Samsung marque des points avec ses mises à jour, Google persiste avec sa stratégie déroutante

Samsung marque des points avec ses mises à jour, Google persiste avec sa stratégie déroutante

Le temps passe à une vitesse vertigineuse. Je me souviens encore quand j'écrivais mon premier article sur les gagnants et les perdants de 2021, et nous sommes déjà à la neuvième semaine de l'année ! Alors que nous nous préparons à entrer dans le troisième mois de cette année, me voici, une fois de plus, avec ce que je pense être les gagnants et les perdants de la semaine. J'ai eu beaucoup de mal à choisir nos lauréats cette semaine. Comme le titre l'indique, le gagnant de cette semaine est Samsung tandis que notre perdant est Google, à cause de sa stratégie toujours déroutante avec ses applications de communication.

Mais avant de parler de ces deux entreprises et des raisons pour lesquelles elles figurent sur cette liste, jetons également un coup d'œil rapide sur les faits qui ont animés les sept derniers jours.

Le lancement de produit dont on a le plus parlé cette semaine est certainement celui du Huawei Mate X2. Le smartphone pliable de troisième génération du géant des smartphones et des télécommunications en difficulté a été officiellement présenté en Chine cette semaine. Le Mate X2 se distingue nettement de ses prédécesseurs par son design et son pliage vers l'intérieur, semblable à celui du Samsung Galaxy Z Fold 2. Avec son processeur Kirin 9000 et son écran haut de gamme, le Huawei Mate X2 aurait été un concurrent idéal pour Samsung. Malheureusement, il y a de fortes chances qu'il ne sorte jamais officiellement de Chine, car l'attrait général du produit est diminué par l'absence des services Google. De plus, à près de 2 400 euros, peu de personnes pourront mettre la main sur ce flagship.

Huawei Mate X2 hERO
Le Huawei Mate X2 méritait un lancement mondial/ © Huawei

Cette semaine, Samsung a également communiqué sur des mises à jour très attendues pour ses Galaxy Watch 3 et Watch Active 2 en Europe. La société nous a essentiellement fait part du fait qu'elle a reçu la certification pour que ces modèles de smartwatchs puissent être légalement considérés comme des appareils médicaux. Cela est principalement dû à l'ajout de fonctions telles que l'ECG et la surveillance de la pression artérielle qui peuvent être suivies via l'application Samsung Health Monitor mise à jour et qui sera bientôt disponible au téléchargement.

LG, le grand rival de Samsung, a également fait l'objet d'un article cette semaine. Vous vous souvenez du smartphone enroulable de la société qu'on attend impatiemment ? Oui, celui dont on a parlé au CES 2021. Eh bien, une grande agence de presse coréenne a publié un article affirmant que LG a mis fin au projet. LG, cependant, s'est empressé de réagir et de publier une déclaration non officielle disant que le projet de smartphone enroulable est toujours en cours. Nous ne savons toujours pas comment celui-ci va aboutir ou non.

LG Rollable Smartphone CES 2021
Sortira-t-il vraiment ? L'avenir du LG Rollable est incertain / © LG

Les connaisseurs de musique qui liront cet article seront très ravis d'apprendre une fois de plus la nouvelle de la décision de Spotify de lancer un abonnement Hi-Fi. Cette annonce a été faite par la société en début de semaine et la nouvelle fonctionnalité devrait arriver bientôt. Cependant, Spotify n'a pas encore révélé le coût associé à ce projet.

Parmi les autres éléments importants de cette semaine, citons l'annonce du Realme GT 5G en Chine et de la série Realme Narzo 30 en Inde. Alors que le Realme GT est le premier flagship de la société pour 2021, la série Narzo arrivera également en Europe sous un autre nom.

Realme GT 05
Le Realme GT / © Realme

Redmi a également lancé ses nouveaux appareils de la série K, les Redmi K40 et K40 Pro en Chine cette semaine. Ces appareils devraient arriver très bientôt en Europe sous la marque POCO. Oh, et n'oublions pas que nous avons également mis la main sur des informations concernant le Google Pixel 5a cette semaine.

Tournons maintenant notre attention vers les gagnants et les perdants de cette semaine.

Le gagnant de la semaine : Samsung pour avoir promis 4 ans de mises à jour de sécurité pour la plupart de ses smartphones lancés depuis 2019

Dans une annonce importante, Samsung a confirmé en début de semaine qu'il s'engageait à publier les mises à jour de sécurité Android pour la grande majorité des smartphones sortis depuis 2019. L'entreprise a confirmé que cette décision s'applique à presque tous ses produits des gammes Galaxy S, Z, Note, A, M et XCover.

Samsung a également publié une liste de smartphones qui continueront à être mis à jour au cours des prochaines années. La société a révélé que cette décision est en grande partie due au résultat de partenariats conclus avec Google et les fabricants de processeurs, ainsi qu'avec plus de 200 opérateurs dans le monde.

Il s'agit non seulement d'une nouvelle rassurante pour les millions d'utilisateurs de smartphones Samsung dans le monde, mais aussi d'un exemple à suivre pour les autres fabricants de smartphones Android.

Le perdant de la semaine : Google avec sa stratégie toujours aussi confuse avec ses applications de communication

Google pourra-t-il un jour sortir du désordre dans lequel il s'est retrouvé avec ses applications de communication ? Depuis l'époque de Gtalk, Google s'efforce de mettre en place une stratégie adéquate pour ses applications de communication. Plus d'une décennie et demie plus tard, il semble que l'entreprise ne sache toujours pas quelle voie suivre.

Google allo logo blue
Quelqu'un s'en souvient ? / © NextPit

Dans le cadre d'une "refonte" de l'application, la société a récemment commencé à informer les utilisateurs de l'application Google Chat de l'intégration des anciennes conversations et des contacts de Hangouts dans la nouvelle application. Cela pourrait sonner le glas de Google Hangouts, qui pourrait bientôt rejoindre les rangs de Google Allo et GTalk.

Pour être honnête, je ne sais plus quelle application de Google est destinée à la communication personnelle et lesquelles choisir lorsque je fais quelque chose de plus professionnel. Et vous ?

Cet article a été traduit de l'anglais puis adapté éditorialement par Florian Philon. La version originale écrite par Rahul Srinivas a été initialement publiée sur NextPit.com le 26 Février 2021.

Derniers Articles

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • "Les gagnants et les perdants de la semaine" comme article récapitulant les divers événements significatifs des sept derniers jours écoulés me semble plus pertinent qu'un sujet de discussion opposant (ou mettant en relation) deux faits présentés l'un comme positif et l'autre comme négatif.


  • Le suivi des mises à jour est un élément important lors de l'achat d'un smartphone, et la promesse de Samsung est une bonne nouvelle. Encore faut-il la tenir sur le long terme.

    Quant à Google, le bonnet d'âne est quelque peu mérité. Il y a tellement eu de messageries différentes qu'au final on ne savait plus trop ou aller. Il aurait mieux fallu dès le départ n'en faire que deux : un pour les professionnels (Chat & Meet en une seule app) et un autre pour les particuliers (l'actuel Android Messages avec les fonctionnalités de l'app actuelle + celles d'Hangouts, Allo et Duo).


    • Luna
      • Mod
      depuis 1 mois Lien du commentaire

      On avait tout avec Hangouts, le chat et la vidéo dans Gmail, il n'y avait aucune que ça change et on veut le récupérer.


  • Luna
    • Mod
    depuis 1 mois Lien du commentaire

    Pour être honnête Samsung est le gagnant de cette semaine sans aucun doute.

    En ce qui concerne Google, désolée mais ça fait des années qu'il a enterré Hangouts, ça fait des années que l'on devait en tant que particulier rejoindre Messages et Google Duo, ça fait des années que les professionnels devaient rejoindre Meet&Chat.
    Oui mais, le Covid, le télétravail passant par là, Google n'a pas eu d'autres choix que de nous rendre Hangouts, d'abord avec Meet l'année dernière et avec Chat disponible pour tous dans quelques semaines dans Gmail et dans l'application.

    C'est beaucoup de temps de perdu, c'est vrai, mais pas grave car on a récupéré ce que l'on aurait jamais du perdre, notre outil de communication.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition