Huawei sans Google: L'embargo américain prolongé jusqu'en mai 2021

Huawei sans Google: L'embargo américain prolongé jusqu'en mai 2021

Les États-Unis ont prolongé l'embargo à l'encontre de Huawei pour une année supplémentaire. La société chinoise ne peut continuer à coopérer avec des sociétés américaines que dans des cas exceptionnels. 

En mai 2019, Donald Trump signait un décret interdisant aux entreprises américaines de commercer avec Huawei ou d'utiliser ses équipements de télécommunications, entre autres. Ce décret surnommé Huawei-Ban a été prolongé ce jeudi 14 mai d'un an jusqu'en mai 2021, alors qu'il devait expirer le 15 mai prochain.

Comme auparavant, la raison invoquée pour l'extension de l'interdiction américaine est la sécurité nationale. Le décret signé interdit également le commerce avec le fabricant chinois ZTE. Donald Trump voit un danger dans les produits des fabricants et accuse les entreprises de tentatives d'espionnage qui n'ont pas été prouvées à ce jour.

Les smartphones Huawei continuent sans les services de Google

Huawei sera donc sur la liste noire pour une année supplémentaire et ne recevra aucune licence Android de Google. Les nouveaux smartphones du fabricant devront donc continuer à se passer de Google Mobile Services (GMS), ce qui coûtera cher à l'entreprise sur les marchés extérieurs à la Chine.

AndroidPIT huawei p30 pro front
Le Huawei P30 Pro est le dernier flagship Huawei récent à fonctionner avec les services de Google / © NextPit

Les entreprises américaines peuvent toutefois demander des licences dérogatoires, de sorte que, dans des cas exceptionnels, il est possible de commercer avec des entreprises chinoises après tout. Début 2020, Google a demandé une telle licence sans succès.

Huawei a travaillé sur des alternatives au cours de l'année dernière pour compenser la perte de services Google tels que le Play Store avec sa propre AppGallery. L'offre est assez attrayante, mais pas complète comme on a pu l'expliquer dans nos tests du Huawei P40 et du P40 Pro

Dans notre série "Huawei sans Google", notre confrère Eric n'a pas pu développer un modèle satisfaisant de la manière dont les propriétaires de smartphones Huawei récents peuvent (en toute sécurité) installer les applications les plus importantes à partir de sources alternatives.

En attendant, Huawei essaie d'occuper le terrain tant bien que mal en rééditant d'anciens smartphones déjà sous licence comme le dernier Huawei P30 Pro

Source : Reuters

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

6 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition