Procès Fortnite : le tribunal rend ses premières décisions

Procès Fortnite : le tribunal rend ses premières décisions

Comme annoncé, la cour de Californie a rendu ses premières décisions dans le litige entre Apple et Epic Games ces dernières heures . Les deux sociétés ont dû accepter des gains et des pertes.

Dans le procès entre Epic Games, le développeur de Fortnite et du moteur Unreal, et Apple, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a annoncé les premières décisions du tribunal californien. Les deux sociétés ont pu obtenir des victoires et des revers. Gonzalez a décidé que Fortnite ne sera toujours pas réintégré dans l'App Store. L'interdiction d'Apple peut donc être maintenue.

Cependant, Apple ne peut pas comme annoncé initialement pour le 28 août 2020, priver les développeurs de l'accès aux outils de développement. Le danger immédiat pour la poursuite du développement du moteur Unreal est donc écarté. Les autres installations de Fortnite sur les appareils iOS sont également hors de danger pour le moment.

La juge a déclaré qu'Epic "n'a pas encore démontré l'existence d'un préjudice irréparable". "La situation actuelle semble être de sa propre faute", a déclaré Rogers, qui a soutenu qu'Epic "a stratégiquement choisi de rompre ses accords avec Apple", perturbant ainsi le statu quo. À l'inverse, Apple a également menacé le statu quo en déclarant qu'elle allait couper l'accès aux outils de développement.

Epic Games contre Apple : un premier tour de table

La juge Rogers a convenu avec Epic Games qu'il y avait "des dommages potentiels importants à la fois à la plate-forme Unreal Engine elle-même, et à l'industrie du jeu en général". L'objectif de ces décisions initiales était de maintenir le statu quo.

"Epic Games et Apple sont libres d'engager des poursuites l'un contre l'autre, mais leur différend ne doit pas créer de ravages pour les utilisateurs", a déclaré la juge. Ce n'est que lors des prochaines audiences que le litige sera approfondi.

La prochaine audience pour l'injonction est prévue pour le lundi 28 septembre 2020. Pour l'instant, il n'y a pas de calendrier pour le procès. Cependant, il est peu probable qu'il commence avant la fin de cette année.

A lire également sur NextPit France:

 

Source : The Verge

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ali Gator depuis 4 semaines Lien du commentaire

    On pourrait dire qu'il y a match nul, mais en fait non. Si le juge à sauvé l'Unreal Engine, il a confirmé que dans cette histoire, c'est Epic qui est responsable des problèmes qu'il a lui même créé. La commission de 30% est contestable, mais ce n'est pas en semant la zizanie de la sorte qu'on obtient quelque chose. Et je vois mal Epic revenir à la raison, donc Fortnite restera bloqué sur l'App Store et le Play Store pendant encore assez longtemps, peut-être pour toujours...


    • Luna depuis 4 semaines Lien du commentaire

      Le juge n'a pas sauvé Unreal Engine, il a juste dit que Apple ne pouvait pas le bloquer tant qu'il n'aurait pas rendu sa décision finale