Apple mis à l'amende en Italie après une pub trompeuse sur l'étanchéité de ses iPhone

Apple mis à l'amende en Italie après une pub trompeuse sur l'étanchéité de ses iPhone

En Italie, les autorités de la concurrence ont condamné le Apple à une amende de plusieurs millions. La raison: la publicité trompeuse sur l'étanchéité de certains modèles d'iPhones.

L'autorité de concurrence italienne "Autorità garante della concorrenza e del mercato" (AGCM) a annoncé le 30 novembre que deux filiales d'Apple, Apple Distribution International et Apple Italia Srl, devront payer une amende de 10 millions d'euros. L'affaire concerne deux pratiques commerciales déloyales, toutes deux liées à l'étanchéité des modèles actuels d'iPhone.

Cela concerne entre autres la publicité qu'Apple a placée dans le passé pour l'iPhone 8 à l'iPhone 11 Pro Max. Ici, par exemple, il a été annoncé que les smartphones - selon le modèle - sont protégés contre l'eau à une profondeur de 1 à 4 mètres et pendant une durée maximale de 30 minutes.

iPhone: Les autorités de la concurrence italiennes accusent Apple de pratiques commerciales déloyales

Cependant, Apple avait omis un détail important. Il n'a pas été dit qu'il s'agissait uniquement de tests dans des conditions spécifiques. Par exemple, dans des conditions de laboratoire contrôlées avec de "l'eau douce et propre".

iPhone Werbung Wasserdicht Bild AGCM
L'autorité italienne de la concurrence, l'AGCM, a été gênée par des images comme celles de cette publicité / © AGCM

La référence au fait que les dégâts des eaux ne sont pas couverts par la garantie pourrait également induire les clients en erreur, car aucune distinction claire n'a été faite entre la garantie du fabricant et la promesse d'étanchéité.

Les observateurs de la concurrence ont également critiqué le fait qu'Apple, tout en utilisant des "pratiques commerciales agressives" pour faire de la publicité pour la protection contre l'eau, refuse en même temps aux clients le service de garantie en cas de dégâts des eaux sur leur iPhone.

Apple a déjà été condamnée à une amende de 10 millions d'euros en Italie en 2018. À l'époque, l'amende était destinée à la réduction des performances en raison du vieillissement des batteries, et a été introduite avec une mise à jour d'iOS. Comme dans le cas de l'époque, le fabricant d'iPhone en Italie doit non seulement payer l'amende, mais aussi inclure une note correspondante sur son site web.

À lire également sur NextPit France: 

Via : 9to5Mac Source : AGCM 1, AGCM 2 (PDF)

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition