Smartphone gaming: A-t-on besoin d'un écran 144 Hz, de 16 Go de RAM et du dernier Snapdragon?

Smartphone gaming: A-t-on besoin d'un écran 144 Hz, de 16 Go de RAM et du dernier Snapdragon?

Écran de 144 Hz, 16 Go de RAM, 512 Go voire 1 To de stockage UFS 3.1 et processeur Snapdragon dernier cri,... Les smartphones gaming n'en font-ils pas un peu trop? Avez-vous vraiment besoin de toute cette puissance pour jouer à la plupart des jeux mobiles Android et iOS? Démystifions un peu tout ça, voulez-vous?

L'achitecture d'un smartphone gaming se rapproche, dans les grandes lignes, de celle d'un PC. De plus en plus, les composants des smartphones réduisent l'écart, encore énorme, qui les séparent des PC comme en témoigne le ROG Phone 3 d'Asus, par exemple.

On est à des années lumières de faire tourner Crysis en ultra et 4K 60 Fps sur un smartphone. Mais certains appareils sont équipés d'autant de RAM que des PC gamer, par exemple.

Dans ce premier épisode d'un nouveau dossier dédié aux jeux vidéo sur smartphone je vais tenter de vous expliquer l'importance, ou non, pour le gaming des principaux composants d'un smartphone. On va aussi tenter de voir s'il est nécessaire de posséder une machine de guerre pour faire tourner Fortnite ou Call of Duty.

Sommaire: 

Le taux de raffraîchissement, un effet placebo? 

L'écran est l'un des composants sur lequel les smartphones ont le plus progressé ces dernières années, et surtout ces derniers mois. La plus grosse et plus récente avancée concerne le taux de raffraîchissement.

Le rafraîchissement est lié au nombre de FPS ("frames per second", en anglais) c'est-à-dire le nombre d'images que le moniteur est capable d'afficher par seconde. Cette notion qui s'exprime en Hertz dépend directement de la puissance de calcul de votre smartphone (donc du SoC, dont on parle plus bas).

Jusqu'en 2019, la norme voulait qu'un écran de smartphone propose un taux de raffraîchissement de 60 Hz, donc 60 images affichées par seconde. Mais OnePlus a fait bouger les choses avec le OnePlus 7 Pro et son écran de 90 Hz, 90 images par seconde. 

shu gif3
Un écran 60 Hz (à gauche) et 90 Hz (à droite).  / © NextPit

Depuis, de nombreux constructeurs ont suivi, certains proposant des taux encore supérieurs comme les 120 Hz sur les derniers Samsung Galaxy S20, 144 Hz avec le ROG Phone 3 d'Asus ou le Nubia RedMagic 5G et même 240 Hz sur le Sharp Aquos Zero2.

Plus la fréquence de raffraîchissement est élevée, moins il y a de flou de mouvement, ce qui est très important pour les smartphones sur lesquels nous faisons souvent défiler des images à grande vitesse. Cela donne également un aspect plus fluide aux jeux.

À l'usage, on voit vraiment la différence entre le 60 et le 90 Hz. Les animations et le défilement du contenu à l'écran sont nettement moins saccadés. Au-delà, la perception de fluidité en 120 ou 140 Hz est beaucoup plus subtile. C'est vraiment une amélioration qu'on ne note pas du premier coup, mais dont on ressent l'absence lorsqu'on repasse sur un écran à 60 Hz.

Pour le jeu, c'est donc un critère essentiel. Et je vous conseillerais de viser a minima un taux de 90 Hz pour une expérience optimale. Je vous laisse découvrir un comparatif des différents taux de raffraîchissement avec des enregistrements en slow motion réalisés par le Youtuber tech sakitech.

Un mot sur les autres critères d'affichage pour le gaming

Dans ce rapide encadré, je voudrais simplement rappeler que les critères les plus importants pour un écran son la taille et la résolution. On a déjà expliqué tout ça dans un article plus détaillé lié ci-dessous. Je vais donc simplement rappeler que plus la taille en pouces de la dalle augmente, plus la résolution doit suivre sinon on se retrouve avec de gros pixels au milieu de l'écran.

Mais plus la résolution augmente, plus il y a de pixels affichés à l'écran, selon que la définition est en HD, Full HD, Quad Full HD, Ultra HD ou 4K, ce qui va donc solliciter le processeur. Personnellement, j'ai tendance à privilégier la fluidité à la définition pour le gaming. 

J'opterais donc plus volontiers pour un écran Full HD en 120 Hz qu'une dalle UHD en 60 Hz. Mais là encore, il faut avoir la puissance de calcul nécessaire pour que cette fluidité soit correctement exploitée, sans trop drainer la batterie ni entraîner de ralentissements ou "drops de framerates" comme disent les G4m3rs.

Le temps de réponse est aussi très important. Il se mesure en millisecondes et correspond au délai entre le moment où le joueur effectue une action et le moment où cette dernière se produit à l'écran. Sur un moniteur PC, la valeur de référence est d'1 milliseconde. Le ROG Phone 3 d'Asus propose ce temps de réponse d'1 ms sur son écran.

Enfin, la fréquence d'échantillonage tactile peut aussi être intéressante à prendre en compte. Il s'agit du nombre de fois que le smartphone enregistre lorsque vous touchez l'écran. Sur certains smartphones gaming, cette valeur peut atteindre 240 Hz voire 270 Hz.

Concrètement, cela veut dire que chaque fois que vous touchez l'écran, celui-ci l'enregistre 270 fois par seconde où vous placez votre doigt. Cela permet d'être beaucoup plus précis lorsque vous visez dans un jeu FPS par exemple. Mais ce n'est pas non plus un critère aussi déterminant que le taux de raffraîchissement. 

  • Conclusion: Le taux de raffraîchissement élevé est donc une vraie feature.

Un smartphone qui a autant de RAM qu'un PC gamer, c'est overkill? 

Est-ce qu'on a besoin de 12 voire 16 Go de RAM dans un smartphone? Pour moi, la réponse est évidemment non. Mais cette critique n'a rien de nouveau et la question se pose d'ailleurs à chaque fois qu'on atteint un nouveau pallier de Go. 

Chez NextPit, on traité ce sujet pour le passage à 6 Go de RAM en 2016, puis 8 Go en 2018 en expliquant que de toute façon, les smartphones n'utilisent en moyenne que moins de 4 Go de mémoire vive tout au plus. Les iPhone, même les plus récents, sont d'ailleurs encore équipés de 4 Go de RAM et les jeux tournent parfaitement. 

Ceci est dû à l'optimisation logicielle propre à chaque constructeur ainsi qu'à sa la gestion de chaque OS des applications en tâche de fond. Car une partie de la RAM de votre smartphone est réservée à certains tâches par défaut.

Mais cet ensemble d'espace réservé ne représente souvent qu'une infime partie de la quantité totale de RAM installée sur le smartphone.

Sur certains smartphones, vous pouvez vérifier combien en allant dans les paramètres de gestion de la mémoire, mais ce n'est pas toujours le cas. Mon brillant confrère américain Gary Sims d'Android Authority, beaucoup plus érudit que moi en la matière, a illustré l'usage moyen de la RAM sous Android dans l'infographie ci-dessous

Globalement, je dirais que 6 Go de RAM suffisent amplement pour jouer sereinement sans que votre smartphone ne soit trop sollicité. Mais les constructeurs ont tendance à "tuer" les apps en tâche de fond pour libérer de la RAM et économiser de la batterie. 

Si vous jouez à des jeux gourmands en ressources, ce phénomène n'en sera qu'accentué. Concrètement, vous n'avez pas besoin de plus que 6 Go de RAM. Mais il ne faut pas pour autant cracher sur plus de RAM. 

En effet, plus vous avez de RAM, moins le smartphone aura du mal à faire tourner toutes les tâches que vous lui demandez. Par exemple, vous jouez à Call of Duty Mobile en graphismes très élevés et en 90 Hz tout en ayant l'application Discord en arrière-plan pour discuter avec votre team. Avoir plus de RAM permet d'éviter de subir des ralentissements en jeu parce que votre smartphone a trop de choses à gérer. 

Mais, dans la plupart des usages, 10 ou 12 voire 16 Go de RAM sont totalement overkill et absolument pas nécessaires. 6 ou 8 Go tout au plus sont amplement suffisants.

  • Conclusion: Les 10, 12 ou 16 Go de RAM sont une gimmick.

Un point sur comment un smartphone Android utilise la RAM réservée:  

  • L'espace-noyau (kernel space): Sur Android, votre smartphone fonctionne fonctionne sur le noyau Linux. Le noyau est stocké dans un type spécial de fichier compressé qui est extrait directement depuis la RAM pendant l'allumage du téléphone. Cette mémoire dédiée contient le noyau ou kernel et les pilotes pour mettre en cache les données.
  • Un disque virtuel ou RAMDisk: Certains dossiers et fichiers du système ne sont pas "réels", ils sont virtuels. Ce sont des fichiers écrits au démarrage et qui contiennent des données telles que les niveaux de batterie et la vitesse du processeur. La RAM est sert à les stocker.
  • Les données réseau: Les données relatives à votre IMEI et à vos paramètres de réseau sont stockées dans la NVRAM (une RAM non-volatile), qui ne s'efface pas lorsque vous éteignez votre smartphone. Ces données sont transférées vers la RAM lorsque vous allumez votre smartphone pour la première fois pour garder tout ça en mémoire et faire fonctionner votre modem. 
  • Le GPU: l'unité de calcul graphique de votre smartphone a besoin de mémoire pour fonctionner. On parle alors de VRAM (V pour vidéo). C'est l'espace de stockage dédié à toutes les données censées être affichées à l'écran.

Avoir le dernier processeur Snapdragon, un must ou un mythe?

SoC signifie System-on-a-Chip (système sur puce). Comme son nom l'indique, le SoC est l'unité de calcul principale de votre smartphone, son cerveau. Parler de processeur ou CPU est un abus de langage, le SoC n'est pas qu'un processeur, c'est un ensemble. Le GPU, la "carte graphique" de votre smartphone en fait aussi partie, par exemple.

En la matière, plusieurs constructeurs existent mais LA référence du marché reste Qualcomm et ses Snapdragon. AnTuTu, la société derrière le célèbre benchmark, a publié un classement des smartphones les plus performants de 2020. 

Logiquement, on ne retrouve que des smartphones Android haut de gamme équipés du Snapdragon 865 même si les deux derniers de ce top 10 sont deux flagships Samsung dotés de la puce Exynos 990. Je ne me prononcerai pas en faveur de l'Exynos 990 car durant mon test du Samsung Galaxy S20 Plus, j'ai subi de gros soucis de fluidité en jeu, avec de sérieux drops de framerate sur Call of Duty Mobile ou Fortnite.

Samsung prétend que sa puce est aussi puissante que le Snapdragon 865, qui équipe d'ailleurs ses modèles vendus aux Etats-Unis. Mais les benchmarks et plusieurs tests tendent à montrer le contraire. AnTuTu a également dressé un classement de smartphones milieu de gamme dans lequel on retrouve des modèles dotés du Snapdragon 720G, 765G ou du Helio G90T de MediaTek.

En général, l'obsolescence marketing veut que chaque génération de SoC soit considérée comme étant dépassée à mesure que la suivante est lancée. Mais en réalité, les SoC haut de gamme restent compétitifs suffisamment longtemps après leur sortie. 

antutu best android socs 2020
De gauche à droite, le classement des meilleurs SoC Android de 2020, par ordre décroissant. / © AnTuTu

Prenons le Snapdragon 765G par exemple, le dernier SoC milieu de gamme mais premium de Qualcomm. Il équipe le Oppo Find X2 Neo (650 €) ou le OnePlus Nord (399 €), entre autres. D'après nos benchmarks et ceux de nos concurrents, ce SoC se comporte comme un Snapdragon 845 en termes de performances, soit le chipset haut de gamme de Qualcomm en 2018. 

En théorie, un "vieux" flagship de 2018 équipé du Snapdragon 845 est donc aussi puissant que des smartphones milieu de gamme de 2020. On parle donc de smartphones comme le OnePlus 6T, le Samsung Galaxy Note 9 ou le Xiaomi Mi Mix 3. 

Comparatif de benchmark du Snapdragon 765G 

  LG Velvet (765G) Motorola Moto Edge (765G) Samsung Galaxy Note 9 (845)
3D Mark Sling Shot Extreme ES 3.1 3001 3023 3351
3D Mark Sling Shot Vulkan 2787 2800 2857
3D Mark Sling Shot ES 3.0 3984 4313 2884
Geekbench 5 (Simple / Multi) 536 / 1852 587 / 1849 669 / 1953
Mémoire PassMark 20276 20770 10040
Disque PassMark 66528 66899 71197

Dans tous les cas, un Snapdragon 865 n'est absolument pas indispensable pour bénéficier d'une expérience de jeu de qualité. Et si vous préférez un SoC récent mais moins cher, alors les smartphones dotés du Snapdragon 765G sont un choix tout à fait louable. 

Lors de mon test du OnePlus Nord, j'ai pu jouer à tous mes jeux avec les graphismes élevés en 30 Fps sans aucun problème. Donc à moins de vouloir pousser les graphismes au max, pas besoin du Snapdragon dernier cri. 

Les puces Kirin de Huawei sont aussi un excellent choix. L'ancien Kirin 980 est encore compétitif en 2020 et on le retrouve sur des Huawei P30 et P30 Pro qui ont fortement baissé de prix depuis leur sortie en 2019.

La même logique pourrait s'appliquer à Apple, dont la puce Bionic A12 qui équipe les iPhone XS, XS Max et XR rivalise avec les Snapdragon 855 et 855 Plus pourtant sortis plus tard. Mais je pense que cette question mériterait un article à part entière. Peut-être un futur prochain épisode, qui sait? 

Conclusion

Je joue personnellement beaucoup sur smartphone. Je sais donc très bien qu'aucun des jeux actuellement disponibles ne nécessite une machine aussi puissante qu'un ROG Phone 3, par exemple, qu'il s'agisse de jeux mobiles natifs (App Store, Play Store) ou de cloud gaming.

Et même si c'était le cas (mais ça ne l'est pas), l'extrême majorité des joueurs mobiles ne joue de toute façon pas à des jeux exigeants en ressources. Les smartphones gaming sont tout simplement trop en avance sur leur temps, et le marché du jeu vidéo sur mobile ne suit pas les ambitions techniques que poursuivent les constructeurs comme Asus, BlackShark ou Nubia. 

On n'a donc pas besoin du dernier SoC Snapdragon, Kirin, Exynos ou autre. Un SoC haut de gamme de l'an passé voire de 2018 peut tout à fait suffire, à condition d'ajuster ses ambitions en termes de graphismes.

Par contre, je conseillerais toujours d'opter pour le modèle le plus récent et le plus puissant pour bénéficier d'une expérience optimale sans aucune concession. Si tant est que votre budget le permette, certes.

On n'a pas non plus besoin d'autant de RAM que sur un PC gamer à hauteur de 10, 12 ou 16 Go. Les 6 ou 8 Go qui sont actuellement la norme du marché suffisent amplement. C'est sûrement le point sur lequel les constructeurs font le plus de surenchère superflue.

En revanche, s'il y a un élément qui n'est pas superflu, c'est bien le taux de raffraîchissement de l'écran. Ce dernier, une fois poussé à 90 Hz minimum, est loin d'être une gimmick. Et ce critère précis influe directement et notablement sur la qualité de l'expérience de jeu. 

Donc oui, les constructeurs de smartphones gaming en font un peu trop. On n'a pas besoin de tant de puissance pour jouer dans de bonnes conditions. Mais on peut difficilement reprocher à des constructeurs de vouloir pousser la puissance de leurs appareils à l'extrême, si? 

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

18 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Très Bon article... Rien à dire


  • Article intéressant. En tant que gamer professionnel, je suis content de disposer de 8 Go de RAM sur mon Reno 2Z, notamment lorsque je joue pendant 5 minutes à Doodle Jump ou à Mario Kart... 😁


  • Xiaomi redmi note 8 pro à une puce mediatek G90 T et pas le snapdragon 765 G !!!


  • Déjà c'est pas parce que on à un smartphone avec un taux de rafraîchissement à 90 hertz que l'on peux joué à des jeux à 90 hertz et au delà du soc , déjà peux de jeux sont compatibles et des fois il y à des restrictions , exemple PUBG mobile est compatible à 90 hertz seulement sur les smartphones Oneplus 8 et 8 pro c'est une exclusivité , le Samsung S20 ne peux pas joué à 90 Hertz sur PUBG mobile pourtant il en à la capacité et le jeux ne se déroule pas toujours à 90 hertz lorsqu'il est compatible , il y à des variations ça monte et ça dessent à 60 hertz ,

    Le snapdragon 765G existe pas dans le Xiaomi redmi note 8 pro comme vous l'avez écrit dans l'article !!

    Le 765 G est aussi puissant que le snapdragon 845 , FAUX !!! il suffit de faire un test AnTuTu pour s'en rendre compte le 845 à un gpu beaucoup plus puissant Adreno 630 dans le 845 contre 620 et le score AnTuTu 360 000 pour le 845 contre 316 000
    L'avantage du 765 G c'est qu'il est sortie 2 ans après le 845 , à une puce gravé plus fine 7 nm contre 10 nm et est donc plus économe plus efficient pour la durée de la batterie et surtout la comptabilité 5 G qui ne sert à rien en France et ce pour longtemps , quand la 5G sera installé en France d'ici 5 ans et bien il y aura des smartphones compatible 5 G beaucoup plus puissant et intéressant


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 3 mois Lien du commentaire

      Bon déjà tu te calme. C'est dingue de pas être capable d'exprimer son désaccord sans HURLER textuellement parlant.

      Ok pour le SD720G dans le Redmi, c'est une erreur de ma part.

      Pour les jeux bridés en termes de fluidité, tu confonds Hz (taux de rafraîchissement de l'écran) et les FPS du jeu.

      Tu peux avoir un écran 90Hz et un jeu en 30 FPs, ce sera toujours mieux qu'avec un écran 60 Hz.

      Et pour le SD765G / SD845 ben si, ils se comportent, en termes de performances, de manière quasi identique.

      Alors oui on peut enfiler des perles et parler des détails que tu as évoqué, et si j'avais voulu faire de cette article une dissertation de 30 pages sur le procédé de fabrication des SoC je l'aurais fait.

      Mais par contre c'est vraiment pas la peine d'écrire des pavés comme ça avec autant d'amertume lol.

      J'ai presque eu la flemme de lire tes remarques tellement j'avais l'impression de me faire crier dessus.

      Respire un coup.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Et c'est pas la première fois que ton comportement est limite dans les commentaires.


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Son commentaire est justifié , bien écrit et sans termes choquants ou injurieux, il a dit ce qu'il pensait comme c'est autorisé de le faire , je ne vois pas où est le problème.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ça ne m'étonne pas que tu ne vois pas le problème Luna 😉


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        D'ailleurs dans un autre commentaire et sous un autre article, ce même Pirlo t'invitait à, je cite, "arrêter de raconter des conneries".

        https://www.nextpit.fr/huawei-premier-constructeur-smartphones-au-monde-devant-samsung?c=2812592#comment2812592

        Je l'ai là aussi rappelé à l'ordre. Même si son commentaire était bien écrit et que d'aucuns (pas moi, promis) pourraient le trouver justifié 😉


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        C'est hors sujet dans ce contexte.

        Cet espace de commentaires est réservé aux lecteurs afin qu'ils expriment librement leurs opinions, leurs inquiétudes, leurs satisfactions aussi.
        Parfois on se chamaille oui, d'autres fois on s'amuse, c'est vivant.
        C'est ainsi que j'ai toujours aimé participer à cette expérience rare sur le web et j'aimerais que la respectiez, vous aussi.

        Pourquoi cherchez vous à la détruire ?


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Je ne vais pas me lancer dans un énième débat sans fin et vain avec toi.

        Tu es mieux placée que quiconque ici, vu ce que tu te permets dans les comms, pour savoir que je ne sanctionne pas les gens pour délit d'opinion.

        Mais quand on m'interpelle, j'ai le droit de répondre.

        Je ne détruis pas le débat.


      • C'est pas parce que j'ai trouvé une erreur dans ton article que je te gueule dessus lol comme tu le dis très bien , si tu veux pas que l'on critique ton papier fais un autre métier , dans ma réponse il n'y a aucune attaque contre toi , mais continue à montré du doigt les personnes qui ont plus de connaissances que toi ..


      • Et


      • Non tu te tompe encore le 720 G est dans le resmi 9 pro mais dans l'article tu parle du redmi not 8 pro qui a un hellio G 90 T et pas le 765 G

        Est il aussi difficile de reconnaître ses erreurs ? C'est pas une attaque contre toi mais ds les autres commentaires c'est la monnaie de ta pièce


      • On aime se taquiné avec Luna il est où le problème ? Est tu jaloux de notre complicité ? Oublie pas la liberté d'expression et tu devrais t'occuper de relire ton article au lieu de faire l'avocat ou la police ,, lol ....


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ok Gourcuff01. Nan mais c'est ton ton qui m'énerve. Si je n'aimais pas qu'on me critique ou qu'on débatte dans les commentaires, je les supprimerais. Point barre.

        Tu as trouvé une erreur, merci à toi. Mais ne me parle pas comme si tu m'apprenais la vie. Je l'ai reconnue l'erreur, sans la minimiser ni tenter de la justifier.

        C'est pas à moi de changer de métier. C'est à toi de changer d'attitude.


      • @Antoine Engels

        Et encore, si tu avais vu le message auquel j'ai eu droit il y a quelques mois... Entièrement écrit en majuscules 😂😂😂 Je n'avais jamais vu un message aussi agressif, tout ça parce que j'avais dit que je possédais un iMac de...2011...et un Mi Max 3... Je me suis fait traiter de menteur 😁 Je n'ose même pas imaginer ce qui se serait passé si j'avais parlé de ma Breitling à 10.000 €, j'aurais sans doute fini sur l'échafaud. 😂😂😂 Bref, entre cet énergumène incapable d'argumenter posément et la perchée de Luna qui ne comprend pas le problème, on est bien entourés, ils se sont bien trouvés ces deux-là. Je ne prends même pas la peine de leur répondre, le mieux étant encore de les ignorer. Mais tu n'es pas dans la même situation que moi, bien sûr. Surtout ne te laisse pas atteindre par ces gens...disons..."différents" 😁, leurs opinions sont ultra-minoritaires. Tes articles sont remarquablement bien écrits. 😉👍 Quant aux erreurs, qui a dit que l'erreur était humaine déjà ? C'est le reflet de la médiocrité de notre époque et je sens qu'avec les générations à venir, tout cela n'est pas près de s'arranger.


  • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

    Sans aucun doute, on parle du Asus ROG, j'ai été très impressionnée aussi par le Lenovo Legion qui ajoute une camera POP UP sur le coté pour utiliser son smartphone en mode paysage, deux ports USB, des détails, des gadgets pour certains, mais qui aujourd'hui à l'heure où Stadia est disponible en 4G, Xbox au mois de septembre, ce sont tous ces détails qui font avancer l'expérience de jeu android.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition