NextPit

Comment Samsung est devenu le champion des mises à jour Android

Samsung Queen Of Updates
© Framesira, Sashkin / Shutterstock.com, Montage: NextPit

Samsung a eu des débuts assez compliqués dans l'écosystème Android. La marque était beaucoup décriée pour sa lenteur à déployer les mises à jour. Aujourd'hui, 13 ans après le lancement du Galaxy i7500, Samsung a la meilleure politique de mise à jour sur le marché des smartphones Android. Mais comment le fabricant a-t-il opéré ce revirement?

À vrai dire, avant que les MiFans ne le fassent remarquer dans les commentaires, les mises à jour d'Android ne sont pas aussi cruciales de nos jours qu'à l'époque.. Avant, la compatibilité des applications se limitait rapidement si votre smartphone n'était pas pris en charge. Les mises à jour de sécurité sont encore plus importantes de nos jours, car nous traitons des informations de plus en plus cruciales sur nos appareils.

Samsung i7500 Galaxy
Lancé sous Android 1.5, le Samsung Galaxy original a été mis à jour vers la version 1.6 dans quelques pays seulement. / © Samsung

Pourtant, pour une entreprise dont le bilan était terrible, Samsung a vraiment fait l'effort d'améliorer son image et de consolider sa position face à ses rivaux chinois. Cela revient à ne pas avoir à jongler entre les ROMs de la "mère patrie" et celles du monde entier.

Le fabricant Sud-Coréen a rendu sa gamme de smartphones moins confuse, à une époque où même OnePlus, qui était autrefois la vedette, traverse une crise d'identité. OnePlus a par exemple sorti plusieurs gammes Nord aux États-Unis et dans l'UE dans un effort pour se différencier.

Un retournement de situation spectaculaire

Tout a changé dans une petite diapositive qui s'est glissée entre le lancement de la gamme Galaxy Note 20 et le Galaxy Z Fold 2. Au cours du Galaxy Unpacked d'août 2020, Samsung a promis "trois mises à jour majeures d'Android" pour ses flagships et certains modèles Galaxy A.

Cette promesse s'appliquait non seulement aux futurs appareils, mais aussi à tous les autres. Elle était appliquée rétroactivement aux smartphones (et à certaines tablettes) qui avaient été lancés 18 mois auparavant, comme la gamme Galaxy S10.

Avant cela, les Galaxy S recevaient deux mises à jour d'Android, ainsi qu'une ou deux années supplémentaires de mises à jour de sécurité. C'est une politique de mise à jour qui se situait dans la moyenne des smartphones haut de gamme Android et qui n'était surpassée que par la gamme Google Pixel.

En 2022, lors du lancement du Galaxy S22, Samsung s'est surpassé en annonçant une politique de mise à jour encore meilleure. La marque promet désormais quatre mises à jour d'Android et cinq ans de correctifs de sécurité.

Mieux encore, l'annonce a été faite en plein déploiement d'Android 12, alors que Samsung proposait une feuille de route claire pour ses mises à jour, tandis que les autres marques ne s'engageaient que sur des calendriers de versions bêta.

La saison 2021-2022 a également vu Samsung régler un autre problème et réussir à mettre à jour ses appareils en temps voulu. La marque a réussi à mettre à jour tous ses flagships (depuis la gamme S10) et même les modèles milieu de gamme comme les Galaxy A52  A72 dès la deuxième semaine de 2022.

Dans le passé, il n'était pas rare de voir une nouvelle version d'Android commencer à être déployée seulement après la sortie d'un nouveau modèle Galaxy S, ce qui se produit généralement en février. Habituellement, à cette période, les propriétaires de OnePlus avaient la mise à jour sur leurs smartphones depuis plus d'un mois déjà.

Samsung One UI 5 based on the Android 13
Le déploiement de One UI 5 a été plus rapide que les années précédentes et seuls Google ainsi qu'Apple ont fait mieux. / © NextPit

Tableau comparatif du lancement des mises à jour

  Android 13 Android 12 Android 11
Google Pixel Août Octobre Septembre
Galaxy S22 Octobre n/d n/d
Galaxy S21 Novembre Novembre n/d
Galaxy S20 Novembre Décembre Décembre
Galaxy A53 Novembre n/d n/d
Galaxy A52 Novembre Janvier n/d
Galaxy A51 Décembre Mars Février

Avec un lancement précoce d'Android 13 en août, et des changements certes moins importants dans l'OS de Google, Samsung a réussi à améliorer son bilan, et à établir une nouvelle référence dans les mises à jour Android pour 2022-2023.

Tous les flagships compatibles ont été mis à jour avant la fin de l'année. De plus, même les smartphones d'entrée de gamme comme les Galaxy A22/M22 (lancés en 2021), A13 (lancé en 2022), et les milieu de gamme comme le Galaxy A51 qui est le smartphone le plus vendu de 2020, ont été pris en compte.

