Les smartphones figurent parmi les perdants du confinement

Les smartphones figurent parmi les perdants du confinement

Coincés chez eux, les Américains passent une plus grande partie de leur temps en ligne. Jusque là rien de surprenant. Mais une analyse réalisée par SimilarWeb et Apptopia montre que les comportements ont évolué au fil de l'évolution de la pandémie aux États-Unis. Pour la première fois, on a des sources statistiques recueillies par deux fournisseurs de données en ligne qui permettent d'observer le lien existant entre propagation du virus et usages d'Internet. Et les smartphones semblent les premières victimes de cette évolution.

Le rapport exclusif sur la consommation d'Internet pour le New York Times apporte un éclaircissement vis à vis de l'une des questions que se posent de nombreux médias spécialisés et au-delà : Qui sont les grands gagnants du confinement ? La réponse est bien évidemment à trouver du côté des géants du numérique. Mais une donnée aura certainement des conséquences sur le long terme. Cette étude prouve en effet que les consommateurs se connectent certes davantage, mais se détournent de plus en plus de leur smartphones. 

Slack Illustration 1
Applications pour smartphones / © Welt

Le résultat du confinement est à contre-courant de la tendance de ces dernières années qui a vu les utilisateurs se tourner davantage vers leurs smartphones, ce qui a bouleversé le cahier des charges dans tous les secteurs du numérique. Maintenant qu'ils passent leurs journées à la maison, avec leurs ordinateurs à portée de main, les Américains semblent se rappeler combien il peut être désagréable de plisser les yeux sur les petits écrans de téléphone.

Preuve de ce détournement des smartphones est la baisse notable de l'utilisation d'application pour portables. Selon l'étude de SimilarWeb et Apptopia, Facebook, Netflix et YouTube ont tous vu le nombre d'utilisateurs de leurs applications téléphoniques stagner ou diminuer au fur et à mesure que leurs sites web se développaient. Ce rapport s'est basée pour obtenir ces résultats sur un examen statistique des chiffres de trafic de plusieurs sources indépendantes pour créer des données qui peuvent être comparées sur l'internet.

Captura de pantalla 2020 04 14 a la s 10.24.14
Comparaison entre la consommation sur le site web et sur les application dédiées / © The New York Times

Il est encore trop pour tirer des conséquences à partir de ces statistiques. L'étude confirme également la progression des sites de télétravail, des applications de partage vidéo à l'instar de TikTok et de nombreux médias traditionnels. Quoiqu'il en soit, il sera intéressant de voir si les gens continueront à utiliser leur smartphones comme avant le confinement dès lors qu'ils pourront à nouveau interagir directement les uns avec les autres. Pourtant, les fabricants de smartphones ont prévu la sortie de nombreux appareils cette année. Certains d'entre eux seront vendus très chers au regard de la grave crise économique qui se profile déjà. Nous verrons si les consommateurs seront au rendez-vous.

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Le confort et la satisfaction apportée par la taille de l'écran n'est pas une grosse surprise pour moi quel que soit l'utilisation.
    Quand on est obligé de rester chez soi, l'avantage des solutions fixes me paraît plus qu'évident et non seulement par la quantité de données consommées... il y a longtemps que je pratique ainsi.
    Mais je ne suis pas non plus l'utilisateur typique de smartphone, s'il peut exister.


    • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

      L'utilisateur typique n'existe pas, c'est ce qu'ils ne veulent pas comprendre à toujours vouloir nous refiler des solutions uniques pire l'utilisateur typique est nuisible, quand le plus devient le meilleur.


      • Je suis parfaitement d'accord avec tes affirmations.
        Ah ! les joies de la simplification quand ce n'est pas celle de la crétinisation...
        Un crétin est toujours plus facile à manipuler qu'un autre qui n'aura pas "oublier" de se servir de son cerveau !

        Et quand je sors, je me sers assez peu de mon smartphone.
        Pendant mon travail donc en conduisant très tôt le matin, il reste en mode avion comme la nuit (enfin ce qu'il en reste...) et je ne m'en porte que mieux ainsi que ma batterie.

        Le plus dur en ce moment, c'est d'esquiver les virus 😉 le reste est bien secondaire.

        Pour tout ceux qui ne possèdent pas d'internet fixe, les choses se présentent de manière différente, mais bon...


      • Luna depuis 6 mois Lien du commentaire

        Je n'ai pas de PC, j'ai une tablette à la maison car j'aime son format nomade et tactile , un smartphone très utile pour lui partager ma connexion quand mon réseau wifi est proche du néant.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition