Honor et Qualcomm en mode copains d'avant, WhatsApp se tire une belle balle dans le pied

Honor et Qualcomm en mode copains d'avant, WhatsApp se tire une belle balle dans le pied

L'année 2021, épisode 1 a commencé très fort surtout en dehors de la tech. Mais puisque chez NextPit on parle de tech et rien d'autre, nos grands gagnant et perdant de la semaine sont Honor qui pourrait créer la surprise cette année et revenir en force sur le marché ainsi que WhatsApp qui s'est tiré une belle balle dans le pied en parlant de nos données. 

Mais commençons d'abord par quelques mentions honorables. Samsung a officiellement envoyé des invitations et des teasers pour le lancement probablement le plus attendu de 2021 - les Samsung Galaxy S21. Outre une possible résurgence d'Exynos, l'enjeu est important pour Samsung avec ce lancement. Nous connaîtrons peut-être aussi la direction que prendra la gamme phare du géant sud-coréen lorsque nous aurons tous les détails sur la gamme Galaxy S21 la semaine prochaine.

La semaine a également été chargée pour Xiaomi, qui a annoncé et lancé plusieurs produits dans le monde entier. Pour l'Europe, cette semaine a vu le lancement du Redmi Note 9T et de son petit frère, le Redmi 9T. Le premier est la première tentative de Xiaomi de créer un smartphone 5G abordable pour le marché occidental. Cette semaine, Xiaomi a également lancé un autre smartphone appelé Mi 10i en Inde. A la manière typique de Redmi, il s'agit d'une version modifiée du Redmi Note 9 Pro 5G ou du Xiaomi Mi 10 Lite.

Cette semaine, Google s'est également conformé en silence aux exigences d'Apple concernant la confidentialité sur l'App Store. OnePlus a également fait la une des sites tech, l'entreprise ayant apparemment l'intention de lancer sa gamme de bracelets connectés et de smartwatch dans un avenir pas si lointain.

Le gagnant de la semaine: Honor, qui est en pourparlers avec Qualcomm

La marque chinoise de smartphones Honor est notre gagnant de la semaine car la société semble être parvenue à une sorte d'accord avec le fabricant de puces Qualcomm. L'ancienne sous-marque de Huawei vise un retour en force maintenant qu'elle est sortie de la "entity list" américaine. Mais la fin de l'administration Trump dans les prochaines semaines ne garantit pas pour autant un avenir tout rose à la marque chinoise.

Il faudra voir si Honor parvient à atteindre son objectif de 100 millions d'expéditions de smartphones en 2021 pour le croire. Mais n'oubliez pas qu'il s'agit ici d'une marque de smartphone chinoise et qu'avec une population de 1,4 milliard de patriotes, 100 millions d'unités est un chiffre réalisable. Nous ne serons donc pas surpris si Honor parvient à expédier 100 millions de smartphones cette année.

Le perdant de la semaine: WhatsApp pour être revenu sur sa promesse

Notre perdant pour cette semaine doit être WhatsApp. La société a récemment mis à jour les termes et conditions pour tous ses utilisateurs (sauf ceux qui vivent dans l'UE). Selon les nouvelles conditions, WhatsApp va désormais partager les données des utilisateurs avec sa société mère, Facebook.

Pour toute personne vivant en dehors de l'UE, il n'y a aucun moyen de se désengager et de continuer à utiliser WhatsApp. De nombreux utilisateurs ont déjà annoncé leur intention de passer à d'autres plateformes comme Telegram et Signal.

Ce qui rend cette décision encore plus consternante, c'est qu'elle est en contradiction directe avec le célèbre billet de blog de WhatsApp de 2014, dans lequel il est répété que WhatsApp restera autonome et qu'elle fonctionnera indépendamment de FaceBook. Eh bien, c'était il y a plus d'une demi-décennie, et c'est peut-être la nouvelle normalité.

Quoi qu'il en soit, j'espère que vous avez pris un bon départ en 2021, et nous espérons vous apporter d'autres nouvelles du monde de la tech la semaine prochaine. Croyez-moi, nous allons être très occupés avec le lancement du CES 2021 et des Galaxy S21.

Derniers Articles

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • J'ai installé Signal en attendant la coupure de l'application WhatsApp car je ne mettrai pas à jour début février !


  • Je quite Whatsapp pour Signal. Non merci pour Telegram qui est développé aux Emirats avec de nombreuses failles de sécurité.


    • J'utilise WhatsApp, Messenger, Telegram et Signal, et aucune n'est parfaite, pas pour des raisons techniques, mais parce que les meilleures ne sont pas les plus répandues chez nos contacts.

      WhatsApp et Messenger disposent clairement d'un avantage en terme de nombre d'utilisateurs, nos contacts utilisent forcément l'un ou l'autre, quand ce ne sont pas les deux. Mais, comme tout le monde le sait, ces 2 applis ne sont pas les championnes en terme de respect de la vie privée, on ne sait pas ce que deviennent nos données personnelles.

      Telegram et Signal ont l'inconvénient d'avoir nettement moins d'utilisateurs (en tout cas français), on a donc un peu de mal à trouver des contacts qui les utilisent.

      Telegram et Messenger ont un avantage sur WhatsApp et Signal, on peut les installer sur plusieurs appareils. Je peux utiliser indifféremment Telegram ou Messenger sur mon Mac ou sur l'un de mes 2 appareils Android. Autre avantage de Telegram, on peut envoyer et recevoir des pièces jointes de très grandes tailles, puisque chaque pièce jointe peut faire jusqu'à 2 Gigaoctets. On peut donc carrément s'envoyer des films entiers par Telegram, c'est impressionnant et fonctionne parfaitement.

      Avantage de Telegram, Signal et Messenger, on peut les utiliser sur son ordinateur même si son mobile est éteint, ou en mode avion, ou hors de portée du réseau mobile. Alors que WhatsApp sur ordinateur nécessite que son mobile soit allumé et à portée du réseau mobile.

      WhatsApp, Messenger, Telegram et Signal permettent tous les appels audio et vidéo.


  • Les promesses n'engagent que ceux qui les croient dans le monde de la tech... comme en politique. En clair c'est le rapport de force qui donne ou non de la valeur à un engagement.
    C'est valable pour Facebook ou pour toute autre entreprise dominante d'un quelconque secteur.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition