NextPit

Fairphone toujours aussi équitable, Facebook toujours aussi nocif pour l'estime de soi

Fairphone toujours aussi équitable, Facebook toujours aussi nocif pour l'estime de soi

Cette semaine, notre top tech est le Fairphone 4, qui offre une garantie constructeur de 5 ans et promet la mise à jour jusqu'à Android 15 minimum. D'autre part, Facebook est notre flop tech de la semaine à cause de la controverse qui fait rage depuis des semaines sur le manque de protection des adolescents sur les réseaux sociaux.

Parmi les faits marquants de ces derniers jours, je commencerai par le nouveau design de NextPit, vous avez sûrement déjà remarqué le changement, n'est ce pas? Nous sommes très heureux des réactions de la communauté et sommes certains que ce n'est que le début d'une série de changements qui interviendront dans les mois à venir.

Ci-dessous, nous avons listé les 5 fait marquants de la semaine écoulée sur NextPit:

Concentrons nous maintenant sur notre top/flop tech de la semaine.

Le top tech de la semaine: Le Fairphone 4

Le Fairphone 4 est officiel. Et avec ce lancement émerge également le débat sur la durabilité dans le secteur des smartphones. Nous avons eu la chance de prendre en main l'appareil et, comme l'a très bien souligné mon collègue Benjamin Lucks: "Chez Fairphone, les Super Retina XDR ou autres ProMotion, c'est superflu. On préfère les conditions de travail équitables, les matériaux durables et la modularité des composants"

Nous mettons souvent en avant l'annonce de smartphones super puissants ou très attendus, comme ce fut le cas avec des smartphones tels que l'iPhone 13 et le Galaxy Z Fold 3, récemment testés par notre équipe. Il n'y a donc rien de plus juste que de reconnaître les efforts de Fairphone pour tenter de briser les chaînes de l'obsolescence programmée et mettre sur le marché un smartphone avec une garantie constructeur de 5 ans et des options de mise à niveau matérielle plus durables.

Le Fairphone 4 ne sera peut-être pas le flagship ultime de 2021, ni un flagship tout court en fait. Mais il rend déjà un grand service en soulevant des questions pertinentes sur la chaîne de production d'une industrie qui produit environ 86 kilos de déchets invisibles par smartphone fabriqué. Au-delà de ça, cela nous pousse à nous interroger sur le comportement des consommateurs et sur l'impact que nous voulons avoir sur le monde en changeant de smartphone tous les deux ans en moyenne.

Le flop tech de la semaine: Facebook

Et si le Fairphone 4 nous remplit d'espoir, on ne peut pas en dire autant de Facebook qui est notre flop tech de cette semaine. La controverse concernant la sécurité des adolescents sur Facebook et Instagram continue de faire couler de l'encre. Oui, Facebook a mis en stand-by le projet d'un Instagram pour enfants, mais cela ne signifie pas que les adolescents du monde entier sont protégés, au contraire.

Jeudi (30 Septembre), une audience au Sénat américain a été convoquée pour débattre des effets nocifs de Facebook et Instagram chez les adolescents âgés à partir de 13 ans. C'est une conséquence directe d'une enquête du WSJ (The Facebook Files) qui a révélé que Facebook est conscient qu'Instagram est un environnement néfaste pour les adolescents et leur estime de soi.

shutterstock 672358519
Êtes-vous ce que vous consommez? © Nadir Keklik / Shutterstock.com

Parmi les révélations faites par le WSJ, une enquête de Facebook datant de 2019, dans laquelle l'entreprise affirme avoir aggravé "les problèmes d'image de soi d'une adolescente sur trois" a été publiée. Selon le document, cette enquête interne a également identifié l'impact du réseau social sur l'augmentation des états d'anxiété et de dépression.

Honnêtement, jusqu'à présent, rien de tout ça n'est nouveau. Cependant, ce qui est vraiment inquiétant, c'est l'argument utilisé par la société qui possède le plus grand réseau social du monde pour investir dans des applications destinées aux enfants. Pour Facebook, les mineurs reçoivent des smartphones de plus en plus jeunes, ce qui les met en danger et augmente le besoin d'applications conçues pour eux.

Mais attendez une minute, si une enquête interne a révélé que Facebook était la cause des problèmes d'image des adolescents, la solution n'est peut-être pas d'élargir l'accès des enfants aux réseaux sociaux, n'est ce pas? Cette histoire est encore loin d'être finie, mais voilà une bonne raison pour la suivre chapitre par chapitre.

Alors, êtes-vous d'accord avec nos choix de cette semaine? N'hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires ci-dessous. A la semaine prochaine!

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Le top de la semaine a un prix. De là à imaginer qu'il peut ainsi révolutionner les choses, il y a un pas que j'éviterai de franchir aussi facilement... avant que son tarif soit compréhensible.

    Quant à déterminer qui, de la poule ou de l'œuf, oups pardon, de Facebook ou de la responsabilité parentale doit primer pour autoriser l'utilisation des réseaux sociaux aux plus jeunes, je ressens comme une difficulté ou une incompréhension du monde telle qu'on l'appréhende... celle de l'autorité reconnue et acceptée.


    • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Louis,
      Je suis d'accord que le prix du Fairphone peut constituer une barrière mais par contre il n'est pas cher pour être cher. Il y a des raisons derrière ce prix: ils n'achètent pas forcément les matériaux les moins cher mais visent au maximum des sources d'appro transparentes et traçables, tout est pensé et conçu différemment d'un smartphone classique. D'ailleurs un de leurs objectifs est de mettre en place des nouvelles procédures / normes / techniques d'assemblage plus respectueuses de l'environnement que d'autres sociétés pourraient utiliser à leur tour.

      Cependant, j'ai lu un commentaire sous un autre article (sauf erreur de Jérôme) qui fait quand-même réfléchir: pour parler de smartphone durable il faudrait déjà que la batterie soit amovible sans outil....pourquoi n'est-ce pas le cas du Fairphone??


      • louis hory depuis 3 semaines Lien du commentaire

        C'est bien pour cette raison que j'ai choisi le mot compréhensible.
        Perso, j'ai compris le sens de son tarif, par contre, il va falloir en convaincre d'autres.

        En plus, j'aimerais bien qu'il soit fourni avec des services qui permettent de se passer de Google, cela ne ferait pas tâche à mon goût 😉
        Ce serait même plutôt logique...


      • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Pardon j’avais raté cette subtilité ;)


  • Luna
    • Mod
    depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je suis tout à fait d'accord avec cette sélection et en ce qui concerne Facebook, c'est d'autant plus cruel quand parents on est sous pression à l'année pour inscrire son enfant dans des groupes d'entraidre et de soutien sur Facebook ou bien Whastapp.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition