Une version premium d'Android par abonnement, fausse bonne idée? - Slack Fight Ep.6

Une version premium d'Android par abonnement, fausse bonne idée? - Slack Fight Ep.6

Les smartphones abordables sont pollués par le bloatware et la publicité en plus de composer avec l'éternel espoir et l'attente des mises à jour d'Android. Et si tout cela pouvait changer avec un système d'abonnement à une sorte d'Android Premium? J'ai débattu avec Antoine de ce concept des DLC payants pour nos smartphones dans ce nouvel épisode de Slack Fight! 

Imaginez que vous preniez votre smartphone milieu de gamme bourré de bloatware et parfois infesté de publicités, que vous payiez un abonnement mensuel à un prix raisonnable et bim: Le smartphone se retrouverait exempt de publicités et autres applications inutiles en plus de bénéficier de nouvelles fonctions et des mises à jour régulières pendant plus longtemps! Ces mises à jour seraient ensuite disponibles non plus pendant seulement deux, mais plutôt cinq voire six ans!

S'agirait-il d'un modèle à suivre ou d'un fiasco complet? Antoine et moi avons comme toujours débattu cette question sur notre messagerie interne Slack pour la trancher une bonne fois pour toute.

Round 1: Les smartphones premium ont leur prix, les abordables aussi

Casi: Hey Antoine, j'ai récemment lu un article quelque part qui parlait d'une sorte d'"Android Premium", c'est-à-dire une version d'Android payante et qui permettrait de se débarrasser de tous le bloatware et de la publicité sur les smartphones abordables, moyennant un abonnement mensuel. Qu'en penses-tu?

Antoine : Ouais, ouais, je pense avoir lu le même article. C'est un angle intéressant, mais présenter cette réalité potentielle sans un soupçon de critique et de cynisme est à mon avis vraiment dangereux.

Comme tu peux le deviner, je suis largement, pas à 100%, mais largement opposé à cette idée d'un abonnement premium à Android. Je ne pense pas que les mises à jour et les fonctionnalités de nos OS devraient être des DLC payants. Du moins pas cachés derrière un paywall et réservés à certains utilisateurs. Un smartphone est un produit, pas un service. Une mise à jour logicielle par abonnement n'apporterait que des avantages temporaires en termes de prix de départ, mais serait préjudiciable à long terme, notamment en ce qui concerne l'expérience utilisateur et le service après-vente.

Casi: Haha, je m'attendais presque à ce que tu dises ça. Tu as mentionné de nombreux points, que j'aimerais aborder à mon tour. Parlons directement de la tarification que tu as mentionnée: Les prix pratiqués par des entreprises comme Xiaomi donnent souvent l'impression qu'elles proposent des appareils de très bonne qualité impossiblement rentables, tant ils sont abordables..

Cependant, les fabricants ne peuvent se permettre ces prix que s'ils trouvent de l'argent ailleurs. C'est pourquoi ils aiment remplir nos smartphones de bloatware dont personne n'a besoin, mais pour lesquels Xiaomi et d'autres encaissent de l'argent. Je comprends qu'ils doivent gagner de l'argent, mais c'est là que l'abonnement pour un Android Premium pourrait devenir intéressant: payer une certaine somme chaque mois pour avoir en retour un smartphone agréable et propre.

Il ne faut pas non plus oublier que les bloatware s'accompagnent de publicité. Parfois, il y a en a sur l'écran de verrouillage, dans les applications et même dans la barre de notification ou dans les paramètres. Ne serait-ce pas une bonne affaire de se débarrasser de tout ça en payant un petit montant mensuel?

Antoine: Je comprends ce point. Je comprends le désir de payer pour avoir la paix. Mais c'est exactement le genre de piège que les fabricants exploitent, et c'est pourquoi je déteste ce modèle économique en premier lieu.

On parle de quoi là, hein? L'argument, c'est que les gens veulent des téléphones toujours moins chers avec des fiches techniques toujours plus pointues. Les fabricants ont donc dû réduire leurs coûts. C'est pourquoi les téléphones de milieu de gamme ne sont pas mis à jour aussi longtemps et n'ont pas certaines fonctionnalités spéciales comme les flagships, ou qu'ils contiennent des bloatwares et/ou des publicités, comme tu l'as dit.

Mais si le hardware bon marché a un prix, et que ce prix est déjà un software bancal, pourquoi devrais-je payer par dessus un abonnement?Pourquoi ne pas payer quelques euros de plus dès le départ pour avoir un meilleur téléphone avec un meilleur software? Ta logique d'abonnement premium est totalement contradictoire avec le concept même de smartphone abordable.

one4
L'interface One UI de Samsung est l'une des surcouches Android les plus populaires. / © Samsung

Ce qui me dérange dans ce concept d'Android premium, c'est qu'on paierait essentiellement pour que le fabricant lève les restrictions logicielles qu'il a lui-même implémentées. Je veux bien payer plus pour avoir plus, mais je ne vais pas payer pour avoir la même chose que ce que j'aurais dû avoir dès le départ.

Si Xiaomi ou Samsung veulent ajouter des fonctionnalités à l'interface utilisateur de leurs téléphones juste pour compenser la "prétendue" perte de revenus liée à la vente d'un téléphone moins cher, alors je ne veux pas de leur stupide téléphone moins cher. Je dépenserais volontiers plus pour avoir un appareil sans m'encombrer d'un abonnement. Le client ne devrait pas être puni par une UI de mauvaise qualité parce qu'il ne veut pas dépenser 1000 balles pour un téléphone.

Casi: D'accord, je peux même comprendre que tu te demandes pourquoi les fabricants ne facturent pas dès le départ des prix raisonnables pour des produits raisonnables. Mais si un fabricant devait soudainement faire payer une centaine d'euros de plus sans que cela n'apporte de changements notables, hormis l'absence de bloatware et de publicité, les gens passeraient tout simplement à autre chose. Ils achèteraient alors un smartphone d'un autre fabricant qui pratique encore des prix décents.

Quant aux fonctionnalités supplémentaires que les fabricants ajoutent à leurs surcouches, je suis partagé. D'une part, il y a certainement beaucoup d'entre elles dont nous n'avons pas besoin, mais il y en a aussi qui sont utiles et qui finiront par se retrouver dans Android Stock. Ainsi, Samsung, Xiaomi et consorts contribuent à stimuler le développement d'Android.

Mais la décision de savoir si j'aime ou non l'interface est prise au mieux avant l'achat de l'appareil, ce qui fait qu'elle ne joue qu'un rôle secondaire dans la nécessité d'une version Android premium. Ce que je veux dire, c'est que nous pouvons décider si nous voulons ou non de la publicité sur notre smartphone. Prend l'exemple d'Amazon: La Kindle est proposé en veux versions: l'une incluant la publicité et l'autre sans publicité mais coûtant 20 euros de plus. C'est un concept sensé, n'est-ce pas?

Antoine: Ton exemple est partiellement faux. Si Xiaomi décide soudainement d'augmenter le prix de ses appareils milieu de gamme parce qu'ils ne contiennent pas de publicités et de bloatware, ce serait évidemment une mauvaise décision pour eux. Parce qu'un autre fabricant chinois les remplacerait immédiatement.

Mais la plupart des fabricants sont dépendants de leur catalogue de milieu de gamme. Ce n'est pas seulement par générosité que Samsung a décidé de mettre à jour le Galaxy A52 pendant 4 ans, tout comme ses flagships. Mais parce que Samsung sait qu'il vend plus d'unités du Galaxy A52 que du S21.

Donc tu inverses totalement le rapport de force en fait. Les fabricants ne vendent pas des téléphones abordables pour rendre service aux consommateurs. Les fabricants produisent des téléphones abordables car 99 % des clients ne paieront pas plus de 300 euros pour un téléphone. Ce n'est quand même pas au consommateur d'aider le fabricant à faire des bénéfices tout ça parcen qu'il perdrait "généreusement" de l'argent pour nous proposer des smartphones pas chers. De qui se moque-t-on Casi, hein?!

Ton histoire d'abonnement, c'est une arnaque. Ça reviendrait à monétiser la correction d'un problème que les fabricants ont eux-mêmes créé pour des raisons elles-mêmes monétaires. Il est où le manque à gagner qu'on devrait compenser avec ces abonnements? Je ne le vois pas.

Qui remporte le round 1 selon vous?

Round 2: Une version Premium d'Android améliorerait les mises à jour

Casi: Ok, alors parlons de l'OS. Tu as raison car après tout, ce n'est pas seulement une question de publicité ou de bloatware. Je suis juste en train d'imaginer à quel point ce serait génial si un Android Premium permettait d'améliorer la distribution des mises à jour:

  • Plus besoin d'attendre six mois ou plus pour qu'une nouvelle version Android arrive sur mon smartphone!
  • Des mises à jour mensuelles plutôt que trimestrielles ou semestrielles!
  • 5 ans de suivi logiciel garanti au lieu de découvrir au bout de deux ans qu'on a smartphone parfaitement fonctionnel mais devenue obsolète!

Je paierais de l'argent chaque mois pour bénéficier de tous ces avantages et le fabricant utiliserait cet argent pour payer les personnes qui me fournissent cette valeur ajoutée. Cela me semble être un business model raisonnable.

Tu me diras, "Eh bien, que ce fabricant commence d'abord par me fournir un meilleur OS", mais ce n'est pas comme ça que ça marche. La technologie évolue rapidement et aujourd'hui, il est possible faire des choses avec nos smartphones qui étaient impossibles il y a trois ou quatre ans. Ainsi, si vous aviez payé 100 euros de plus à l'époque, ils n'auraient pas été en mesure de compenser les nouvelles fonctionnalités disponibles aujourd'hui.

Antoine: Disons que je paie 300 euros pour un téléphone. Je dispose de deux versions majeures d'Android et de trois ans de correctifs de sécurité trimestriels "gratuits". Comment tu le calcules le prix des 3 années supplémentaires de support logiciel? Combien ça coûte réellement? Combien d'abonnements faudrait-il à un fabricant pour financer la main-d'œuvre et la R&D pendant toutes ces années?

Même si l'abonnement ne coûte que 10 euros par mois, cela fait 120 euros par an. Si tu pa paies les trois années supplémentaires, cela représente 360 euros en plus des 300 euros que tu as payés initialement pour le téléphone. Encore une fois, désolé d'être le boomer agaçant qui se répète sans cesse, mais POURQUOI NE PAS PAYER PLUS dès le départ en fait?

Tu crois vraiment que le faible coût initial d'un smartphone et la répartition des coûts de maintenance de façon échelonnée par le biais d'un système d'abonnement rendent le coût global plus acceptable que si on devait tout payer d'un coup?

Casi: On accepte déjà le fait de pouvoir utiliser Spotify gratuitement en échange de publicités et de moins de fonctions. Ce n'est qu'avec l'offre premium, qu'on dispose d'une panoplie de fonctionnalités. Pourquoi ce système ne fonctionnerait-il pas aussi pour Android? Cela pourrait même avoir pour effet secondaire que la version Android de base puisse être mis à jour plus rapidement à l'avenir parce qu'elle serait moins encombrée de fonctionnalités.

Je sais que tu vas me dire qu'ils devraient faire payer plus d'argent directement à l'achat au lieu de proposer un abonnement. Mais n'oublions pas que les smartphones milieu de gamme se vendent aussi bien parce que les gens ne peuvent pas se permettre ou ne veulent pas de smartphones plus chers. Quand les gens veulent un smartphone plus cher, ils profitent souvent d'un forfait. Je paie 20 euros de plus en plus du prix de mon forfait pour pouvoir avoir un smartphone premium que je ne pourrais pas payer cash.

Si tu demandais dans la rue si les gens préfèrent payer 5 euros par mois pour un abonnement premium ou plutôt 180 euros de plus au moment de l'achat, je suis sûr que beaucoup de gens choisiraient l'abonnement.

Antoine:  Attendends une minute. D'abord, tu dis que l'abonnement signifierait payer plus pour obtenir plus, mais maintenant tu me parles d'une version Android de base plus limitée et moins encombrée? C'est en fait exactement ce dont j'ai peur avec ce foutu système.

Prends les DLC dans les jeux vidéo, par exemple. On a commencé avec les add-ons, du contenu supplémentaire et totalement optionnel pour lequel il fallait payer un supplément, mais qui n'enlevait rien au jeu principal si on ne l'achetait pas. Si on observe l'état de l'économie des DLC et des microtransactions aujourd'hui, c'est un bordel sans nom. Du contenu bonus supplémentaire et optionnel, on est passé à des achats premium presque obligatoires auxquels on doit consentir juste pour avoir une expérience décente.

Je trouve inquiétant que tu considères un bon suivi logiciel et une interface utilisateur riche en fonctionnalités comme un bonus. Comme quelque chose que nous, les consommateurs, ne méritons pas de base lorsque nous payons pour un produit fini. C'est vraiment inquiétant, Casi, vraiment. T'es sûr que ça va?

Casi: Non, je pense qu'on s'est mal compris. Je ne veux rien enlever à l'Android "normal", je pense simplement que beaucoup de clients ne veulent pas de toutes ces nouvelles fonctionnalités lorsqu'ils achètent un smartphone. Ils veulent simplement pouvoir prendre des photos lors de fêtes, publier des stories Instagram ou envoyer des messages WhatsApp et être joints par appel.

Qui remporte le round 2 selon vous?

Round 3: Android Premium ou pas, tout le monde devrait avoir le choix!

Antoine: Je suis d'accord avec toi pour dire que les gens devraient avoir le choix, s'ils souhaitent vraiment avoir cette option. Le seul problème est que l'industrie des smartphones repose sur la production de masse. Elle n'est pas vraiment flexible, comme nous l'a montré l'actuelle crise liée à la pénurie de semi-conducteurs. Je doute donc que les fabricants soient en mesure d'anticiper et de faire correspondre les commandes des utilisateurs ordinaires et des utilisateurs premium. Je ne peux pas imaginer que l'un d'entre eux s'embête avec ça.

Et je ne sais vraiment pas s'ils gagneraient plus d'argent en faisant cela qu'en vendant chaque mois un nouveau téléphone que les gens gardent pendant deux ans avant que l'obsolescence programmée ne se déclenche.

Si on était dans une dystopie de science-fiction, tu serais l'un de ces riches PDG maléfiques qui vivent dans leur micro-cité dans le ciel tandis que les pauvres restent coincés sur Terre dans les niveaux inférieurs, sans air pur ni eau propre. "Ils n'avaient qu'à payer l'abonnement Humanité Premium", me diras-tu, hein?

Casi: Oh allez Antoine, tu veux vraiment que je te donne des exemples de suites bureautiques, d'éditeurs d'images ou de millions d'applications Android qui existent en version gratuite et premium? Produire un smartphone dans différentes versions n'est pas comme mettre différents OS dessus.

Mais au moins, on est d'accord pour dire que les gens devraient avoir le choix. Alors donnez-moi mon Android premium bon sang! Je le veux dès maintenant! Je veux avoir plus que les utilisateurs Android lambda mouhahaha.

Antoine: Super ta logique, sauf que l'application gratuite, tu ne la paies pas alors que le smartphone si, abonnement premium ou pas.

Qui a remporté ce Slack Fight selon vous?

Et vous, qu'en pensez vous? Seriez-vous prêts à payer pour une version premium d'Android pour avoir un meilleur suivi logiciel, plus de fonctionnalités et pas de publicité?

Seriez-vous prêts à payer pour un Android Premium?

Ding ding ding, c'est la fin de ce Slack Fight. L'échange fut intense bien que long mais rassurez-vous, il s'achève (presque) toujours dans la bienveillance et le respect mutuel. N'hésitez pas à ajouter votre grain de sel et apporter des arguments au débat auxquels Antoine et moi n'avons pas pensé. On se retrouve dans les commentaires. 

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Yenam depuis 2 semaines Lien du commentaire

    J'ai l'impression de lire l'éternel débat Android VS iOS mais avec des noms différents.

    La "fitbitisation" d'Android serait une mauvaise chose je pense, comme le dit Antoine la séparation existe déjà aujourd'hui entre une sorte d'Android Premium et un VolksDroid. On achète un HDG: on a un suivi logiciel plus sérieux, on n'achète pas un HDG: on fait quelques concessions sur le logiciel.


  • Ali Gator depuis 2 semaines Lien du commentaire

    "Remarquez, Android est déjà payant ! On le paie en donnant gracieusement nos données privées à Google via son système de tracking ! :D :D :D"

    Voilà, c'était la minute troll d'Ali Gator !

    Plus sérieusement, le gratuit n'existe pas. Le suivi logiciel dont nous profitons "gratuitement" pendant les premières années se paie déjà soit via les publicités (ciblées bien entendu) et/ou les bloatwares (bien souvent inutiles) présents dans nos smartphones, soit à l'achat de ces derniers. Bref, que ce soit Apple, Google, Samsung, Xiaomi, etc, on paie déjà les mises à jour logicielles d'une certaine manière.


    • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Est-ce que payer plusieurs fois va nous assurer d'avoir le meilleur service, c'est un peu la question, non ?
      Je réponds comme Antoine.
      Le processus d'infantilisation suit sa marche forcée...ou formidable, j'hésite 🤔


      • Ali Gator depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Je n'ai pas tellement répondu à la question, c'est vrai, et je vais y répondre là maintenant.

        Quant j'achète un smartphone, ce n'est pas pour repayer tous les mois pour bénéficier de mises à jour. Donc je m'oppose logiquement à cette idée d'"Android Premium". Je préférerais payer un peu plus cher à l'achat, puis être tranquille pendant au moins 3 ans (même 5 ans, soyons fous !) côté mises à jour. Tout ça bien entendu sans publicité et sans bloatware.


  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Ce débat me semble tellement convenu (je ne dis pas inutile mais prévisible plus sûrement) opposant payant/premium pour se singulariser et se distinguer versus gratuit/basique comme reconnaissance d'une égalité primordiale et nécessaire du consommateur lambda... qu'il me laisse sans réaction 🤔

    Néanmoins, il consacre la tendance actuelle de vouloir séparer voire opposer des utilisateurs que l'on force à se positionner d'un bord ou d'un l'autre sans qu'ils l'aient auparavant ni souhaité ni même imaginé.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      On n'oppose pas gratuit/payant mais payant/encore plus payant. L'idée n'est pas de cliver les gens autour de la dualité premium/basique. L'idée c'est de s'interroger sur le besoin de pousser la monétisation d'un produit au-delà du produit lui-même.

      La binarité du débat, c'est juste une question de format. Faire genre de deviner une intention malveillante ou manipulatrice derrière l'échange dans cet article, ça me gave un peu pour honnête.


  • pascalou depuis 2 semaines Lien du commentaire

    moi je n'ai pas envie de payer pour qui que ce soit 😬😬


    • Luna
      • Mod
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Dans mes applications, je préfère payer pour supprimer la pub, mais je suis contre les abonnements.


  • Luna
    • Mod
    depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Je n'ai pas envie de payer surtout quand on s'appelle Pixel 6 et que l'on ajoute des fonctionnalités exclusives interdites pour les autres constructeurs parce qu'on s'appelle Google.
    Pour les autres, ça se discute.


    • Emmanuel MILCENT depuis 2 semaines Lien du commentaire

      C'est bon, tu as fini de faire ta " calimero" ? En fait tu n'es qu'une ridicule rageuse " ouin c'est trop injuste les Pixel 6 sont dotés de fonctions dont ne sont pas dotés tous les smartphones sous Android ". Si la stratégie de Google concernant son hardware ne te plait pas, tu as plein d'autres fabricants, tu n'es pas obligée d'acheter un Pixel phone tu sais ? En plus tu mélanges tout (encore une fois... bon, on finit par avoir l'habitude avec toi... enfin, bon, ce n'est pas parce que tu te trompes lourdement encore une fois de plus et que Madame est désormais modératrice [quelle bonne blague ! ] qu'on ne doit pas te le signifier...), l'article parle de software (Android) et toi tu parle de hardware (Google Pixel 6), la preuve que tu ne comprends vraiment rien du tout...

      En ce qui concerne l'éventuelle idée de scinder Android en 2 versions, une basique (gratuite) et une premium (payante), bien sûr que ce serait une très mauvaise idée, et insinuer l'idée qu'il y a les consommateurs de seconde zone, ceux qui se contentent de la version basique, et ceux de première classe, les privilégiés, ceux qui peuvent se permettre de payer un abonnement pour débloquer toutes les fonctionnalités, également, d'autant plus que cela fait plus de 10 ans qu'on a été habitués à un logiciel complet et sans restrictions (autres que géographiques s'entend, en fonctions des législations des pays). Cela serait donc tout autant injuste et incompréhensible.
      Et ce n'est pas parce que nombre d'éditeurs de logiciels procèdent ainsi depuis de nombreuses années, amputant la version gratuite de leur logiciel de fonction utiles pour mieux forcer les consommateurs à payer un abonnement et opter pour la version premium sans restrictions, ou que même des GAFA (Apple, pour ne pas le citer) procède ainsi, en réservant une très grande partie de ses logiciels, y compris ces OS, à la partie privilégiée et aisée de la population (en tout cas, c'est ce qu'il souhaite, " nous on ne fait pas partie de la plèbe, nous on est premium, on se la pète, donc on réserve nos produits à notre caste ") l'accès à ses logiciels soit disant premium et de qualité supérieure (ce qui est totalement faux par ailleurs) et aux acheteurs de ses produits qui acceptent de se faire racketter / pigeonner (enfin, bon, vous avez compris l'idée...) et de surpayer des produis de qualité tout juste honnête et qui n'ont rien d'extraordinaire... ou même que Microsoft va procéder ainsi (même si ce n'est qu'un temps, le temps que tous les consommateurs aient opté pour un matériel adapté, ou aient mis leur matériel à jour...) en optant pour deux logiciels / OS différents, un (Windows 11) pour ceux qui ont un matériel assez récent, satisfaisant à certains pré-requis matériels, et l'autre (Windows 10, de qualité inférieure) pour eux qui n'ont pas encore le matériel (ordinateur) adéquat, souvent assez ancien, même s'ils fonctionne encore parfaitement (ce qui est mon cas) et est en fait, de par certains de ses composants (mais pas tous hélas) tout à fait moderne et décent, équipé de certains technologies récentes (mais pas celles qu'il faut, il semble..) qu'il faut qu'on accepte cela et que cela devienne la norme...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition