NextPit

Matter: La nouvelle norme de maison connectée plus proche d'un lancement que jamais

matter device hero
© Grasoon/Shutterstock.com, CSA, Collage: NextPit

Après plusieurs reports, la norme de maison connectée Matter semble être prête à être lancée cet automne. Une section dédiée aux produits connectés Matter a été ajoutée dans les paramètres du compte Google de certains utilisateurs et hier, Apple a publié les bêta d'iOS 16.1 et d'iPadOS 16.1, qui comprennent une section dédiée au contrôle de Matter.

  • La norme Matter est désormais prise en compte dans iOS et Android
  • La norme devrait arriver cet automne

Avec la norme Matter, les principaux fabricants, dont Apple, Amazon, Google, Ikea et Samsung, veulent élargir la compatibilité des appareils pour la maison connectée et des gadgets IoT (Internet des objets) à de nombreux écosystèmes de maison connectée différents. La nouvelle norme garantira l'interopérabilité et la prise en charge de la multi-administration du matériel, quel que soit l'écosystème que vous utilisez. Par exemple, Siri sur iPhone serait en mesure de contrôler un thermostat de la marque Nest si ce dernier est compatible avec Matter.

Nous avons rédigé un article sur la norme Matter expliquant ce qu'elle est, sa disponibilité et les appareils compatibles. Pour en savoir plus, lisez donc notre guide complet de la norme Matter.

Logos from companies supporting the Matter standard
Les entreprises derrière la norme Matter / © Matter

La norme Matter arrive sur Android et iOS

La version bêta d'iOS 16.1 présente la fonctionnalité des accessoires Matter directement dans les paramètres. Il sera possible de jumeler un accessoire Matter ou gérer toute une série d'appareils jumelés directement à partir d'un iPhone ou d'un iPad ayant la dernière version de l'OS. Comme l'a noté AndroidPolice, cette fonctionnalité n'en est qu'à ses débuts et des changements ainsi que des améliorations sont attendus dans l'interface au cours des semaines et mois à venir.

Sur un smartphone Android, le menu Matter est accessible par via des appuis supplémentaires dans les paramètres du compte Google. Il permet également à un utilisateur d'ajouter des appareils Matter non appariés à proximité. On ne sait pas encore si Google introduira une toute nouvelle section pour Matter ou s'il y aura une application mobile distincte d'ici la fin de 2022.

Que pensez-vous des normes de maison connectée multiplateforme comme Matter et Thread? Dites-le-nous dans les commentaires!

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    J'ai sûrement beaucoup de choses plus pertinentes à penser que de m'intéresser à ce type d'asservissement là.
    On est pas déjà assez sollicité pour être dépendant de nombreux "dispositifs" techniques sans vouloir désirer en dépendre encore de nouveaux.

    Depuis le temps que nous pensons pouvoir dominer les machines alors que, finalement, avec leur envahissement progressif ce sont elles qui nous contraignent plus qu'elles nous soulagent, c'est-à-dire qu'on leur obéit plus que l'inverse.
    Vouloir conquérir de nouvelles libertés pour finalement subir des contraintes supplémentaires n'est pas mon objectif principal.
    Trop d'adultes en activité et apparemment ayant "réussi socialement" se plaignent d'une perte de sens dans leurs vies malgré ou à cause, justement, des moyens dont elles peuvent disposer. Un comble !
    Alors ces fameux "dispositifs" arrivent à nous soulager très bien...le porte-monnaie, permettent aussi une surveillance accrue de nos vies privées et aident les entreprises à nous inciter lourdement à ce que nous devrions faire et consommer tout en "pompant" nos données personnelles avec soit disant notre consentement.
    Il faudrait plutôt penser à un RGPD pour ces dispositifs "du diable".

    Ne serait-il pas plutôt l'heure de nous poser des questions ?

    Alors ces "gros malins" ne pourraient pas plutôt payer mon chauffage, mon gaz et mon électricité si ils veulent RÉELLEMENT me simplifier la vie 😉


    • Konsau depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Tout a fait 👍