Aux Etats-Unis, Google encore attaqué en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Aux Etats-Unis, Google encore attaqué en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Une coalition de 38 Etats américains a attaqué Google en justice pour pratiques anticoncurrentielles. La conception du moteur de recherche du Gafa est en cause en ce qu'elle favoriserait les propres produits et services de Google au détriment de ceux de ses concurrents.

Ce fameux recours antitrust, le troisième en deux mois à l'encontre de Google, est intenté par une coalition d'Etats bipartite menée par les procureurs généraux du Colorado et du Nebraska. Selon le procureur général de New York, Letitia James (démocrate), "Google se trouve au carrefour de tant de domaines de notre économie numérique et a utilisé sa position dominante pour écraser illégalement ses concurrents, surveiller presque tous les aspects de notre vie numérique et réaliser des milliards de profits." 

Aux Etats-Unis, c'est donc seulement en 2020 qu'on découvre les effets pervers, ou du moins secondaires, de l'hémégonie toujours croissante des Gafas. Selon un communiqué de presse du bureau du procureur général de New York, les États demandent à la cour de mettre fin à la conduite illégale de Google et de "rétablir un marché concurrentiel". Ils cherchent également à "contrer les avantages que Google a pu tirer de sa conduite anticoncurrentielle", y compris d'éventuelles cessions.

Dans un billet de blog publié jeudi 17 décembre, le directeur de la politique économique de Google, Adam Cohen, a réagi à la plainte. "Nous savons qu'il est important de surveiller les grandes entreprises et nous sommes prêts à répondre aux questions et à travailler sur ces probl a dématiques."

Puis le responsable de Mountain View de nuancer: "Mais cette action en justice vise à repenser la conception de Search de manière à priver les Américains d'informations utiles et à nuire à la capacité des entreprises à se connecter directement avec les clients. Nous sommes impatients de porter cette affaire devant les tribunaux, tout en restant concentrés sur la fourniture d'une expérience de recherche de haute qualité pour nos utilisateurs."

La manipulation de Google Search vue comme une concurrence déloyale

Concrètement, ce qui est reproché à Google est sa supposée influence voire intervention via ses algorithmes pour que les requêtes effectuées sur Google Search mettent en avant ses produits et ses services. Une concurrence déloyale doublée d'un abus de position dominante qui ne passe pas, ou ne passe plus. 

Les deux autres plaintes dont Google a fait l'objet ce mois-ci concernaient les pratiques publicitaires de Google ainsi que ses efforts pour imposer Chrome comme navigateur par défaut sur les appareils Android et Apple via des contrats d'exclusivité passés avec les constructeurs concernés.

Le troisième recours formé par cette coalition d'Etats vise spécifiquement le fait que "Google vend des publicités à certains fournisseurs verticaux spécialisés, mais, selon le segment commercial concerné, limite inutilement leur utilité. Et en vertu de son pouvoir monopolistique, Google extrait de certains fournisseurs spécialisés des quantités massives de données clients propriétaires que Google peut utiliser pour leur faire concurrence."

Des accusations similaires avaient été formulées à l'encontre d'Amazon en avril dernier, et pointaient du doigt que le Gafa collectait des données auprès des vendeurs tiers qu'il héberge sur sa MarketPlace et les utilisait afin d'aligner ses propres produits et services.

Là encore, ces pratiques n'avaient pour seul but que de "fournir la meilleure expérience possible à ses clients", comme l'avait souligné Amazon dans un communiqué en réaction aux révélations précitées. Mais les autres Gafas comme Facebook ou Instagram sont également dans le viseur du département de la justice et de l'autorité américaine de la concurrence (FTC) dans le cadre d'une vaste instruction antitrust lancée en 2019 contre l'ensemble des géants de la tech.
 

À lire également sur NextPit France:

Derniers Articles

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis 4 mois Lien du commentaire

    C'est beaucoup bruit avec je l'espère, des actions concrètes pour réguler Google, Amazon, Facebook Et Apple.


    • Nécessaire pour réveiller Sleepy Joe, pas très motivé sur ce sujet.
      On va voir si les prédictions se réalisent...


      • Luna
        • Mod
        depuis 4 mois Lien du commentaire

        Il y a trop d'abus qui ont été dénoncé publiquement pour qu'au final, il n'y ait aucune action.


      • Je ne demande qu'à voir et qu'à me tromper !
        Et s'il y a procès, on en aura pour plus que les 2 mandats maxi des souteneurs des GAFA 😳.

        Quand les néolibéraux iront contre les intérêts vitaux des multinationales de leurs propres pays... les poules auront des dents 😉


      • Luna
        • Mod
        depuis 4 mois Lien du commentaire

        C'est que les GAFA ensemble sont devenus plus fort que leurs propres dirigeants, faudrait ouvrir les yeux plutôt que d'essayer de les amadouer

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition