Copie comique: Des OnePlus Buds pris pour des Airpods contrefaits par les douanes américaines

Copie comique: Des OnePlus Buds pris pour des Airpods contrefaits par les douanes américaines

Depuis des années, le design d'Apple donne des idées pour des copies plus ou moins effrontées. Dans le cas présent, il s'agit d'une livraison de OnePlus Buds, qui sont apparemment trop proches du design d'Apple qui a été saisis par le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis.

Il y a quelques jours, les douanes américaines ont annoncé une découverte apparemment normale de contrefaçons électroniques via Twitter et un communiqué de presse. Cependant, à première vue, on se rend compte que ce n'est pas seulement un chargement de copies bon marché d'Apple AirPods qui est arrivé dans des boîtes blanches avec des étiquettes trompeuses en provenance d'Extrême-Orient.

Comme le montrent les photos, il s'agit très clairement d'une livraison composée de 2000 OnePlus Buds. The Verge rapporte que la livraison est venue de Hong Kong et a atteint l'aéroport international John F. Kennedy de New York le 31 août. La destination de la livraison était le Nevada.

Le communiqué de presse mentionne également que la valeur estimée des marchandises si elles avaient été "authentiques" serait de 398 000 dollars. Bien entendu, les OnePlus Buds ne coûtent pas 199, mais seulement 79 dollars. La raison de la confiscation est une violation de la "marque déposée du produit" d'Apple, en d'autres termes, le design des AirPods eux-mêmes.

OnePlus est resté calme et a profité de l'occasion pour réagir au tweet des autorités :

OnePlus Buds: La saisie n'était pas une erreur

The Verge voulait également être sûr et exclure qu'il ne s'agissait peut-être que d'une erreur des autorités. La réaction à une demande de précisions a été claire, ce n'était pas une erreur. Cela a été confirmé une fois de plus lorsqu'un "spécialiste des importations du CBP a déterminé que les écouteurs en question semblaient violer la marque déposée d'Apple". La livraison a donc été saisie.

En outre, ils ont également réagi à la question de savoir s'il n'était pas possible de voir clairement sur l'emballage que le produit était un produit OnePlus légitime et non des "faux AirPods". La réponse est simple : l'emballage n'a joué aucun rôle dans cette affaire : "Une entreprise n'est pas obligée d'apposer un mot-symbole ou un logo "Apple" sur ses produits pour violer ses marques déposées", selon la déclaration.

OnePlus ou les importateurs des produits auront désormais la possibilité de prouver que les écouteurs ne violent pas les marques déposées concernées, a déclaré un porte-parole.

OnePlus a refusé à plusieurs reprises de commenter l'affaire à The Verge. Les écouteurs continueront à être disponibles comme d'habitude chez différents revendeurs aux États-Unis. En outre, Apple n'a pas engagé de poursuites judiciaires contre OnePlus à cause des OnePlus Buds.

A lire également sur NextPit France :

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition