Quels sont les meilleurs smartphones gaming pour jouer en 2020?

Mis à jour : Nouvelle sélection pour 2020
Quels sont les meilleurs smartphones gaming pour jouer en 2020?

Ecran 144 Hz, grosse batterie et SoC dernier cri puissant. Les smartphones gaming représentent un marché de niche qui peine encore à séduire le grand public. S'ils partagent certaines caractéristiques avec les smartphones haut de gamme "normaux", l'épithète "gaming" est bien plus qu'une simple pirouette marketing. NextPit vous aide à faire votre choix avec cette liste, arbitraire et évolutive, des meilleurs smartphones gaming pour jouer en 2020 selon votre budget.

Sommaire: 

  1. RedMagic 5S: L'alternative haut de gamme plus abordable
  2. Lenovo Legion Duel: Le smartphone gaming le plus cool
  1. Realme X50: Le milieu de gamme à 120 Hz
  2. OnePlus 8T: Le smartphone gaming qui n'en est pas un
  1. Taux de raffraîchissement et taux d'échantillonnage tactile
  2. Système de refroidissement et thermal throttling
  3. Les critères-clés
  4. Les concessions

Le choix de la rédaction: Asus ROG Phone 3: Le meilleur smartphone gaming en 2020

Comme pour chaque autre comparatif des meilleurs smartphones, il s'agit ici d'un choix personnel de l'auteur, donc moi en l'occurrence. Ce choix a évidemment été débattu au sein de la rédaction et je vous donnerai donc les recommandations de mes collègues si elles diffèrent de la mienne. 

NextPIT Asus ROG Phone 3 back
L'Asus ROG Phone 3 est le meilleur smartphone gaming du marché en 2020. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Snapdragon 865+ et 12 ou 16 Go de RAM
  • Ecran Oled 144 Hz
  • Taux d'échantillonnage tactile de 270 Hz
  • Temps de réponse 1 ms
  • Batterie de 6000 mAh
  • Interface et centre de contrôle poussés
  • Système de refroidissement
  • Gâchettes haptiques très précises
 

Contre

  • Le design massif
  • Module photo correct, sans plus
  • Pas de certification IP
  • Les accessoires à gogo
  • Charge 30 Watts

L'Asus ROG Phone 3 est un smartphone haut de gamme orienté- roulements de tambour- gaming. Il a tout d'un flagship gonflé à bloc avec un écran Amoled de 6,59 pouces au taux de raffraîchissement de 144 Hz, un SoC Qualcomm Snapdragon 865 Plus couplé à 12 ou 16 Go de RAM et une batterie de 6000 mAh.

Il est vendu 999 € depuis son lancement le 22 juillet, ce qui reste nettement moins cher que bon nombre de smartphones haut de gamme actuellement sur le marché aussi bien voire moins bien équipés. 

Son système de refroidissement avec une chambre d'aération agrandie par rapport au ROG Phone 2 couplé à un revêtement en graphite spécial permettent de limiter la surchauffe même durant les sessions de jeu les plus longues. Je n'ai jamais constaté de thermal throttling durant mes tests ni au quotidien, alors que je l'utilise désormais comme ma principale console de jeu (en attendant d'acheter une PS5 en 2021). 

L'interface est aussi particulièrement intéressante pour gérer et personnaliser les performances du ROG Phone 3. Le menu "Amoury Crate" est un véritable centre de contrôle qui vous donne une emprise unique sur le fonctionnement de l'appareil (vitesse de la ventilation, cadençage des cœurs du CPU, gestion de la RAM) en créant des présets différents pour chaque jeu, si vous le souhaitez. 

asus rog phone 3 test complet xmode
L'Amoury Crate du ROG Phone 3 est un centre de contrôle ultra complet. / © NextPit

Le mode X pour booster les performances s'avère également très efficace et on perçoit la différence en jeu tout comme dans les résultats de benchmark graphiques. Associé au ventilateur externe attachable via USB-C, vous pouvez vraiment jouer des heures sans jamais sentir la température monter au niveau de vos mains. 

L'écran Amoled de 144 Hz propose par ailleurs un taux d'échantillonnage tactile, le nombre de fois que le smartphone enregistre un contact avec vos doigts par seconde, de 270 Hz ainsi qu'un temps de réponse d'1 milliseconde. C'est tout simplement un avantage décisif en terme de fluidité et de rapidité d'excécution des commandes tactiles qui vous aidera grandement sur les jeux multijoueur. 

L'un des seuls réels défauts de l'Asus ROG Phone 3 est le placement assez bête du port USB-C, sur le bas de la tranche inférieure droite. C'est vraiment dommage pour l'ergonomie d'un smartphone que vous tiendrez en mode paysage la plupart du temps. 

Certes, vous pouvez brancher un ventilateur externe sur la tranche gauche (qui est donc en bas lorsque vous tenez le smartphone horizontalement) et ce dernier propose un port USB-C ainsi qu'une prise jack 3,5 mm. Mais ce n'est pas optimal.

NextPit ASUS RoG Phone 3 fan ventilator
Le ventilateur externe du ROG Phone 3 d'Asus embarque un adaptateur USB-C et jack 3,5 mm. / © NextPit

Vous pouvez consulter le test complet de l'Asus ROG Phone 3 par NextPit ici.

Les meilleurs smartphones gaming que NextPit vous conseille en 2020

Si je dis smartphone gaming, ce n'est pas pour rien. Je vais donc bien parler de modèles explicitement pensés pour les jeux vidéo sur mobile. Il s'agit logiquement de modèles très haut de gamme, avec des fiches techniques premium. Afin de proposer une sélection adaptée à tous les budgets, je listerai donc également quelques alternatives, bien qu'un peu moins vidéo-ludocentrées. 

RedMagic 5S: L'alternative plus abordable au ROG Phone 3 d'Asus

NextPIT RedMagic 5S back
Le RedMagic 5S est la meilleure alternative au ROG Phone 3 d'Asus pour un smartphone gaming en 2020. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Snapdragon 865 et 8 ou 12 Go de RAM
  • Ecran Oled 144 Hz
  • Taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz
  • Le contrôle de température efficace
  • Le mode game boost très complet
  • Son prix
  • Charge rapide 55 Watts
 

Contre

  • Le design massif
  • Module photo trop moyen
  • Batterie de 4500 mAh
  • Pas de certification IP
  • L'interface "rustique"

Snapdragon 865, écran Amoled 144 Hz, 12 Go de RAM, stockage UFS 3.1, triple module photo 64 MP, gachettes haptiques et batterie de 4500 mAh... Le RedMagic 5S se veut un monstre de puissance à moins de 600 €. La version de base, 8 Go/128 Go est disponible depuis le 2 septembre à 579 € en Europe. Une version 12 Go/256 Go est également disponible pour 649 €.

Si vous cherchez un flagship abordable, sous la barre des 600 euros, il y a évidemment de meilleures alternatives comme le OnePlus 8T ou le Xiaomi Mi 10T Pro. Mais ce n'est clairement pas le marché que cible Nubia, la filiale de ZTE, avec le RedMagic 5S. Ce smartphone assume totalement la niche gaming qu'il tente d'investir et de combler. Et en termes de performances et de personnalisation de l'expérience de jeu, c'est une réussite. 

Le RedMagic est également 300 € moins cher que les cadors du marché sur le segment gaming comme le ROG Phone 3 (999 €) ou le BlackShark 3 Pro (899 €).

Les performances brutes du Snapdragon 865 sont évidemment au rendez-vous et j'ai vraiment été impressionné par l'efficacité du contrôle de température. Le smartphone reste presque froid comme un glaçon même après une heure de jeu sur Call of Duty Mobile en graphismes élevés.

Le système de refroidissement dans ce modèle est la "version 4.0", comme l'appelle Nubia. Le ventilateur interne, le tube de refroidissement liquide et les matériaux en graphite sont toujours inclus, comme sur le RedMagic 5G, mais il y a une nouvelle plaque d'argent à l'arrière de l'appareil pour faciliter le transfert de chaleur lors de l'utilisation du périphérique Ice Dock (ventilo externe).

L'interface mériterait d'être peaufinée mais le centre de contrôle est une totale réussite côté software. En plus de suivre et paramétrer les tours d'horloge du CPU ou autres, le menu Game Boost propose aussi un suivi de votre temps de jeu dans le cadre d'une fonctionnalité de bien-être numérique. En fonction de vos stats de temps de jeu, le smartphone peut vous suggérer de faire une pause. Un concept abherrant pour tout PGM qui se respecte, mais une option tout de même bienvenue. 

nubia redmagic 5s review game boost menu
Le Game Boost Menu du Nubia RedMagic 5S est son plus gros point fort. / © NextPit

Les gachettes sont purement haptiques, mais leur sensibilité est d'une précision à toute épreuve grâce à un taux d'échantillonnage tactile de 320 Hz. Le Game Boost propose aussi d'autres options, plus anecdotiques, mais vraiment sympas.

Ainsi, vous pouvez par exemple activer un mode d'aide à la visée, qui affiche en permanence un viseur à l'écran. C'est tellement pratique sur les FPS que cela pourrait s'apparenter à de la triche selon moi. Mais je ne vais pas m'en plaindre.

nubia redmagic 5s review aiming asist
C'est de la triche! / © NextPit

Le plus gros défaut de ce smartphone est sans aucun doute le bouton d'alimentation situé sous le bouton de volume lorsque l'on tient l'appareil en mode paysage, ce qui est courant sur d'autres smartphones mais qui gêne particulièrement l'utilisation du RedMagic 5S. Non seulement ce bouton gêne les "clips" pour fixer votre manette PS4 ou Xbox One, mais il va verrouiller sans arrêt votre smartphone lorsque vous tenterez d'y attacher le "Ice Dock", le ventilateur externe. 

Mais globalement, le RedMagic 5S de Nubia est une excellente alternative plus abordable au ROG Phone 3 d'Asus, si le gaming est votre principal critère d'achat.

NextPit RedMagic 5S fan
Le mauvais placement des boutons du RedMagic 5S est son plus gros défaut. / © NextPit

Vous pouvez consulter le test complet du RedMagic 5S par NextPit ici.

Lenovo Legion Duel: Le smartphone gaming le plus cool en 2020

NextPIT Lenovo Legion Duel back
Le Lenovo Legion Duel est le smartphone gaming le plus stylé du marché en 2020. / © NextPit

Test en cours

 

Pour

  • Snapdragon 865+ et 12 ou 16 Go de RAM
  • Ecran Oled 144 Hz
  • Taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz
  • Module photo pop-up
  • Batterie de 5000 mAh
  • Système de refroidissement
  • Gâchettes haptiques très précises
  • Charge rapide 65 Watts
 

Contre

  • Interface et centre de contrôle pas assez poussés
  • Placement du bouton de verrouillage
  • Prix

Sorti le 15 octobre 2020 au prix de 999 €, le Lenovo Legion Duel est le second smartphone du marché à embarquer le puissant Snapdragon 865+, comme le ROG Phone 3 d'Asus. 

Je suis actuellement en train d'en finaliser le test. Mais je peux déjà dire qu'il s'agit là du smartphone gaming le plus cool de 2020. Il est clairement pensé pour les joueurs, et même les créateurs de contenu gaming avec son module photo "pop up" de 20 MP. 

Concrètement, vous avez une caméra frontale rétractable qui permet de pleinement profiter de l'écran Amoled de 6,65 pouces en 144 Hz et son taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz sans aucune encoche! Un gros plus pour l'immersion. Ce module photo pop-up est aussi pensé pour les créateurs de contenu qui souhaitent enregistrer leurs gameplays (sessions de jeu) en facecam voire les streamer. 

Quand on sait qu'Amazon a lancé une plateforme de stream comme Twitch mais dédiée au jeux smartphones appelée GameOn, on peut tout de suite voire l'utilité d'un tel dispositif. 

NextPit Lenovo Phone Duel L79031 legion
La caméra frontale pop-up du Lenovo Legion Duel est un gros avantage pour le gaming. / © NextPit

Pour les performances, on est évidemment sur du très haut de gamme grâce au Snapdragon 865+ de Qualcomm couplé à 12 ou 16 Go de RAM. Les benchmark que j'ai pu lancer ont bien illustré cette puissance brute et le contrôle de température s'est avéré assez efficace grâce à l’intégration d’un double système de refroidissement liquide. 

J'ai noté une surchauffe (40°C) après plusieurs heures de jeu, mais à aucun moment je n'ai subi de thermal throttling. Le smartphone maintient un niveau de performances et un taux de FPS constant tout au long des sessions de jeu. 

L'interface ne va pas aussi loin que ses concurrents dans la personnalisation des performances. Mais le menu "Legion Realm" vous donne une bonne visibilité sur les données-clés liées au SoC, à la consommation de RAM, la température etc... Vous pouvez basculer en mode "Rampage" pour booster les perfs au max.

La batterie de 5000 mAh repose sur deux cellules de 2500 mAh chacune qui se rechargent simultanément par USB-C en 65 Watts. Le placement du port USB-C est d'ailleurs nettement mieux pensé que chez les autres modèles de cette sélection puisqu'il est situé au milieu de la tranche gauche, pour une parfaite ergonomie en mode paysage. Le placement du bouton de verrouillage au milieu de la tranche droite risque en revanche de gêner l'utilisation d'un clip pour manette Bluetooth. 

Mais ce que j'aime par dessus tout sur ce Lenovo Legion Duel, c'est son design gaming totalement assumé. Il est juste cool à regarder et à toucher. On a des LED animées au dos, un revêtement nervuré au dos pour mieux agripper le smartphone quand on a les mains moites. Les gâchettes haptiques sont également très précises et améliorent l'ergonomie déjà excellente de ce très bon smartphone gaming. 

S'il était un peu moins cher que l'Asus ROG Phone 3, je lui aurais pardonné ces légers défauts d'interface et d'ergonomie. Le ROG Phone 3 est un peu plus complet, mais le Lenovo Legion Duel possède un cachet et une identité visuelle assez unique sur le marché, qui a séduit le geek que je suis. C'est assurément le smartphone gaming le plus "stylé" de 2020, qui plaira aux possesseurs de PC gaming bourrés de LED RGB.

Les alternatives de NextPit pour un smartphone gaming plus abordable et/ou plus discret

Il s'agit ici de conseiller des alternatives aux smartphones purement gaming, qui sont nécessairement haut de gamme, plus chers et surtout très connotés visuellement. NextPit vous liste ici des smartphones plus polyvalents et/ou plus abordables mais dont les possibilités gaming sont un peu plus étoffées que chez leurs concurrents sur leurs gammes de prix respectives.

Realme X50: Le smartphone gaming au meilleur rapport qualité/prix en 2020

NextPIT Realme X50 5G back
L'Asus ROG Phone 3 est le meilleur smartphone gaming du marché en 2020. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Snapdragon 765G
  • Ecran LCD 120 Hz
  • Son prix
 

Contre

  • Taux d'échantillonnage tactile de 180 Hz
  • Batterie de 4200 mAh
  • Pas de refroidissement liquide
  • Mode jeu trop minimaliste

Le Realme est disponible depuis le 11 août en France au prix de 379 euros pour une seule configuration 6 Go RAM/ 128 Go. Mais entre temps, le OnePlus Nord est sorti le 21 juillet avec une fiche technique et un prix (349 ou 399 €) très similaires.  

Ecran LCD de 120 Hz, Snapdragon 765G, batterie de 4200 mAh,... On a du mal à distinguer le Realme X50 de son cousin le OnePlus Nord. Mais en termes de performances brutes, le Realme X50 s'en sort mieux que le Nord, pourtant considéré comme étant plus optimisé pour le gaming.

Dans ce comparatif, j'ai réalisé trois salves de plusieurs benchmark graphiques et CPU sur le Realme X50 et le OnePlus Nord. Et sur le papier, le Realme X50 s'en sort mieux que le OnePlus Nord. Difficile de dire ce qu'il en est à l'usage puisque les performances des deux smartphones sont très proches. Et le OnePlus Nord a des avantages sur certains jeux, comme Fortnite qui se débloque en 45 FPS alors qu'il est bridé à 30 FPS dans les paramètres sur le Realme X50.

Mais c'est une belle surprise pour Realme qu'on n'attend pas forcément sur le terrain du gaming. D'autant que OnePlus nous en met plein la vue avec son mode Fnatic qui optimise le CPU, le GPU, la RAM et ainsi de suite. 

Le mode jeu du Realme X50 ne propose qu'un mode "Compétitif" qui n'indique aucunement quelles optimisations se trament lorsque vous l'activez. La batterie de 4200 mAh confère une autonomie solide pour un usage classique semble clairement ridicule comparé aux autres modèles de cette sélection. 

smartphone game mode realme
Le mode jeu du Realme X50 est trop limité. / © NextPit

Globalement, le Realme X50 n'est pas un smartphone gaming à proprement parler. Il s'agit d'un smartphone milieu de gamme classique mais complet. Il est légèrement mieux servi pour des usages en jeu que ses concurrents sur cette gamme de prix. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un entre-deux, mais si vous voulez un smartphone performant en jeu sans vous ruiner, c'est clairement une bonne alternative. 

On le trouve actuellement à moins de 400 euros, et si vous voulez un peu plus de performances sans totalement basculer dans le monde des smartphones purement gaming, vous pouvez opter pour le Realme X50 Pro, plus cher  trouvable à moins de 500 euros. 

Vous pouvez consulter le test complet du Realme X50 5G par NextPit ici.

OnePlus 8T: Le smartphone gaming le moins geek du marché

NextPIT OnePlus 8T back
Le OnePlus 8T est un smartphone gaming haut de gamme qui n'en n'a pas l'air. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Snapdragon 865 et 8 ou 12 Go de RAM
  • Ecran Oled 120 Hz
  • Taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz
  • Mode Fnatic simple mais efficace
  • Système de refroidissement
  • Charge rapide 65 Watts
 

Contre

  • Mode gaming pas le plus poussé de cette sélection
  • Batterie de 4500 mAh
  • Pas de certification IP
  • Ecran avec poinçon

Le OnePlus 8T est disponible depuis le 20 octobre 2020 au prix de 599 € pour la version 8 Go/ 128 Go et 699 € pour la variante 12 Go/ 256 Go, sur la boutique officielle de OnePlus, Amazon et Fnac/Darty. 

Le OnePlus 8T embarque un écran Amoled plat de 6,55 pouces en Full HD+ avec un taux de raffraîchissement de 120 Hz et taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz, ce qui n'est pas si courant sur un flagship "classique", non gaming. 

À l'intérieur, on retrouve un Snapdragon 865, une batterie de 4500 mAh avec la nouvelle charge rapide Warp Charge 65T très efficace.

En termes de puissance brute, le OnePlus 8T a donc les armes pour rivaliser avec les meilleurs smartphones gaming du marché comme le ROG Phone 3 d'Asus ou le Nubia RedMagic 5S. Sur les benchmark graphiques que j'ai utilisé pour mes tests, le OnePlus 8T a toujours réussi à maintenir un framerate plus ou moins stabilisé autour de 30 FPS et ce, sans jamais dépasser la température critique des 39°C. 

oneplus 8t review fnatic mode
Le mode Fnatic du OnePlus 8T et ses fenêtres pop-up à l'utilité douteuse. / © NextPit

OnePlus a déplacé le module photo par rapport au OnePlus 8 afin d'obtenir une plus grosse superficie sur la chambre à vapeur, 12 capteurs de température, ainsi que 5 plaques de graphite et de la graisse de silicone un peu partout pour limiter la surchauffe. 

Le mode de jeu Fnatic dédié est moins poussé que sur les smartphones purement gaming, mais l'interface est nettement plus ergonomique. Vous pouvez faire apparaître le menu jeu de manière contextuelle, comme une pop-up une fois en jeu. Vous avez un indicateur de la température, de la batterie, avoir Instagram ou Whatsapp en fenêtré (à quoi bon?!), bloquer les notifs, les faux positifs tactiles etc...

Bref, c'est un smartphone haut de gamme assez complet et qui est l'alternative "passe partout" sur le haut de gamme. L'expérience en jeu est digne d'un smartphone gaming, mais l'appareil n'est pas trop connoté jeux vidéo et il peut parfaitement être utilisé comme un daily. 

Vous pouvez consulter le test complet du OnePlus 8T par NextPit ici.

Que peut-on attendre d'un smartphone gaming en 2020?

L'idée derrière le concept de smartphone gaming n'est pas uniquement de proposer un smartphone puissant. N'importe quel flagship sorti depuis 2018 est totalement capable de faire tourner la quasi-totalité des jeux mobiles les plus exigeants avec des graphismes élevés, tout comme certains modèles milieu de gamme.

Logiquement, la puissance brute est un critère essentiel, mais ce n'est pas le seul. Dans la catégorie gaming, on va donc logiquement retrouver beaucoup de smartphones haut de gamme, avec les SoC Snapdragon dernier cri comme le Snapdragon 865.

Taux de raffraîchissement et taux d'échantillonnage tactile

Mais un critère encore plus important est la fluidité de l'expérience utilisateur. La qualité de l'écran sera donc un point très important, avec une majorité de dalles Oled mais surtout des taux de raffraîchissement élevés qui dépassent les 120 Hz voire les 144 Hz. Le taux d'échantillonnage tactile, le nombre de fois que l'écran enregistre un contact avec vos doigts par seconde, est une notion-clé et sera généralement de 240 Hz pour une fluidité optimale.

Plus ce taux est élevé, plus les gestes que vous effectuez en touchant votre écran seront précisément retranscris en jeu. C'est particulièrement important pour les FPS afin d'assurer une visée plus réactive et... plus précise. Si vous passez de 240 à 180 Hz, vous sentirez la différence, comme si la sensiblité de la visée baissait drastiquement. Vous devez effectuer des balayages plus longs, plus prononcés, ce qui est loin d'être optimal. 

Voyez cette notion comme le DPI (dots per inch, ou points par pouce) d'une souris de PC gaming. Le but étant que la souris, alias les commandes tactiles, réagissement aux mouvement les plus sensibles possibles afin d'assurer la plus grande réactivité possible.

Système de refroidissement et thermal throttling

Évidemment, l'autonomie se doit d'être solide avec une grosse batterie et un bon système de refroidissement pour gérer la surchauffe. On trouvera les dispositifs les plus poussés sur ce segment gaming, que même des flagships "normaux" ne proposent pas avec du refroidissement liquide, des chambres de ventilation plus évoluées, des revêtements en graphite spéciaux et des batteries de 5000 mAh ou plus.

Contrairement à un smartphone classique utilisé de manière classique, l'usage gaming est assez intensif et met les composants du smartphone à rude épreuve. C'est d'autant plus le cas que les sessions de jeu sont souvent assez longues. Voilà pourquoi les smartphones gaming proposent en général une meilleure gestion du thermal throttling, autrement dit la limitation automatique des performances pour éviter la surchauffe au-delà de 39°C. 

Je ne dispose pas d'outils précis pour mesurer cette notion dans mes tests. Mais récemment, le benchmark 3DMark propose un test appelé "Wild Life". Ce test simule, sur 1 et 20 minutes, une session de jeu intense avec les graphismes poussés au max. L'idée est de voir comment se comporte le smartphone une fois poussé dans ses retranchements. 

Ce benchmark nous indique alors la variation de température, le taux de FPS et la consommation de la batterie. La température va toujours augmenter, c'est une réalité physique inévitable. Mais plus les FPS fluctuent à mesure que la température augmente, plus on peut prendre la mesure du thermal throttling. 

best gaming smartphones thermal throttling example
Sur une session intense de 20 minutes, le Huawei Mate 40 Pro chauffe moins que le ROG Phone 3 mais les performances sont aussi moins stables. / © NextPit

Dans cet exemple ci-dessus, on peut voir que le Huawei Mate 40 Pro a nettement moins chauffé que le ROG Phone 3 d'Asus, maintenant la température maximale à 33°C contre 40°C pour le ROG Phone. Mais on peut noter que le framerate est nettement plus inconstant que sur le smartphone d'Asus. 

Il suffit de comparer les deux graphiques tout à gauche de l'image ci-dessus, la différence entre la première boucle (1 minute) et la vintième boucle (20 minutes) est flagrante sur le Mate 40 Pro. Le ROG Phone 3 maintient un niveau de performances très similaire quant à lui. 

C'est là qu'on peut voir l'un des impacts du thermal throttling. Afin de se préserver de la surchauffe, le Mate 40 Pro limite les performances, alors que le ROG Phone 3, mieux équipé en système de refroidissement, peut se permettre de chauffer davantage et plus longtemps tout en maintentant un niveau de perfs régulier. 

Les smartphones gaming seront bien plus capables que des smartphones "normaux" pour pousser cette limite et maintenir des performances élevées de manière constante le plus longtemps possible.

Comme me l'avait fait remarquer un lecteur à ce sujet, Les iPhone 12 et Galaxy S20 ont-ils toutes ces conditions réunies? Non. Leur puissance leur assure une certaine polyvalence mais ce ne sont pas des smartphones gaming. Ou alors tous les flagships sont des smartphones gaming et, dans ce cas, l'appellation n'a plus aucun sens.

En revanche et contrairement aux smartphones plus classiques, les modèles gaming ont souvent tendance à négliger la qualité du module photo. Ils présentent aussi souvent un design très connoté gaming, avec des LED de toutes parts. Leur design est par ailleurs assez massif et lourd, ce qui ne plaît pas à tout le monde.

Les critères-clés:

  • Ecran Oled 144 Hz
  • Le taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz
  • Snapdragon 865 
  • Système de refroidissement poussé
  • Grande batterie de 5000 mAh en moyenne
  • Charge rapide
  • Accessoires (ventilateur, adaptateur USB-C/jack 3,5mm)
  • Utilitaires de batterie et de performances très précis

Les concessions: 

  • Design tape-à-l'œil bourré de LED
  • Smartphones massifs et assez lourds
  • Interfaces gaming peu esthétiques
  • Prix généralement élevés
  • Qualité photo négligée

Les smartphones gaming sont-ils encore trop niches? 

Qu'on se comprenne, j'aime beaucoup voir sortir des smartphones gaming aux fiches techniques testostéronnées. Je joue personnellement beaucoup sur smartphone. Je sais donc très bien qu'aucun des jeux actuellement disponibles ne nécessite une machine aussi puissante, qu'il s'agisse de jeux mobiles natifs (App Store, Play Store) ou de cloud gaming.

Et même si c'était le cas (mais ça ne l'est pas), l'extrême majorité des joueurs mobiles ne joue de toute façon pas à des jeux exigeants en ressources. Les smartphones gaming sont tout simplement trop en avance sur leur temps, et le marché du jeu vidéo sur mobile ne suit pas les ambitions techniques que poursuivent les constructeurs comme Asus, BlackShark ou Nubia. 

Ce que je veux dire par là, c'est que l'argument du "gaming" sur smartphone n'est pas encore suffisant pour faire de cette niche une  base de consommateurs et d'adeptes assez grande pour être profitable. C'est merveilleux d'avoir un tel monstre de puissance entre les mains, mais qui, à part un geek comme moi, serait prêt à faire d'une console de jeux portable son smartphone au quotidien? 

Et qui, parmi les joueurs de Candy Crush, Fortnite et autres mini-jeux dont pullulent les stores d'applications mobiles a besoin d'autant de puissance? C'est là que le côté plus grand public du ROG Phone 3 intervient pour capter ces consommateurs que l'aspect gaming peut dérouter.

Ecran 144 Hz, Snapdragon 865+, 16 Go de RAM - N'est-ce pas un peu "too much"?

J'ai consacré un guide explicatif entier à cette question que j'ai mis en exergue ci-dessous et que je vous invite à lire si ce résumé n'est pas assez exhaustif pour vous. 

Mais pour faire court, on n'a pas besoin du dernier SoC Snapdragon, Kirin, Exynos ou autre. Un SoC haut de gamme de l'an passé voire de 2018 peut tout à fait suffire, à condition d'ajuster ses ambitions en termes de graphismes. 

Par contre, je conseillerais toujours d'opter pour le modèle le plus récent et le plus puissant pour bénéficier d'une expérience optimale sans aucune concession. Si tant est que votre budget le permette, certes.

On n'a pas non plus besoin d'autant de RAM que sur un PC gamer à hauteur de 10, 12 ou 16 Go. Les 6 ou 8 Go qui sont actuellement la norme du marché suffisent amplement. C'est sûrement le point sur lequel les constructeurs font le plus de surenchère superflue.

En revanche, s'il y a un élément qui n'est pas superflu, c'est bien le taux de raffraîchissement de l'écran. Ce dernier, une fois poussé à 90 Hz minimum, est loin d'être une gimmick. Et ce critère précis influe directement et notablement sur la qualité de l'expérience de jeu. 

Mais pour l'écran, une autre notion-clé est le taux d'échantillonnage tactile. Concrètement, il s'agit du nombre de fois par seconde où l'écran enregistre un contact tactile avec vos doigts. Exprimée en Hz, cette donnée est importante pour assurer la meilleure fluidité et le meilleur temps de réponse possible des commandes tactiles. Généralement, il faut viser les 240 Hz pour une expérience optimale. Il faut vraiment distinguer cette notion du taux de raffraîchissement, qui s'exprime lui aussi en Hz.

Donc oui, les constructeurs de smartphones gaming en font un peu trop. On n'a pas besoin de tant de puissance pour jouer dans de bonnes conditions. Mais on peut difficilement reprocher à des constructeurs de vouloir pousser la puissance de leurs appareils à l'extrême, si?

Les modes gaming sur smartphone, ça marche ou pas? 

Et si on overclockait nos smartphones? L'idée paraît absurde mais de plus en plus de constructeurs intègrent des modes "jeu" ou "gaming" à leur surcouche Android censés booster ou optimiser les performances de leurs smartphones. Comment ça marche et surtout, est-ce que ça marche? La réponse se trouve dans le guide complet affiché ci-dessous et que je vais résumer assez brièvement ici. 

Fnatic mode chez OnePlus, Game Tools chez Samsung, X-Mode chez Asus ou encore GPU Turbo chez Huawei,... Depuis quelque temps, vous avez la possibilité sur certains smartphones d'améliorer les performances graphiques de votre appareil pour une meilleure expérience de jeu. 

Pour savoir s'ils marchent vraiment, j'ai effectué plusieurs séries de tests de benchmark graphiques ainsi que de tests pratiques. Concernant les benchmark, j'ai opté pour les logiciels qu'on utilise habituellement à la rédaction pour nos tests de smartphones. 

A priori, ces modes gaming ne s'avèrent réellement utiles que pour les fonctions "Ne pas déranger" qu'ils proposent. Mais ils ne procurent pas de performances fondamentalement plus élevées. 

Comparatif de benchmarks

Modes Gaming
Game mode: on GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
ROG Phone 3 965 3351 111637 28722 7723 7026 9767
OP Nord 617 1891 58248 21260 3274 3063 4573
Realme X50 616 1934 59550 22502 3326 3117 4652
Game mode: off GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
ROG Phone 3 966 3320 98869 28387 7109 6385 9425
OP Nord 611 1896 55190 21496 3271 3053 4585
Realme X50 620 1923 57078 22282 3335 3108 4641

Mais les benchmark ne sont pas fiables à 100%, et certains constructeurs trichent d'ailleurs pour obtenir de meilleurs scores. J'ai donc effectué des tests pratiques afin de vérifier si une différence de performance pouvait se ressentir en conditions réelles, lorsqu'on joue. Pour ce faire, je me suis focalisé sur le nombre de FPS.

Et j'ai pu remarquer qu'à l'usage, l'amélioration apportée par les modes gaming peut être quantifiée de manière plus significative que via des tests de benchmark. Le nombre de FPS est un critère clé pour juger de la qualité d'une expérience de jeu. 

Et le fait que les modes jeu permettent d'afficher plus de FPS à l'écran est un bon argument pour défendre leur utilité, qui pourtant pouvait sembler au mieux anecdotique, au pire totalement superflue. 

Mais dans l'absolu, un mode gaming ne pourra jamais faire de vrais miracles et transformer une vieille bécane en machine de guerre. Les améliorations seront essentiellement incrémentales et en aucun cas transcendantes. Surtout, le boost des performances se heurte à la notion de thermal throttling, un bridage logiciel des perf afin de limiter la surchauffe.

On ne peut donc pas dire qu'il s'agisse d'un bullshit marketing en toute honnêteté intellectuelle. Mais plutôt qu'un véritable boost, les modes gaming sont au mieux un petit coup de pouce. 

Comment NextPit a sélectionné SES meilleurs smartphones gaming en 2020?

Comme expliqué en intro, cette liste est arbitraire puisqu’elle repose sur les préférences de l’auteur (en l'occurrence, moi) et du reste de la rédaction (la liste est discutée entre tous les testeurs). 

On a décidé de ne pas faire de liste fourre-tout et de ne sélectionner que les meilleurs smartphones gaming sans décliner plusieurs catégories au risque de rendre la sélection confuse, avec éventuellement les meilleures alternatives pour adapter ce comparatif aux budgets plus contenus.

Mais le but n'est pas de séquencer la sélection à outrance. L'achat d'un smartphone gaming répond à un besoin et un usage bien spécifiques, c'est une niche. Il serait donc inutile d'y inclure des flagships classiques ou des smartphones pas du tout pensés pour le jeu mobile, bien que leur puissance brute puisse permettre un usage gaming limité.

Les modèles sélectionnés sont malgré tout sélectionnés à l’aune de certains critères objectifs comme le prix, les performances (constatées par les benchmarks), leurs fiches techniques etc… 

Comme pour un test, cette liste est le produit de plusieurs subjectivités mais qui sont toujours en partie appuyées par des éléments objectifs et vérifiables. On reste également à l’écoute de la communauté en prenant en compte les recommandations de lecteurs dans les commentaires pour nourrir la sélection.

Concrètement, on ne sélectionne que des modèles qu’on a testés à la rédaction. On remet en contexte le smartphone avec l’état actuel du marché, en tenant compte des éventuelles baisses de prix, de la sortie de nouveaux modèles concurrents, de sa disponibilité à l’achat, etc… Si un modèle mérite, sur le papier, d’être dans la sélection mais qu’on n’a pas pu le tester, on l’inclura également en étoffant nos recommandations de l’avis de sites tech concurrents qui eux l’ont testé. 

Comment trouver son smartphone au meilleur prix? 

J'ai consacré un guide ultime et complet pour anticiper les baisses de prix, trier les promos, comparer les prix, éviter les arnaques en Marketplace,... Bref, pour acheter un smartphone en ligne au meilleur prix sans se faire avoir. Ce guide sera particulièrement utile pour cette gamme de prix à moins de 500 euros, fortement tributaire des bons plans et promos pour trouver les modèles les plus intéressants, comme expliqué dans la section précédente.

Au lieu de vous dire quel est le meilleur smartphone pour vos besoins et votre budget, je vous explique comment le chercher en ligne et surtout, comment le trouver au meilleur prix le tout, sans vous faire arnaquer. Cet article regroupe pour l'instant 4 épisodes d'une série qui a vocation à se prolonger. Il sera donc mis à jour au fur et à mesure. Voyez-le comme un livre, une page Wikipédia de l'e-acheteur que  vous pourrez consulter à volonté. 

Vous pouvez retrouver les liens des 4 épisodes séparémment ci-dessous, avec un rapide résumé: 

  1. Toujours vérifier que le prix barré n'a pas été gonflé par le vendeur, pour grossir artificiellement le montant de la réduction.
  2. Sur les Marketplace d'Amazon, Fnac/Darty, CDiscount ou autres, gare aux vendeurs tiers et à la TVA qui n'est pas incluse.
  3. Toujours comparer les prix d'un smartphone avant de l'acheter.
  1. On peut trouver un smartphone moins cher ou au meilleur prix sans attendre les sélections des sites tech spécialisés ou les périodes de promo type Black Friday.
  2. Les comparateurs de prix comme Idealo ou le Dénicheur et les agrégateurs de promos en ligne comme Dealabs sont un combo très efficace.
  3. L'interface "Acheter sur Google" de Google Shopping est un bon joker, pour trouver des promos exclusives lorsque les Marketplaces ne proposent pas grand chose.
  1. Le calendrier des périodes commerciales (soldes, Black Friday, French Days) n'est pas la grille de lecture la plus fiable. Il faut donc le combiner au calendrier de sortie de chaque constructeur.
  2. Un bon prix pour un smartphone se situe à -20% du prix d'origine pratiqué au moment de sa sortie.
  3. Ce type de réduction se trouvera essentiellement sur des offres de vendeurs tiers en MarketPlace, les précautions d'usage (provenance, identité du vendeur, TVA incluse) sont donc de vigueur.
  4. Il faut attendre au minimum 3 mois (et 6 maximum) pour atteindre ce seuil de -20% sur un smartphone Android.
  5. La fourchette de 3 à 6 mois s'applique également aux smartphones d'Apple, avec des baisses de prix moindres que sur Android. 
  1. Acheter sur AliExpress ou Gearbest n'est pas un achat sans risque.
  2. Vous pouvez passer par ces sites en toute légalité
  3. Les vendeurs européens et français ne peuvent pas s'aligner sur les tarifs hors taxe de Gearbest ou AliExpress.
  4. Ces taxes, vous êtes susceptibles de devoir les payer à la livraison. Gardez toujours en tête qu'il faudra probablement ajouter 20% du prix payé pour avoir le tarif final.
  5. La garantie et le SAV ne sont pas aussi protecteurs que ceux d'Amazon, de la Fnac ou de la boutique officielle du constructeur lui-même.

Que pensez-vous de cette sélection? Quels modèles avons-nous oublié et mériteraient d'y figurer selon vous? Trouvez-vous les sections de conseils et de méthodologie utiles? Que pensez-vous de ce nouveau format? Faites-nous vos retours dans les commentaires!

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

15 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Je suis très excitée de voir que le Lenovo Legion est en test et très impatiente de lire l'article


  • DII Rokz depuis une semaine Lien du commentaire

    Rien qu'avec son application "Optimiseur de jeu" et sa fonction inédite de "Suppression de chaleur" qui permet de jouer le smartphone branché sans sollicité la batterie, le Xperia 5II fait aussi un très bon smartphone de jeu.


  • Pirlo01 depuis une semaine Lien du commentaire

    L'article est assez détaillé mais il manque une précision majeur !! Comme indiqué dans l'article beaucoup de smartphones sont équipées matériellement pour faire tourner tous les jeux , soc snapdragon ,855 , 855 + , écran 120 hz , 144 hz , système de refroidissement ,...

    Mais ce qui n'est pas précisé et c'est très important pour qui recherche un smartphone gaming c'est la coopération des fabricants de smartphones avec les entreprises de jeux vidéo et là ce n'est pas la même

    par exemple le Oneplus 8 T qui n'est pas un smartphone gaming ne proposera pas autant de jeux compatible avec les jeux fps élevé , au lieu de faire tourné un jeux compatible 120 fps et bien il va le faire tourner à 30 fps et ce n'est pas pour rien que l'asus rog phone 3 est choisi comme le meilleur smartphone gaming par la presse spécialisée en plus d'être le plus puissant c'est le smartphone qui propose le plus de jeux avec de haut fps car elle collabore étroitement avec les entreprises de jeux vidéo c'est le king !!


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Merci pour ta remarque qui est en partie juste. Je suis d'accord que cette subtilité mériterait d'être précisée dans l'article. Je vais l'ajouter prochainement.
      Mais concernant OnePlus, ce que tu dis n'est pas totalement vrai. OnePlus collabore aussi pas mal avec les éditeurs et studios JV.
      Par exemple, les OnePlus 8 étaient parmi les premiers et les seuls (exlusivité de plusieurs mois) à pouvoir faire tourner Fortnite et PUBG en 90 FPS.
      Sources:
      https://www.androidauthority.com/oneplus-pubg-90fps-1145386/
      https://www.oneplus.com/de/fortnite
      Les OnePlus 8, 8 Pro et 8T peuvent faire tourner COD Mobile avec le framerate "Max", au même titre que le ROG Phone 3 ou le Lenovo Legion Duel. Ce framerate, réservé à certains modèles, est de 60 FPS sur COD.
      Pour l'instant, hormis un vieux (et génial) FPS à Papa appelé Hellfire, Shadowgun Legends et Alto's Odyssey, je ne connais aucun jeu mobile qui tourne à plus de 60 FPS nativement. Il y a bien cette liste mais aucun titre "populaire" (grosses guillemets) n'y figure.
      https://www.smartprix.com/bytes/best-android-games-higher-refresh-rate-phones-for-with-90hz-or-120hz-display-phones/
      Il faut donc bien distinguer taux de raffraîchissement de l'écran et framerate du jeu. Ces deux notions sont liées mais elles sont différentes.


  • Antoine Engels
    • Admin
    • Staff
    depuis une semaine Lien du commentaire

    Cet article est une mise à jour complète avec un nouveau format, une nouvelle sélection d'appareils, etc... Les commentaires postés sous les précédentes versions n'ont pas été supprimés.
    Et je suis vraiment intéressé par vos éventuels retours sur ce format. L'utilité ou non des parties "conseils" à la fin, le choix des sections (choix de la rédac', meilleur rapport qualité/prix etc...). N'hésitez pas à me faire des remarques. Bonne lecture!


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis une semaine Lien du commentaire

      J'ai également pris la décision de ne pas inclure le BlackShark 3 Pro dans cette sélection. Ce n'est pas un oubli. Les tests francophones et anglais que j'ai pu lire différaient trop les uns des autres. Malheureusement, le constructeur ne fait plus d'envois de modèles de test depuis quelques mois.


  • Luna depuis 1 mois Lien du commentaire

    Il manque le Lenovo Legion Duel à 999€ avec deux port USB, une caméra Pop UP pour la première fois sur le côté conçu pour le streaming, un Snapdragon 865+

    https://www.nextpit.fr/forum/800551/lenovo-actualites-et-mises-a-jour#3369848


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 1 mois Lien du commentaire

      Et aussi le BlackShark 3 Pro, je n'ai pas pu les tester. Peut-être qu'il faudrait ajouter une section "Mentions honorables" où j'intègrerais les modèles qui sont recommendables mais que je n'ai pas eu en test?


  • Ces smartphones, sont-ils solides à l'usage ? Leur longévité n'est elle pas affectée par l'usage de jeux qui demandent beaucoup de puissance, donc soumis à une chauffe importante? Je n'ai jamais eu à ma connaissance de rapport à ce niveau..


    • Les smartphones "gaming" (type ROG Phone, Razer Phone ou Black Shark) disposent d'un système de refroidissement liquide par caloducs similaire à ceux qu'on trouve dans les PC gamer. Ils permettent ainsi de mieux dissiper la chaleur et d'éviter les problèmes de surchauffe. Ce n'est pas le cas des autres appareils comme le OnePlus 7T Pro qui ont la puissance nécessaire mais pas la protection contre la surchauffe. Ceux-là n'auraient pas dû, à mon avis, figurer dans cet article dédié aux "smartphones gaming"


      • Mais cela permet de rassurer les joueurs possédant ces types de smartphones et, accessoirement, cela fait marcher le commerce 😜


      • Ben là en l'occurrence on les prend pour des cons. Il ne suffit pas de mettre un Soc puissant pour que ce soit un smartphone gaming. Un tel smartphone est censé assurer de longues sessions de jeux dans les meilleures conditions, ce qui suppose:
        - Un système de refroidissement pour gérer la surchauffe
        - Un écran 90hz voire 120hz pour avoir la fluidité au top
        - Une grosse batterie et un chargeur rapide parce que les jeux 3D ça bouffe quand même pas mal d'énergie.
        - Des accessoires pour avoir des manettes physiques ( parce que jouer à des jeux de baston ou des FPS avec le joystick et les boutons virtuels, c'est franchement bof)

        Le IPhone 11et le Galaxy S20 ont-ils toutes ces conditions réunies ? Non. Leur puissance leur assure une certaine polyvalence mais ce ne sont pas des smartphones gaming. Ou alors tous les flagships sont des smartphones gaming et, dans ce cas, l'appellation n'a plus aucun sens.


      • c'est même l'unique But.


  • Je m'attendais à un paramètre bien précis traité dans l'article, le rafraîchissement de l'écran qui doit aussi être, à mon idée, un critère important pour le choix du smartphone.
    Même si je ne suis pas un joueur sur smartphone... je lis les articles d'AndroidPit !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition