements à avoir sur le marché que par la qualité elle-même, c'est donc au consommateur de faire des recherches sur le produit qu'il va acheter. - Vinicius Guerra

sondage semaine 45 2021 three
Pas mal de gens ne s'intéressent pas à cette question. Est-ce donc un vrai problème ou un faux débat de geek/nerd? / © NextPit

D'autant qu'en France, une majorité de lecteurs s'accorde à dire que le fait de rebrander un smartphone peut être bénéfique pour le consommateur. Un résulat à contre-courant des autres lectorats brésilien, allemand et anglophone. 

Comme l'a noté un lecteur français dans les commentaires du sondage initial: 

Cette pratique ne me choque pas du tout, du moment que l'acheteur a facilement le moyen de savoir à quel autre produit celui qu'il vise correspond. Dans l'exemple du Poco M4 Pro, c'est une bonne chose, puisque lui est déjà disponible, alors que le Redmi Note 11 qu'il copie apparemment ne sera disponible qu'au premier trimestre 2021 en France. Mais je comprends que certains acheteurs qui ne s'y connaissent pas puissent s'y perdre. De toute façon, il y a tant de produits sur le marché que sans une étude minimale, un acheteur qui ne s'y connaît pas ne peut pas savoir ce qu'il achète. - Jerome69Paris 

Un autre lecteur, cette fois-ci de notre site anglophone, a fait un parallèle intéressant avec le marché de l'automobile:

Tant que c'est vraiment différent, ça me va. Mais ce n'est jamais vraiment différent, à part quelques petits bouts au niveau du skin. C'est la même chose pour les fabricants automobiles, mais là, les différences consistent en plus d'options pour la gamme premium, généralement 200-300 kg supplémentaires dans le câblage, les sièges et les gadgets du tableau de bord et des tonnes de marquages ostentatoires. - Storm

sondage semaine 45 reponses 2
La contradiction est une exception française. / © NextPit

Enfin, on vous a demandé quelles marques abusent le plus de cette pratique à vos yeux. Vous avez tous massivement donné Xiaomi comme étant le fabricant qui devrait le plus se calmer sur le rebranding. 

Xiaomi l'a beaucoup fait. Je sais que dans certains cas c'est pour un marché spécifique comme ce qui se passe avec certains Redmi et Poco mais je ne trouve pas ça très intéressant. S'ils ne le faisaient pas, ce serait plus intéressant, je pense. - Soterio Salles
 

Ensuite, le reste des top 3 varient selon le site de NextPit et donc selon la région. En France et en Allemagne, ce sont Poco et Oppo/OnePlus qui talonnent Xiaomi sur le rebranding. Au Brésil, Oppo/OnePlus, Motorola et Samsung font jeu égal derrière Xiaom tandis que pour notre lectorat anglophone (US et Inde), OnePlus/Oppo et Samsung sont les pires elèves après Xiaomi.

Mais, même en Allemagne, où Xiaomi a récolté le plus de votes, les lecteurs relativisent la tendance du fabricant à rebadger certains modèles. J'ai vu plusieurs commentaires estimer que qui peut le plus peut le moins et que la pratique du rebranding n'est pas une bonne chose. Mais j'ai aussi pu en lire d'autres considérer qu'il s'agit d'une simple stratégie markéting comme une autre pour localiser son catalogue. 

Indépendamment de la confusion que cela entraîne parfois dans toute la gamme de produits (voir Xiaomi/Redmi/Poco), le changement de marque peut au moins apporter des avantages pour le consommateur en termes de prix. Je ne vois pas exactement ce qui devrait me déranger dans cette affaire.

Nous vivons dans et avec un marché mondialisé. Alors que Redmi se vend comme des petits pains en Chine, le même modèle peut être proposé ici en tant que Poco à un prix inférieur (par rapport au marché local, un Redmi chinois est bien sûr moins cher dans son pays d'origine). Étant donné que Xiaomi a tourné la vis des prix avec ses derniers modèles haut de gamme sous son propre nom et qu'il se trouve dans les mêmes sphères que Samsung et Apple avec un Mi 11 Ultra, il peut continuer à servir le marché du pain et du beurre avec ses sous-marque. C'est du pur marketing, ni plus ni moins. - Olaf

sondage semaine 45 reponses 3
Xiaomi est le champion du monde des smartphones rebrandés. / © NextPit

Merci à tous les participants qui ont répondu à ce sondage et qui nous ont détaillé leur avis dans les commentaires. Encore une fois, c'est toujours aussi intéressant pour nous d'être surpris par les résultats et de confronter vos opinions aux notres et ainsi sortir un peu de notre bulle. Nous vous donnons rendez-vous vendredi pour un nouveau sondage de la semaine! 


Article original

Que pensez-vous du rebranding? Cette pratique consiste pour un fabricant de smartphone à réutiliser un de ses anciens modèles et le lancer sur le marché comme un nouveau produit mais sous un autre nom. Arnaque ou simple optimisation des chaînes de production? Dans ce sondage de la semaine, dites-nous si les smartphones rebrandés vous dérangent.

C'est un phénomène ou plutôt c'était un phénomène en 2016 et c'est depuis devenu une pratique courante presque totalement ignorée par la presse tech voire même acceptée par les utilisateurs. La question des smartphones rebrandés n'est pas nouvelle. L'un des principaux vecteurs du rebranding de smartphones en Europe est la croissance des fabricants chinois. 

Xiaomi et Oppo sont les champions poids lourds intercontinentaux incontestés des smartphones rebrandés. Leur modèle économique reposant sur la sortie frénétique de modèles à travers plusieurs sous marques ayant chacune plusieurs gammes, les fabricants recyclent à fond leurs catalogue quitte à se vampiriser eux-mêmes. 

Ainsi, mon Oppo A94 5G m'affichait le nom Oppo Reno5 Z lorsque je l'ai allumé la première fois pour mon test. Et c'est aussi pourquoi de nombreux smartphones Poco lancés en Europe sont identiques à des smartphones Redmi sortis uniquement en Chine. Le Poco M4 Pro, par exemple, ressemble beaucoup mais alors vraiment beaucoup au Redmi Note 11 lancé en Chine en octobre dernier et qui sortiront aussi en France au Q1 2022.

OnePlus et Realme, deux sous-marques d'Oppo ont aussi beaucoup de modèles recyclés, surtout sur l'entrée et le milieu de gamme. Mais il n'y a pas que les fabricants chinois et Samsung a parfois poussé très loin la logique des smartphones rebadgés dans sa gamme Galaxy M et Galaxy A.

Mais est-ce que ça vous dérange, vous?

Vous apprenez qu'un smartphone est un modèle rebrandé, vous l'achetez ou pas?

Certes, présenté comme je viens de le faire, le rebranding ressemble à une facilité choisie par les fabricants pour nous refourguer des smartphones sortis en Chine en changeant juste la ROM et le packaging. 

Comme me l'a précisé mon collègue Rubens lorsqu'on a discuté du sujet: "C'est surtout confus et ennuyeux pour nous [journalistes, Ndlr], mais ça peut aussi compliquer la tâche des consommateurs lorsqu'ils vérifient les tests en ligne... Le plus gros problème pour moi est quand un seul nom peut être utilisé pour des modèles complètement différents (comme chez Xiaomi)."

Mais est-ce qu'on peut distinguer un bon rebranding d'un mauvais rebranding? Si un smartphone rebrandé permet aux fabricants de vendre des modèles moins chers et d'en sortir plus souvent, n'est-ce pas positif pour le consommateur? Si mon smartphone est le clone d'un modèle sorti sur un marché auquel je n'ai de toute façon pas accès, est-ce vraiment un problème?

Le fait de rebrander des smartphones peut-il être bénéfique pour le consommateur?

Enfin, je ne vois pas pourquoi je serais le seul à râler dans cet article. Il y en a sûrement parmi vous qui dovient êgalement être frustrés par cette pratique.

Du coup, et suite à une suggestion de ma collègue Camila, j'aimerais savoir quelles sont les marques de smartphones qui, selon vous, ont le plus souvent des smartphones rebrandés dans leurs catalogues et qui devraient se calmer un peu?

Quelles marques de smartphones devraient se calmer un peu sur le rebranding?

Merci d'avance à tous les participants à ce nouveau sondage de la semaine. Comme toujours, je vous invite, non, je vous demande de développer votre avis et votre réflexion dans les commentaires, en particulier pour votre réponse à la seconde question. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour discuter des résultats et vous souhaite un bon week-end.

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Poco , c'est la solution de Xiaomi pour sortir des smartphones avec un autre design, c'est très risqué bien sûr, mais c'est aussi une expérience passionnante à vivre quand c'est réussi et ce modèle est un régal pour les yeux.

    Ensuite pour d'autres smartphones, ce n'est pas un problème pour moi au contraire quand les constructeurs font un effort d'adapter le nom de leur smartphone à la langue du pays.
    On s'amuse parfois des noms des appareils de Sony avec des enceintes SRS-NS7, des casques Sony WH-1000XM4 , c'est que c'est complexe de trouver un nom qui s'adapte à tous les marchés et on rigole bien en français avec Meta fait quoi de Facebouc.


  • Jerome69Paris depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Cette pratique ne me choque pas du tout, du moment que l'acheteur a facilement le moyen de savoir à quel autre produit celui qu'il vise correspond. Dans l'exemple du Poco M4 Pro, c'est une bonne chose, puisque lui est déjà disponible, alors que le Redmi Note 11 qu'il copie apparemment ne sera disponible qu'au premier trimestre 2021 en France. Mais je comprends que certains acheteurs qui ne s'y connaissent pas puissent s'y perdre. De toute façon, il y a tant de produits sur le marché que sans une étude minimale, un acheteur qui ne s'y connaît pas ne peut pas savoir ce qu'il achète.