HarmonyOS 2.0, EMUI 11: Huawei entame doucement et pas si sûrement l'ère post-Google

HarmonyOS 2.0, EMUI 11: Huawei entame doucement et pas si sûrement l'ère post-Google

Huawei tient sa conférence HDC dédiée aux développeurs depuis ce jeudi 10 septembre et fait le point sur son écosystème produits et logiciel. Son nouveau système d'exploitation HarmonyOS 2.0 et son interface EMUI 11 sont censés entamer doucement et pas si sûrement l'ère post-Google/Android.  

Richard Yu, le patron de la division grand public de Huawei a commencé par dévoiler les plans de déploiement de HarmonyOS 2.0. Le code open source du système d’exploitation sera ainsi fonctionnel sur tous les appareils de la marque, même ceux dotés de 4 Go de RAM ou plus, d’ici le mois d’octobre 2021.

EhiWnI0WoAEmqeO
CAPTION – REPLACE ME! / © Huawei via 01Net

Pour les smartphones Huawei, une bêta sera mise à disposition des développeurs dès décembre 2020 pour préparer la transition qui ne sera pas si immédiate ni définitive qu'on aurait pu le penser. En effet, tous les smartphones Huawei ne vont pas forcément tourner sous HarmonyOS en 2021 au lieu d'Android.

Le géant chinois veut simplement se donner les moyens, en finalisant HarmonyOS, de pouvoir quitter Android sereinement mais cette rupture n'est pas son objectif premier, Richard Yu l'a d'ailleurs martelé plus ou moins subtilement durant toute la conférence.

"Peut-être qu’à partir de l’an prochain, on aura des smartphones avec HarmonyOS." Cela reste donc une déclaration d'intention trop vague pour en tirer des conclusions. Mais il est certain qu'HarmonyOS 2.0, un OS qui fonctionne sur tous les produits Huawei, est au cœur de la stratégie 1+8+N de la firme (1= smartphone, 8= objets connectés, N= IA, maison connectée, services).

EMUI 11 basé sur Android... 10

Huawei a alors enchaîné sa keynote sur EMUI 11, sa nouvelle surcouche logicielle basée sur Android... 10 et non Android 11. C'est un choix volontaire et surtout osé de la part de Huawei. Le constructeur se prive ainsi des nouveautés apportées par Android 11 afin de proposer ses alternatives maison. 

Huawei met beaucoup en avant  les animations qu'il promet plus fluides et plus travaillées lors de l’ouverture d’une application, pour le zoom dans l'interface, le déroulement de la barre de volume ou l’ouverture des photos dans la galerie. L'idée est d'implémenter des animations de transition plus longue pour flatter vos beaux yeux.

Le plus gros ajout apporté par EMUI 11 concerne le mutli-tâches et le multi-fenêtres. C'est un prolongement du dock de navigation, ce petit bouton que vous placez n’importe où et qui remplace les boutons virtuels en bas de votre écran. 

Sous EMUI 11, vous pouvez rapidement rouvrir les applications dans une fenêtre flottante réglable qui plane au-dessus de toute application de premier plan. Vous pourrez même ouvrir deux fenêtres flottantes à la fois pour un multitâche encore plus puissant sur les smartphones pliables comme le Mate XS: un atout de choix pour les "power users" comme on dit et l'un des meilleurs ajouts d'EMUI 11.  

Huawei en remet également une couche avec MeeTime, une feature qui mélange appels en visio et partage d'écran entre plusieurs appareils Huawei compatibles comme entre un smartphone et une smart TV ou un smartphone et un autre smartphone. Rien de très nouveau dans la mesure où on avait déjà pu voir cette fonction lors de la présentation d'EMUI 10.1.

Le constrcuteur a également expliqué travailler sur sa propre fonction de traduction et de sous-titrage, à la manière d'un Live Caption d'Android. Cette feature appelée AI Subtitles permet de sous-titrer n’importe quel contenu audio à la volée, même si l’application ne gère pas nativement les sous-titres.

AI Subtitles va également permettre de traduire directement les contenus anglais, japonais ou coréens vers le chinois. Huawei explique que davantage de langues seront prises en charge à terme.

La bêta d’EMUI 11 est disponible dès ce jeudi en Chine, proposée sur les Huawei P40 et P40 Pro, Mate 30 et Mate 30 Pro, MatePad Pro et deux autres appareils. Par ailleurs, Huawei a annoncé que les Honor 30, Honor 30 Pro, Honor View 30, Honor View 30 Pro et Huawei Nova 7 pourraient également profiter de la bêta d’EMUI 11 dans un second temps.

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition