Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

iPhone ralentis: Les victimes du Battery Gate peuvent réclamer leur indémnité... de 25 $

iPhone ralentis: Les victimes du Battery Gate peuvent réclamer leur indémnité... de 25 $

Apple n'a pas fini de payer le scandale du Battery Gate, l'accusant d'obsolescence programmée en ralentissant ses iPhone via des mises à jour iOS. Objet de plusieurs recours collectifs, Apple devra payer 25 dollars à chaque victime du Battery Gate... aux Etats-Unis. Mais l'Europe n'est pas en reste. 

C'est sans doute l'affaire médiatique la plus néfaste pour Apple de toute son histoire. En décembre 2017, la firme avait dû admettre, bien malgré elle, avoir bridé les performances de ses iPhones sous iOS 10.2.1 et jusqu'à iOS 11. Un bridage pour préserver les iPhone dotés de batteries vieillissantes, selon Apple, mais qui lui a vallu un procès d'intention pour obsolescence programmée

Depuis, Apple a fait l'objet de nombreux recours collectifs et a ouvert la page la plus sombre de son histoire qu'il veut définitivement tourner. Voilà pourquoi Cuppertino a accepté début 2020 de passer un accord à l'amiable. La marque s'est engagée à indemniser les victimes américaines du Battery Gate à hauteur de 25 dollars par iPhone concerné, soit entre 310 et 500 millions de dollars au total. 

Apple veut régler une addition qui n'a pas fini de s'allonger

Ce mardi 14 juillet, le tribunal fédéral de Californie a mis en place une page web via laquelle les victimes américaines du Battery Gate peuvent se faire connaître pour espérer cette indémnisation de 25 dollars. Pour ce faire, il faut qu'ils aient été possesseurs d'un iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, 7, 7 Plus et SE ayant tourné sous iOS 10.2.1 ou iOS 11.2 (selon le modèle du téléphone) avant le 21 décembre 2017. 

Ils doivent en plus de tout cela attester qu'ils ont bien observé à cette époque une baisse des performances de leur appareil. Ils ont jusqu'au 6 octobre 2020 pour s'enregistrer ou contester cette décision. Mais quid des consommateurs européens lésés dans cette affaire? 

Comme expliqué, seuls les utilisateurs américains sont concernés par cet accord à l'amiable. En France, Apple a été condamné en février dernier à payer une amende de 25 millions d'euros pour "pratique commerciale trompeuse par omission" en lien avec le Battery Gate. 

Mais un collectif européen d'associations de consommateurs, Euroconsumers, a réclamé le 2 juillet dernier qu'Apple verse 60 euros aux clients européens ayant subis des ralentissements sur leurs iPhone. Le collectif a donné 15 jours à Cuppertino pour accéder à leur demande, faut de quoi il agira en justice. 

Affaire à suivre donc. Mais en tout cas cet accord américain crée un précédent sur lequel d'autres associations de consomateurs pourraient s'appuyer pour faire passer Cuppertino à la caisse. Eh puis 60 euros, c'est presque assez pour acheter un nouveau chargeur d'iPhone ainsi qu'un câble, qui pourraient bien ne plus être fournis à l'avenir. 

À lire également sur AndroidPIT France: 

Derniers Articles

Articles recommandés

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition