NextPit

Test Galaxy Z Fold 3: Samsung fait tapis et remporte la mise

Mis à jour : Le test complet
Test Galaxy Z Fold 3: Samsung fait tapis et remporte la mise

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est le meilleur smartphone pliable du marché mais peut-il être le meilleur smartphone tout court? Dans ce test, je vous donne mon avis complet sur le nouveau foldable de Samsung.

Note

Plus

  • Les 2 écrans Amoled 120 Hz bien calibrés
  • Le design abouti et étanche (IPX8)
  • Le form factor hybride toujours aussi pertinent
  • OneUI et Flex mode, le combo parfait
  • Photos de jour correctes
  • Pas d'encoche ni de poinçon sur l'écran principal
  • 3 MAJ Android, 4 ans de patches de sécurité

Moins

  • Module photo sans grande ambition
  • Caméra selfie sous l'écran décevante
  • Autonomie tout juste correcte
  • Charge rapide trop lente
  • Thermal throttling (mais pas de surchauffe)
  • Prix encore élevé

Mon avis sur le Samsung Galaxy Z Fold 3 en bref

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 est disponible en France depuis le 27 août 2021 et se décline en deux configurations 12/256 Go et 12/512 Go vendues 1799 et 1899 euros, respectivement. 

C'est moins cher que les 2020 euros du Galaxy Z Fold 2 à sa sortie l'an dernier et qui se vend toujours autour de 1300 euros en Marketplace actuellement. Techniquement, le Galaxy Z Fold 3 ne fait pas de vrai saut technologique, mais il est sans aucun conteste un produit plus abouti.

Le double écran n'a plus aucune encoche ni poinçon une fois déplié grâce à une caméra selfie cachée sous l'écran. Le Galaxy Z Fold 3 prend en charge le S Pen et le taux de rafraîchissement de 120 Hz même sur l'écran de couverture. C'est aussi le premier smartphone pliable de Samsung à être certifié IPX8 pour une résistance à l'eau jusqu'à 1,5 mètres pendant 30 minutes.

Dans mon test complet du Galaxy Z Fold 2 l'an dernier, je concluais mon article de plus de 5000 mots en expliquant que le smartphone pliable m'avait fait rêver et qu'il s'agissait du meilleur flagship, du seul vrai flagship du marché. Un an après, le Galaxy Z Fold 3 n'a fait que conforter cette idée en moi. 

La gamme pliable de Samsung est pleinement mature avec cette troisième itération, le concept est enfin abouti et il y aura vraiment un avant et un après Galaxy Fold 3 sur le marché. En tout cas pour moi.

Design et écran: Plus solide, mieux fini et étanche

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 ne change pas beaucoup visuellement mais a un design plus affiné que le Galaxy Z Fold 2. 


J'ai aimé:

  • le form factor hybride smartphone/tablette toujours aussi pertinent
  • indice IPX8
  • écran intérieur sans encore ni poinçon
  • luminosité max de 900+ nits

Je n'ai pas aimé:

  • écran de couverture en Full HD uniquement
  • ratio 24,5:9 de l'écran de couverture un peu trop étroit
  • pliure de l'écran principal très notable

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 display
Le smartphone discimine les petites patounes. / © NextPit

Design plus solide et look épuré

"Oui, mais ça reste quand même assez lourd et encombrant ce design." Stop, Je ne veux rien entendre! Do you even lift, bro? Forcément, le Galaxy Z Fold 3 est massif avec ses 271 grammes et ses dimensions de 158.2 x 128.1 x 6.4 mm déplié et 158.2 x 67.1 x 14.4-16 mm une fois plié. Mais un form factor hybride, ça se mérite. Allez hop, faites-moi des séries de pompes digitales pour muscler vos petites phalanges fragiles là.

Personnellement, je suis totalement conquis par ce format. Eh puis il ne faut pas éxagérer non plus. Je porte des jeans skinny que ma morphologie devrait m'interdire et je n'ai jamais vraiment été gêné lorsque le téléphone était dans ma poche.

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 side
Le lecteur d'empreintes digitales sous le bouton d'alimentation est réactif et précis. / © NextPit

D'autant que Samsung a optimisé son design en renforçant le cadre en aluminium et la charnière par rapport à l'an dernier. Le coloris noir Phantom Black et sa finition mate au dos ainsi que sur les tranches est très sympa visuellement tout comme au toucher. Le fait que le Galaxy Z Fold 3 soit certifié IPX8 a aussi un côté rassurant qui fait qu'on n'a plus peur de sortir son foldable sous la pluie. 

On retrouve du Gorilla Glass Victus à l'avant et à l'arrière et Samsung promet que son écran intérieur est 80% plus solide. Par contre, cela n'empêche pas qu'on voit toujours la très (trop) nette pliure de la dalle dès la première utilisation. Je sais que c'est un deal breaker pour certains.

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 display fold
La pliure de l'écran du Z Fold 3 reste très visible. / © NextPit

Une caméra selfie "under display" pour plus d'immersion

Autre point positif, après la réduction de l'énorme encoche du Fold premier du nom à un simple poinçon sur le Z Fold 2, on est passé à un écran sans aucune interruption. Un tour de force permis par l'intégration d'une caméra selfie sous l'écran. La technologie n'est pas encore mature et si on fait un peu attention, on peut deviner l'objectif photo puisque les pixels par dessus sont moins denses pour laisser passer la lumière.

Mais pour l'immersion des contenus vidéo, c'est un plus. D'autant que l'écran principal tout comme l'écran de couverture proposent un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Le format de 7,6 pouces de l'écran intérieur est vraiment idéal selon moi. C'est légèrement plus petit qu'un iPad mini 6 et ça permet de profiter pleinement de la définition QHD+ (2208 x 1768 pixels) au format 22,5:18.

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 under display camera
Le fond d'écran blanc rend la caméra under display très visible, mais en réalité on la perçoit à peine si on ne se concentre pas dessus. / © NextPit

La luminosité maximale (pic) annoncée par Samsung est de 1200 nits. Selon les tests que j'ai pu consulter, on est autour de 920 nits maximum, ce qui reste très bien.

Le seul défaut qu'on pourrait réellement noter sur les écrans est que l'écran de couverture ne propose qu'une définition Full HD. Certes, c'est un écran secondaire voire d'appoint, mais Samsung aurait pu gratter du Full HD+. J'ai aussi toujours autant de mal à utiliser cet écran secondaire de façon confortable avec mes gros doigts.

Idéalement, j'aimerais bien que l'écran de couverture soit plus large parce que j'utilisais finalement le smartphone plié assez fréquemment, surtout dans les transports ou dans la rue où j'étais réticent à le déplier pour éviter les regards (et de me le faire voler).

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 external display
L'écran de couverture mériterait d'être plus qu'un écran d'appoint. / © NextPit

Le design et plus précisément le form factor 2en1 du Samsung Galaxy Z Fold 3 est clairement une killer feature selon moi bien qu'on ait aucun point de comparaison solide chez la concurrence. Mais on a vraiment l'impression d'avoir une autre catégorie de produit entre les mains, optimisé pour la consommation de contenu multimédia. Le design plus solide et désormais étanche achève de me donner pleinement confiance en la pertinence du format pliable.

Interface: OneUI + Flex Mode = multitâche intuitif

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 tourne sous Android 11 avec OneUI dans une version 3.1.1 exclusive aux smartphones pliables du géant sud-coréen.  


J'ai aimé: 

  • OneUI toujours au top pour le multitâche
  • le Flex Mode est plus qu'une gimmick
  • prise en charge du S Pen (pas testé)
  • 3 versions d'Android et 4 ans de patches de sécurité

Je n'ai pas aimé:

  • S Pen vendu séparément
  • Pas d'emplacement pour ranger le S Pen

 Je ne vais pas m'attarder sur les qualités de OneUI puisque j'en parle régulièrement dans mes autres tests et que très peu de choses changent sur les smartphones pliables de Samsung. Je trouve cependant très sympa que Samsung sépare l'interface sur l'écran de couverture et celle sur l'écran principal, que vous pouvez donc personnaliser indépendamment l'une de l'autre.

Dan Liu
OneUI 3.1.1 Design de l'interface
Istvan Kerekes
OneUI 3.1.1 Sidebar

On retrouve également les très bonnes fonctionnalités de fenêtres pop-up et d'écran scindé de OneUI qui permettent d'optimiser l'utilisation en multitâche. Combinées à l'écran principal de 7,6 pouces, c'est vraiment le combo parfait pour les power users. On peut par exemple afficher jusqu'à 5 applications fenêtrées en même temps et rapidement créer des paires d'applications (et des triplettes!) depuis le Samsung Edge Screen, un panneau multifonction caché sur le côté droit de l'écran. C'est intuitif et c'est complet, bref, je n'ai rien à redire.

Dan Liu
OneUI 3.1.1 Pop-up
Istvan Kerekes
OneUI 3.1.1 Pop-up multifenêtre
Istvan Kerekes
OneUI 3.1.1 Ecran scindé

Je ne vais pas non plus m'étendre sur le Flex Mode et l'App continuity (pour passer une app de l'écran principal à l'écran de couverture). J'y ai consacré un article séparé avec plusieurs vidéos pour vous montrer les différents scénarios d'usage. Mais c'est tout sauf une gimmick selon moi et cela permettra, à terme, de pleinement justifier le nouveau form factor porté par Samsung. 

Dernière chose, Samsung promet au moins 3 versions majeures d'Android pour le Galaxy Z Fold 3 (Android 12, Android 13 et Android 14) ainsi que 4 ans de mises à jour de sécurité

 

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 opened display
Le Flex Mode du Samsung Galaxy Z Fold 3 est tout sauf une gimmick selon moi. / © NextPit

Performances: Snapdragon 888, on connaît la chanson

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 embarque le Snapdragon 888 de Qualcomm couplé au GPU Adreno 660 ainsi qu'à 12 Go de RAM. 


J'ai aimé:

  • performances brutes, tous les jeux tournent en ultra
  • pas de surchauffe brutale (le téléphone ne brûle pas entre les mains

Je n'ai pas aimé:

  • pertes de framerate sur l'écran de couverture et/ou principal et vice versa 
  • thermal throttling progressif mais conséquent (ça baisse lentement mais de beaucoup)

Ctrl+C/Ctrl+V chaque section performance d'un smartphone (non gaming) doté du Snapdragon 888. Voilà, je pourrais m'arrêter là. 

Très rapidement, les scores de benchmark du CPU ne sont clairement pas foufous et en deçà de la plupart des flagships Android sortis en 2021. Vous pouvez activer une fonction de "traitement amélioré" pour booster un peu les perfs et qui est très bien caché dans l'utilitaire de batterie.

Côté GPU, les performances sont du même ordre à la différence que le Galaxy Z Fold 3 a du mal é gérer les calculs graphiques d'un écran-plié ou déplié- à l'autre. La résolution de 1768 x 2208 de l'écran intérieur torture le GPU et le smartphone galère à maintenir un framerate de 60 fps stable sur les jeux compatibles.

Parfois, c'est aussi sur l'écran de couverture que le framerate se maintient trop laborieusement. Il y a du thermal throttling, c'est indéniable. Mais je n'ai pas noté de pertes brutales ni autres gros "drops". 

Xiaomi Mi 11

Benchmarks graphiques
Benchmarks Samsung Galaxy Z Fold 3 Xiaomi Mi 11 Ultra Samsung Galaxy S21 Ultra
3D Mark Wild Life 5683 5621 7373
3D Mark Wild Life Stress Test 5531 Echec, surchauffe 5175
Geekbench 5 (Simple / Multi) 1095/3239 1123/3619 942 / 3407

Mémoire PassMark

31.953 30.460 31.752

Disque PassMark

101.744 115.473 81.108

Bon ça, c'est les benchmarks. En utilisation concrète, j'ai pu jouer à mes jeux habituels comme Call of Duty: Mobile avec les graphismes en ultra et le framerate au max sans problème. Je n'étais pas à 60 fps constants en permanence, mais l'expérience restait globalement fluide. Evidemment, aucun soucis n'est à noter pour un usage bureautique et quotidien. 

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 n'est pas un flagship Ultra en termes de performances. C'est dommage pour un smartphone vendu 1800 euros mais on reste sur une prestation haut de gamme malgré tout, ne vous y trompez pas. Il y a mieux, mais ce n'est clairement pas mauvais.

Photo: Des capteurs dignes d'un Galaxy Note 10+

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 embarque un triple module photo 12 MP avec un téléobjectif capable d'un zoom optique x2 ainsi que deux caméras selfie dont une cachée sous l'écran. 


J'ai aimé: 

  • module photo polyvalent
  • téléobjectif dédié
  • bonne plage dynamique de jour
  • colorimétrie peu naturelle mais réussie (question de goûts)

Je n'ai pas aimé:

  • mode nuit décevant
  • colorimétrie peu naturelle (question de goûts)
  • caméra selfie sous l'écran trop limitée

 

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 camera
Le triple module photo de 12 MP est la partie la moins innovante du Samsung Galaxy Z Fold 3. / © NextPit

Les photos du Samsung Galaxy Z Fold 3 avec l'objectif principal

L'objectif photo principal du Galaxy Z Fold 3 s'appuie sur un capteur Sony IMX555 de 12MP avec autofocus à détection de phase (PDAF) à double pixel et la stabilisation optique (OIS). Presque rien n'a changé par rapport au Galaxy Z Fold 2 de l'an dernier. 

De jour et en grand angle, j'ai l'impression d'avoir pris des photos avec un Galaxy S20. Le rendu est très bon, la plage dynamique assez large et la colorimétrie, bien que peu naturelle (nettement moins que sur un iPhone par exemple), est tout à fait satisfsaisante à mes yeux de non photophile qui aime plutôt bien les traitements d'image un peu agressifs (sans kiffer la saturation à outrance non plus hein).

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1

Les photos du Samsung Galaxy Z Fold 3 en ultra grand-angle

En ultra grand-angle, j'ai tout de suite noté un rendu tantôt plus lisse de jour tantôt trop bruyant en basse lumière et inutilisable de nuit. Les photos manquent de piqué et de niveau de détails dès que la plage dynamique devient un peu plus complexe (plus d'ombres etc...). 

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6

Les photos du Samsung Galaxy Z Fold 3 avec le téléobjectif

Le téléobjectif dédié du Samsung Galaxy Z Fold 3 est capable d'un zoom optique x2 et Samsung peut pousser le grossissement hybride jusqu'à x10. Le capteur capte moins de lumière que les deux autres, il offre donc un rendu plus naturel qui peut plaire à certains qui du du coup, détonne un peu avec le rendu des autres objectifs. La perte de détails est négligeable en x2 voire en x4. Mais comme l'ultra grand-angle, les clichés ne sont pas vraiment exploitables de nuit. 

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1

zoom

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1

 

Les photos du Samsung Galaxy Z Fold 3 de nuit

De nuit, le Samsung Galaxy Z Fold 3 dispose de la reconnaissance de scène qui applique un mode nuit "lite" par défaut à vos clichés dès que les conditions de basse lumière sont réunies. Mais vous pouvez aussi passer par le mode nuit dédié qui illumine légèrement plus la scène. Dans l'ensemble, je n'ai pas été époustoufflé par le rendu de nuit. 

La reconnaissance de scène et son Night Mode Lite est généralement insuffisante pour rendre le cliché plus lisible. Et le mode nuit dédié, parfois tout à fait efficace, fait aussi parfois perdre tout naturel au cliché. 

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1

Le mode nuit dédié marche donc bien pour ce qui est d'éclairer la scène et c'est, sans mauvais jeu de mots, le jour et la nuit comparé aux clichés capturés sans mode nuit et sans reconnaissance de scène comme vous pouvez le voir ci-dessous. Les effets de flare des éclairages urbains sont aussi pas mal atténués. 

Mais globalement, j'ai trouvé le niveau de détails insuffisant et le lissage numérique (pour atténuer le bruit de l'image) trop prononcé, faisant perdre la photo en piqué.

Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: On
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1: Mode nuit: Off
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: On
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: Off
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: On
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: Off
Dan Liu
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: On
Istvan Kerekes
Objectif principal 12 MP x1 Mode nuit: Off

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 n'est pas le meilleur smartphone photo du marché, bien au contraire. Je dirais qu'on est plus proche du rendu d'un flagship de 2020 voire fin 2019 comme un Galaxy S20 voire un Galaxy Note 10+. Là encore, Samsung semble être tributaire de son form factor (difficile d'intégrer du hardware plus sophistiqué sans rendre le téléphone plus encombrant). Mais à 1800 euros, ce n'est pas une excuse et c'est encore un argument qui éloignera les utilisateurs les plus réticents à cette nouvelle catégorie de produits. 

Autonomie: On tient une journée, pas plus

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 embarque une batterie de 4400 mAh qui accepte la charge filaire de 25 Watts et la charge sans-fil et sans-fil inversée de 11 et 4,5 Watts, respectivement.


J'ai aimé: 

  • l'autonomie correcte
  • l'utilitaire de batterie très complet

Je n'ai pas aimé: 

  • le chargeur non inclus
  • la charge filaire et sans fil trop lentes

 

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 back
La batterie de 4400 mAh du Galaxy Z Fold 3 tient étonnamment le coup avec 2 écrans Amoled en 120 Hz et le Snapdragon 888. / © NextPit

Avec deux écrans Amoled en 120 Hz et le Snapdragon 888 à alimenter, on pourrait se dire qu'une batterie de 4400 mAh est ridiculement insuffisante. 

En usage concret, j'ai tenu en moyenne plus de 12 heures avant de tomber à moins de 10% ave une utilisation mixte plié/déplié du téléphone. En utilisation dépliée prolongée, la batterie du Galaxy Z Fold 3 se draine beaucoup plus rapidement et je tombais sous la barre des 10% d'autonomie restante après un peu plus de 8 heures seulement. C'est assez pour tenir une journée de bureau, mais pas assez pour une journée complète. 

Dan Liu
Mon utilisation moyenne
Istvan Kerekes
Mes derniers jours d'utilisation, avec 5h de temps d'écran (appels vidéo)
Istvan Kerekes
Mes derniers jours d'utilisation, avec 4h de temps d'écran (appels vidéo+jeux)

La charge est quant à elle beaucoup trop lente. 20 W, c'était déjà presque anachronique en 2020 et ça entrave clairement mon expérience utilisateur, habituée aux 65 Watts de OnePlus par exemple. 50 minutes pour une charge complète, c'est beaucoup trop.

Dans l'ensemble, mon utilisation était vraiment irresponsable énergétiquement parlant. Les deux écrans en 120 Hz, l'Always-on-display toujours activé et une utilisation principalement en mode tablette (plus énergivore) avec beaucoup d'appels vidéo et du gaming. Mais il faut reconnaître que ces performances sont malgré tout en deçà de ce qui se fait sur le marché haut de gamme. On tient une journée, pas plus.

La fiche technique

  Fiche technique
Produit
Photo Apple iPhone 13
Écran principal

Amoled 7,6 pouces, format 22,5:18, QXGA+ (2208 x 1768 pixels), taux de rafraîchissement de 120 Hz

Écran de couverture Amoled 6,2 pouces, format 24,5:9, (2268 x 832 pixels), taux de rafraîchissement de 120 Hz
Processeur Snapdragon 888
Mémoire 12 Go / 256 Go
12 Go / 512 Go
Micro SD Non
Double SIM Oui (SIM1 + SIM2 ou SIM1 + eSIM)
Caméra principale 12 MP | f/1.8 | 26mm | 1/1.76" | 1.8µm | Dual Pixel PDAF | OIS
Ultra grand angle 12 MP | f/2.2 | 123˚ | 12mm | 1.12µm
Téléobjectif 12 MP | f/2.4 | 52mm | 1/3.6" | 1.0µm | PDAF | OIS | zoom optique 2x
Vidéo Max: 4K à 60 fps | 1080p à 60/240 fps (gyro-EIS) | 720p à 960 fps (gyro-EIS) | HDR10+
Selfie sous l'écran 4 MP | f/1.8 | 2.0µm
Selfie couverture 10 MP | f/2.2 | 26mm | 1/3" | 1.22µm
Audio Haut-parleurs stéréo, Dolby Atmos, Music Share
UWB Oui
Batterie 4400 mAh
Recharge filaire Max 25 watts
Charge sans-fil & inversée Max 11 watts et 4,5 watts
Prix 1799 euros
Voir les offres*.

Samsung Galaxy Z Fold 3 256 Go

Conclusion

Je ne vais pas me lancer dans une tirade de lyrismes et de superlatifs comme pour le Galaxy Z Fold 2 l'an dernier (sauf si Samsung me laisse garder le Galaxy Z Fold 3, clin d'œil clin d'œil). Mais le Samsung Galaxy Z Fold 3, en dépit de ses défauts, est le seul smartphone que je n'ai pas trouvé chiant cette année. 

Le Galaxy Z Fold 3 est l'aboutissement d'un concept, un produit arrivé à maturité. Oui, il est encore cher. Mais sincèrement, c'est le seul smartphone que j'accepterais d'acheter de mes propres sous en 2021

Gardez vos iPhones 13 et autres Xiaomiseries, ces briques de verre ne m'intéressent guère plus. Il peut se transformer en tipi pour regarder des vidéos votre iPhone 13 Pro Max, hein? C'est bien ce que je pensais. Allez, 20/20, meilleur téléphone du siècle!

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 3 hinge speaker
V comme Victory, la victoire d'un concept qui aurait pu totalement foirer après le lancement râté du premier Fold. / © NextPit

Plus sérieusement, si on tient compte du prix de 1799 euros, soit 40 euros de moins que l'iPhone 13 Pro Max de 1 To, les imperfections du Galaxy Z Fold 3 devraient être impardonnables. Le module photo sans ambition, l'autonomie correcte sans plus et la puissance oubliable sont des concessions presque inacceptables à ce prix-là. 

Personnellement, je vois ça comme le début de démocratisation du concept de smartphone pliable. Samsung a fait son buzz avec les deux premiers Fold, les flagships des flagships. Maintenant, il s'agit d'entamer la transition vers le tout pliable. Ne pas avoir une gamme de folbable ultra premium mais tout un catalogue complet. 

En fait, ce form factor hybride me semble tellement pertinent, je ne vois pas comment on pourrait continuer à se satisfaire du format actuel des téléphones "normaux." Je ne vais pas m'aventurer à prédire l'avenir en disant que c'EsT l'AvEnIr dEs SmArTpHoNeS. Mais en tout cas, Samsung a totalement réussi à légitimer cette catégorie de produits à mes yeux.

 
NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • mimile53 depuis 1 mois Lien du commentaire

    J'ai eu l'occasion de prendre en main et le Fold 3 et le Flip 3 chez Boulanger et pas des factices. Franchement, ça ne casse pas trois pattes à un canard. L'écran est quelconque et la pliure très visible. Pour le prix, aucun intérêt (Je ne suis pas anti Samsung puisque je possède le Note 10 plus).


    • Stephanie G. depuis 1 mois Lien du commentaire

      Pour commenter ainsi vous n'avez pas regardé un film, utiliser les réseaux sociaux et jouer à au moins un jeu. Ce téléphone révele ses qualitées à l'utilisation.


  • Stephanie G. depuis 1 mois Lien du commentaire

    Je suis tout à fait d'accord avec cet article et la conclusion. Pour avoir utilisé le Note 10 plus pendant 2 années J'ai l'impression d'être resté avec le même appareil photo , la puissance et légèrement, un peu moins de batterie pour faire une journée.
    Toutefois j'adore cet appareil Il manque seulement un endroit pour insérer le stylet Mais ce n'est pas un problème majeur je déjà trouvé comment l'avoir avec moi en tous temps.

    Il est Déplorable de ne pas pouvoir le utilisé stylet sur l'écran principal pour prendre des notes ou un numéro de téléphone à la volée mais je vais survivre.

    J'ai souri quand il a dit que parfois on a peur d'ouvrir notre téléphone dans le Transports en commun par peur de se le faire voler. J'ai eu cette impression.

    Pour tout le reste Je considère peut-être l'avoir acheté un peu trop tôt je crois que celui De l'an prochain sera celui qui m'a correspondra le mieux. Si inclusion du stylet il y a.

    C'est vraiment le meilleur téléphone de l'année et que Samsung a fait jusqu'ici.

    J'ai eu le premier Galaxy Note et gardé que tout le monde trouvaient trop grand pour la main.
    Et maintenant je suis fasciné de sa bonne prise en main quand qu'il est fermé de cette bête de travail lorsqu'il est ouvert.


  • Luna
    • Mod
    depuis 2 mois Lien du commentaire

    C'est vraiment impressionnant, quelle chance d'avoir un tel appareil en main, le genre d'appareil que l'on pourra dire dans 20 ans, " tu sais p'tit j'ai été l'un des premiers à tester cette expérience pliable"


  •   52
    Compte désactivé depuis 3 mois Lien du commentaire

    Euh non merci, jamais je ne mettrai un tel prix dans un smartphone, quelque soit ses qualités... Et ce même s'il fait smartphone, tablette, ordinateur, machine à café, machine à laver...
    Ça fait tout de même plus de 11 800 de nos anciens francs... même si, naguère, un téléphone par satellite coûtait encore plus cher (mais c'était un outil pour les businessmen uniquement...)


  • Jerome69Paris depuis 3 mois Lien du commentaire

    Comme toujours au début lorsqu'une nouvelle technologie débarque, il y a l'effet "waouh", mais elle ne dure pas. Mon père avait craqué il y a quelques mois sur le Samsung Z-Flip, il vient de le revendre (avec une grosse perte financière bien évidemment), ça ne l'a pas convaincu plus que ça à l'usage. Il préfère utiliser son Pixel 5.
    Pliure visible et saillante, batterie trop faible, poids conséquent qui lasse vite à l'usage, prix très élevé, écran forcément plus fragile, utilité réelle discutable... Bref, chacun ses besoins, ses critères et son...budget. Pour ma part, même si j'avais le budget, j'opterais toujours pour un appareil classique, plus pratique à l'usage, moins fragile et plus fiable.


    • louis hory depuis 3 mois Lien du commentaire

      L'avantage de ceux qui n'ont pas les moyens de se permettre de se payer ce type de "bijou", c'est de ne pas avoir à le regretter.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition