Les meilleurs smartphones gaming à choisir en 2020 même si vous êtes un.e noob

Les meilleurs smartphones gaming à choisir en 2020 même si vous êtes un.e noob

Les smartphones gaming représentent un marché de niche qui peine encore à séduire le grand public. S'ils partagent certaines caractéristiques avec les smartphones haut de gamme "normaux", l'épithète "gaming" est bien plus qu'une simple pirouette marketing. Pour NextPit, j'ai dressé cette sélection des meilleurs smartphones que j'ai testés et qui sont conçus par et pour les g4m3rs sur le marché en 2020. 

Si je dis smartphone gaming, ce n'est pas pour rien. Je vais donc bien parler de modèles explicitement pensés pour les jeux vidéo sur mobile. Il s'agit logiquement de modèles très haut de gamme, avec des fiches techniques premium. Afin de proposer une sélection adaptée à tous les budgets, je listerai donc également quelques alternatives, bien qu'un peu moins vidéo-ludocentrées. 

Sommaire: 

Asus ROG Phone 3: Une vraie console portable

Ses atouts pour le gaming: 

  • Snapdragon 865+
  • Ecran Oled de 144 Hz
  • 12 ou 16 Go de RAM
  • Batterie de 6000 mAh
  • Interface et centre de contrôle ultra poussés
  • Gachettes haptiques
  • Système de refroidissement

L'Asus ROG Phone 3 est un smartphone haut de gamme orienté- roulements de tambour- gaming. Il a tout d'un flagship gonflé à bloc avec un écran Amoled de 6,59 pouces au taux de raffraîchissement de 144 Hz, un SoC Qualcomm Snapdragon 865 Plus couplé à 12 ou 16 Go de RAM et une batterie de 6000 mAh.

Il est vendu 999 € depuis son lancement le 22 juillet, ce qui reste nettement moins cher que bon nombre de smartphones haut de gamme actuellement sur le marché aussi bien voire moins bien équipés. 

ROG Phone pour "Republic of gamers", le dernier smartphone gaming d'Asus n'a jamais aussi bien porté son nom. Non content d'être l'engin le plus puissant que j'ai testé jusqu'alors, il a tout pour démocratiser sa recette à un public plus large. 

Démocratiser - République, vous l'avez? Outre le jeu de mots, c'est vraiment la philosophie qu'a adopté Asus et qui montre que le constructeur a bien compris l'état du marché sur lequel il se trouve. Cela ne l'empêche pas de proposer à travers son mode X et le menu "Armoury Crate", un centre de contrôle qui vous donne une emprise unique sur le fonctionnement et les performances de votre smartphone, le transformant en vrai appareil gaming.

NextPit ASUS RoG Phone 3 back
L'Asus ROG Phone 3 est le meilleur smartphone gaming du marché en 2020, et le plus grand public aussi. / © NextPit

Mais le ROG Phone 3 a aussi suffisamment limé ses aspérités trop connotées gaming pour proposer un ensemble plus grand public, plus passe-partout. Cela passe par l'adoption d'un design plus sobre, mais aussi par l'intégration d'un module photo convaincant, ce qui est rare pour un smartphone gaming. 

Si vous êtes un.e joueu.r.se mais que vous ne voulez pas vous trimballer une brique de 5 kg et souhaitez avoir un appareil polyvalent mais puissant, alors le ROG Phone 3 est fait pour vous. À condition d'avoir 1000 euros sous la main, certes.

Vous pouvez consulter le test complet de l'Asus ROG Phone 3 par NextPit ici.

RedMagic 5S: L'alternative haut de gamme plus abordable

Ses atouts pour le gaming: 

  • Snapdragon 865
  • Ecran de Oled 144 Hz
  • 8 ou 12 Go de RAM
  • Le contrôle de température
  • Le mode Game Boost très complet

Snapdragon 865, écran Amoled 144 Hz, 12 Go de RAM, stockage UFS 3.1, triple module photo 64 MP, gachettes haptiques et batterie de 4500 mAh... Le RedMagic 5S se veut un monstre de puissance à moins de 600 €. La version de base, 8 Go/128 Go est disponible depuis le 2 septembre à 579 € en Europe. Une version 12 Go/256 Go est également disponible pour 649 €.

Si vous cherchez un flagship abordable, sous la barre des 600 euros, il y a évidemment de meilleures alternatives. Ce que je veux dire par là, c'est qu'il existe des smartphones au même prix, aux fiches techniques similaires mais qui sont bien plus complets. Je pense au Realme X50 Pro ou au Poco F2 Pro de Xiaomi (qu'on n'a toujours pas reçu à la rédaction).

Mais ce n'est clairement pas le marché que cible Nubia, la filiale de ZTE, avec le RedMagic 5S. Ce smartphone assume totalement la niche gaming qu'il tente d'investir et de combler. Et en termes de performances et de personnalisation de l'expérience de jeu, c'est une réussite. 

NextPit RedMagic 5S back
Le RedMagic 5S assume pleinement sa connotation gaming. / © NextPit

Le RedMagic est également 300 € moins cher que les cadors du marché sur le segment gaming comme le ROG Phone 3 (999 €) ou le BlackShark 3 Pro (899 €).

Par contre, là où le ROG Phone 3 a réussi un certain équilibre, alliant gaming et smartphone grand public, pour satisfaire les joueurs les plus casuels désireux d'avoir un produit plus équilibré, le RedMagic 5S fonce trop tête baissée dans le couloir très serré qu'est le gaming mobile. 

Son interface mériterait d'être peaufinée mais les performances brutes sont au rendez-vous et le contrôle de la surchauffe est impressionnant. Donc si les jeux sont l'usage principal, voire quasi exclusif que vous faites d'un smartphone, alors le RedMagic 5S est un bon choix. C'est un excellent choix même et il n'a d'ailleurs pas la prétention de d'offrir plus. 

Vous pouvez consulter le test complet du RedMagic 5S par NextPit ici. 

Realme X50: Le meilleur rapport qualité/prix à 120 Hz

Ses atouts pour le gaming: 

  • Snapdragon 765G
  • Ecran de 120 Hz
  • Un smartphone complet et pas uniquement gaming
  • Son rapport qualité/prix

Le Realme est officiel dès ce mardi 11 août en France au prix de 379 euros pour une seule configuration 6 Go RAM/ 128 Go. Mais entre temps, le OnePlus Nord est sorti le 21 juillet avec une fiche technique et un prix (349 ou 399 €) très similaires.  

Ecran LCD de 120 Hz, Snapdragon 765G, batterie de 4200 mAh,... On a du mal à distinguer le Realme X50 de son cousin le OnePlus Nord.

Et si OnePlus est généralement l'une des marques qu'on associe le plus au gaming sur smartphone, le Realme X50 a très bien tiré son épingle du jeu. Dans ce comparatif, j'ai réalisé trois salves de plusieurs benchmark graphiques et CPU sur le Realme X50 et le OnePlus Nord. 

AndroidPIT Realme X50 back
Sur le gaming, le Realme X50 5G fait mieux que son cousin le OnePlus Nord. / © AndroidPIT

Et sur le papier, le Realme X50 s'en sort mieux que le OnePlus Nord. Difficile de dire ce qu'il en est à l'usage puisque les performances des deux smartphones sont très proches. Et le OnePlus Nord a des avantages sur certains jeux, comme Fortnite qui se débloque en 45 FPS alors qu'il est bridé à 30 FPS dans les paramètres sur le Realme X50.

Mais c'est une belle surprise pour Realme qu'on n'attend pas forcément sur le terrain du gaming. D'autant que OnePlus nous en met plein la vue avec son mode Fnatic qui optimise le CPU, le GPU, la RAM et ainsi de suite. 

Le mode jeu du Realme X50 ne propose qu'un mode "Compétitif" qui n'indique aucunement quelles optimisations se trament lorsque vous l'activez. Mais je dois concéder, en tant que fan (pas du tout inconditionnel, mais fan tout de même) de OnePlus, le Realme X50 fait mieux sur ce point. 

Vous pouvez consulter le test complet du Realme X50 5G par NextPit ici.

OnePlus 8T: Le smartphone gaming qui n'en a pas l'air

Le OnePlus 8T sera disponible à partir du 20 octobre au prix de 599 € pour la version 8 Go/ 128 Go et 699 € pour la variante 12 Go/ 256 Go, sur la boutique officielle de OnePlus, Amazon et Fnac/Darty. Il se décline en trois coloris: Vert Aquamarine et Argent Lunaire, ce dernier étant exclusif à la configuration de mémoire de base (8Go/ 128 Go). 

Le OnePlus 8T embarque un écran Amoled plat de 6,55 pouces en Full HD+ avec un taux de raffraîchissement de 120 Hz et un poinçon en haut à gauche. À l'intérieur, on retrouve un Snapdragon 865, une batterie de 4500 mAh avec la nouvelle charge rapide Warp Charge 65T.

Il est moins cher que le OnePlus 8 et propose un taux de raffraîchissement plus élevé (120 contre 90 Hz). Le modèle de l'an dernier, le OnePlus 7T tient aussi très bien la route mais je me suis concentré sur les modèles sortis en 2020 pour cette sélection.

NextPit OnePlus 8T back
Le OnePlus 8T est un smartphone gaming haut de gamme qui n'en a pas l'air. / © NextPit

En termes de puissance brute, le OnePlus 8T a donc les armes pour rivaliser avec les meilleurs smartphones gaming du marché comme le ROG Phone 3 d'Asus ou le Nubia RedMagic 5S. OnePlus m'a expliqué qu'en décalant son module photo, centré auparavant, dans le coin supérieur gauche, cela a permis l'ajout de nouveaux composants pour le contrôle de température. 

Le mode de jeu Fnatic dédié est moins poussé que sur les smartphones purement gaming, mais l'interface est nettement plus ergonomique. Vous pouvez faire apparaître le menu jeu de manière contextuelle, comme une pop-up une fois en jeu. Vous avez un indicateur de la température, de la batterie, avoir Instagram ou Whatsapp en fenêtré (à quoi bon?!), bloquer les notifs, les faux positifs tactiles etc...

Bref, c'est un smartphone haut de gamme assez complet et qui est l'alternative "passe partout" sur le haut de gamme. L'expérience en jeu est digne d'un smartphone gaming, mais l'appareil n'est pas trop connoté jeux vidéo et il peut parfaitement être utilisé comme un daily. 

Vous pouvez consulter la prise en main du OnePlus 8T par NextPit ici.

Les smartphones gaming sont-ils encore trop niches? 

Qu'on se comprenne, j'aime beaucoup voir sortir des smartphones gaming aux fiches techniques testostéronnées. Je joue personnellement beaucoup sur smartphone. Je sais donc très bien qu'aucun des jeux actuellement disponibles ne nécessite une machine aussi puissante, qu'il s'agisse de jeux mobiles natifs (App Store, Play Store) ou de cloud gaming.

Et même si c'était le cas (mais ça ne l'est pas), l'extrême majorité des joueurs mobiles ne joue de toute façon pas à des jeux exigeants en ressources. Les smartphones gaming sont tout simplement trop en avance sur leur temps, et le marché du jeu vidéo sur mobile ne suit pas les ambitions techniques que poursuivent les constructeurs comme Asus, BlackShark ou Nubia. 

Ce que je veux dire par là, c'est que l'argument du "gaming" sur smartphone n'est pas encore suffisant pour faire de cette niche une  base de consommateurs et d'adeptes assez grande pour être profitable. C'est merveilleux d'avoir un tel monstre de puissance entre les mains, mais qui, à part un geek comme moi, serait prêt à faire d'une console de jeux portable son smartphone au quotidien? 

Et qui, parmi les joueurs de Candy Crush, Fortnite et autres mini-jeux dont pullulent les stores d'applications mobiles a besoin d'autant de puissance? C'est là que le côté plus grand public du ROG Phone 3 intervient pour capter ces consommateurs que l'aspect gaming peut dérouter.

Ecran 144 Hz, Snapdragon 865+, 16 Go de RAM - N'est-ce pas un peu "too much"?

J'ai consacré un guide explicatif entier à cette question que j'ai mis en exergue ci-dessous et que je vous invite à lire si ce résumé n'est pas assez exhaustif pour vous. 

Mais pour faire court, on n'a pas besoin du dernier SoC Snapdragon, Kirin, Exynos ou autre. Un SoC haut de gamme de l'an passé voire de 2018 peut tout à fait suffire, à condition d'ajuster ses ambitions en termes de graphismes. 

Par contre, je conseillerais toujours d'opter pour le modèle le plus récent et le plus puissant pour bénéficier d'une expérience optimale sans aucune concession. Si tant est que votre budget le permette, certes.

On n'a pas non plus besoin d'autant de RAM que sur un PC gamer à hauteur de 10, 12 ou 16 Go. Les 6 ou 8 Go qui sont actuellement la norme du marché suffisent amplement. C'est sûrement le point sur lequel les constructeurs font le plus de surenchère superflue.

En revanche, s'il y a un élément qui n'est pas superflu, c'est bien le taux de raffraîchissement de l'écran. Ce dernier, une fois poussé à 90 Hz minimum, est loin d'être une gimmick. Et ce critère précis influe directement et notablement sur la qualité de l'expérience de jeu. 

Donc oui, les constructeurs de smartphones gaming en font un peu trop. On n'a pas besoin de tant de puissance pour jouer dans de bonnes conditions. Mais on peut difficilement reprocher à des constructeurs de vouloir pousser la puissance de leurs appareils à l'extrême, si?

Les modes gaming sur smartphone, ça marche ou pas? 

Et si on overclockait nos smartphones? L'idée paraît absurde mais de plus en plus de constructeurs intègrent des modes "jeu" ou "gaming" à leur surcouche Android censés booster ou optimiser les performances de leurs smartphones. Comment ça marche et surtout, est-ce que ça marche? La réponse se trouve dans le guide complet affiché ci-dessous et que je vais résumer assez brièvement ici. 

Fnatic mode chez OnePlus, Game Tools chez Samsung, X-Mode chez Asus ou encore GPU Turbo chez Huawei,... Depuis quelque temps, vous avez la possibilité sur certains smartphones d'améliorer les performances graphiques de votre appareil pour une meilleure expérience de jeu. 

Pour savoir s'ils marchent vraiment, j'ai effectué plusieurs séries de tests de benchmark graphiques ainsi que de tests pratiques. Concernant les benchmark, j'ai opté pour les logiciels qu'on utilise habituellement à la rédaction pour nos tests de smartphones. 

A priori, ces modes gaming ne s'avèrent réellement utiles que pour les fonctions "Ne pas déranger" qu'ils proposent. Mais ils ne procurent pas de performances fondamentalement plus élevées. 

Comparatif de benchmarks

Modes Gaming
Game mode: on GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
ROG Phone 3 965 3351 111637 28722 7723 7026 9767
OP Nord 617 1891 58248 21260 3274 3063 4573
Realme X50 616 1934 59550 22502 3326 3117 4652
Game mode: off GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
ROG Phone 3 966 3320 98869 28387 7109 6385 9425
OP Nord 611 1896 55190 21496 3271 3053 4585
Realme X50 620 1923 57078 22282 3335 3108 4641

Mais les benchmark ne sont pas fiables à 100%, et certains constructeurs trichent d'ailleurs pour obtenir de meilleurs scores. J'ai donc effectué des tests pratiques afin de vérifier si une différence de performance pouvait se ressentir en conditions réelles, lorsqu'on joue. Pour ce faire, je me suis focalisé sur le nombre de FPS.

Et j'ai pu remarquer qu'à l'usage, l'amélioration apportée par les modes gaming peut être quantifiée de manière plus significative que via des tests de benchmark. Le nombre de FPS est un critère clé pour juger de la qualité d'une expérience de jeu. 

Et le fait que les modes jeu permettent d'afficher plus de FPS à l'écran est un bon argument pour défendre leur utilité, qui pourtant pouvait sembler au mieux anecdotique, au pire totalement superflue. 

Mais dans l'absolu, un mode gaming ne pourra jamais faire de vrais miracles et transformer une vieille bécane en machine de guerre. Les améliorations seront essentiellement incrémentales et en aucun cas transcendantes. Surtout, le boost des performances se heurte à la notion de thermal throttling, un bridage logiciel des perf afin de limiter la surchauffe.

On ne peut donc pas dire qu'il s'agisse d'un bullshit marketing en toute honnêteté intellectuelle. Mais plutôt qu'un véritable boost, les modes gaming sont au mieux un petit coup de pouce. 

Eh voilà pour cette sélection. Que pensez-vous des modèles listés ici? Quels sont vos alternatives qui auraient du figurer dans ce classement? Et surtout, que pensez-vous de ne "nouveau format", avec une sélection plus courte focalisée sur les meilleurs modèles de chaque catégorie uniquement et avec une partie "conseils" à la fin? Faites-le moi savoir dans les commentaires! 

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    Il manque le Lenovo Legion Duel à 999€ avec deux port USB, une caméra Pop UP pour la première fois sur le côté conçu pour le streaming, un Snapdragon 865+

    https://www.nextpit.fr/forum/800551/lenovo-actualites-et-mises-a-jour#3369848


    • Antoine Engels
      • Admin
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Et aussi le BlackShark 3 Pro, je n'ai pas pu les tester. Peut-être qu'il faudrait ajouter une section "Mentions honorables" où j'intègrerais les modèles qui sont recommendables mais que je n'ai pas eu en test?


  • Ces smartphones, sont-ils solides à l'usage ? Leur longévité n'est elle pas affectée par l'usage de jeux qui demandent beaucoup de puissance, donc soumis à une chauffe importante? Je n'ai jamais eu à ma connaissance de rapport à ce niveau..


    • Les smartphones "gaming" (type ROG Phone, Razer Phone ou Black Shark) disposent d'un système de refroidissement liquide par caloducs similaire à ceux qu'on trouve dans les PC gamer. Ils permettent ainsi de mieux dissiper la chaleur et d'éviter les problèmes de surchauffe. Ce n'est pas le cas des autres appareils comme le OnePlus 7T Pro qui ont la puissance nécessaire mais pas la protection contre la surchauffe. Ceux-là n'auraient pas dû, à mon avis, figurer dans cet article dédié aux "smartphones gaming"


      • Mais cela permet de rassurer les joueurs possédant ces types de smartphones et, accessoirement, cela fait marcher le commerce 😜


      • Ben là en l'occurrence on les prend pour des cons. Il ne suffit pas de mettre un Soc puissant pour que ce soit un smartphone gaming. Un tel smartphone est censé assurer de longues sessions de jeux dans les meilleures conditions, ce qui suppose:
        - Un système de refroidissement pour gérer la surchauffe
        - Un écran 90hz voire 120hz pour avoir la fluidité au top
        - Une grosse batterie et un chargeur rapide parce que les jeux 3D ça bouffe quand même pas mal d'énergie.
        - Des accessoires pour avoir des manettes physiques ( parce que jouer à des jeux de baston ou des FPS avec le joystick et les boutons virtuels, c'est franchement bof)

        Le IPhone 11et le Galaxy S20 ont-ils toutes ces conditions réunies ? Non. Leur puissance leur assure une certaine polyvalence mais ce ne sont pas des smartphones gaming. Ou alors tous les flagships sont des smartphones gaming et, dans ce cas, l'appellation n'a plus aucun sens.


      • c'est même l'unique But.


  • Je m'attendais à un paramètre bien précis traité dans l'article, le rafraîchissement de l'écran qui doit aussi être, à mon idée, un critère important pour le choix du smartphone.
    Même si je ne suis pas un joueur sur smartphone... je lis les articles d'AndroidPit !

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition