NextPit

Test du Redmagic 7 Pro: Pour jouer à 60 FPS avec zéro surchauffe

NextPit Redmagic 7 Pro Review
© NextPit

Le Redmagic 7 Pro prétend proposer une expérience gaming inégalée pour permettre aux jeunes de jouer sans limites. Dans ce test complet, je vous dis si ce smartphone gaming vendu plus cher qu'une PS5 est vraiment la console de jeu portable ultime.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Note

Plus

  • Écran Amoled 120 Hz totalement sans bords
  • Design transparent et rétroéclairé très cool
  • Haut-parleurs stéréo de qualité
  • Performances inégalées sans aucune surchauffe

Moins

  • Le module photo décevant
  • L'autonomie un peu faiblarde sur les sessions de jeu intenses
  • Pas d'indice IP
  • Politique de mise à jour peu claire

Le Redmagic 7 Pro en bref

Le Redmagic 7 Pro est disponible en France depuis le 27 avril 2022 dans deux versions avec un coloris exclusif chacune. La version Obsidian (dos noir et opaque) en 16/256 Go est vendue 679 euros et la variante Supernova (dos transparent) en 16/512 Go est au prix de 759 euros.

Les précommandes ouvriront le 22 avril sur la boutique officielle de REDMAGIC avec une offre de lancement qui vous donne un bon d'achat de 30€ pour 1,99€ seulement.

Redmagic 7 Pro Test Design au dos
Désolé Nothing, Redmagic t'a devancé en lançant le premier flagship transparent cette année. / © NextPit

Pour 679€, on peut s'acheter une PS5, une Xbox Series X ou une Nintendo Switch Oled sans problème, si tant est qu'on en trouve en stock. Est-ce qu'un smartphone gaming, pensé uniquement pour jouer à des jeux mobiles, vaut le coup à ce prix-là? Tout va dépendre de votre approche du gaming sur mobile. 

Ce qui est certain, c'est qu'il n'y a aucun smartphone Android plus puissant que le Redmagic 7 Pro actuellement. Son rapport performance/prix est, lui aussi, inégalé, pour l'instant. Même si, il faut l'avouer, la version Pro n'apporte pas grand-chose par rapport au déjà très bon modèle de base, que j'ai aussi pu tester. La grande différence étant la fameuse expérience Pro Vision Gaming vantée par le fabricant, qui repose essentiellement sur l'écran totalement sans bords et sans encoche ni poinçon.

Nubia Redmagic 7 Pro – Design et finition

Le Redmagic 7 Pro ressemble pratiquement en tout point au Redmagic 7 de base, si ce n'est qu'il est un peu plus épais et moins haut mais avec le même look gaming totalement assumé.


J'ai aimé: 

  • dos transparent très cool
  • gâchettes haptiques bien placées et très réactives
  • prise jack 3.5 mm
  • écran Amoled 120 Hz 100% sans bords très immersif

Je n'ai pas aimé:

  • pas d'indice IP

Redmagic 7 Pro
Le contraste entre le dos en verre transparent et la plaque d'aluminium est vraiment cool. / © NextPit

Je ne vais donc pas répéter les mêmes points développés dans le test de la version de base, ce serait trop redondant (vous allez voir que ça va être un thème récurrent de ce test). 

Mais globalement, j'aime beaucoup le dos semi-transparent de ce coloris Supernova qui laisse apparaître certains composants comme le ventilateur interne ou les couches de graphite de la chambre à vapeur. Le ventilateur s'illumine lorsque vous l'activez avec des LED RGB tout. Mais rassurez-vous, vous pouvez désactiver le rétroéclairage pour conserver un peu d'autonomie.

Redmagic 7 Pro
La grille d'aération laisse entrevoir le ventilateur interne rétroéclairé. On voit aussi l'une des gâchettes haptiques avec un taux d'échantillonnage tactile de 500 Hz et un temps de réponse de 0.8 ms. / © NextPit

Toujours au dos, on retrouve la plaque de dissipation extérieure de la chambre à vapeur, qui est mate et agréable au toucher. On a deux grilles d'aération sur la tranche droite et au dos, oubliez donc la certification IP pour l'étanchéité. Mais c'est le prix à payer pour avoir un ventilateur intégré.

Seul bémol pour moi, le placement de la prise jack 3,5 mm et USB-C sur les tranches. C'est tout sauf ergonomique quand on tient le smartphone en mode portrait pour jouer. C'est quelque chose que je reprochais aussi aux Redmagic 6 l'an dernier. Sur le Redmagic 7 Pro, la prise jack a été déplacée pour, apparemment, offrir plus de confort.

En gros, elle est placée en haut à gauche lorsque vous tenez le smartphone en mode paysage. Mais personnellement, ce placement me gêne lui-aussi, surtout lorsque j'utilise les gâchettes haptiques. J'aurais préféré un placement sur la tranche du smartphone, de sorte que la prise soit en bas lorsque vous tenez le smartphone en mode paysage, de façon à ne pas gêner vos mains lorsque vous jouez.

Redmagic 7 Pro
Dommage de ne pas avoir placé la prise USB-C sur la tranche du smartphone. / © NextPit

Nubia Redmagic 7 Pro – Écran

Le Redmagic 7 Pro propose un écran Amoled de 6,8 pouces avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, une résolution Full HD+ et un taux d'échantillonnage tactile pouvant aller jusqu'à 960 Hz. 


J'ai aimé: 

  • taux de raffraîchissement 120 Hz
  • taux d'échantillonnage tactile 960 Hz
  • colorimétrie très personnalisable
  • Presque 100% sans bords (pas d'encoche ni de poinçon)

Je n'ai pas aimé:

  • luminosité un poil en retrait

Redmagic 7 Pro
L'écran plat et sans bords est très immersif pour le gaming et les contenus vidéo. / © NextPit

L'écran du Redmagic 7 Pro se démarque pas mal de celui du modèle de base même si on a la même diagonale de 6,8 pouces et la même définition Full HD+. Là où la version Pro fait la différence, c'est sur l'absence totale d'encoche ou de poinçon pour accueillir la caméra selfie. Contrairement au Redmagic 7 normal, qui conserve un large front pour éviter que la caméra selfie n'obstrue l'écran, le Redmagic 7 Pro propose une solution encore plus efficace en cachant carrément le module photo frontal sous l'écran.

Ce choix permet au Redmagic 7 Pro d'être moins large et moins haut que le modèle de base tout en proposant la même diagonale avec un écran totalement sans bords bien plus immersif et qui occupe 92,7% de la face avant du smartphone.

Redmagic 7 Pro
On peut voir l'emplacement de la caméra selfie cachée sous l'écran. / © NextPit

Le modèle Pro prend aussi en charge un taux d'échantillonnage tactile plus élevé de 960 Hz (contre 720 Hz sur le Redmagic 7 de base) pour rendre les commandes tactiles encore plus réactives et précises. La luminosité maximale de 700 nits annoncée est toujours un peu en deçà selon moi, surtout pour un usage gaming, bien que je n'aie pas subi de problèmes de lisibilité notables. 

Nubia Redmagic 7 Pro – Interface logicielle

Le Redmagic 7 Pro tourne Redmagic OS 5.0, une surcouche basée sur  Android 12. L'interface est exactement la même que sur le Redmagic 7 de base, avec le menu Game Space que je trouve toujours aussi efficace et complet.


J'ai aimé: 

  • le menu Game Space très complet
  • le compteur de FPS et autres mesures de performances intégrés
  • la mesure de fréquence cardiaque via le lecteur d'empreintes (pour savoir si je dois arrêter de rager sur CoD)

Je n'ai pas aimé: 

  • des traductions approximatives dans les versions anglaises et françaises
  • la politique de mise à jour n'est pas spécifiée

Redmagic 7 Pro
L'interface Redmagic OS 5.0 du Redmagic 7. / © NextPit

Je vous invite à lire la section correspondante de mon test du Redmagic 7 de base pour en savoir plus sur Redmagic OS 5.0. Notez simplement que l'interface n'est pas la plus soignée du marché, mais le menu Game Space est vraiment très plaisant à utiliser. J'ai beaucoup aimé la possibilité de personnaliser le profil de performances pour chacun de mes jeux indépendamment les uns des autres. J'ai aussi apprécié l'éventail de fonctionnalités pour optimiser mon expérience de jeu.

Redmagic 7 Pro
Dans le menu Game Space du Redmagic 7, vous pouvez créer des profils de réglages différents pour chacun de vos jeux. / © NextPit

Nubia Redmagic 7 Pro – Performances

Le Redmagic 7 Pro est l'un des deux smartphones Android les plus puissants que j'ai testé pour l'instant. Le deuxième est le Redmagic 7 que la version Pro ne parvient d'ailleurs pas réellement à supplanter. 


J'ai aimé: 

  • des performances de haut vol
  • aucune surchauffe ni bridage thermique
  • stockage UFS 3.1 et RAM LPDDR5
  • le refroidissement liquide et le ventilateur interne très efficaces

Je n'ai pas aimé: 

  • le ventilateur un peu bruyant
  • pas de gain de performances notable par rapport au Redmagic 7

Redmagic 7 Pro
Avec un ventilateur interne, un refroidissement liquide et une chambre à vapeur, le Redmagic garde toujours la tête froide. / © NextPit

Le Redmagic 7 Pro met la totalité des autres smartphones Android haut de gamme à l'amende. Comme sur le Redmagic 7,  le contrôle de température est tout bonnement excellent, voire même irréprochable. Le smartphone ne surchauffe jamais et je n'ai jamais ressenti le moindre ralentissement dû à un quelconque bridage thermique.

  Redmagic 7 (SD 8 Gen 1) Redmagic 7 Pro (SD 8 Gen 1) Oppo Find X5 Pro (SD 8 Gen 1) Samsung Galaxy S22 Ultra (Exynos 2200)
3DMark Wild Life 10.146 à 60,8 FPS 10.152 à 60,8 FPS 9300 à 55,7 FPS 5682 à 34 FPS | MAJ 04.04.2022: 7065
3DMark Wild Life Stress Test
  • Meilleure boucle: 10.143
  • Pire boucle: 8395
  • Meilleure boucle: 10.068
  • Pire boucle: 9007
  • Meilleure boucle: 9192
  • Pire boucle: 6069
  • Meilleure boucle: 5741 | MAJ 04.04.2022: 6789
  • Pire boucle: 3351 | MAJ 04.04.2022: 4308
Geekbench 5
  • Simple: 1249
  • Multi: 3864
  • Simple: 1252 
  • Multi: 3815
  • Simple: 846
  • Multi: 3324
  • Simple: 1155
  • Multi: 3356

Tous les jeux tournent évidemment avec les graphismes et le taux de FPS réglés au maximum. C'est particulièrement agréable sur des FPS comme CoD Mobile mais aussi sur des jeux plus cinématiques comme Sky: Children of Light ainsi que des titres plus exigeants graphiquement comme Genshin Impact et Alien Isolation (qui tourne vraiment très bien). 

Redmagic 7 Pro
Le taux de FPS reste constant, bloqué sur 60 FPS même lorsque la température monte. Et le smartphone n'est absolument pas brûlant au toucher. / © NextPit

Le ventilateur interne couplé au système de refroidissement liquide et la chambre à vapeur rendent le smartphone immunisé à la chaleur. Même si la température interne monte, on ne la ressent pas au toucher et les performances restent stables. Ce système ICE 9.0 de Redmagic est clairement une réussite même si les 20.000 tours par minute du ventilo sont parfois un peu trop bruyants.

D'ailleurs, le Remagic 7 Pro peut faire office de véritable petit PC gaming grâce à la fonction Redmagic Studio. Vous pouvez brancher le smartphone à un moniteur via USB-C/HDMI et "caster" ou plutôt "mirrorer" votre jeu avec un framerate jusqu'à 120 FPS. On peut donc imaginer un scénario où vous branchez votre clavier/souris ou connectez votre manette à votre smartphone et que vous jouez à votre jeu sur l'écran de votre TV ou un moniteur.

Nubia Redmagic 7 Pro – Appareil photo

Il a beau être disposé un peu différemment que sur le Redmagic 7, le module photo du Redmagic 7 Pro est exactement le même avec trois objectifs dont un capteur principal de 64 MP, un ultra grand-angle de 8 MP et un macro de 2 MP. En revanche, la nouveauté concerne la caméra selfie cachée sous l'écran de 8 MP.


J'ai aimé: 

  • module photo anecdotique
  • photos correctes de jour avec l'objectif principal

Je n'ai pas aimé:

  • le rendu en basse lumière décevant malgré un mode nuit qui limite un peu la casse
  • la qualité des selfies inférieures à celle du Redmagic 7 de base, sûrement due à la caméra sous l'écran

Redmagic 7 Pro
Le module photo du Redmagic 7 Pro est décevant. / © NextPit

Là encore, je me retrouve à devoir paraphraser mes impressions du test du Redmagic 7 pour éviter de me répéter mot pour mot. Mais on a exactement les mêmes objectifs qui proposent exactement le même rendu. Je vous laisse la galerie de photos du test du Redmagic 7 de base puisqu'il y a peu d'intérêt à vous en proposer une nouvelle.

On a beaucoup de lissage numérique, avec une sorte de voile qui semble recouvrir les photos. Les clichés manquent de piqué et la colorimétrie est assez terne. 

La technologie de caméra selfie sous l'écran ne semble pas non plus vraiment au point non plus. J'ai l'impression que le traitement logiciel force beaucoup trop la netteté pour compenser le manque de détails dû à la couche de verre placée devant l'objectif. On dirait presque un filtre ou un effet cell shading, surtout sur les selfies en intérieur.

La partie vidéo est elle aussi strictement la même que sur le modèle de base. Ainsi, le Redmagic 7 Pro est capable d'enregistrer en 4K et 1080p à 60 FPS avec le module photo arrière. On peut monter jusqu'en 8K (30 FPS) mais, sans stabilisation, le rendu est plus que questionnable en termes de pertinence. Là aussi, je vous remets les extraits capturés avec le Redmagic 7 tout court.

Vidéo avec le Redmagic 7 en 4K à 60 FPS

Vidéo avec le Redmagic 7 en 1080p à 60 FPS

Vidéo avec le Redmagic 7 en 8K

Nubia Redmagic 7 Pro – Autonomie

Le Redmagic 7 Pro intègre une batterie de 5000 mAh à double cellule qui se recharge en 65 Watts en filaire et prend en charge la norme Quick Charge 5 de Qualcomm .


J'ai aimé:

  • recharge rapide en 30 minutes
  • chargeur inclus dans la boîte

Je n'ai pas aimé: 

  • autonomie un peu limite

La batterie du Redmagic 7 Pro est un peu plus grande que celle du Redmagic 7 de base (4500 mAh) mais je n'ai pas trouvé l'autonomie forcément meilleure à l'usage. 

Malheureusement, mes 3 tentatives de soumettre le smartphone au benchmark PCMark ont toutes échoué. À chaque fois, je laissais tourner le benchmark avec la luminosité réglée sur 200 nits, le taux de rafraîchissement sur 120 Hz et le ventilateur interne activé. Et à chaque fois le smartphone passait bien sous la barre des 20% d'autonomie restante, mais l'application indiquait un message d'erreur et ne m'affichait aucun score. 

Je mettrai éventuellement à jour cet article une fois que j'aurai réussi à obtenir les résultats de mon benchmark. Mais, comme je l'ai soulevé dans le test du Redmagic 7 de base, je trouve l'autonomie un peu limite et je pense que le système de refroidissement fait fondre la batterie à vue d'œil. 

Fiche technique

  Choix de la rédaction
Produit
Illustration Nubia Redmagic 7 Pro
Coloris Supernova (transparent) | Obsidian (noir opaque)
Dimensions & Poids 166,27 x 77,1 x 9,98 mm | 235 g
Écran Amoled 6,8 pouces | Full HD+ | taux de rafraîchissement 120 Hz | taux d'échantillonnage tactile 960 Hz | totalement sans bords
Mémoire 16/256 Go | 16/512 Go | Stockage UFS 3.1 et RAM LPDDR5
CPU & GPU Qualcomm Snapdragon 8 Gen 1 | Adreno 730
OS Redgmagic OS 5.0 basé sur Android 12
Module Photo Objectif principal grand angle: 64 MP | ouverture f/1.79 | | taille1/1.97" | PDAF
Objectif ultra grand angle: 8 MP | ouverture f/2.2 | 120˚ FOV | taille 1/4"
Macro: 2 MP | ouverture f/2.4 | taille 1/5"
Selfie: 8 MP, sous l'écran | ouverture f/2.0 | taille 1/2.8"
Vidéo
  • Au dos: 8K à 30 fps | 4K à 30/60/120 fps | 1080p à 30/60 fps
  • Selfie: 1080p à 60 fps | 720p à 30 fps
Batterie 5000 mAh à double cellule | recharge rapide 65 Watts filaire | pas de recharge sans-fil | Qualcomm Quick Charge 5
Audio 2 haut-parleurs stéréo certifiés DTS (Digital Theater System) | prise jack 3,5 mm
Prix Version Supernova 16/512 Go: 759€ | Version Obsidian 16/256 Go: 679€

Conclusion

Reprenons l'objectif de Redmagic cité en début de ce test, à savoir "proposer une expérience gaming inégalée pour permettre aux jeunes de jouer sans limites." Dans cette optique, je trouve la mission totalement réussie. 

Mais c'est exactement ce que j'ai dit pour le Redmagic 7 de base dont le prix de départ de 629 euros le rend bien plus intéressant. D'autant qu'en termes de puissance, de qualité photo, d'autonomie et de design, le Redmagic 7 Pro se distingue trop peu de sa version Vanilla. 

Redmagic 7 Pro
Les smartphones gaming sont les derniers flagships Android à encore proposer des prises jack 3,5 mm. / © NextPit

Sur le papier, le système de refroidissement est plus avancé et il est vrai que je préfère l'écran sans bords grâce à la caméra selfie cachée sous l'écran. Mais je ne me vois pas payer 150 euros de plus pour cela. Je ne peux pas moins bien ni mieux le noter que sa version de base, les deux étant presque identiques. C'est à vous de voir si l'écran plus immersif vaut cette différence de prix.

En revanche, je tiens encore une fois à souligner le taf de malade réalisé par Redmagic sur les fonctions dédiées au gaming. Je sais pertinemment que je suis loin d'être le seul à envisager son smartphone comme l'une de ses consoles de jeu principales. Et le fait que Redmagic pense à des solutions à la fois nomades, pour le pur jeu mobile mais aussi plus "stationnaires", avec le mode Redmagic Studio par exemple, montre que le smartphone a tout le potentiel nécessaire pour devenir un véritable hub vidéoludique à l'avenir. 

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pirlo01 depuis 2 mois Lien du commentaire

    Whaou !! La gueule de l'ours blond il fait peur à voir !!


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 mois Lien du commentaire

      Le gaming fait des ravages, tu sais.