NextPit

Bêtaverse: Pourquoi nous vend-on de plus en plus de produits pas finis?

Beta Culture
© Gajus/Shutterstock

Chaque nouvelle mise à jour est attendue avec impatience et installée dès que possible, encore mieux lorsqu'elle apporte une nouvelle fonctionnalité, n'est-ce pas? Mais que faire si la nouveauté était promise des mois auparavant, voire même au moment de l'annonce de l'appareil? Il s'agit d'une tendance de plus en plus courante, non seulement pour les smartphones, mais aussi pour les produits tech en général.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Le work in progress comme business model

Les exemples abondent, l'un des plus récents étant l'iOS 15.1, qui a apporté deux fonctionnalités: l'enregistrement vidéo au format ProRES et SharePlay, annoncées plus d'un mois auparavant, lors de la présentation de l'iPhone 13 et d'iOS 15, respectivement, mais qui n'étaient pas disponibles lorsque l'iPhone 13 Pro a été lancé.

Ce cas est toutefois différent de celui où la nouvelle fonctionnalité est complètement inattendue, comme par exemple le Galaxy S21 Ultra, qui devrait recevoir l'option d'enregistrement des photos au format RAW, une fonctionnalité qui n'a jamais été promise par le fabricant.

Un autre exemple en 2021 a été l'enregistrement au format LOG de l'Oppo Find X3 Pro, sorti en mars sans la fonctionnalité annoncée, qui a fini par arriver plus tard. La même chose s'est produite avec le LG V30. Dans le cas de ces deux modèles, Oppo et LG ont mis à disposition les fichiers nécessaires à la fonctionnalité des mois après la commercialisation des smartphones.

NextPit Oppo Find X3 Pro camera
Les fonctionnalités photo sont de plus en plus souvent annoncées prématurément, au péril de ceux qui achètent le produit / © NextPit

"Bientôt disponible", la carotte perpétuelle

Lorsque j'ai demandé à mes collègues de NextPit de citer d'autres exemples de fonctionnalités promises qui n'étaient pas disponibles au lancement, certaines ne pouvant toujours pas être utilisées, même des mois ou des années après le lancement du produit, voici leurs réponses:

Une tendance croissante

La situation a atteint un tel point qu'elle porte même un nom: le principe de la banane, en référence au fait que le fruit est cueilli avant même d'être mûr. Cette expression décrit les situations dans lesquelles les fonctionnalités (y compris le hardware) sont testées avec le produit déjà en vente, comme dans le cas de l'Autopilot de Tesla, toujours en cours de développement.

Cela sert souvent d'excuse pour ne pas investir le temps nécessaire au développement et aux tests. Et dans certains cas, les problèmes découverts ultérieurement peuvent révéler des bugs et des incompatibilités qui ne peuvent être résolus par une simple mise à jour du microprogramme, ce qui s'est produit cette année avec des récepteurs (coûteux) pour home cinéma incompatibles avec une partie de la norme HDMI 2.1.

Apparemment, ce genre de situation ne devrait pas devenir plus rare, au contraire, des facteurs tels que les cycles de lancement réguliers des marques comme les iPhones en septembre, les Galaxy S au premier semestre ou les Galaxy Z Fold/Flip en août, mettent la pression sur les équipes de développement de produits.

Parallèlement, à l'autre extrémité, les pressions du marché, avec des baisses de prix peu après le lancement, signifient que les entreprises tentent de maximiser les ventes pendant la période la plus lucrative de chaque produit, généralement la période de prévente.

Cela peut expliquer pourquoi Apple, avec son public fidèle, a annoncé une fonctionnalité qui n'est pas encore prête à être utilisée, le codec ProRES, et qui dans l'annonce de l'iPhone 13 Pro n'avait pas de date de sortie prévue. Le format vidéo propriétaire de la marque n'avait aucune chance d'être mis en œuvre plus tôt par un concurrent, et aurait très bien pu être mis en avant plus tard avec la sortie d'iOS 15.1, comme l'entreprise l'a fait avec l'App Trascking Transparency lors de la sortie d'iOS 14.5.

La même idée permet de comprendre pourquoi Sony a annoncé pour ses téléviseurs connectés sous Android, une fonctionnalité qui n'a été rendue disponible que 19 mois après avoir son annonce. Cette stratégie a permis d'attirer les acheteurs de consoles PlayStation 5 et Xbox Series X/S, qui n'ont pu utiliser les fonctionnalités promises en mars 2020 qu'en octobre 2021 (près d'un an après le lancement des consoles).

Se désinscrire de la bêta

La solution pour décourager les entreprises d'adopter ce type de stratégie est de faire en sorte que le plus grand nombre possible de personnes cessent d'acheter des produits en prévente. Et n'achetez des appareils qu'en fonction de ce qui est réellement offert et non de ce qui est promis.

Heureusement, les tests de produits comme ceux réalisés par l'équipe de NextPit aident à clarifier ce qui fonctionne réellement et les promesses marketing. Les fonctionnalités promises pourraient bien être annulées, ce qui s'est déjà produit avec les mises à jour d'Android, par exemple.

Dans les cas où la société ne tient tout simplement pas ses promesses, il est recommandé de faire appel aux organismes de protection des consommateurs pour tenter de récupérer l'argent investi. Et puis surtout, tirer la leçon et ne plus être un cobaye, ce que les personnes qui suivent l'actualité du crowdfunding virtuel de type Kickstarter devraient déjà être plus que conscientes....

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis 5 mois Lien du commentaire

    Je suis tout à fait d'accord que payer plein pot des fonctionnalités non disponibles dans sa région, sous abonnement ou qu'on n'utilisera pas, ça fait réfléchir sur la pertinence de son achat.