iPhone 12: Pourquoi un écran 120 Hz made in Apple serait une killer feature

iPhone 12: Pourquoi un écran 120 Hz made in Apple serait une killer feature

Faire du neuf avec du vieux, Apple a totalement embrassé cette doctrine. Le dernier iPhone SE 2020 en est l'incarnation parfaite. Une stratégie totalement à contre-courant de ses concurrents Android qu'Apple semblerait réitérer sur le prochain iPhone 12, mais qui marche.

Selon les derniers leaks autour de l'iPhone 12, le prochain flagship d'Apple pourrait embarquer un écran 120 Hz, un zoom 3x, une meilleure batterie ainsi qu'un Face ID amélioré. Lorsque j'ai vu tous les sites spécialisés reprendre cette actu en boucle lundi 11 mai, j'ai trouvé ces leaks assez ennuyeux. Le 120 Hz et le zoom 3x ne sont plus des features si novatrices que ça en mai 2020, elles le seront encore moins en septembre lors de la keynote à Cupertino. 

"Mais Apple prend toujours son temps avant de lancer une nouvelle feature, quitte à la sortir après ses rivaux d'Android, pour qu'elle soit parfaite", me rétorque alors Julia, ma consœur d'AndroidPit et utilisatrice d'iPhone aguerrie. Le débat qui s'en est suivi sur Slack nous a donné l'idée d'écrire ce billet d'humeur en commun, chacun défendant son côté de la force.

Antoine: L'iPhone 12 ou quand Apple pense inventer l'eau chaude

On l'a vu dernièrement avec l'iPhone SE 2020, il en faut peu à la technosphère pour encenser Apple. L'expérience utilisateur du géant californien est si prisée par certains consommateurs que dès que Cupertino accepte enfin d'en réduire le prix d'accès, cette stratégie est vue comme révolutionnaire. 

En recyclant une bonne partie des composants de son vieil iPhone 8, Apple découvre le concept de flagship killer. D'aucuns pensent même que la firme l'a réinventé, à l'ère où les constructeurs chinois, qui ont popularisé ce business model, s'en éloignent de plus en plus. Ici, c'est donc le rapport qualité/prix de l'iPhone SE, qui n'a rien d'exceptionnel pour un adepte d'Android, qui est vu comme une killer feature. 

Mais j'ai aussi constaté ce phénomène sur le dernier flagship d'Apple, l'iPhone 11. Lors de la Keynote en septembre 2019, j'ai trouvé la présentation de l'iPhone 11 presque surréaliste. Sur la partie photo, Apple donnait vraiment l'impression d'avoir tout juste découvert le capteur photo ultra grand-angle. Comme si aucun autre constructeur ne l'avait proposé auparavant.

Ce capteur était présenté comme une véritable révolution et Apple en a fait LA feature centrale de sa gamme flagship. Certes, le module photo s'est avéré très performant à l'issue des tests. Mais c'est absurde que cet ajout normal au vu des standards du marché ait fait autant de bruit. D'autant que l'iPhone X/Xs était, à l'exception du Pixel de Google, le dernier haut de gamme à ne proposer que deux capteurs à l'arrière. 

Mais c'est justement ça la force d'Apple, et la source d'agacement de tous ses détracteurs. Cupertino prend son temps pour vous faire désirer une feature. Celle-ci devient alors presque un besoin tant son manque se fait sentir alors que les concurrents Android la proposent déjà. Apple sait la force d'attraction qu'a son expérience utilisateur. La firme torture ses adeptes jusqu'au dernier moment pour que lorsqu'elle emboite enfin le pas technologique à ses rivaux, ces derniers lui disent "merci" et non "c'est pas trop tôt."

Julia: Tout vient à point à qui sait (faire) attendre

Je suis d'accord avec mon confrère: si l'iPhone 12 sort bel et bien avec un écran de 120 Hz, Apple le saluera bien sûr comme le "meilleur" affichage du marché. Mais ne serait-ce pas étrange autrement? Les entreprises sont convaincues de la qualité de leurs produits.

Apple en particulier est connu pour vanter chaque nouveau flagship comme étant "le meilleur iPhone jamais conçu". C'est intelligent, car personne d'autre ne fabrique d'iPhone. L'affichage à 120 Hz sera donc effectivement un élément déterminant dans son propre segment, une killer-feature. Et aussi à d'autres égards: un écran d'iPhone a toujours été supérieur à la concurrence. 

Je me souviens de la présentation de l'iPhone XR, avec lequel Apple avait créé le meilleur écran LCD que l'on puisse acheter à l'heure actuelle. L'intensité des couleurs et le contraste sont cohérents, l'affichage est fluide et la luminosité du panneau n'est pas seulement à la hauteur des produits OLED du Huawei P30 ou du Samsung Galaxy S10e. Selon les mesures effectuées par nos confrères de Notebookcheck, l'écran LCD de l'iPhone XR les surpasse de loin. 

Je suis d'accord avec les soi-disant fanboys d'Apple, qui affrontent courageusement les hostilités du camp Android sur le net. Apple utilise certes de "vieilles" technologies, mais elles ont le mérite d'être parfaitement optimisées. Je vous l'accorde, ce n'est pas toujours le cas avec Apple comme l'a montré l'exemple des claviers "papillon" sur Macbook.

Mais si Apple n'avait jamais échoué et poussé ses produits dans leurs retranchements, les utilisateurs d'Apple ne bénéficieraient pas aujourd'hui de ces smartphones, ordinateurs ou montres connectées fiables. Si Apple saute le pas vers un taux de rafraîchissement élevé, je suis sûre que l'optimisation sera au rendez-vous contrairement à certains modèles Android dont la batterie souffre trop de 120 Hz comme le Samsung Galaxy S20 Plus.

J'attends déjà avec impatience l'affichage à 120 Hz du nouvel iPhone 12 et j'aimerais que d'autres fabricants prennent également plus de temps pour développer de bons produits qui, en fin de compte, font ce qu'ils sont censés faire: fonctionner au quotidien et offrir une réelle valeur ajoutée.

Et vous, de quel côté de la force êtes-vous? Pensez-vous que l'écran 120 Hz peut-être une vraie killer-feature sur le prochain iPhone 12? Dîtes-le nous en commentaires!

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition