Procès Fortnite : Facebook se joint à la révolte contre Apple

Procès Fortnite : Facebook se joint à la révolte contre Apple

Chez Google et Apple, les développeurs d'applications doivent payer des frais de 30 % des revenus provenant des achats in-app . Le développeur de Fortnite Epic Games a protesté et a engagé des poursuites contre les géants de la technologie. Désormais, Facebook s'implique également et introduit une nouvelle fonctionnalité.

La protestation contre Apple et Google bat son plein. Après que Epic Games ait ciblé les entreprises la semaine dernière, Facebook a lancé ce week-end une nouvelle fonctionnalité pour son application, qui permet d'offrir des événements en streaming payant et des cours en ligne.

Des cours de yoga, des cours de cuisine et d'autres événements peuvent être organisés en ligne, ce qui est un bon moyen de générer des revenus pour de nombreux travailleurs indépendants, en particulier dans la perspective de la pandémie de COVID 19. Facebook avait annoncé que tous les bénéfices iraient aux organisateurs sans frais à l'exception des achats effectués via un iPad ou un iPhone, car Apple exige les frais de 30 % obligatoires malgré la demande de Facebook de renoncer aux frais.

Dans son communiqué, Facebook critique vivement cette décision : "Nous avons demandé à Apple de réduire la taxe de 30 % sur l'App Store ou de nous laisser utiliser Facebook Pay afin que nous puissions réduire tous les coûts des entreprises qui luttent contre la pandémie de Covid 19. Malheureusement, ils ont refusé les deux demandes, et ces petites et moyennes entreprises ne recevront que 70 % de leurs revenus durement gagnés.

fortnite
Epic Games a fait rééditer une ancienne publicité Apple, dans laquelle la société est visée. / © Epic Games

Le fait qu'Apple et Google facturent des frais lors d'achats sur l'App Store n'est pas nouveau. Cependant, des critiques et des demandes sont régulièrement formulées pour que les développeurs aient plus de temps à consacrer à la recherche. Jusqu'à présent, Apple et Google n'ont pas été coopératifs, et une réduction des frais n'est pas en vue.

C'est particulièrement amer dans le cas d'Apple, comme l'avait souligné le co-fondateur d'Apple, Steve Jobs, lors du lancement de l'App Store, que les taxes élevées devraient servir à couvrir les coûts de la plateforme. Cependant, Apple génère désormais d'importants profits grâce au commerce d'applications.

#FreeFortnite : Epic Games poursuit les géants en justice

Le développeur de jeux Epic Games avait été à l'origine des protestations contre les frais élevés d'Apple et de Google pour les achats-in-app. Après qu'Epic Games ait introduit un mode de paiement alternatif pour la version mobile de Fortnite, l'application de jeu a directement été retirée des deux app stores. L'éditeur de jeux a ensuite intenté un procès à Apple et Google les accusant de pratiques monopolistiques. Un tribunal devra maintenant se pencher sur la question.

A lire également sur NextPit France:

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition