Sujets chauds du moment

Ces choix de design bizarres d'Apple ne sont pas toujours dénués de sens

Apple Defense nextpit
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Apple prend des décisions bizarres pour ses produits, parfois. Mais, Apple ne fait jamais rien par hasard, pour le meilleur comme pour le pire. Dans ce billet d'humeur, je vais remettre en question mes préjugés. Le tout, sans me faire l'avocat du diable. Je vais expliquer pourquoi certains choix de design d'Apple, a priori débiles, ne sont pas totalement dénués de sens.

"Mais, POURQUOI?!!!" C'est souvent ce que je soupire, que je hurle intérieurement, que je lamente en secret ou que j'exclame à pleins poumons lorsqu'Apple fait un choix de design totalement arbitraire et défiant toute logique. L'exemple le plus frappant est la souris Magic Mouse. Vous savez, celle avec son port Lightning en dessous. Celle qu'on ne peut pas utiliser lorsqu'on la recharge. Je sais, c'est facile. Mais c'est juste pour illustrer mon propos de base.

Cependant, depuis la sortie de l'iPhone 15, Apple a su me reconvertir en partie. J'utilise l'iPhone 15 Pro Max en tant que smartphone daily depuis des mois. Et pour l'instant, je n'ai pas ressenti l'envie de repasser à Android. Pour autant, je reste convaincu qu'Apple adopte des stratégies produit très prédatrices et parfois anti-consommateurs.

Mais, j'ai envie de croire que j'ai gagné en maturité. Je n'ai plus envie de retomber dans mes anciens travers. L'époque où j'écrivais des pamphlets de 3000 mots sur les prix exorbitants des iPhone est révolue. Je ne veux plus jamais m'adonner à des postures anti-Apple totalement primaires.

"Apple ne fait rien par hasard"

J'ai donc réfléchi aux derniers produits Apple que j'ai testés. Les AirPods Max (test), l'iPhone 15 Pro Max (test), les Beats Solo Buds (test, oui, Beats fait partie d'Apple). Et j'ai essayé de réfléchir davantage à certains points que je reprochais à ces produits.

Prenons l'AirPods Max. Ce qui m'a laissé le plus perplexe durant mon test, c'est qu'il est impossible d'éteindre le casque Bluetooth. L'AirPods Max ne peut jamais être totalement éteint. Vous pouvez le mettre en veille profonde en le rangeant dans son étui ou en ne le touchant pas pendant 72 heures. Mais impossible de l'éteindre.

Pour un fabricant qui vient publier son livre blanc sur la durabilité et longévité de ses produits, c'est ironique. Quoi de mieux pour user la batterie de mon AirPods Max et m'obliger à la remplacer plus tôt? Bah oui, m'empêcher de préserver ladite batterie en éteignant mon casque quand j'ai fini de l'utiliser.

Le casque sans fil Apple AirPods Max
Le design de l'étui pour l'AirPods Max d'Apple m'a sidéré. Il ne sert à rien et ne protège pas le casque. Mais il est presque indispensable pour mettre le casque en veille. / © nextpit

L'un des arguments pour justifier ce choix, c'est qu'Apple veut vous proposer une certaine expérience audio. Une expérience dont la qualité ne doit pas être altérée, même par vous. Et cette qualité, elle est garantie par la puce H1 du casque qui traite le son. Cette puce H1 doit toujours être active. Le casque doit donc toujours être allumé pour alimenter cette puce. Cet argument est idiot à mon sens et je vous dis pourquoi dans la seconde partie de cet article.

Mais en y repensant, j'ai trouvé une seconde raison bien plus acceptable. L'intuitivité. L'un des gros points forts des AirPods Max ou des AirPods Pro 2 (test), c'est leur facilité d'utilisation. L'appairage avec un iPhone se fait hyper facilement. La réduction de bruit active, l'égalisation, presque tout est automatique. Même pas besoin d'application.

Voilà pourquoi Apple ne veut pas que vous éteigniez votre AirPods Max. C'est cette expérience-là qu'Apple ne veut pas altérer. Quand vous sortez l'AirPods Max de son étui, il est déjà appairé à tous vos appareils, il est prêt à l'emploi. Pas de démarrage, pas de bouton à presser, pas de réglage à faire. Vous enfilez le casque et c'est bon. Cette fluidité serait drastiquement interrompue si l'AirPods Max n'était pas allumé en permanence.

Un homme portant un casque Bluetooth Apple AirPods Max sur ses yeux comme s'il s'agissait d'un casque de réalité virtuelle.
L'AirPods Max doit TOUJOURS rester allumé. / © nextpit

Un autre exemple est celui des Beats Solo Buds. Ces écouteurs n'ont rien de spécial hormis le fait que leur boîtier de recharge est dépourvu de batterie. Oui, pour recharger les écouteurs, il faut les placer dans leur boîtier. Jusque-là, tout va bien. Mais ce boîtier doit obligatoirement être branché via un câble USB-C, sans quoi il ne rechargera pas les écouteurs.

C'est débile, non? Alors, oui. Mais l'idée n'est pas totalement inintéressante. Le boîtier des Beats Solo Buds n'a certes pas de batterie. Mais les écouteurs eux-mêmes ont une autonomie de 18 heures. 18 heures sur une seule charge, c'est trois à quatre fois plus que des écouteurs "normaux."

Un homme vu de face tenant un écouteur rouge dans sa main gauche et une loupe dans sa main droite, orientée vers l'écouteur.
Le test complet des écouteurs Beats Solo Buds par nextpit. / © nextpit

Et n'oublions pas que la recharge desdits écouteurs est très lente. Il faut compter entre 1h30 et 3 heures en moyenne pour une recharge complète. L'idée d'avoir des écouteurs qui peuvent tenir 18 heures d'affilée n'est donc pas si absurde. On peut les utiliser de façon ininterrompue toute la journée. Du coup, on s'en moque un peu de ne pas pouvoir les recharger quand on veut, non?

Les écouteurs Beats Solo Buds vus de haut et rangés dans leur boîtier rouge transparent dont le couvercle est ouvert.
Il faut obligatoirement replacer les Beats Solo Buds dans leur boîtier pour les réappairer. / © nextpit

Une vision arbitraire de l'expérience utilisateur

Personnellement, la principale raison de ma réticence aux produits Apple, c'est le dirigisme du fabricant.  Apple a une vision précise de l'expérience qu'il veut fournir à ses utilisateurs. Il en dicte les termes pour que ce qu'on fait avec ses produits corresponde à cette vision.

Si on reprend l'exemple de l'AirPods Max, Apple veut proposer une expérience musicale optimale. Pour atteindre ce niveau de qualité, il faut qu'un composant dans le casque soit toujours actif. Et pour ce faire, il faut que le casque soit toujours allumé. Voilà pourquoi on ne peut pas éteindre l'AirPods Max. 

Ce premier point, c'est surtout une question de point de vue. C'est un débat. Apple a le droit de défendre sa vision pour ses produits. C'est son image de marque après tout. Et il n'est pas le seul fabricant à le faire. Et vous et moi, on a le droit d'être d'accord ou pas d'accord et de prendre nos décisions d'achat en conséquence.

Mais mon second point, c'est le rapport très étrange d'Apple face à la durabilité et la réparabilité. Pour Apple, ces deux concepts semblent être opposés. Plus un produit est réparable, moins il peut être durable et vice versa. La vidéo ci-dessous, très à charge contre Apple, montre plusieurs exemples concrets où Apple a fait des choix de design totalement anti-consommateurs. Ces choix ne servent pas à défendre une vision de l'expérience utilisateur, mais simplement à faire passer les gens à la caisse.

Quoi qu'il en soit, j'ai trouvé cet exercice assez intéressant. C'est toujours bon de prendre du recul et prendre conscience de ses propres biais cognitifs. Faire de l'Apple-bashing, c'est idiot. Mais j'ai aussi assez vite trouvé les limites de cette expérience. 

D'abord, j'ai eu beaucoup de mal à trouver d'autres exemples de mauvais choix d'Apple qui sont en réalité bons. Ou du moins justifiés. Attention, je ne suis pas en train de dire qu'Apple ne prend que de mauvaises décisions. Je dis simplement que parmi les mauvaises décisions prises par Apple que j'ai examinées, je n'ai pas réussi à en justifier beaucoup.

Et surtout, je n'étais plus simplement en train de faire des efforts pour comprendre les intentions d'Apple. J'avais l'impression de faire de la gymnastique mentale. Et trouver des excuses au fabricant en se forçant à adopter sa logique fallacieuse, ce n'est pas mon but ici.

Apple ne fait effectivement rien par hasard. Mais ce n'est pas toujours pour de bonnes raisons.

  Le choix de la rédaction Meilleur choix Apple Meilleure alternative compacte Meilleure alternative compacte Meilleure alternative compacte Meilleure alternative compacte Meilleure alternative compacte
Produit
Illustration Google Pixel 8 Product Image Apple iPhone 13 Mini Product Image Samsung Galaxy Z Flip 5 Product Image Motorola Razr 40 Product Image Apple iPhone SE (2022) Product Image Asus Zenfone 10 Product Image Sony Xperia 5 V Product Image
Test
Test: Google Pixel 8
Test: Apple iPhone 13 Mini
Test: Samsung Galaxy Z Flip 5
Test: Motorola Razr 40
Test: Apple iPhone SE (2022)
Test: Asus Zenfone 10
Test: Sony Xperia 5 V
Prix
  • 799€
  • 759€
  • 1289€
  • 739€
  • 529€
  • 794€
  • 999€
Offres*
Aller au commentaire (0)
Antoine Engels

Antoine Engels
Rédacteur

Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

Vers le profil de l'auteur
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition