Samsung Galaxy Note 21: Une mort signe d'espoir plus qu'un constat d'échec

Samsung Galaxy Note 21: Une mort signe d'espoir plus qu'un constat d'échec

Selon une série de leaks lancée le 12 novembre dernier, Samsung pourrait abandonner son illustre gamme de phablettes Galaxy Note 21, absorbée par ses flagships classiques Galaxy S21 à partir ou après 2021. Une décision qui paraît logique voire même naturelle et qui n'est, selon moi, pas motivée par l'échec commercial du Galaxy Note 20. 

Ce n'est une surprise pour personne, si vous lisez régulièrement mes billets d'opinion et mes tests, j'ai une dent contre le Samsung Galaxy Note 20. Son manque de pertinence dans le catalogue du géant sud-coréen m'a scandalisé au moment de sa sortie, et mon test ne m'a absolument pas fait changer d'avis.

Ce n'est pas un mauvais smartphone selon moi, mais c'est sans aucun doute le flagship de trop dans les rayons de Samsung en 2020. Trop peu d'audace par rapport au Galaxy S20 et surtout un rapport qualité/prix hors-sol et déconnecté de la réalité du marché sur cette gamme de prix.

Les fanboys me rieront sûrement au nez, ou me signifieront leur mépris dans les commentaires (que je vais ignorer avec allégresse). Mais la production nettement réduite des Galaxy Note 20 (70% des objectifs initialement escomptés en octobre 2020), me laisse penser que mon opinion n'est pas si erronnée que ça. 

Pour autant, ce n'est pas ce constat d'échec qui, selon moi et si la rumeur se confirme, motive l'hypothétique (rien n'est confirmé, je le rappelle) abandon des Samsung Galaxy Note 21 au profit des Galaxy S21. 

Samsung Galaxy Note 21: Pourquoi mériterait-il d'exister?

J'ai beaucoup parlé des glissements de gamme dans le catalogue des constructeurs de smartphones chez NextPit. L'ajout d'un iPhone 12 Mini supplémentaire, présenté comme l'entrée de gamme du haut de gamme d'Apple alors qu'il est vendu au même prix que l'iPhone 11 de 2019 en est un des exemples les plus récents. C'est juste un iPhone supplémentaire, pas plus abordable, mais qui vous fait oublier l'augmentation de prix de 100 € de l'iPhone 12 normal.

On peut aussi évoquer le passage premium entamé par les OnePlus 8/Pro et les Xiaomi Mi 10, mettant à mal la réputation de "casseurs de prix" de ces deux marques (Vous avez vu? Je n'ai pas prononcé le vilain mot "flagship killer", de rien). 

Tout comme le concept de flagship killer (Eh non, déso pas déso pour le faux espoir) qui a presque totalement perdu de sa substance, celui de flagship est en perte d'identité depuis des années. C'est un constat d'autant plus notable lorsqu'un constructeur aligne trois gammes de flagships, avec deux voire trois modèles par gamme comme Samsung. 

En 2020, si on veut un smartphone Samsung haut de gamme, il faut choisir entre les trois Galaxy S20/S20 Plus/S20 Ultra/S20 FE, les deux Galaxy Note 20/Note 20 Ultra ou les Galaxy Z Flip/Z Fold 2. La gamme Galaxy Z, celle des smartphones pliables de Samsung, est clairement identifiable. Elle ne pose donc pas de problème. 

Mais quand le Galaxy Note 20 propose des specs inférieures (écran 60 Hz, dos en plastique,, etc...) par rapport au Galaxy S20 alors qu'il est censé être plus premium que ce dernier, on peut se poser la question de sa pertinence.

Pourquoi le Samsung Galaxy Note 21 mériterait-il d'exister aux côtés d'un Galaxy S21 si ce dernier embarque un S-Pen, le seul véritable argument de vente des Galaxy Note. Surtout quandn et je le dis sans hésiter, le Galaxy Note 20 est un Galaxy S20 inférieur, mais avec un stylet comme seul critère de distinction. 

Un glissement de gamme naturel et inconscient arrivé à son terme

Selon moi, ce n'est pas une décision volontaire de la part de Samsung. Aucun constructeur ne veut lancer un produit sans être convaincu qu'il est bon et qu'il se vendra bien. Mais c'est simplement un glissement de gamme inconscient et naturel qui est arrivé à son terme. On ne peut pas glisser et tomber éternellement. Aussi longue que soit la chute, l'atterrissage est inévitable.

Je ne pense donc pas que la potentielle décision de Samsung d'intégrer un S-Pen au prochain Galaxy S21, rendant de fait le Galaxy Note 21 caduc et désuet, soit une conséquence directe de l'échec du Galaxy Note 20. Si Samsung fait le choix de cette transition, ce ne sera certainement pas sur un coup tête. Ce ne sera pas non plus en réaction à un simple revers commercial, surtout dans cette conjoncture du Covid-19 où chaque constructeur a souffert.

Non, c'est simplement que l'existence de la gamme Galaxy Note est arrivée à son terme. Samsung a sûrement envisagé l'éventualité de fusionner les gammes Galaxy S et Note à de nombreuses reprises et depuis plusieurs mois voire années. On ne peut pas reprocher au constructeur de ne pas avoir anticipé la réception en demi-teinte de ses Galaxy Note 20. Et on ne peut pas non plus lui reprocher de les avoir commercialisés. 

Il fallait bien ce constat d'échec relatif pour catalyser une décision qui devait être dans les tiroirs de Samsung depuis bien longtemps. Le Galaxy Note 20 n'est pas la raison de l'hypothétique abandon de cette gamme par Samsung. Il en est peut-être l'élément déclencheur, le dernier signal d'alarme ou le point culminant d'un glissement de gamme entamé depuis des années.

Mais ce serait surtout une bonne nouvelle pour nous, consommateurs. Le catalogue de Samsung gagnerait grandement en clareté si le constructeur décide d'en élaguer les branches superflues. La destruction-créatrice n'est-elle pas le produit et surtout le moteur de tout progrès technique et de toute croissance économique? 

À lire également sur NextPit France:

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • DII Rokz depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Que Samsung accompagne ses S Ultra d'un Spen, qu'on en parle plus.


  • Luna depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Exprimer son opinion, ce n'est pas être rageux quand elle est en contradiction avec votre bonne humeur.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Titiller ses détracteurs qui prennent un sujet trop à coeur en usant d'une caricature, par nature exagérée, afin de susciter une réaction et d'encourager les échanges dans les commentaires, ce n'est pas refuser le débat ni les arguments contradictoires ;) Un peu de légèreté Luna. Ne pouvons-nous pas toutes et tous être de bonne humeur pour une fois?


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 2 semaines Lien du commentaire

        C'est justement parce que j'adore qu'on me dise, voire qu'on me prouve, que j'ai tort que j'écris ce genre d'articles. Si je le pouvais, j'en ferais un tous les jours. C'est nettement plus stimulant intellectuellement que d'écrire une liste des meilleurs smartphones de 6000 mots. Bien que ces listes soient tout aussi clivantes.


      • Luna depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Perso, je suis fan de la série Note avec pas les moyens de mettre plus de 1000€ dans un smartphone mais je rends hommage à Samsung sur tout ce qu'il a fait sur le Spen et sur ce qu'il fera encore dans Universal Stylus Initiative, un nouveau programme qui me passionne.


  • Antoine Engels
    • Admin
    • Staff
    depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Merci à Louis Hory pour une discussion en commentaires qui m'a inspiré ce billet d'humeur.
    Je suis sûr que ça va rager dans les comm's, je suis vraiment curieux de savoir combien d'entre vous voudraient que les Galaxy Note continuent d'exister, même si les Galaxy S embarquent eux aussi un stylet. Et surtout pourquoi? Bonne lecture!


    • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

      L'habitude de Samsung d'avoir DES gammes d'appareils qui s'étirent démesurément au point de se chevaucher et d'être incompréhensibles ne devrait surprendre personne... Après une difficile prise en compte de cet état de fait, il réagit et tranche dans le vif.

      C'est ce qui est entrain de se passer avec les flagships, il suffit d'un peu de mémoire pour réaliser.

      Pour la réalité de la destruction créatrice schumpétérienne c'est-à-dire son efficacité, un certain nombre d'économistes pas nécessairement néolibréaux 😉 ont de gros doutes. Fallait bien que je me distingue un petit peu...

      Quant aux rageurs, laissons leur le temps de réfléchir.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition