NextPit Page d'accueil NextPit

Le Honor View 40 est officiel, le partenariat avec Intel et Qualcomm aussi

Le Honor View 40 est officiel, le partenariat avec Intel et Qualcomm aussi

Honor a annoncé ce vendredi 22 janvier le lancement du Honor View 40 (également connu sous le nom de Honor V40), le premier smartphone de la société après sa scission de Huawei. 

Outre les nouveaux produits et les mises à niveau, Honor a également confirmé ses partenariats avec des fournisseurs de premier plan, dont AMD, Intel, MediaTek, Micron Technology, Microsoft, Qualcomm, Samsung, SK Hynix et Sony. Nous savions déjà que cela allait se produire et nous l'avions souligné dans un rapport précédent.

Honor View 40: Un flagship abordable pour reposer les bases

Quant au Honor V40, il s'agit d'un smartphone haut de gamme qui est alimenté par le chipset MediaTek Dimensity 1000. Ce chipset 5G est doté de quatre cœurs ARM Cortex-A77 rapides et de quatre cœurs Cortex-A55 à faible consommation d'énergie, ainsi que du GPU ARM Mali-G77 MC9 à 9 cœurs. La puce est fabriquée selon un procédé de 7 nm, similaire à celui de la série Snapdragon 865 de Qualcomm.

Le smartphone est doté d'un panneau OLED 10 bits de 6,72 pouces qui couvre l'ensemble de l'espace colorimétrique DCI-P3. Ce panneau supporte également un taux de rafraîchissement de 120 Hz qui est devenu pratiquement la norme sur les appareils de milieu et haut de gamme. Le panneau, notamment, offre également la prise en charge de HDR10 avec un taux d'échantillonnage tactile de 300 Hz alors que les smartphones gaming les plus haut de gamme sont limités à 240 Hz actuellement.

Le Honor V40 est également équipé d'une batterie de 4000 mAh qui supporte la Super Charge 4 de 66 Watts - la technologie de charge rapide brevetée par Honor. Le smartphone revendique une charge de 60% en 15 minutes. Pour une charge complète, il ne faudrait que 35 minutes environ. La charge sans-fil 50 Watts est également prise en charge, le smartphone pouvant passer de 0 à 50% de charge en 30 minutes.

news images honor unveils its new brand strategy at honor view40 launch in china
La nouvelle phrase d'accroche de Honor est "Go Beyond" ou "aller au-delà"./ © Honor

Même s'il ne fait plus partie de Huawei, le Honor V40 présente toujours plusieurs caractéristiques propres aux smartphones son ancienne marque-mère. Par exemple, l'objectif photo principal repose sur un capteur RYYB de 50 MP qui prétend offrir de superbes photos en basse lumière.

Le smartphone est équipé de deux autres objectifs photo comprenant un objectif ultra grand-angle de 8 MP et un capteur de profondeur de 2 MP. Il propose également l'autofocus laser ainsi que deux caméras selfies de 32 MP et 16 MP chacune.

Le Honor View 40 bénéficiera-t-il des services Google?

Pour l'instant, le Honor View 40 n'est disponible qu'en Chine, où il n'a pas besoin des services de Google puisque ces derniers sont restreints par Pékin. L'entreprise doit encore confirmer si le Honor View 40 sera éventuellement commercialisé sur d'autres marchés et s'il soutiendra les services de Google. Notez que la version chinoise du smartphone continue à fonctionner l'interface Honor Magic UI 4 (qui est dérivée d'EMUI de Huawei).

En Chine, le Honor View 40 existe en deux variantes dont les prix, en yuans et hors taxe, en font néamoins un flagship assez "abordable" sur le papier:

  • Honor V40 5G (8+128GB): 3599 yuans (457 euros, hors taxe)
  • Honor V40 5G (8+256GB): 3999 yuans (507 euros, hors taxe)

Maintenant qu'Honor s'est enfin dissocié de Huawei, il reste à voir si elle parviendra à atteindre l'objectif d'expédier 100 millions de smartphones en 2021


Cet article a été traduit de l'anglais puis adapté éditorialement par Antoine Engels. La version originale écrite par Rahul Srinivas a été intialement publiée sur NextPit.com le 22 Janvier 2021.

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • plum plum depuis 8 mois Lien du commentaire

    Sur le Reno 5 Pro avec la même puce, Oppo semble avoir utiliser les capacités de traitement d'image bien mieux que Redmi et Realme :
    - mode HDR vidéo avec mode nuit
    - bokeh vidéo
    - filtre colorimétriques vidéo en temps réel
    - stabilisation électronique de haut niveau

    A voir si Honor a tiré convenablement parti au niveau logiciel des capacités de traitement matériel offertes par la puce.

    Compte désactivé


    •   52
      Compte désactivé depuis 8 mois Lien du commentaire

      Espérons, espérons...


  •   52
    Compte désactivé depuis 8 mois Lien du commentaire

    Vraiment pas mal " sur le papier", à voir ce qu'i vaut vraiment à l'usage. On attendra donc sagement le verdict des tests pour se faire une meilleure opinion. Les qualités photo seront vraisemblablement au rendez-vous, les derniers Honor haut de gamme étaient déjà vraiment pas mal sur ce point, et le capteur 50 MP RYYB a déjà fait ses preuves en basse lumière (ce n'est pas qu'une prétention), d'autant plus si Huawei permet à Honor d'accéder à ses technologies et savoir faire photo (et ce même si, officiellement, Honor n'a plus rien à voir avec Huawei, mais la présence du capteur 50 MP RYYB prouve bien que Huawei aide toujours Honor " en sous main ", alors en plus s'il lui fournit " discrètement " le traitement logiciel photo qui va avec, il n'y a pas de soucis à se faire :)
    Quant aux prix chez nous, je ne serais pas surpris qu'ils s'établissent à 599 euros pour la première version, et 649 euros la seconde, avec les TVA, taxe carbone et copie privée, ce qui les placerait pas mal pour un " quasi flagship " de 2021 (le Mediatek Dimensity 1000 n'étant plus la puce haut de gamme, mais se débrouille déjà pas mal)

    P.S : Après avoir lu un commentaire sur Frandroid qui stipulait que ce smartphone a été conçu alors que Honor appartenait toujours à Huawei (ce qui semble très logique, vu que le développement d'un smartphone prend plusieurs mois, entre la conception, le développement et l'optimisation logicielle), je pense que cela explique donc logiquement la présence du capteur 50 MP RYYB et l'interface Honor Magic UI 4 ( dérivée d'EMUI de Huawei). Et il est probable que d'autres smartphones, tablettes, PCs et objets connectés viennent et soient eux aussi conçus et développés sous l'égide de Huawei, avant que Honor soit vendu.
    Il faudra donc probablement attendre la génération suivante de smartphones et tablettes, PCs et objets connectés pour peut être y voir des produits 100 % Honor. Et même si Honor conçoit à l'avenir sa propre interface et ses propres designs, je doute fortement que l'équipe en charge reparte de zéro alors qu'elle a acquis une belle expérience et que je ne vois pas pourquoi elle ait été totalement renouvelée, ce qui serait stupide puisqu'elle donnait entière satisfaction.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition