Le marché du smartphone étouffe, votre budget respire- Nos gagnants et perdants de la semaine

Le marché du smartphone étouffe, votre budget respire- Nos gagnants et perdants de la semaine

Scandales liés aux données personnelles, polémique autour du contact tracing, ventes de smartphones en berne... C'est une semaine assez terne qui vient de s'achever pour la technosphère.

Pour nous journalistes, faire couler de l'encre sur une nouvelle crise du marché du smartphone ou des soupçons de collecte de données par un constructeur (coucou Xiaomi) est toujours excitant. Mais c'est aussi intéressant de d'observer comment une crise peut apporter des effets vertueux et changer nos habitudes de consommation. 

Tout n'est pas non plus perdu pour les acteurs de la tech, certains constructeurs comme Sony ou Microsoft ont marqué la semaine avec de belles annonces sur des produits audio. Mais ce ne sont là que des mentions honorables. L'heure est au jugement dernier, celui qui désigne les grands perdants et gagnants de la semaine. 

Perdant de la semaine: Le marché du smartphone

Alors que Huawei a consolidé sa position de force sur le marché chinois, lui aussi en crise, au cours du premier trimestre 2020, les choses se présentent mal pour tous les fabricants au niveau global. Selon un rapport du cabinet d'études de marché Strategy Analyticsur, l'industrie a vendu 275 millions d'unités dans le monde, soit une baisse de 17% des ventes par rapport au même trimestre de l'année dernière (330,4 millions d'unités vendues).

Un coup d'arrêt pour l'industrie qui s'explique en grande partie par l'interruption de la plupart des chaînes de production des différents constructeurs suite à la prise de mesures de confinement liée au Covid-19. 

Seul Xiaomi enregistre des résultats positifs, en tout cas pas négatifs, en maintenant son volume de ventes au premier trimestre 2020 comparé à 2019. Le constructeur ne peut toutefois pas être le gagnant de cette semaine, après le scandale lié aux soupçons de collecte de données très personnelles de ses utilisateurs via son navigateur web et son OS mobile.

Une affaire qui a déjà entaché la réputation de presque tous les autres grands constructeurs avant Xiaomi. C'est même presque un "rite de passage" pour devenir un big player sur le marché comme l'a expliqué mon confrère Eric. Selon lui, "les petits scandales liés à la protection des données ne toucheront pas Xiaomi dans un avenir proche, car la situation générale dans le secteur des smartphones est de toute façon sans espoir."

Gagnant de la semaine: le budget des consommateurs

Une crise peut apporter son lot d'effets vertueux. Et celle qui affecte le marché du smartphone pourrait avoir un impact positif pour les consommateurs. Dans un sondage publié cette semaine, on vous a demandé si la crise liée à l'épidémie de Covid-19 a perturbé vos perspectives d'achat d'un nouveau smartphone. 

Vous avez majoritairement répondu (56% sur 105 répondants au moment de l'écriture de cet article) que vous comptiez garder votre smartphone plus longtemps face à la situation sanitaire actuelle. C'est une mauvaise nouvelle pour certains, avides de nouveaux modèles. Mais c'est de bon augure pour d'autres (comme moi) qui voient là une possible moralisation de nos comportements d'achat. 

Je l'expliquais dans un précédent billet d'humeur sur la mort du concept de flagship. Les glissements de gamme permanents et la sortie de modèles qui se ressemblent de plus en plus empêchent le consommateur profane de faire un choix éclairé pour l'achat d'un nouveau smartphone.

Cette crise qui entraîne une baisse des ventes et des achats de smartphone pourrait donc ralentir la course effrénée aux nouveaux modèles. Les utilisateurs gardant leurs smartphones respectifs plus longtemps, leur portefeuille devrait également pouvoir respirer.

Une tendance particulièrement bienvenue alors que les longs mois de confinement ont fait perdre à de nombreux consommateurs une grande partie de leur pouvoir d'achat. On peut aussi rêver et espérer une normalisation des stratégies marketing de la part des constructeurs qui pourraient moins nous assommer à coups de trois lancement de produits par mois.

Je sais c'est optimiste. Mais selon vous, qui êtes sûrement plus terre à terre, quels sont vos gagnants et perdants de la semaine? Faites-le nous savoir en commentaires!

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Le ralentissement des ventes de smartphones provoquera peut-être une baisse intéressante de leurs prix, seul moyen pour motiver les acheteurs "appauvris" de changer néanmoins de modèle. Ça tombe bien, depuis quelques années, certains constructeurs avaient tendance à nous prendre pour des Américains (pour rester poli). Si cette crise pouvait enfin les faire retomber sur Terre, ce ne serait pas plus mal.


  • Tous perdants les constructeurs à mon avis, et il faut pas le juger à la semaine.
    Le marché va ralentir, à moins que le barycentre se déplace vers l'actuel milieu de gamme, moins cher.
    C'est d'ailleurs une tendance qui est apparue avant la crise du covid.
    Cette dernière pourrait encore durer plusieurs mois avec son lot d'incertitude.
    Elle va peser sur le pouvoir d'achat, avec une inflation sur l'ensemble des biens et services, certainement aussi une ponction sur l'épargne pour éponger la dette accrue.
    Il y aura plus de dépenses en sécurité, en équipements, moins de traitement de clients à la chaîne, besoin de plus d'espace. Tout ça accroîtra le prix des produits.
    Les compagnies aériennes ont bien compris que les déplacements aériens et le tourisme seraient en berne pendant de long mois, et on mettra quelques années pour revoir les niveau de bénéfice d'avant la crise sanitaire.


    • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

      Je suis bien d'accord mais quand j'entends aussi que le reconfinement est déjà en préparation, je vais encore plus vite courir pour m'acheter une tablette, un autre smartphone, pour m'éviter un été sans vacances et sans connexion.
      Parce que là tu vois, être confiné avec des enfants, ce n'est pas Macron à l'Elysée et tous ses amis dans leurs résidences en province qui peuvent comprendre ce que l'on a vécu et comment on a eu besoin de toutes ces ressources gratuites sur tous nos appareils pour nous aider à tenir.


  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Je ne comprends pas cette phrase :

    " La situation générale dans le secteur des smartphones est de toute façon sans espoir."

    Est ce que ça veut dire que les smartphones vont s'éteindre et si oui , ils vont être remplacés par quoi :

    ◾Rien pour plus de bien être ?
    ◾Un iPhone pour plus de bien être ?
    ◾La Poste pour plus de bien être ?

    Et si non, à quoi ça sert d'écrire des articles aussi moralisateurs si c'est pour nous démoraliser ?


    • Ce passage en citation fait référence à la collecte de nos données via nos smartphones, c'est cette situation qui est sans espoir.

      Le reste de mon article n'a rien d'aussi cataclysmique que ce que tu en as retenu. Je n'annonce pas l'extinction des smartphones.

      J'extrapole à partir de cette crise une potentielle normalisation du marché. C'est tout. Pas d'apocalypse. Pas de poste. Pas d'iPhone (t'es vraiment allée le chercher loin le rapport avec Apple, c'est impressionnant).

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition