NextPit

Les interrupteurs connectés ou quand la smart-home devient un débile-home

Smart Switch
© NextPit

Jour, nuit. On, off. Ces dualités sont merveilleusement simples. Mais les fabricants d'objets connectés ont réussi à rationaliser ce s concepts et les compliquer inutilement à coups de commandes vocales et d'applications sur smartphone. Oui, je le clame haut et fort, les interrupteurs connectés, c'est débile, aussi pratiques et "smart" qu'ils soient.

Comme vous l'avez certainement remarqué, NextPit s'intéresse de plus en plus au thème de la maison connectée ces derniers temps. En effet, la tendance est à la création de son écosystème de "smart home", comme on dit. Un paradis de l'automatisation, dans lequel le quotidien s'adapte automatiquement à nous et à nos besoins. La dernière pièce du puzzle dont nous avons besoin pour pouvoir regarder encore plus de séries sur Netflix. Logiquement, on veut vous proposer du contenu sur ce thème qui vous intéresse.

Les avantages de faire communiquer les équipements de son logement entre eux sont parfois évidents. Le fait que je puisse savoir, même en vacances, si quelqu'un essaie de forcer ma porte, c'est super! Car sinon, on va finir par me voler mon équipement smart home hors de prix. Mais il y a aussi des améliorations dans la maison connectée qui sont à mon avis complètement absurdes.

Pourquoi compliquer quelque-chose de si simple?

Dans notre monde moderne et trop complexe, l'idée d'un interrupteur est presque trop simple. Dans une position, l'interrupteur ferme un circuit électrique, ce qui permet de chauffer un fil dans une lampe qui produit de la lumière. Dans l'autre position, ce circuit est interrompu et la lumière s'éteint. Même si on a tous essayé, étant gosse, d'arrêter un interrupteur pile poil au milieu, il n'y a tout simplement que ces deux options.

Les interrupteurs sont une valeur sûre dans un monde hypercomplexe qui devient de plus en plus compliqué. En effet, s'il fait trop sombre pour moi, je peux au moins compter sur une certitude de 99,9% que mon interrupteur fonctionnera lorsque je l'actionnerai.

Amazon Echo Show 8
Commander rapidement l'ampoule connectée via un écran connecté - pourquoi faire simple quand on peut faire connecté! / © NextPit

Si mon interrupteur ne fonctionne pas, je vois un autre avantage. Je peux trouver moi-même ce qui est cassé. Pour changer une ampoule, il suffit - selon une blague anglophone - d'un Allemand. Car on est très efficaces et qu'on n'a pas le sens de l'humour. De plus, un circuit électrique n'est pas si compliqué et on nous l'enseigne déjà à l'école.

Donc tout est au top pour l'interrupteur. Il existe depuis toujours, fonctionne depuis lors sans grands problèmes et n'a pas besoin de mises à jour pour son "objectif en soi".

"Alexa, éteins la lumière dans le salon"

Ces dernières années, les services marketing ingénieux de fabricants renommés ont toutefois réussi à faire de cette simplicité un besoin. En effet, pourquoi se lever et aller vers l'interrupteur quand on peut rester assis et crier une commande vocale à travers l'appartement?

Car le phrasé a un petit côté "moi Tarzan, toi Jane" - et de nombreux utilisateurs de Smart Home s'énervent en fait contre de simples constructions de phrases comme "Je vais chez Aldi plus tard" lorsqu'ils entendent des jeunes parler au supermarché.

Amazon distributeur savon connecte alexa
Vous ne me croyez pas quand je dis qu'il faut rendre les choses trop compliquées? Voici le distributeur de savon Alexa! / © Amazon

Dans commande vocale, il y a commande ou un ordre. D'une part, les microphones des assistants vocaux sont si peu fiables qu'il faut effectivement hurler chaque entrée comme un sergent de l'armée à travers l'appartement. Et d'autre part, le fait de donner des ordres à des assistants vocaux préréglés avec une voix essentiellement féminine reproduit des structures sociales sexistes et patriarcales. Mais je pense que cela va trop loin et qu'il y aurait plutôt matière à un article sur un autre site.

L'autonomie on-off

Car ce qui me dérange nettement plus, en dehors de ces thèmes plutôt étrangers à NextPit, c'est l'abandon volontaire de l'autonomie vis-à-vis de son propre logement. Mon interrupteur n'obéit qu'à moi et aux personnes à qui j'accorde l'accès à mon débile-home. Et s'il est cassé, je sais comment le réparer.

Mais cette autodétermination disparaît si je mise sur un éclairage connecté. Ce n'est pas moi, mais Alexa qui décide quand mes lampes fonctionnent. Je dois même lui demander d'activer mes lumières. Et même Alexa n'est pas directement reliée au circuit de ma lampe, mais à des serveurs éloignés qui communiquent ensuite avec mon réseau WLAN, par lequel les lampes reçoivent l'ordre de s'allumer elles-mêmes.

Une connexion très complexe sur laquelle je n'ai d'influence qu'à travers un catalogue de commandes vocales apprises par cœur. Bien sûr, je pourrais toujours actionner l'interrupteur, mais cela priverait aussi le smart home de la possibilité d'activer mes lampes. Ce n'est pas très malin?

Illustration d un interrupteur classique
Au fait, ceci est un interrupteur, on ne sait jamais, au cas où! / © NextPit

Qui connaît l'adresse MAC de mon interrupteur, comment le système est-il séparé de ma caméra de surveillance connectée et quelle est la garantie que tout cela continuera à fonctionner à l'avenir sans abonnement ni restrictions? Et si le prochain coup de pub et de greenwashing d'Amazon consiste à désactiver tous les interrupteurs à la prochaine Heure de la Terre? Serai-je dans le noir en cas d'urgence? Et quel est le risque d'erreur?

Aux États-Unis, il y a quelques semaines, plusieurs catégories de produits du fournisseur Insteon sont tombées en panne sans avertissement préalable. Des capteurs, des interrupteurs connectés et bien d'autres choses encore n'ont pas pu établir de connexion avec leurs serveurs et la lumière s'est éteinte. La maison connectée est donc à une panne de serveur près de ne plus fonctionner.

L'utilité aveugle même les plus méfiants

D'où vient donc cette confiance dans des entreprises qui sont manifestement intéressées par le profit et nos données? Amazon n'est pas une entreprise familiale qui fabrique des produits parce que c'est une tradition ou une passion. Où sont les utilisateurs et utilisatrices responsables qui, lorsqu'ils ou elles se rendent dans un magasin, partent d'abord du principe qu'on leur propose des marchandises hors de prix dont ils ou elles n'ont de toute façon pas besoin? 

L'utilité et le côté pratique de ces objets connectés sont-ils vraiment si extraordinaire qu'elle balaye complètement la méfiance dont on devrait faire preuve vis à vis de ces entreprises et de leurs produits?

C'est justement dans un pays comme l'Allemagne, et particulièrement à Berlin, où je vis et où les gens ont été espionnés et écoutés pendant des années par leur gouvernement, qu'il est effrayant de voir à quel point les gens placent volontairement et sans réfléchir des microphones avec une connexion directe aux Etats-Unis ou en Chine dans leur appartement. D'autant plus qu'il existe suffisamment d'informations sur le fait que les paramètres de confidentialité d'Alexa, Google Assistant et autres sont loin d'être infaillibles.

J'en fais trop sur les interrupteurs connectées?

Qu'on abandonne tout ça pour remplacer un putain d'interrupteur, c'est le comble de l'obsession de la numérisation des citoyens du monde moderne. Traitez-moi de vieux con ou de technosceptique, mais le monde est assez compliqué comme ça. Alors ne remplacez pas votre interrupteur par un réseau de microphones, de serveurs et d'applications pour smartphone.

Derniers Articles

16 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Talex depuis 4 mois Lien du commentaire

    Les bidules machins trucs choses connectés, j'ai surtout l'impression (mais ce n'est peut-être QU'UNE impression, rien d'autre) qu'on a là une invention qui serait utile si au moins on savait que faire avec !


  • Chimel depuis 6 mois Lien du commentaire

    Les interrupteurs connectés n'ont pas de microphone, ils sont simplement connectés à la wifi, pas non plus à un serveur américain ou chinois pour fonctionner. C'est la wifi qui sert de passerelle avec le téléphone ou les assistants vocaux.
    Je suis toutefois assez d'accord avec l'article en ce qui concerne le domaine du confort, où beaucoup d'applications mises en avant n'apportent finalement pas tant de confort supplémentaire. Ce confort est d'ailleurs déjà fourni par les appareils connectés que nous utilisons, comme par exemple baisser les volets roulants avant de regarder un film en journée. Pas besoin de prise connectée pour ça. Mais il reste encore beaucoup à faire dans les domaines des économies d'énergie et de la sécurité. L'avantage des prises connectées est qu'on peut les programmer en réponse à de événements précis, l'interrupteur sera allumé ou éteint via la wigi, pas besoin d'assistant vocal ou d'être présent sur place.


  • Alban depuis 6 mois Lien du commentaire

    Si l'auteur avait le bagage technique nécessaire a la rédaction de son article, il saurait que les interrupteurs connectés n'ont pas besoin d'envoyer un ordre a l'autre bout du monde pour réaliser une action. Ils continuent à opérer tel qu'un interrupteur normale, a savoir basculer un relais tout a fait localement, celui ci pilotant une lampe ou tout autre device connecté. Bref beaucoup de bruit pour rien.


  • CloetNox depuis 6 mois Lien du commentaire

    2 remarques:
    1) Il n'y a effectivement aucun interêt à utiliser un assistant vocal pour allumer un interrupteur, MAIS, si l'installation est bien faite, alors d'une part le bénéfice c'est les automatisations et les scènes, et d'autre part on peut toujours conserver un bouton manuel. Donc l'article est faux car il ne donne qu'une vision du problème
    2) ça me fait rire les gens qui critiquent les caméras et les micros alors qu'ils postent toute leur vie sur FB, Insta ou autre. La plupart des râleurs donnent 10 fois plus d'infos que celles qui sont collectées
    En résumé, ce serait bien de faire des articles en considérant tous les aspects, pas seulement ceux qu'on veut critiquer


  • Stiven depuis 6 mois Lien du commentaire

    l'évolution qu'elle soit technologique, médicale ou autre n'est pas une mauvaise chose en soi, c'est ce que l'homme en fait qui pose toujours problème.
    On est capable de cloner des humains, fort heureusement, l'éthique fait qu'on ne le fait pas tous les quarts d'heure. Je rejoins le fait qu'il faut lutter contre l'espionnage, mais le meilleur outil pour nous espionner est souvent dans notre poche, avec un micro, une caméra, une puce gps, etc. Donc parler des assistants connectés, j'estime que c'est du "spywatching".
    Avant de parler d'un appareil que l'on peut débrancher, il faut se demander si on s'est dégoogliser, désappliser, défacebookiser, etc, etc.


    • Adrien depuis 6 mois Lien du commentaire

      Je rejoins également cette réflexion qui me semble plus sensée que les arguments avancés dans cet article. Espérons que l'usage saura être régulé par des autorités éthiques et responsables.
      L'innovation fait nécessairement évoluer les habitudes de vie et la complexité croissante des mécanismes pourraient rendre une partie de la population non sachante pour remplacer les pièces, ou relier ses écosystèmes de contrôles et de commande de sa smart home. L'évolution nous montre bien qu'on est capable de changer du puits vers un évier, avec toute la logistique d'approvisionnement en eau, et on a dû apprendre à le nettoyer et à changer le joint !
      Bref, sachez que cet article n'est qu'un point de vue et que d'autres arguments existent en faveur de la smart home :-)


      • Luna
        • Mod
        depuis 6 mois Lien du commentaire

        Compte là-dessus, bois de l'eau fraîche, l'espoir fait vivre et l’âge donne des rides.


  • Talex depuis 6 mois Lien du commentaire

    Si ça continue, il y aura une main robotisée connectée qui dira au smartphone de communiquer à l'interrupteur connecté de faire une action !


  • Luna
    • Mod
    depuis 6 mois Lien du commentaire

    Utiliser ces produits, c'est légaliser l'écoute à domicile et ça personne ne devrait accepter de payer ce prix.


    • Stephanie G. depuis 6 mois Lien du commentaire

      En 1980 mon père disait cela de la télévision, de sa capacité à nous espionner dans la maison. Je le trouvais un peu parano mais finalement la télévision nous espionne depuis bien longtemps déjà maintenant alors une prise connectée m'espionne bof, je possède 5 caméras, qui regarde dans la rue et dans le stationnement et quand les voisins se font vandaliser il vienne de me voir pour trouver les coupables. On est connecté ou on ne l'est pas.
      Et puis il se passe quelque chose dans la rue on peu importe où je suis,je sors mon smartphone pour filmer.
      C'est une seconde nature on appelle ça l'évolution naturelle.

      On était bien à l'époque médiévale personne espionnait l'autre... N'est-ce pas!

      PS.
      Le weekend je me déconnecte et je vais en forêt.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 6 mois Lien du commentaire

        Est-ce que tu comptes tes pas en forêt avec une montre connectée? ^^


      • Luna
        • Mod
        depuis 6 mois Lien du commentaire

        L’évolution naturelle ce n'est pas de traquer les femmes qui avortent aux Etats-Unis avec les applications de règles et pourtant c'est que qu'ils font, l'évolution naturelle ce n'est pas la STASI 2.0 et pourtant on y va tout droit avec ChatControl.

        Mais ne me dit pas que ton évolution natutelle, c'est encore de donner les moyens aux plus forts de contrôler massivement les plus faibles, car ça y ressemble vraiment !!


      • Stephanie G. depuis 6 mois Lien du commentaire

        Non quand je me déconnecte, je réponds même pas au téléphone, toutefois l'intelligence de mon répondeur prends la releve. Mais vous avez raison de citer ma montre, la semaine je ne la quitte pas des yeux. :)


    • Adrien depuis 6 mois Lien du commentaire

      Argument sans logique : est-ce qu'utiliser un couteau légalise les tueries à l'arme blanche ? #maVieSansCouteau


      • Luna
        • Mod
        depuis 6 mois Lien du commentaire

        Si on prend l'exemple des Apple Airtags créés dans l'intention de retrouver ses objets, ils sont aujourd'hui pointés du doigt pour harcèlement, parce qu'ils le font très bien aussi et cela en dépit de toutes les bonnes intentions de Apple.

        Donc si l'expérience c'est d'être capable de créer des objets qui améliorent notre quotidien, la sagesse c'est de ne pas le faire à n'importe quel prix.


    • seblebreton depuis 6 mois Lien du commentaire

      C'est un peu nain porte quoi 😂 Surtout si tu possèdes un smartphone. Pour connaître le sujet, le problème c'est plus le smartphone que l'interrupteur connecté Legrand 😂
      De plus l'interrupteur connecté à la fonction que tu lui donnes et il n'empêche aucunement une utilisation physique.
      Beaucoup de bruit pour rien je trouve.
      Perso j'ai automatisé mes volets roulants et c'est nickel, idem j'ai quelques interrupteurs / prises connectés pour simuler une présence en vacance et couper les veilles le soir pour économiser un peu d'argent.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition