Sennheiser cherche à vendre sa division audio grand public

Sennheiser cherche à vendre sa division audio grand public

Sennheiser et l'audio grand public c'est fini? Pas vraiment, mais la marque allemande référence des produits audio a annoncé chercher à vendre sa division grand public le 16 février dernier.

  • Dans un communiqué, Sennheiser a annoncé rechercher un partenaire pour continuer de renforcer sa division grand public
  • Le constructeur a expliqué vouloir se concentrer sur les produits professionnels et à destination des entreprises à l'avenir
  • Il a assuré que l'audio grand public restait un grand vecteur de croissance avec un fort potentiel 

Sennheiser, l'un des grands noms de l'audio est une entreprise familiale tenue par les deux frères Danile et Andreas Sennheiser. Les rumeurs autour d'un repositionnement de ses divisions pro et grand public courent depuis un certain temps déjà. 

Dans son communiqué diffusé le 16 février dernier, Sennheiser se dit ouvert à toutes les options. Autrement dit, le constructeur pourrait viser à procéder soit à la vente totale de sa division grand pubic, qui comprend les casques et les écouteurs true wireless de la gamme Momentum TW ainsi que ses enceintes connectées, soit un rachat partiel afin de renforcer ladite division grâce à un ou plusieurs nouveaux investisseurs. 

"Dans nos divisions professionnelle et grand public, nous avons quatre unités commerciales au total: Pro Audio, Business Communications, Neumann et Consumer Electronics. Dans tous ces domaines, nous voyons un grand potentiel de croissance. En même temps, ils se caractérisent par des bases de consommateurs différentes, des exigences différentes, des cycles de vie des produits et des dynamiques de marché différentes", déclare Andreas Sennheiser, co-PDG de Sennheiser.

Le constructeur poursuit en expliquant qu'il prévoit de concentrer ses propres ressources sur les trois premiers segments de son catalogue, autrement dit les gammes professionnelles destinées au monde de l'entreprise, de l'événementiel, etc.

Quel avenir pour les produits audio grand public de Sennheiser?

Pour autant, cela ne signifie pas que les produits comme les écouteurs true wireless Momentum True Wireless 2 et ou le casque Bluetooth Momentum Wireless 3 vont disparaître. Il serait dommage de voir Sennheiser abandonner ces gammes qui se sont hissées comme de très solides références du marché, aux côtés des produits Sony, Bose ou Apple. 

"Le marché des casques/écouteurs et des enceintes connectées grand public offfrent un grand potentiel de croissance, en dépit d'un marché très dynamique et d'une forte concurrence. C'est particulièrement le cas pour le marché des écouteurs true wireless", a précisé le constructeur. 

"Nos produits sont connus pour proposer le meilleur son et une expérience audio unique. Ces aspects cruciaux sont au cœur des forces sur lesquelles nous voulons bâtir avec un futur partenaire." L'idée serait donc que Sennheiser se déleste de certains coûts que représente sa division grand public. 

Fabrication, assemblage, marketing ou R&D, on ne sait pas encore quel impact pourra avoir ce potentiel rachat. Mais l'objectif de Sennheiser est clairement de dégager davantage de ressources pour les allouer à des investissements dans ses gammes pro. 

On peut s'interroger sur la qualité future des gammes grand public, qui ne seront plus indépendantes. Sennheiser assure évidemment que "toutes les branches de l'entreprise ressortiront renforcées par ce repositionnement planifié." 

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Emmanuel MILCENT depuis 6 mois Lien du commentaire

    Il faut absolument que la division grand public audio de Sennheiser soit repris par un spécialiste de l'audio (d'aussi grand renom tant que faire se peut) et pas par une société rapace qui verrait là l'opportunité de fourguer de la " camelote " au prix Sennheiser et donc faire une très grosse marge, ce qui serait là une énorme erreur et un gros gâchis.