Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Coronavirus: Le lancement du Huawei P40 à Paris annulé

Coronavirus: Le lancement du Huawei P40 à Paris annulé

Face aux craintes liées au Coronavirus (Covid-19), Huawei annulerait la conférence de lancement de sa gamme P40 à Paris selon une information du site Gizmochina, qui a obtenu une confirmation de la marque. Initialement prévue le 26 mars à Paris Expo Porte de Versailles, comme pour le Huawei P30 l'an dernier, elle sera retransmise en live. 

Une décision qui intervient rapidement après l'interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes annoncée par le gouvernement dimanche 8 mars, dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. La présentation de la gamme P, flagship de la marque reconnu pour ses performances en photo, se fait généralement en grandes pompes. Mais face à l'inquiétude générale, le géant chinois a de nouveau opté pour une conférence vidéo en ligne, comme il a pu le faire en février dernier pour son événement du MWC de Barcelone (Mobile world congress), également annulé en raison des peurs de propagation du Covid-19.   

Tant pis pour les paillettes et les petits fours, il ne reste plus qu'à découvrir les nouveaux photophones premium de Huawei en vidéo. La marque n'a pas encore communiqué officiellement en France sur cette annulation. Les modalités de la retransmission ne sont donc pas encore connues.

Un lancement lourd d'enjeux

Dans tous les cas, le lancement des Huawei P40 devrait apporter un vent de fraîcheur au catalogue du géant chinois qui prend la poussière. Pour continuer à proposer de "nouveaux" smartphones avec les services Google et ce malgré l'embargo, la marque recycle d'anciens modèles et les refourgue sous d'autres noms. Le Nova 5T sorti en octobre n'est autre qu'un clône du Honor 20, par exemple. 

La gamme des Huawei P40 et P40 Pro devrait être commercialisée en France et servir de baromètre pour le géant chinois qui commence enfin à sentir les effets de l'embargo américain. C'est en effet la seconde gamme de produits du constructeur à sortir sans services Google après le lancement très compliqué des Huawei Mate 30 (dont les ventes n'ont pas été à la hauteur des attentes de la marque). 

Mais qui sait, peut-être que si Huawei fait des miracles en photo avec ses P40 et que la marque continue de développer son App Gallery pour remplacer le Google Play Store, elle a des chances de remonter la barre et faire un beau pied de nez aux géants américains. 

Source : Gizmochina

Derniers Articles

Articles recommandés

13 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

    Comme je ne comptais pas y aller, les petits fours je les mangerai en regardant l'événement sur ma tablette.


  • "Mais qui sait, peut-être que si Huawei fait des miracles en photo avec ses P40 et que la marque continue de développer son App Gallery pour remplacer le Google Play Store, elle a des chances de remonter la barre et faire un beau pied de nez aux géants américains."

    Cette optimisme et cet irénisme de façade m'inquiète plus qu'il me rassure, en effet, comment Huawei POURRAIT en 15 jours trouver une solution satisfaisante à l'absence des services de Google ?
    On pourrait le comparer facilement à un programme électoral adressé à des idiots... ou nous faire croire que l'on peut développer un vaccin (anti-coronavirus) en 6 mois 😜

    SVP, reposez vos pieds sur terre, on vous en voudra pas 🙄


    • Pourquoi en 15 jours? Huawei travaille sur l'App Gallery depuis bien plus longtemps que ça. Les Mate 30 se sont écoulés à 12 millions d'exemplaires (contre 20 millions escomptés, certes) et ce, sans GMS.
      Personnellement, je n'achèterai pas un smartphone Huawei s'il m'est impossible d'avoir les applications que j'utilise au quotidien. Cet optimisme de façade ne reflète donc pas mon opinion, c'est simplement pour apporter un peu de contradictoire et faire un article news équilibré, honnête, pas un billet d'humeur.


      • Pourquoi en 15 jours ? Parce qu'il aurait déjà communiqué pour prévenir de l'imminence de la chose et en plus il faudrait que cela entraîne une adhésion ultra rapide bien peu probable à mon idée... mais cela reste mon humeur ET mon opinion.

        Si je pouvais me tromper, je n'en serais pas fâché 😉


      • Je ne comprends pas, désolé. Ça ne fait pas 15 jours que Huawei est privé des services Google. L'embargo américain date de mai 2019. Huawei a bénéficié de deux sursis de 3 mois chacun. Et l'App Gallery de Huawei existe depuis plus de 2 ans, elle était par exemple déjà pré-installée sur le P20, sorti en 2018. Voilà pourquoi je m'étonnais de la mention "15 jours".


      • Je pense que quand Huawei pourra EFFECTIVEMENT se passer des services de Google, donc qu'il aura à la fois développé un OS indépendant des impératifs du propriétaire d'Android et que son magasin d'appli sera aussi reconnu que celui de Mountain View, il n'hésitera pas à le claironner bien haut.

        Que Huawei le souhaite et le veuille ne fait aucun doute pour moi.

        Pourtant, je crains que cela ne soit pas encore la veille et une alternative pour un troisième système serait une très bonne nouvelle pour tous les utilisateurs... donc pour AP, pardon Nextpit...

        Quant à la validité de l'embargo, elle n'est pas seulement la volonté de l'ingérable Donald puisque même le Congrès (démocrate et républicains réunis) sont sur la même ligne.


      • Ok pour tout mais du coup je ne comprends toujours pas le premier commentaire me demandant de reposer les pieds sur terre. J'explique justement que ce n'est pas gagné, loin de là. Et que le lancemement du P40 marque le début d'une rupture, d'une transition pour Huawei qui fait un saut dans l'inconnu sans le parachute Google.


      • Parce que le ton général poussait à croire qu'une solution globale et générale arrivait le 26 mars avec le P40.

        Cela dit, je comprends bien qu'un optimisme indéfectible est nécessaire pour écrire ici ou ailleurs.

        Et cela fait 50 ans que j'entends ce type de discours (qu'il soit scientifique, social ou politique) contraint à l'optimisme immodéré et j'en ai tiré quelques conclusions, hâtives ??
        Je ne le parierais pas...


      • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

        Construire un écosystème sans les services Google Play, c'est demander à chaque développeur une version de leur application avec les services HMS de Huawei, c'est donc un succès à venir qui ne se fera pas sans l'adhésion des développeurs et c'est ce qui explique l'annonce de la gratuité pendant deux ans à leur participation à l'appGallery


    • Luna depuis 5 mois Lien du commentaire

      Je connais beaucoup de personnes qui utilisent réellement moins de cinq applications par jour et qui comme Facebook ou Twitter sont déjà disponibles sur le Mate 30 Pro et j'en connais encore plus qui utilisent deux smartphones au quotidien, donc non l'app gallery n'est pas un obstacle mais la solution pour se sortir de cette situation de sanctions, sans oublier tous les anti Google dont leurs voeux ont été exaucé.


      • Je peux tout-à-fait être d'accord avec cela (et je me reconnais bien dans le fait de ne pas utiliser plus de 5 applis par jour 😉) et comprendre que l'adhésion à un nouveau système, comme Microsoft a tenté de le faire avec Windows Phone et son store, est une gageure bien délicate à réaliser...


      • Encore une fois, tu fais l'erreur de comparer la situation de Huawei avec celle de Microsoft.
        De fait, rendre une appli Android compatible avec les HMS est beaucoup moins coûteux et complexe que de créer une nouvelle version de l'appli pour un autre OS (et encore plus quand l'OS de Microsoft changeait tous les 2 ans sans assurer de compatibilité ascendante pour les developpeurs - Wp7, wp8, wm10, à chaque fois on recommence )

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition