NextPit

Android 12 est enfin là, sale semaine pour Facebook

Android 12 est enfin là, sale semaine pour Facebook

Cette semaine, toute l'attention a été capté par notre flop tech de la semaine: Facebook. Lundi dernier, une mise à jour système bâclée des serveurs DNS de l'entreprise a provoqué une panne de près de 7 heures sur Instagram, WhatsApp, Messenger, Facebook et Oculus VR. Pendant ce temps, tout près de Mellow Park à Mountain View, l'équipe de développeurs d'Android annonçait la version finale du nouvel OS mobile de Google. Android 12 est prêt à déployé, et ce fait mérite donc d'être le top tech de la semaine.

Mais avant de parler de nos choix, nous avons listé ci-dessous, les 5 fait marquants de la semaine écoulée sur NextPit:

Le top tech de la semaine: Android 12 qui est désormais prêt à être déployé

Après des mois de tests, Android 12 a enfin été annoncé. La nouvelle version apporte principalement une nouvelle interface utilisateur basé sur le nouveau design Material You, et plus de transparence sur l'utilisation des composants du smartphone. En outre, Google a complètement revu les widgets.

La firme de Mountain View a également révélé qu'en 2021, le programme bêta d'Android 12 comptait plus de 225 000 participants (y compris moi), qui ont pu soumettre "près de 50 000 rapports de bugs".

Cette année, la version finale arrivera sur les smartphones Pixel le 19 octobre, au moment du lancement des Pixel 6 et  6 Pro. La surprise cette année est qu'en plus du numéro de version, l'OS portera à nouveau le nom d'un dessert. En effet, Android 12 s'appellera Snow Cone. Pour savoir si votre smartphone est éligible à la mise à jour, cliquez sur le lien ci-dessous:

NextPit Android 12 11
Google a enfin annoncé la version finale d'Android 12 / © NextPit

Le flop tech de la semaine: Facebook pour avoir connu une panne générale

Et si les ingénieurs d'Android ont eu de quoi se réjouir, on ne peut pas en dire autant de l'équipe de Facebook. La semaine qui avait commencé par l'attente du témoignage de Francis Haugen, ancien employé de Facebook, a connu un épisode inattendu lundi. Aux alentours de 12h40, les services de Facebook sont tombés en panne.

facebook down
Facebook a été en panne pendant près de sept heures ce lundi / © NextPit

Instagram, WhatsApp, Messenger et même la plateforme Oculus VR étaient inaccessibles. Le problème a été causé par des problèmes de routage DNS et BGP. Selon l'entreprise, un problème dans la mise à jour de routine de la carte BGP a fini par effacer les informations de routage DNS nécessaires aux autres réseaux pour trouver les services de Facebook.

Dans une déclaration, Facebook a expliqué ce qui s'est passé et a présenté ses excuses aux personnes qui dépendaient de ses services. Vous pouvez lire notre article dédié en lien pour en savoir plus.

La semaine dernière, l'entreprise de Mark Zuckerberg était déjà le flop tech de la semaine, après qu'une enquête du WSJ (The Facebook Files) a révélé que Facebook était conscient qu'Instagram est un environnement néfaste pour les adolesacnts.

Selon CNN Brésil, le PDG de Facebook a perdu 5,9 milliards de dollars de sa fortune lundi en raison d'une chute de près de 5 % du cours de l'action de son entreprise sur le Nasdaq, la bourse tech de New York.

Alors, êtes-vous d'accord avec nos choix de cette semaine? N'hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires ci-dessous. A la semaine prochaine!

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Cette fois l'annonce de la mort prochaine de Facebook pour la énième fois n'est même plus envisagée. Pourtant la gravité des reproches faites à cette entreprise ne se dément pas encore cette fois ci. Je leur fait grâce de leurs problèmes techniques...

    Il n'empêche que quel que soit les récriminations que l'on puisse leur imputer, Facebook a visiblement les ressources pour dépasser tous les tares légitimes désignées.

    Facebook complètement et définitivement irrésistible ?