Bien entendu, ce n'est toujours pas aussi bon que Google ou Apple, qui ont mis à jour le Pixel 4a ou l'iPhone SE (2020) le même jour que leurs flagships. Cependant, c'est toujours mieux que tous les autres fabricants Android. Seuls OnePlus et Oppo s'en approchent de loin, le premier ayant déjà mis à jour ses flagships, tandis que le second commence à mettre à jour certains smartphones milieu de gamme 2022.

Au moment de la rédaction de cet article, les seuls smartphones Samsung de 2022 qui attendent encore Android 13 sont ceux qui utilisent One UI Core (la version allégée de la surcouche), et les modèles spécifiques à certains marchés tels que les Galaxy M13 et M23. Les Galaxy M sont seront mis à jour en janvier, tandis que les Galaxy A04 et A04 avec One UI Core 4 devraient être mis à jour en février.

Xiaomi, quant à lui, a tout récemment présenté MIUI 14 basée sur Android 13, sans qu'aucun smartphone n'ait été mis à jour jusqu'à présent. Pour ne rien arranger, l'excellent rapport qualité-prix et best-seller qu'est le Redmi Note 9, sorti en avril 2020, soit quatre mois après le Galaxy A51, ne devrait pas recevoir Android 13.

Samsung XCover 6 Pro
Même les smartphones de super niche comme le Galaxy XCover 6 Pro reçoivent déjà Android 13. / © Samsung

Des améliorations sont encore possibles

Comme d'habitude, tout n'est pas parfait en ce qui concerne les mises à jour de One UI. Samsung utilise toujours un système à trois niveaux pour les mises à jour de sécurité. Le Galaxy A51 précédemment mentionné reçoit uniquement des mises à jour de sécurité semestrielles, tandis que les anciens flagships de la gamme Galaxy S10 reçoivent des correctifs trimestriels. Seuls certains modèles flagships récents et les modèles Enterprise reçoivent des mises à jour de sécurité mensuelles.

Au moins, Samsung a clairement défini ce qu'il faut attendre de ses modèles les plus récents, avec un site web mettant en évidence ses niveaux actuels. Heureusement, des initiatives comme Android Enterprise ont forcé d'autres marques à suivre le mouvement, comme c'est le cas avec Xiaomi, Nokia, et même Sony.

La concurrence est aussi en train de se bouger et OnePlus promet aussi maintenant quatre mises à jour d'Android et cinq ans de mises à jour de sécurité pour ses smartphones les plus importants.

Maintenant que le décor est planté pour des améliorations tous azimuts, espérons qu'Oppo, Vivo, et surtout Xiaomi et Motorola suivront le mouvement et offriront une meilleure maintenance logicielle pour au moins égaler OnePlus et Samsung.

C'est quelque chose qui devient de plus en plus important alors que les prix des smartphones ne cessent d'augmenter et que la durabilité est de plus en plus promu par les équipes marketing lors du lancement des smartphones.

Quant à moi, malheureusement, mon Galaxy S9 que j'utilise au quotidien (je sais c'est difficile à croire pour un journaliste tech) n'a pas profité de la nouvelle politique de mise à jour de Samsung. Au moins, il a reçu des correctifs de sécurité jusqu'à quatre ans après sa sortie.

Qu'en est-il pour vous? Vous intéressez-vous aussi davantage aux correctifs de sécurité qu'aux mises à jour majeures d'Android? Comment la marque de votre smartphone s'en sort-elle dans le jeu des mises à jour?

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • regis 589 depuis 1 mois Lien du commentaire

    Hello,
    Effectivement, il était temps que Samsung se soucie de ses clients en 'assurant' quelques années de mises à jour..

    D'autant que 'l'obsolescense programmée' montre ses limites..et que les old flagships, restent relativement performant, même après quelques années d'usage..

    Pour le fun..je mets régulièrement encore à jour mon S3 (sous cyanogen..) - sur le google store.. ainsi que mon S7 (toujours opérationnel)..
    Et mon S10+ (actuel)..bien que 'vieillissant' fonctionne au poil...

    Par contre, ce qui est gonflant, avec le système de mise à jour de Sam..?

    Apparemment ..les mises à jour logicielles sur le S20 FE de mon épouse ne peuvent plus se faire en OTA qu'à partir d'une connexion Wifi (? - même en optant sur "utilisation des datas" - à moins que je n'ai pas trouvé l'astuce ??? ) ???

    C'est peut-être pour 'économiser la planète' ? - mais vu les forfaits datas Giga_ntesques des opérateurs (dont on ne consomme - personnellements - jamais l'intégralité..)..la moindre des choses serait de permettre que l'on puisse faire ce que l'on veut avec son Smartphone :-(