NextPit

Google Privacy Sandbox: Des publicités plus "respectueuses" de vos données

Google Data Security
© Shutterstock / TY Lim

Google a décidé d'améliorer la protection des données sur les smartphones et tablettes Android en lançant Privacy Sandbox, un système qui permet de limiter la quantité de données transmises par les applications à des fournisseurs tiers. L'entreprise souhaite avant tout limiter la transmission de données à des tiers et donner plus de contrôle aux utilisateurs.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

  • La société veut limiter la transmission de données à des tiers
  • La première bêta arrivera fin 2022

L'accent est surtout mis sur la transmission de données à des tiers et sur le suivi et l'amélioration de l'identifiant publicitaire qui en découlent. En outre, Google explore des possibilités sécurisées pour l'intégration d'applications dans le SDK publicitaire.

Nous explorons également des technologies qui réduisent le potentiel de collecte de données invisibles, y compris des moyens plus sûrs pour les applications de s'intégrer aux SDK publicitaires. - Anthony Chavez, VP Gestion des produits Android

La bêta publique arrivera à la fin de l'année

Google souhaite d'abord publier Privacy Sandbox dans différentes bêta pour développeurs. La société les publiera tout au long de l'année et une bêta publique devrait arriver à la fin de l'année. Les premières informations sur le projet sont apparues le 28 juillet 2021. Dans un article, Google promettait déjà à l'époque d'améliorer la protection des données. Sur le site officiel de Privacy Sandbox, vous trouverez les premières informations sur le projet de protection des données.

C'est surtout le thème de l'"identifiant publicitaire" qui est considéré comme quelque peu critique. Google ne souhaite pas totalement supprimer totalement, mais quelques adaptations sont prévues. L'entreprise tente de trouver un compromis entre la protection des utilisateurs et les exigences de ses partenaires. Dans la déclaration publiée, on trouve en outre une petite pique contre le principal concurrent, Apple:

Nous réalisons que d'autres plates-formes ont adopté une approche différente de la confidentialité des annonces, restreignant de manière flagrante les technologies existantes utilisées par les développeurs et les annonceurs. Nous pensons que sans proposer d'abord une voie alternative respectant la vie privée, de telles approches peuvent être inefficaces et conduire à des résultats négatifs pour la vie privée des utilisateurs et les entreprises de développement. Anthony Chavez, VP Gestion des produits Android

Le géant de la recherche ne veut donc pas d'une protection stricte des données. Cela vaut surtout pour les développeurs. Presque toutes les applications gratuites sont financées par la publicité. S'il n'y avait plus de suivi du tout, le financement de grandes entreprises ne serait plus possible. Reste à savoir combien de temps nous devrons attendre la première bêta développeurs et si Google souhaite simplement tirer profit de la modification de la protection des données.

Que pensez-vous de Privacy Sandbox? Pensez-vous qu'une modification de l'identifiant publicitaire aura un impact positif sur la protection des données? Faites-le nous savoir dans les commentaires!

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Yenam depuis 3 mois Lien du commentaire

    C'est toujours une bonne chose pour l'utilisateur d'avoir un certain contrôle sur ses données.
    Toutefois je pense qu'entre la protection des utilisateurs et les exigences des partenaires commerciaux la balance penchera (presque) toujours dans le sens du second...
    Je reconnais que je vois le verre à moitié vide en disant ça mais mon petit doigt hurle "privacy washing", je suis curieux de voir ce que ça donnera dans tous les cas.

    Edit: je ne cible pas spécifiquement Google en parlant de "privacy washing", les champions en la matière sont Apple quoi qu'on en dise.


    • Ali Gator depuis 3 mois Lien du commentaire

      En effet, je vois mal Google sacrifier l'essentiel de ses revenus pour garantir une protection "un peu plus" stricte des données de ses utilisateurs. Bref, ça reste une bonne initiative, faute de mieux, mais je ne pense pas que ça améliore significativement l'image de Google dans le respect de la vie privée.