Test du Samsung Galaxy A51: Vaut-il toujours le coup en 2021?

Test du Samsung Galaxy A51: Vaut-il toujours le coup en 2021?

Le Samsung Galaxy A51, un smartphone milieu de gamme sorti en janvier 2020, était un vrai best-seller plébiscité par la presse tech et les utilisateurs pour son très bon rapport qualité/prix. Un an après sa sortie, j'ai testé le Samsung Galaxy A51 pour voir s'il vaut toujours le coup.

Note

Plus

  • Écran Amoled 60 Hz d'excellente facture
  • Module photo correct
  • Android 13 et encore 3 ans de patches de sécurité garantis
  • Prise jack 3,5 mm et stockage extensible

Moins

  • L'Exynos 9611 à la ramasse
  • Autonomie trop moyenne
  • Charge rapide super lente
  • Pas de certification IP
  • Pas un bon rapport qualité/prix en 2021

Mon avis sur le Samsung Galaxy A51 en bref

Le Samsung Galaxy A51 est un smartphone milieu de gamme annoncé en décembre 2019 et lancé en janvier 2020 au prix de 379 euros. En juillet 2021, le smartphone n'est plus officiellement vendu par Samsung qui affiche malgré tout un prix de 269 euros sur sa boutique officielle. 

Si vous souhaitez l'acheter actuellement, je ne l'ai trouvé qu'auprès de vendeurs tiers en Marketplace dans la configuration de 4 Go de RAM uniquement.

NextPit Samsung Galaxy A51 back camera
En 2021, le Samsung Galaxy A51 fait face à une concurrence redoutable. / © NextPit

Côté fiche technique, on retrouve un écran Amoled, un quadruple module photo 48+12+5+5 MP, un SoC Exynos 9611 et une batterie de 4000 mAh qui accepte la charge rapide filaire en 15 Watts. 

Si on prend le prix de départ de 379 euros, le Samsung Galaxy A51 n'a aucun argument à faire valoir par rapport à un Redmi Note 10 Pro ou un OnePlus Nord CE. Et même si on prend le prix actuel situé autour de 270 euros, la concurrence reste féroce avec le Realme 8 Pro ou le Redmi Note 10 5G.

Comme on va le voir dans mon test complet, certains éléments du Samsung Galaxy A51 tiennent encore bien la route en 2021 comme son bel écran Amoled. Mais j'ai globalement eu le sentiment d'avoir un modèle dépassé entre les mains.

Design et écran: Le look en plastique n'a pas pris une ride

Côté design et écran, le Samsung Galaxy A51 arbore une dalle Amoled plate de 6,5 pouces avec un dos en plastique, le tout dans un format assez massif de 158.5 x 73.6 x 7.9 mm pour 172 grammes.


J'ai aimé:

  • L'écran Amoled très bien calibré
  • La prise jack 3,5 mm et le port microSD
  • L'effet de reflet du revêtement au dos
  • Le module photo fin

Je n'ai pas aimé:

  • Le taux de raffraîchissement de 60 Hz
  • La finition brouillon par endroits
  • Pas de certification IP

NextPit Samsung Galaxy A51 back
Le très beau coloris Prism Crush White du Samsung Galaxy A51 me ferait presque oublier son design en plastique. / © NextPit

J'aime beaucoup les effets de reflet du revêtement au dos avec une sorte de coloris blanc nacré avec des diagonales et des striures verticales. 

J'apprécie également que le module photo ne dépasse presque pas en relief bien que cela soit en partie dû au fait que le Samsung galaxy A51 est assez épais. En revanche, je trouve que la finition est assez approximative par endroits, notamment autour du port USB-C et de la prise jack, où l'on peut clairement voir la déformation du cadre en plastique a niveau des orifices.

NextPit Samsung Galaxy A51 display
L'écran Amoled du Samsung Galaxy A51 reste d'excellente facture, même bloqué à 60 Hz. / © NextPit

Pour ce qui est de l'écran, c'est une très bonne dalle Super Amoled de 6,55 pouces en résolution Full HD de 1080x2400 pixels, soit 405 ppp. La luminosité max de 630 nits environs (410 en moyenne) est correcte sans plus. Le taux de raffraichissement bloqué à 60 Hz ne m'a pas plus gêné que cela mais j'ai malgré tout nettement ressenti la différence par rapport aux 120 Hz auxquels je me suis habitué. 

Je salue également la présence d'une prise jack 3,5 mm, d'un port double SIM ainsi que d'un slot microSD pour étendre le stockage jusqu'à 512 Go. Pas de certification IP en revanche.

AndroidPIT Samsung Galaxy A51 edge
Certaines finitions sont assez brouillons. Vous le verriez, si le port USB-C était EN FOCUS!! / © NextPit

Globalement, le Samsung Galaxy A51 reste visuellement tout à fait actuel en 2021 et le smartphone ne fait vraiment pas son âge, bien que je ne sois vraiment pas fan de l'approche "tout-plastoc." L'écran est d'excellente facture mais je ne peux m'empêcher de penser à des smartphones vendus moins de 300 voire 200 euros qui ont un taux de raffraîchissement supérieur. Proposer de l'Amoled sur le milieu de gamme n'est plus une prouesse en 2021.

Interface: OneUI 3.1 et encore 3 ans de MAJ garantis

Le Samsung Galaxy A51 tourne actuellement sous OneUI 3.1 basé sur Android 11 et a reçu le patch de sécurité Android de mai 2021.

Je ne vais pas m'étaler sur cette surcouche Android que vous connaissez tous. Mais la faiblesse du SoC Exynos 9611 ne m'a pas permis de profiter de l'excellente expérience utilisateur habituellement proposée par OneUI. 

Cependant, il faut rappeler que le smartphone est d'abord sorti avec OneUI 2.0 basé sur Android 10. Et conformément à la nouvelle politique de mises à jour de Samsung, le Galaxy A51 bénéficie de 3 versions majeures d'Android et de 4 ans de patches de sécurité. 

Si vous achetez ce smartphone maintenant, il recevra Android 13 et sera patché jusqu'en 2023. Mais actuellement, le samrtphone est déjà passé au pallier inférieur en termes de fréquences des patches de sécurité. Ainsi, vous n'en recevrez qu'un par trimestre. Cette fréquence risque d'être réduite à 2 fois par an la dernière année du cycle de vie.

samsung galaxy a51 interface oneui 3.1
OneUI 3.1 est toujours aussi complète, mais ne tourne pas de manière fluide sur le Samsung Galaxy A51. / © NextPit

Bien qu'il soit sorti l'an dernier, le Samsung Galaxy A51 a de fortes chances d'être maintenu à jour plus longtemps que ses concurrents Redmi ou Realme sortis en 2021.

Performances: L'Exynos 9611 à la ramasse

Le Samsung Galaxy A51 embarque un SoC Exynos 9611 octocœur gravé en 10 nm couplé à un GPU Mali G-72 et 4 Go de RAM.


J'ai aimé:

  • Pas de surchauffe, c'est déjà ça

Je n'ai pas aimé:

Les performances à la ramasse

  • Le SoC n'était déjà pas compétitif en 2020
  • Des ralentissements dans l'interface
  • L'expérience en jeu peu plaisante

Avec un SoC milieu de gamme vieux d'un an et 4 malheureux Go de RAM, il ne faut évidemment pas s'attendre à un monstre de performance, au contraire. 

Le Samsung Galaxy rame, il rame vraiment. J'ai subi des ralentissements dans l'interface, un délai lors de l'ouverture des applications ou la transition en multitâches. En usage normal et sans aucune application en tâche de fond, 2,2 des 4 Go de RAM sont utilisés et 525 Mo sont réservés. Je n'avais donc qu'1,3 Go de RAM effectivement disponible.

La lenteur s'est également fait ressentir lorsque j'ai installé la mise à jour vers OneUi 3.1 et le dernier patch de sécurité, l'installation a pris un temps fou. Et je ne parlerai pas des performances en jeu puisque la plupart des titres se lancent avec les graphismes "moyens" par défaut et ne tournent presque jamais à 30 FPS contants.

Samsung Galaxy A51

Benchmarks graphiques
Modèle/Benchmark Samsung Galaxy A51 Redmi Note 10 Pro (SD 732G) Realme 8 Pro (SD 720G)
Geekbench single/multi 348/1265 569/1780 568 / 1685
3DMark Wild Life 853 1124 1052
Passmark mémoire/disque 12.829 / 34.829

18.743 / 38.325

19.799 / 38.683

Seul point positif, sur un marché en 2021 où presque tous les smartphones surchauffent à vous en cramer les doigts, le Samsung Galaxy A51 reste toujours à température raisonnable. 

Durant mes sessions de test avec le benchmark 3DMark Wild Life Stress Test, qui simule un usage gaming intensif, le Samsung Galaxy A51 a maintenu un niveau de performances bas mais constant. En revanche, un grosse chute de frame rate durant la dernière boucle de test est à chaque fois (3 sessions réalisées) venue baisser le score du téléphone. 

samsung galaxy a51 performance
Un framerate qui oscille entre 3 et 8 FPS, c'est décevant même pour un milieu de gamme. / © NextPit

Globalement, qu'on se réfère au Samsung Galaxy A51 vendu 379 euros à sa sortie ou 270 euros actuellement, le rapport performances/prix n'est clairement pas intéressant et vous trouverez des modèles nettement plus compétitifs chez la concurrence. Sur ce point précis, le Samsung Galaxy A51 est incontestablement dépassé en 2021.

Photo: Le quadruple module 48 MP tient encore la route

Le Samsung Galaxy A51 embarque un quadruple module photo avec un objectif principal grand-angle de 48 MP, un ultra grand-angle de 12 MP et un duo de capteurs macro et profondeur de 5 MP chacun. 


J'ai aimé:

  • Le module photo reste compétitif en 2021
  • Des photo correctes de jour en grand-angle
  • Plage dynamique assez large
  • Colorimétrie bien gérée malgré légère saturation

Je n'ai pas aimé:

  • Mode nuit décevant
  • Beaucoup de déformation en ultra grand-angle
  • Zoom numérique limité
  • Mise au point capricieuse en macro

 

Objectif principal 48 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x1

De jour et dans de bonnes conditions de lumière, le module photo du Samsung Galaxy A51 tient encore très bien la route et nous montre à quel point le hardware en photo a finalement peu évolué sur le milieu de gamme.

Les photos capturées avec le capteur principal 48 MP ne sont pas transcendantes mais le niveau de détails est correct, la plage dynamique suffisamment large même avec une exposition complexe et les couleurs sont agréablement flattées, bien que la tendance de Samsung à saturer les couleurs déplaise à beaucoup d'utilisateurs.

Ultra grand-angle 12 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif ultra grand-angle x0,6

Ultra grand-angle 12 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif ultra grand-angle x0,6

L'ultra grand-angle est aussi assez efficace avec son large FOV de 123°. Il faudra cependant composer avec une déformation très prononcée aux bords de l'image ainsi qu'une gestion plus aléatoire de l'exposition, ce qui peut parfois entraîner un manque de cohérence par rapport aux clichés capturés en grand-angle.

Ultra grand-angle 12 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif ultra grand-angle x0,6

Ultra grand-angle 12 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif ultra grand-angle x0,6

Pour ce qui est du zoom, il faut se contenter d'un grossissement purement numérique à partir de l'objectif principal allant de x2 à x10.

Zoom x2, x5 et x10

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x2 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x5 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x10

Avec un grossissement aussi faible, on a au moins plus de chances d'obtenir un résultat exploitable. Je trouve que les résultats sont tout à fait corrects tant qu'on se limite au zoom x2.  

Zoom x2, x5 et x10

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x2 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x5 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x10

J'ai très rarement été convaincu par les photos en x5 et en x10 en revanche. D'autant que sans stabilisation optique, la mise au point est très capricieuse et vous n'échapperez pas toujours au flou de mouvement comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Zoom x2, x5 et x10

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x2 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x5 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x10

Pour ce qui est du capteur macro, j'ai trouvé raffraîchissant qu'un modèle sorti en 2020 ne se contente pas d'un module de 2 MP comme c'est le cas pour la quasi-totalité des smartphones en 2021. J'ai trouvé la zone de mise au point trop restreinte et ai subi les mêmes soucis de stabilisation, mais lorsque toutes les bonnes conditions sont réunies, les photo macro m'ont parru plutôt belles (en tout cas 1 sur 2, comme illustré ci-dessous).

Objectif macro 5 MP

ALT-Tag Photo 1Objectif macro ALT-Tag Photo 2Objectif macro ALT-Tag Photo 2Objectif macro ALT-Tag Photo 2Objectif macro

De nuit, j'ai trouvé les clichés globalement décevants. Le mode nuit parvient certes à rattraper un peu la scène en l'éclairant davantage pour afficher plus de détails. Mais le traitement logiciel est trop agressifs et on se retrouve souvent avec trop de bruit numérique. 

Mode nuit

ALT-Tag Photo 1Objectif principal x1 ALT-Tag Photo 2Objectif principal x1

Dans l'ensemble, j'ai trouvé que le module photo du Samsung Galaxy A51 n'avait pas tellement vieilli que ça par rapport à ce qu'on trouve actuellement sur cette gamme de prix. Le rendu photo n'a rien d'exraordinaire mais j'ai plutôt apprécié la plupart des clichés que j'ai pu capturer avec le téléphone.

Autonomie: Le protocole de charge anachronique

Le Samsung Galaxy A51 embarque une batterie de 4000 mAh qui accepte la charge "rapide" filaire de 15 Watts.


J'ai aimé:

-

Je n'ai pas aimé:

  • Autonomie moyenne
  • Charge rapide anachroniquement lente

4000 mAh, c'est une capacité de charge qui se situe dans la moyenne basse surtout pour un smartphone milieu de gamme. 

Avec un usage classique et un temps d'écran moyen de 6 heures par jour, j'ai pu tenir plus de 12 heures avant de passer sous les 20% d'autonomie restante. Mon meilleur score étant de 14h22 lorsque je suis sorti faire ma séance photo ce week-end et que mon temps d'écran était légèrement plus contenu (4h30). 

En revanche, la recharge était insupportablement longue. Je sais que les utilisateurs d'iPhone ne comprendront pas pourquoi j'en fais tout un drame puisqu'ils sont habitués à une charge de 20 Watts. Mais je trouve que Samsung est sérieusement à la traîne sur ce point et ce, même pour ses flagships limités à 25 Watts. 

En dehors des performances, c'est vraiment là que le bât blesse. Si plus d'1h30 pour une recharge complète pouvait être acceptable sur un smartphone milieu de gamme en 2020, ce n'est plus le cas en 2021.

Le Samsung Galaxy A51 propose une autonomie moyenne, sans plus. On trouve des capacités de charge bien meilleures pour le même prix sur des modèles de 2021. Mais le vrai problème est la charge rapide qui n'est pas rapide du tout.

La fiche technique

Samsung Galaxy A51

Fiche technique
Composants Specs
Processeur
  • Exynos 9611
  • octocœur jusqu'à 2,3 GHz
  • 10 nm
  • GPU Mali G-72 
Mémoire    
  • 4/64 Go ; 4/128 Go
  • 6/128 Go
  • 8/128 Go ; 8/256 Go
  • UFS 2.0
Stockage extensible? Oui
Ecran
  • Amoled 6,5 pouces
  • Full HD+ 1080 x 2400
  • taux de raffraîchissement de 60 Hz
  • luminosité max 630 nits (410 en moyenne)
Module photo    
  • objectif principal 48 MP: ouverture f/2.0, taille capteur 1/2.0", PDAF
  • ultra grand-angle 12 MP: ouverture f/2.2, FOV 123°
  • macro 5 MP: ouverture f/2.4
  • profondeur 5 MP: ouverture f/2.2
  • selfie 32 MP: ouverture f/2.2, taille capteur 1/2.8"
Vidéo
  • 4k à 30 FPS
  • 1080p à 30 FPS
Batterie
  • 4000 mAh
  • charge rapide 15 W
OS OneUI 3 basé sur Android 11 (sorti avec Android 10 par défaut)
Audio

prise jack 3,5 mm

Connectivité Wifi 6 / Bluetooth 5.0 / LTE / NFC
Certification IP Aucune
Dimensions & Poids
  • 158.5 x 73.6 x 7.9 mm
  • 172 g
Coloris Prism Crush Black, Prism Crush White, Prism Crush Blue, Prism Crush Pink
Prix 269 € en juillet 2021

Conclusion

Personnellement, je ne pense pas que le Samsung Galaxy A51 soit encore un bon choix en 2021.

Le smartphone reste compétitif sur certains aspects notamment la qualité de son écran et les performances correctes de son quadruple module photo 48 MP.

Le suivi logiciel de 4 ans assuré par Samsung rend le Galaxy A51 par ailleurs plus durable que la quasi-totalité de ses concurrents au même prix sortis cette année.

Mais si on se réfère à son prix de lancement de 379 euros, je lui préfère nettement un Redmi Note 10 Pro avec son écran Amoled 120 Hz, son module photo principal de 108 MP et sa batterie de 5020 mAh acceptant la charge rapide en 33 W, le tout à 299 euros pour la configuration 6/128 Go.  

Même si on prend le prix actuel situé autour de 270 euros, je choisirais, là aussi, plutôt un Realme 8 Pro avec un écran Amoled de 60 Hz, un quadruple module photo de 108 MP et sa batterie de 4500 mAh acceptant la charge rapide filaire de 50 W au prix de 279 euros pour la version 8/128 Go.

Surtout que je n'ai pas réussi à trouver le Samsung Galaxy A51 neuf auprès d'e-commerçants "officiels". Pour un achat en Marketplace, je trouve le rapport qualité/prix inintéressant. Je ne vous conseillerai donc pas d'acheter le Samsung Galaxy A51 en 2021.

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • cdf depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Pour de la consultation c est amplement suffisant


  • fanch pemmore depuis 4 semaines Lien du commentaire

    Moralité, ne sauter dessus que s'il est en solde pour 150/180€.