🔞Je protège mon enfant de la pornographie

  • Réponses :0
  • OuverteStickyNon répondu
Luna
  • Mod
  • Posts de Forum 44 160

4 avr. 2021 à 09:37:37 via site

image

Je protège mon enfant de la pornographie

On va protéger ses enfants de la pornographie avec le lancement du site jeprotegemonenfant.gouv.fr

Depuis plusieurs années, les professionnels de santé ainsi que les acteurs du numérique s’accordent à reconnaître l’impact négatif de la pornographie sur le développement psychologique des enfants. Si la majorité des parents sont conscients que le numérique augmente le risque d’accès aux contenus inappropriés , la première exposition à la pornographie arrive de plus en plus tôt, la plupart du temps avant 12 ans, et elle est très souvent involontaire : un jeune sur deux affirme être tombé dessus par hasard , et plus de la moitié estime avoir vu ses premières images pornographiques trop jeune .

Or l’exposition prématurée des mineurs aux contenus pornographiques peut engendrer de graves conséquences : choc ou traumatisme, notamment lors d’une exposition involontaire. Près d’un quart des jeunes déclarent que la pornographie a eu un impact négatif sur leur sexualité en leur donnant des complexes et 44% des jeunes ayant des rapports sexuels déclarent reproduire des pratiques qu’ils ont vues dans des vidéos pornographiques.

Enfin, la pornographie représente un obstacle à l’égalité entre les femmes et les hommes : la majorité des contenus pornographiques aujourd’hui sur Internet tend à valoriser la domination masculine et à mettre en scène des scènes de violences à l’égard des femmes. Ces images influencent les plus jeunes.

◾Un risque bien réel

Aujourd’hui, les enfants vivent largement dans le monde numérique où ils communiquent, jouent, se sociabilisent et apprennent. Ils ont d’ailleurs un accès de plus en plus précoce et généralisé aux différents appareils numériques. Ils sont donc susceptibles de visionner des contenus pornographiques malgré la vigilance de leurs parents. Ainsi, la cour de récréation, les vestiaires du club de sport, la chambre d’un copain sont autant de lieux où un enfant peut accéder à des images pornographiques. Que ce soit sur le téléphone d’un camarade de classe, la tablette du copain fêtant son anniversaire ou l’ordinateur familial, le risque d’exposition est bien réel. Il convient donc de demeurer vigilant et d’accompagner son enfant dans ses usages numériques.

◾Une exposition parfois involontaire à la pornographie

Les sites illégaux de streaming et de jeux vidéo sont des sources importantes d’exposition à la pornographie. En effet, un enfant regardant un dessin animé ou jouant sur ces sites illégaux, est fortement susceptible de voir apparaître une publicité à caractère pornographique via des bandeaux publicitaires ou des fenêtres pop-up. Le danger est d’autant plus grand que les parents sont persuadés qu’il est en sécurité.

◾Être vigilant face aux nouvelles pratiques numériques

L’utilisation des réseaux sociaux, des applications de messagerie instantanée et des applications de partage de photos et vidéos, favorisent la diffusion de contenus pornographiques entre mineurs. Ces images et vidéos peuvent être issues de relations intimes privées et être diffusées sans le consentement des personnes filmées. Ainsi, dans le cadre de groupes de discussion sur des applications de messagerie, de groupes privés ou de commentaires sur les réseaux sociaux, de communautés sur des applications de partage, ou encore de forums dédiés à des jeux vidéo, les enfants sont susceptibles d’être exposés régulièrement à des contenus pornographiques. L’installation de systèmes de contrôle parental sur les différents appareils ne doit donc pas exclure une vigilance des parents sur la pratique numérique de leurs enfants.

◾L'installation de système de contrôle parental n'est donc pas à exclure mais quels systèmes et sur quels appareils !!

Si rien ne saurait remplacer votre présence aux côtés de votre enfant et/ou le dialogue avec lui sur ses expériences numériques, les outils de contrôle parental peuvent s’avérer de précieux alliés pour limiter le risque d’exposition de votre enfant à des contenus pornographiques.

Bien paramétrés, ils permettent de restreindre les contenus accessibles à votre enfant, de contrôler ses téléchargements, de bloquer les publicités illégales ou les sollicitations frauduleuses, d’empêcher qu’il se connecte à certaines heures en votre absence, ou encore de contrôler ses relations et contacts en ligne.

Ils sont disponibles sur l’ensemble des supports et équipements utilisé par votre enfant, de la tablette au smartphone, en passant par l’ordinateur et peuvent être adaptés en fonction de son âge.

◾Son opérateur mobile

Le contrôle parental des opérateurs mobile protège votre enfant lorsqu’il est en 3G ou en 4G. En revanche, il ne protège pas lorsque votre enfant est en Wi-Fi : c’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’installer le contrôle parental fixe, et celui prévu par le système d’exploitation.

◾Son opérateur fixe

Le contrôle parental des opérateurs fixes protège votre enfant lorsqu’il est à la maison, en Wi-Fi. En revanche, il ne le protège pas lorsque votre enfant est à l’extérieur, chez des amis ou dans la rue par exemple. Pour cela, il faut installer le contrôle parental mobile, et celui prévu par le système d’exploitation.

Google Family Link, Microsoft Safety

En complément du contrôle parental proposé par votre opérateur fixe et mobile, il convient d’installer le contrôle parental prévu directement sur le téléphone ou la tablette afin de protéger votre enfant d’applications dangereuses, ou par exemple lorsqu’il est connecté en Wi-Fi chez des amis qui n’ont pas le contrôle parental.

◾Paramétrer ses applications

Retrouvez ici les informations pour paramétrer les applications utilisées par votre enfant, et pour signaler les contenus choquants qu’il peut parfois rencontrer sur celles-ci. A noter : cette plateforme est le fruit d’une démarche concertée avec la plupart des grands réseaux sociaux. Seuls deux n’ont pas souhaité y participer (Twitter, TikTok) et vous trouverez directement sur leurs sites les informations portant sur leurs politiques de protection des utilisateurs.

Pour Tiktok en particulier

À compter d'aujourd'hui, nous modifions le paramètre de confidentialité par défaut pour tous les comptes enregistrés âgés de 13 à 15 ans en privé. Avec un compte TikTok privé, seule une personne approuvée par l'utilisateur en tant qu'abonné peut visionner ses vidéos. Nous voulons que nos plus jeunes utilisateurs soient en mesure de faire des choix éclairés sur ce qu'ils choisissent de partager et avec qui, notamment s'ils souhaitent ouvrir leur compte aux vues du public. En les engageant tôt dans leur parcours de confidentialité, nous pouvons leur permettre de prendre des décisions plus délibérées concernant leur confidentialité en ligne.

🍃De nombreux outils sans oublier de toujours respecter l'âge légal pour télécharger une application !!

Keep Calm and Love Android.

Soyez le premier à répondre!