Les meilleures applications d'appels vidéo pour le télétravail... et l'apéro

Les meilleures applications d'appels vidéo pour le télétravail... et l'apéro

Quels outils pour optimiser votre télétravail pendant le confinement? Quels services de chat vidéo pour rester en contact avec vos proches? Depuis la prise de mesures de quarantaine en France le 18 mars dernier, le web pullule d'articles surfant sur ces Google Search anxiogènes et les questions que ce posent de nombreux internautes confinés chez eux. 

Et force est de constater que les apps et services de visio-conférence ont beaucoup de succès depuis le début du confinement. Selon des chiffres du cabinet d'analyses Priori Data recupérées par Statista (illustrées ci-dessous), le top 3 des apps les plus téléchargées sur le Play Store et l'App Store entre le 16 et le 22 mars est occupé par Discord, Whatsapp, Zoom et consorts.

Alors j'arrive certes un peu après la bataille, mais c'est parce que je voulais vous proposer une liste d'outils, de services et d'apps que j'ai pu tester personnellement avant de vous les recommander. Voilà près d'un mois que je suis confiné chez moi. Ma chambre de 20m2 est devenue mon bureau. J'enchaîne donc les conférences de rédaction via Google Hangouts et les "skypéros" le vendredi soir pour fêter la fin de semaine autour d'une bière bien méritée.

Je vous propose donc ici une liste non-exhaustive et (pas totalement) arbitraire des meilleurs outils et apps pour travailler, discuter et picoler par écrans interposés. 

Accès rapide: 

Google Hangouts, Skype et Jitsi Meet pour le télétravail

C'est l'outil principal que la rédaction d'AndroidPit utilise pour les conférences de rédactions et autres réunions professionnelles. Une version payante du service appelée Google Hangouts Meet existe aussi pour les entreprises mais la version gratuite est largement suffisante. 

Le gros avantage de Hangouts, c'est sa simplicité. Sur desktop, pas besoin de logiciel ni d'application à installer. Il suffit de disposer d'un compte Google, de créer un salon de discussion puis générer un lien de partage avant de l'envoyer aux destinataires de votre choix. Ces derniers n'auront alors plus qu'à cliquer sur ledit lien pour accéder au salon. Sur smartphone en revanche, il faudra passer par l'application dédiée Google Hangouts via le Play Store.

Un salon peut accueillir jusqu'à 25 personnes et en afficher 10 en même temps à l'écran. Contrairement à la version gratuite de Zoom, Hangouts n'impose pas de limite de temps à vos conversations. Si vous utilisez déjà les services de Google comme Gmail ou Agenda, l'intégration de rendez-vous via Hangouts et leur envoi à vos contacts est vraiment intuitif. 

Personnellement, j'ai lié mon Google Agenda à mon compte Slack (un outil de travail collaboratif). Je reçois donc une notification de Google Agenda 10 minutes avant la réunion, avec un lien de redirection vers le salon de discussion Hangouts. C'est vraiment pratique. 

Skype, pour les conf' calls à l'ancienne

Non, vous n'êtes pas revenu en 2007. Skype existe toujours et reste l'une des références pour la visio-conférence. Le service est là encore gratuit, facile d’usage et permet de réunir jusqu’à 50 personnes en vidéo. Un nombre d’utilisateurs non négligeable utilise Skype et beaucoup d’autres connaissent au moins son nom. Sur smartphone, il est nécessaire d’installer l’application Skype, mais ça n’est pas indispensable sur ordinateur, Skype fonctionne via votre navigateur web. 

Skype est tellement connu que je ne pense pas avoir besoin de m'étaler trop longtemps sur cette option. Retenez simplement que l'outil permet aussi bien de chatter que de passer des appels audio ou vidéo en groupe. L’outil, qui peut également être utilisé pour envoyer des fichiers, intègre un module de partage d’écran permettant à vos interlocuteurs de visualiser en temps réel ce qu’affiche l’écran de votre PC. 

C'est comme Hangouts mais en dehors de l'écosystème de Google, vous devrez donc disposer d'un compte Microsoft (Skype a été racheté par le géant américain en 2011) pour l'utiliser.

Jitsi Meet, pour les zadistes 2.0

Jitsi Meet est un logiciel de visioconférence libre, dont le principal argument de vente (l'outil est gratuit, rassurez-vous) est qu’il n’appartient pas aux Gafam (Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft). Pas besoin de compte, chiffrement par défaut, Jitsi Meet se veut nettement plus protecteur de vos données personnelles. Le service fonctionne sur smartphone et tablette grâce à une application, ou sur ordinateur dans un simple navigateur Web.

Nettement moins répandu et connu que d’autres services, il faudra sans doute lutter un peu pour le faire adopter par vos proches. Mais le service est très complet et riche en fonctionnalités. Vous pouvez par exemple choisir de basculer l’affichage des participants au sein d’une mosaïque en cliquant sur le bouton figurant quatre carrés, partager votre écran, accéder à un chat, ou encore "Lever la main", pour indiquer que vous souhaitez prendre la parole sans interrompre vos interlocuteurs.  

Vous pourrez aussi flouter l’arrière-plan, partager une vidéo YouTube qui sera intégrée directement dans la conversation vidéo, diffuser en direct sur YouTube, ou encore enregistrer la totalité de votre réunion vidéo. Et au moins vous échapperez aux griffes tentaculaires des géants du web avides de vos données personnelles. De quoi faire un pied-de-nez à la mondialisation avec professionnalisme! 

Vous pouvez télécharger Jitsi Meet gratuitement sur le Google Play Store.

Vous pouvez télécharger Jitsi Meet gratuitement sur l'App Store

Google Duo, Whatsapp et Messenger pour une soirée entre amis

Je sais, je sais, il existe des applications nettement plus "hype" et populaires utilisées par les zoomers actuellement, comme Houseparty par exemple (que je vous déconseille et dont je vous parle plus bas). Mais pour mon apéro de fin de semaine par écrans interposés avec certains de mes amis, je reste sur des classiques comme Whatsapp ou Google Duo. 

Google Duo, la solution native sur un smartphone Android

Au même titre que Gmail, Google Maps, ou Chrome, Google Duo fait partie des applications que les constructeurs sous Android doivent obligatoirement installer s’ils souhaitent profiter du Google Play Store sur leurs appareils. À moins de posséder un Huawei récent (post-Mate 30), chaque smartphone Android a Google Duo pré-installé, soit l'écrasante majorité des appareils dans le monde. 

Pour passer un appel vocal, il suffit d'entrer le numéro de téléphone ou de choisir parmi ses contacts la ou les personnes de votre choix. Depuis peu, Google Duo peut accueillir jusqu'à 12 personnes dans un même salon de discussion en même temps. 

C'est vraiment la solution la plus simple pour passer des appels vidéo sur smartphone. Vous n'avez aucune application à installer. Mais Duo n'est logiquement pas pré-installé sur iOS. Cependant, l'application est disponible gratuitement sur l'App Store. 

Vous pouvez télécharger Google Duo gratuitement sur l'App Store

WhatsApp et Messenger, pourquoi se compliquer la vie

Voilà sûrement les deux applications de cette liste que je n'ai vraiment pas besoin de vous présenter. Toutes deux appartiennent à Facebook. WhatsApp est l’une des messageries sécurisées parmi les plus utilisées en France. Elle est trop limitée pour un usage pro mais suffit amplement pour des appels en petit comité. Pour s’inscrire et l’utiliser, un simple numéro de téléphone suffit. Sa fonction de visioconférence ne permet de communiquer qu'à quatre au maximum et n'est disponible que sur smartphone et tablette, pas sur ordinateur.

Messenger est l’autre messagerie très populaire de Facebook. Moins sécurisée (les conversations ne sont pas automatiquement chiffrées). Mais elle n'impose pas les mêmes limitations pour les appels vidéo, qui peuvent réunir jusqu’à huit personnes et fonctionnent sur smartphone, tablette mais aussi sur ordinateur.

La seule contrainte, et non des moindres, est que contrairement à WhatsApp, vos proches doivent obligatoirement avoir un compte Facebook actif pour se connecter au service. Il n’est plus possible, depuis fin 2019, de s’inscrire à Messenger uniquement avec un numéro de téléphone. Si vous avez lâché Facebook, pas sûr que cela vaille le coup de récréer ou réactiver votre compte. 

Houseparty et Zoom, les apps de chat vidéo à éviter 

Houseparty, trop gourmande en données personnelles 

Comme j'ai pu l'expliquer en détails dans un précédent article, Houseparty est une application de chat vidéo dont on entend beaucoup parler en ces temps de confinement. Vous l'avez probablement vue être mentionnée dans une liste des "meilleures apps de visio-conférence" qui pullulent en ligne depuis les injonctions du gouvernement à rester chez soi. 

Le fonctionnement de l'app est très simple. Elle permet de discuter par chat vidéo, dans ses salons virtuels pouvant accueillir jusqu'à 8 personnes. La particularité de Houseparty est que les amis d'amis peuvent venir rejoindre les conversations en visio. Vous pouvez évidemment rendre votre salon privé, pour exclure les personnes non-invitées. Houseparty propose également un éventail assez restreint de mini-jeux intégrés à lancer via le service (un Pictionary, Trivial Pursuit, etc).

Mais un simple coup d'œil à la politique de confidentialité de l'application, et on est vite fixé sur la masse de données collectées. Si l'accès demandé à vos contacts ne vous avait pas déjà mis la puce à l'oreille, l'application va récupérer l’adresse IP de l’utilisateur, le numéro IMEI de son appareil, son opérateur… et de manière plus large, le nom, la localisation, le genre mais aussi les photos de ses utilisateurs. Autant d’informations qui pourront par la suite être recoupées.

Mais le pompon sur la Garonne de vos données privées, c'est la possibilité pour Houseparty "d'utiliser le contenu de toutes les conversations tenues via le service, y compris toute idée, invention, concept, techniques ou savoir-faire pour n'importe quelle raison comme le développement, la conception et/ou le marketing de produits ou services."

Concrètement, oubliez le chiffrement des conversations, dites bonjour à l'archivage (vidéo et audio, donc) de toutes vos conversations dans un but commercial. Fuyez cette application comme la peste! 

Zoom, une passoire à data

C'est le service qui fait le plus parler de lui en ce moment, pour le meilleur comme pour le pire. Ce qui fait tant parler les gens, c'est la possibilité de réunir pas moins de 100 participants simultanés dans un même appel vidéo. "Seuls" 49 d'entre eux peuvent en revanche être affichés à l'écran en même temps. 

Des chiffres qui donnent le vertige et qui vont vous forcer à plisser des yeux pour voir vos interlocuteurs coincés dans l'une des 49 minuscules cellules affichées à l'écran. Évidemment, il y a peu de chances que vous ayez besoin d'autant de place mais qui sait? Dans tous les cas, c'est bien d'avoir de la marge. 

Vous pouvez aussi avoir 100 interlocuteurs avec Google Hangouts mais seulement avec la version payante à 6 dollars par mois. Avec Zoom, c'est gratuit. Zoom fait aussi beaucoup buzzer avec la possibilité de changer l'arrière-plan de sa propre fenêtre de discussion. Ainsi, chacun des participants peut ajouter un fond différent. Vous pouvez ainsi prétendre être dans votre chambre ou votre bureau alors que vous vous trouvez aux toilettes. Puisque c'est pratique, on vous dit! 

Mais le gros problème de Zoom, c'est la restriction de temps imposée sur la version gratuite. En effet, Zoom ne vous permet de passer un appel vidéo que pendant 24 ou 40 minutes consécutives, selon le nombre de participants. Et passer au modèle payant (15 euros par mois) ne vaut pas vraiment le coup selon moi. 

D'après ce que j'ai compris en lisant les explications de la société, un membre payant peut inviter des membres gratuits. Mais les membres gratuits verront leur session expirer malgré tout, au bout de 24 ou 40 minutes. Mais si je vous déconseille Zoom, c'est surtout à cause de ses récents déboires liés à la protection des données personnelles.

l y a quelques jours, l’application a été épinglée après une découverte de Motherboard (Vice) que sa version iOS envoyait des données statistiques à Facebook même si l’utilisateur ne possédait pas de compte sur le réseau social. Suite à la mauvaise pub, Zoom a expliqué à Motherboard prendre très au sérieux la sécurité des données de ses utilisateurs.

Pour prouver sa bonne foi, la société a indiqué avoir implémenté le module Login with Facebook pour offrir aux utilisateurs un moyen simple de se connecter facilement à Zoom, et qu’ils n’ont été mis au courant que cette API collectait des données que récemment. L’éditeur s’est donc penché sur une solution alternative pour continuer de proposer la connexion via Facebook. L’utilisation du SDK de Facebook a finalement été abandonnée, et la fonction a été revue et corrigée pour que l’utilisateur passe désormais par le navigateur web de l’iPhone.

Tout semble être rentré dans l'ordre et l'entreprise s'est depuis confondue en excuses. Mais on vous conseille de rester méfiants. Dans tous les cas, pourquoi tenter le diable alors que les alternatives gratuites (comme listées plus haut) ne manquent pas? 

Et vous, quels applications et services utilisez vous pour vos appels vidéo professionnels et personnels?

Que pensez-vous des outils listés dans cet article? N'hésitez pas à partager vos expériences en commentaires. 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Il y a également Wire qui est excellente aussi bien au niveau de la sécurité que des fonctionnalités. Et pas besoin d'in numéro de téléphone, une simple adresse mail suffit. Pour moi c'est la meilleure alternative à WhatsApp.


  • Myk depuis 6 mois Lien du commentaire

    Les responsables de la sécurité des données de plusieurs Canton suisse, on mit le haut la sur zoom et son manque de transparence. ainsi que l'impossibilité de contacter l'équipe de dev. Car ils avait découvert des failles de sécurité qu'ils souhaitent faire remonter..


  • Tenez, pendant que j'y suis et puisqu'il est question d'application, je ne trouve plus l'application "ANDROIDPIT" dans le Play Store... BIZARRE 🤔...


  • Vous oubliez Microsoft Teams, qui est pour moi la. meilleure.


    • Oui, je l'aurais classé dans les outils pro. Mais on n'utilise pas du tout la suite Office au bureau donc je ne l'ai pas testé. Mais je sais que c'est un outil de choix pour beaucoup de boîtes, voilà pourquoi je l'ai inclu dans le sondage en fin d'article.


  • J'adore. Les possesseurs d'iPhone qui vilipendent les failles de sécurité d'Android et qui se félicitent d'avoir un appareil plus sécurisé...Et que font-ils ? Ils téléchargent en masse Discord, Zoom et Houseparty, les pires applications en termes d'intrusion, de captation de données privées, de failles de sécurité...Comprenne qui pourra !


  • C'est "l'Aaapérobic"...

    Je ne suis pas un Charlot, moi 😉

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition