Huawei dément les rumeurs de vente de ses gammes flagships P et Mate

Huawei dément les rumeurs de vente de ses gammes flagships P et Mate

Reuters a lâché une bombe ce lundi 25 janvier en rapportant que Huawei envisagerait de vendre ses gammes de smartphones flagships, les Huawei P et Huawei Mate. Le géant chinois a démenti ces rumeurs dans la foulée. 

Reuters, citant deux sources, expliquait ce lundi que les plans de vente des séries P et Mate de Huawei auraient été discutés en interne depuis septembre 2020. L'acheteur serait actuellement un consortium d'investisseurs soutenu par le gouvernement de Shanghai. Les pourparlers secrets avec le consortium dureraient depuis des mois, mais aucune décision finale n'aurait encore été prise.

Un porte-parole de Huawei France a cependant nié en bloc ces rumeurs auprès de nos confrères du Journal du Geek. Aux US, un communiqué de Huawei relayé par Android Authority explique que "Huawei a appris que des rumeurs non fondées circulent concernant la vente éventuelle de nos marques phares de smartphones. Ces rumeurs n'ont aucun fondement. Huawei n'a aucun plan de ce type. Nous restons pleinement engagés dans notre activité de smartphones, et nous continuerons à fournir des produits et des expériences de premier plan aux consommateurs du monde entier."

Vente des séries Mate et P: Un choix illogique?

D'aucuns crieront à une simple posture de la part du géant chinois, tentant tant bien que mal de garder la face après des fuites internes. Mais même si les plans présumés rapportés par Reuters s'avèraient vrais, la vente par Huawei de ses gammes flagships aurait peu d'intérêt pour le constructeur.

Certes, on pourrait spéculer que grâce à cette vente, à certains égards, les smartphones Huawei haut de gamme pourraient trouver un moyen de sortir de l'embargo commercial avec les États-Unis. C'est ce qui, pour l'instant, semble avoir sauvé Honor qui a annoncé des partenariats avec Intel et Qualcomm, partenariats dont Huawei était exclu depuis plusieurs mois depuis son inscription sur la fameuse "entity list."

NextPit Huawei Mate 40 Pro back
Lors de son test, le Huawei Mate 40 Pro a été très convaincant, mais l'avenir de la gamme est très incertain / © NextPit

Une telle collaboration n'est actuellement pas possible pour les smartphones des séries P et Mate sous Huawei, car les sanctions américaines l'interdisent. Reuters soupçonnait, sur la base des prétendus projets de vente, que Huawei n'avait pas de grands espoirs que les restrictions s'améliorent sous l'administration Biden.

Mais quel intérêt aurait Huawei à céder ses gammes flagships? À quoi bon les sauver de l'embargo si elles ne lui rapporteront de toute façon plus rien? C'est un non sens total. Au contraire, Huawei semble vouloir se concentrer sur sur le segment premium uniquement, dont le Huawei P50 avec Harmony OS sera le fer de lance.

La marque veut se recentrer sur le segment du haut de gamme et non quitter ce marché. C'est notamment dans cette optique que Huawei a revendu Honor. La filiale est en effet consacrée aux téléphones milieu de gamme à destination des plus jeunes. En se recentrant sur le haut de gamme, Huawei mise sur ses marges et son succès sur le marché asiatique pour dégager assez de bénéfices et ainsi survivre aux restrictions américaines.

Pour autant, les rumeurs rapportées par Reuters et démenties par Huawei ne sont pas totalement inimaginables.  En effet, sans le lien avec Huawei, les nouveaux smartphones, tels que le Huawei P50 ou le Huawei Mate 50, pourraient à nouveau être dotés des services Google (GMS) et revenir sur le devant de la scène, en Europe du moins. 

A cet égard, les deux sources de Reuters ont déclaré que l'absence de livraisons de puces mobiles était la motivation des nouveaux plans de vente. Huawei en avait fait l'inventaire, mais les analystes expliquent que les P40 et Mate 40 actuels souffrent de "graves pénuries de composants". En conséquence, le cabinet d'analyse Counterpoint Research s'attend à une baisse constante des ventes pour le premier trimestre 2021.

Qu'il s'agisse d'une simple posture ou d'une réelle déclaration d'intention, Huawei ne veut pas lâcher l'affaire. 

Derniers Articles

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • j'ai moi aussi été étonné de cette annonce qui paraît illogique à court terme mais à long terme je ne sais pas...
    Bref, c'est de la déstabilisation ! Preuve qu'on a encore peur d'eux !