L'Inde bannit TikTok, WeChat et plus de 50 autres applications chinoises

L'Inde bannit TikTok, WeChat et plus de 50 autres applications chinoises

Le gouvernement indien a interdit 59 applications chinoises, dont le réseau social TikTok et la populaire application de messagerie WeChat ce mardi 30 juin. Les autorités indiennes affirment qu'elles représentent un danger pour la sécurité nationale.

On vous en a déjà parlé la semaine dernière, les tensions diplomatiques entre la Chine et l'Inde se retrouvent jusque dans les smartphones et les stores d'applications. Le ministère indien des Technologies de l'information est passé à l'étape suivante, déclarant dans un communiqué que les 59 applications qu'il a interdites étaient "préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde, à la défense de l'Inde, à la sécurité de l'État et à l'ordre public."

Les deux nations ont déployé davantage de troupes dans la région du Ladakh ce mois-ci, alors que le conflit autour de leur frontière commune dans l'Himalaya se poursuit. Vingt soldats indiens ont été tués dans des affrontements. Le nombre de pertes chinoises est inconnu.

Tapper là où ça fait mal

Étant donné sa difficulté à concurrencer la puissance militaire et économique de la Chine, la riposte de l'Inde au conflit a été numérique. Le New York Times rapporte que "les entreprises chinoises de télécommunications et de réseaux sociaux ont longtemps observé le marché géant de l'Inde et son énorme potentiel". 50 % des 1,3 milliard d'habitants de l'Inde étant connectés, l'Inde est un énorme marché pour les entreprises tech chinoises.

Le ministère indien des Technologies de l'information a déclaré qu'il avait reçu des plaintes de diverses sources concernant les applications qu'il interdisait car elles "volaient et transmettaient les données des utilisateurs de manière non autorisée".

La déclaration poursuit: "La compilation de ces données, leur exploitation et leur profilage par des éléments hostiles à la sécurité nationale et à la défense de l'Inde, qui finit par empiéter sur la souveraineté et l'intégrité de l'Inde, est un sujet de préoccupation très profond et immédiat qui nécessite des mesures d'urgence".

ByteDance, la société mère qui possède TikTok, est basée à Pékin. TikTok compte environ 120 millions d'utilisateurs en Inde, ce qui, selon certains analystes, représente jusqu'à un tiers de la base d'utilisateurs totale de l'application. Ni le gouvernement chinois, ni ByteDance, ni TikTok n'ont encore fait de commentaire officiel sur l'interdiction de l'application.

À lire également sur AndroidPIT France: 

Via : BBC

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition