Samsung Galaxy S21 Ultra: Mais à quoi sert le S-Pen?

Samsung Galaxy S21 Ultra: Mais à quoi sert le S-Pen?

Avec le Samsung Galaxy S21 Ultra, le constructeur sud-coréen intègre pour la première fois le S-Pen sur un smartphone en dehors de sa gamme Galaxy Note. Et si Samsung n'a pas envoyé son fameux stylet à NextPit, je comprends mieux pourquoi. 

J'ai commencé à tester le Samsung Galaxy S21 Ultra ce week-end. Il est le seul modèle de la dernière gamme de flagships de Samsung à être compatible avec le nouveau S-Pen. Les Samsung Galaxy S21 et S21+ n'en bénéficient donc pas. Le Samsung Galaxy S21 Ultra est d'ailleurs rétrocompatible avec l'ancien S-Pen du Samsung Galaxy Note 20 ou d'une Galaxy Tab.

Une rétrocompatibilité qui m'arrange bien puisque Samsung a étrangement omis de nous envoyer le nouveau S-Pen que j'aurais bien aimé pouvoir tester pour vous. Mais attendez, ne fermez pas cet onglet! Le nouveau S-Pen, hormis sa taille, ne propose strictement rien de plus que le stylet du Note 20, qu'on a toujours à la rédaction. 

Ce qui me permet donc de vous faire un rapide tour du propriétaire sur les fonctions prises en charge avec le S-Pen nouvelle génération sur le Galaxy S21 Ultra, qui traduit un sérieux manque d'efforts de la part de Samsung. 

Un S-Pen en option à 40 euros pour sauver la planète?

Le nouveau S-Pen, uniquement compatible avec le Samsung Galaxy S21 Ultra, est vendu 39,90 euros à l'unité, ou 79,90 euros avec la coque en silicone de base. La facture peut monter jusqu'à 99,90 euros, donc C.E.N.T. euros avec l'étui Clear View doté d'une ouverture transparente pour consulter l'heure et vos notifications. 

Bien que Samsung vous "offre" un étui+S-Pen si vous précommandez le Samsung Galaxy S21 Ultra, le stylet reste un accessoire totalement optionnel qu'il faudra acheter séparément dans la plupart des cas. Il n'est donc pas un argument de vente, une fonction-clé de l'expérience utilisateur comme c'est généralement le cas sur un Galaxy Note. 

samsung galaxy s21 s pen prices
Il n'y a pas qu'Apple qui vende des accessoires en option à des prix mirobolants. / © Samsung

Aux yeux de Samsung, le nouveau S-Pen est donc tout aussi dispensable que le chargeur puisque ni l'un ni l'autre ne sont fournis de base avec le Samsung Galaxy S21 Ultra. Le smartphone ne dispose même pas d'emplacement pour ranger le stylet, rendant l'utilisation des coques dédiées quasi-indispensable.

Vous connaissez mon avis sur la dernière tendance à vendre des blocs chargeur en option pour soi-disant préserver l'environnement. Aussi absurde et mensongère que je trouve cette technique marketing qui pue le greenwashing, certains des arguments invoqués en sa faveur peuvent se tenir, dans l'absolu. 

Prenons par exemple le fait que les utilisateurs ont presque tous un ancien chargeur qui traine dans un tiroir chez eux, justifiant qu'un constructeur ne propose plus de nouveau chargeur fourni dans les boîtes de ses smartphones. Si on applique ce raisonnement au S-Pen, pourquoi Samsung ne permet-t-il pas d'utiliser toutes les fonctions des anciens S-Pen que bon nombre de ses clients possèdent déjà sur tous les Galaxy S21? 

D'ailleurs, l'utilisation du S-Pen sur le Galaxy S21 Ultra est elle-même bridée, Samsung ne proposant pas le support Bluetooth sur son dernier stylet. Eh oui, il faudra attendre le S-Pen Pro pour bénéficier des Air Gestures par exemple.

On veut sauver la planète, oui ou non? Alors pourquoi brider l'utilisation du S-Pen pour contraindre à l'achat du nouveau modèle qui ne propose rien de plus que les anciens modèles? Pas très circulaire comme modèle économique...

Toutes les fonctions du S-Pen de 2020, le Bluetooth en moins

Pour cet article, j'ai donc utilisé le S-Pen du Samsung Galaxy Note 20 Ultra sur le Samsung Galaxy S21 Ultra. Ils sont en tous points identiques hormis le form factor, qui est nettement plus imposant sur le S-Pen nouvelle génération. 

Mais en termes de fonctionnalités, on retrouve exactement le même éventail de features de base ainsi que le bouton multifonctions latéral.

samsung galaxy s21 ultra s pen settings
Le S-Pen du Samsung Galaxy S21 Ultra fait l'impasse sur le support Bluetooth.  / © NextPit

On peut ainsi effectuer des captures d'écran partielles ou totales, mettre des bouts de texte en surbrillance ou afficher des previews de pages web en survolant des liens hypertexte. 

On peut aussi créer des notes rapidement en tapotant l'écran d'accueil et de verrouillage tout en apuyant sur le bouton du S-Pen. L'OCR, la reconnaissance optique de caractères, marche toujours aussi bien et c'est assez partique de pouvoir transformer ses notes manuscrites en documents PDF pour les envoyer par mail.

Une fonction de traduction et de miniaturisation pour passer en multifenêtre pour le multitâche sont également de la partie. Les features comme AR Doodle ou Live Message permettent de créer des gribouillis ou des dessins en réalité augmentée pour personnaliser vos photos/vidéos. 

samsung galaxy s21 ultra s pen features
Le S-Pen du Samsung Galaxy S21 Ultra propose les mêmes fonctions de base que le S-Pen du Samsung Galaxy Note 20. / © NextPit

Mais tout ça, ce ne sont que des fonctions de base, le minimum syndical que Samsung propose déjà sur le S-Pen d'ancienne génération. Le nouveau S-Pen n'apporte donc rien de neuf. Pire, il fait l'impasse sur d'autres fonctions pourtant prises en charge par son prédécesseur. 

Ainsi, exit les Air Gestures, la prise en charge de commandes gestuelles qui permettait d'agiter son S-Pen face à l'écran de son smartphone pour faire défiler des slides ou activer la caméra selfie. Exit également les fonctions qui permettaient de transformer le bouton du S-Pen en déclencheur pour l'appareil photo, ou pour effectuer des zooms.

En effet, le S-Pen du Samsung Galaxy S21 ne prend pas en charge les fonctions Bluetooth. En fait, le Samsung Galaxy S21 Ultra bride lui-même ces fonctions, même sur l'ancien S-Pen que j'ai utilisé pour cet article. Un choix délibéré de Samsung pour privilégier le lancement prochain de son S-Pen Pro qui gardera l'exclusivité des fonctions Bluetooth. 

Je ne dis pas qu'il s'agit là d'une perte impardonnable, qui nuit sérieusement à l'expérience utilisateur. Ce n'est pas le cas, selon moi. Mais c'est tout de même très risible de voir Samsung en parangon de l'anti-gaspillage, du surcyclage et de la durabilité des produits tech, alors qu'il use et abuse des mêmes procédés qu'un certain Apple en voulant forcer l'achat d'accessoires vendus à prix d'or. 

Si la gamme des Samsung Galaxy S a un jour vocation à remplacer celle des Samsung Galaxy Note, le Galaxy S21 Ultra et son S-Pen totalement gadget ne sont clairement pas une fondation prometteuse à cette ambitieuse transition. 

Derniers Articles

Articles recommandés

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

    C'est " un minimum syndical" qui n'existe pas par défaut sur Android et qui n'est pas disponible sur le Playstore comme griffonner sur son calendrier, effacer le fond de ses captures d'écran , taper ses notes à la main sur n'importe quelle image ou PDF.
    Au quotidien j'utilise une Tab Galaxy S6 Lite et cette expérience au stylet est tellement agréable que je remplacerai mon smartphone par un Galaxy Note sans aucun doute, l'expérience de Samsung au stylet est la meilleure sur Android et de très loin.


  • Phaeton depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Un S21 Ultra avec un stylet (qui n'est autre que celui du Note 20 Ultra), coûtent en définitive plus cher que le Note 20 Ultra. Partant de ce postulat, et en admettant que les utilisateurs réfléchissent un peu, font correctement les additions, et lisent attentivement les articles publiés, ils se rendront finalement compte qu'il vaut mieux acheter directement un Note 20 Ultra.
    Ça me paraît évident...


  • A l'heure actuelle, je n'ai pas l'usage d'un tel stylet, donc bon ça ne m'intéresse pas, mais qui sait, un jour, si ça ne sera pas le cas ?
    Quant à l'absence du chargeur, et au pseudo argument écologique à des fins purement mercantiles (pour le moment, ne soyons pas dupes) en fait, je trouve ça également lamentable, mais un y réfléchissant un peu, je ne trouve pas ça stupide, dans le sens où il ne serait pas absurde d'avoir à l'avenir un seul chargeur assez puissant pour recharger aussi bien le smartphone que la tablette, l'ordinateur, la montre connectée (ou un chargeur multiple avec assez de puissance pour pouvoir recharger de multiples appareils en même temps si besoin est)... à condition que tous que tous aient un port USB- C universel et aucune solution propriétaire... et ça, ce n'est pas encore le cas, lorsqu'on a des appareils de marque différentes, ce qui est souvent le cas (il est bien rare qu'on doit fidèle à une seule marque et qu'on ne trouve pas souvent une meilleure solution (ou qui nous convienne mieux tout simplement) ailleurs. Lorsque tous les fabricants auront adopté cette solution, et que les autorités auront réussi à imposer cette unique solution (le port USB-C, compatible Thunderbolt de préférence) pour tous les appareils (informatique, communication, objets connectés mais aussi petit électroménager), là on pourra en reparler, avant cela, c'est un peu " mettre la charrue avant les boeufs ", ça peut être bien, l'objectif peut être noble, mais hélas, en attendant que ce soit le cas (le port de charge unique et universel, à savoir l'USB-C, pour tous les fabricants, et s'ils rechignent, une grosse amende sous forme d'un fort pourcentage des ventes des appareils contrevenant, seule solution que tous les fabricants adoptent cette bonne pratique) c'est complètement utopique, et je n'en voit pas d'autre objectif que mercantile (tout comme Apple, logique habituelle et redondante avec eux, donc c'est tout une surprise ... et que Samsung, qui a une telle logique également, les imite, n'est pas une surprise non plus, on est très très loin de la logique de Xiaomi et de Realme, c'est tout l'opposé même...) et de réelle utilité écologique (sauf à obliger tous les fabricants à faire comme Xiaomi, c'est a dire proposer l'appareil sans chargeur, mais aussi avec chargeur et au même prix si besoin est...), mais autant dire qu'en l'état actuel de la législation, c'est un coup d'épée dans l'eau, et, il est clair, comme je l'ai dit, que le véritable but est uniquement mercantile. D'autant plus que cela va à l'inverse de l'incitation des autorités à opter pour le reconditionné et donc la revente de son appareil (avec le chargeur, forcément), donc dans ce cas là on se retrouve sans chargeur, et donc, obligé, si on opte pour un smartphone Samsung ou Apple, d'acheter un chargeur en sus, ce qui prouve bien qu'ils (Apple et Samsung) ont tout faux pour le moment, et leur objectif mercantile évident.


  • louis hory depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Le modèle économique d'Apple avec ses pratiques commerciales délirantes donne des idées à Samsung, comment s'en étonner quand on voit les résultats financiers de La Pomme ?
    Logique commerciale copiée et appliquée !
    Apple sert toujours de référence (entre constructeurs) pour le meilleur et pour le pire 😜
    Seuls les utilisateurs rigolent bien moins !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition