Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Alliance SmartHome : Amazon, Apple et Google s'associent

Alliance SmartHome : Amazon, Apple et Google s'associent

Toute personne qui veut rendre sa maison intelligente doit relever un certain nombre de défis. Quel système correspond à quel autre système ? Avec quel smartphone, haut-parleur ou téléviseur puis-je commander le système ? Sur quelle norme dois-je me baser pour le premier produit ? Toutefois, ces questions devraient bientôt prendre fin. Les plus grands fournisseurs veulent une uniformité et que ce système peu connu devienne plus accessible.

Deux bonnes nouvelles pour les amateurs de solutions de Smart Home : certaines des plus grandes entreprises technologiques du monde veulent créer un système simple avec une norme uniforme. Pour cela, Silicon Labs et l'Alliance Z-Wave veulent rendre plus ouvert le standard de la Smart Home Z-Wave.

Google, Amazon et Apple : le conglomérat est puissant

Peu d'entreprises du secteur peuvent dépasser Google, Amazon ou Apple. Ces trois entreprises et l'Alliance Zigbee veulent créer une norme unique pour la communication dans la maison intelligente sur une base IP. Cela devrait permettre aux développeurs de mettre plus facilement de nouveaux produits sur le marché. Mais surtout, la communication entre les produits doit être simplifiée de manière à ce que pratiquement tout puisse être relié entre les fabricants et les systèmes.

La fusion des trois géants technologiques avec l'alliance du Smart Home est présentée sur le web. Le tout s'appelle "Project Connected Home over IP". Selon les informations figurant sur le site, l'objectif du projet est de "faciliter la tâche des fabricants d'appareils pour qu'ils puissent construire des appareils compatibles avec le Smart Home et les services vocaux". A titre d'exemple, Amazon Alexa, Apple Siri, Google Assistant et " autres " sont mentionnés ici.

AndroidPIT amazon alexa vs google assistant 4971
Le Google Home Mini / © NextPit

Non seulement Amazon, Google et Apple

Le fait que cela ne touche pas seulement les trois grandes entreprises apparaît clairement quand on regarde quels fabricants sont cachés derrière l'Alliance Zigbee. Parmi eux figurent IKEA, Samsung SmartThings, Schneider Electric et Silicon Labs ainsi que Somfy. Cela signifie également qu'une petite partie du savoir-faire des fournisseurs de Smart Home a été réunie dans le nouveau projet.

L'objectif est grand : " Le protocole prévu complétera les technologies existantes. Les membres du groupe de travail encouragent les équipementiers à continuer à développer des innovations avec les technologies disponibles aujourd'hui". La base du projet est le protocole Internet, IP.

La communication doit se faire via les interfaces réseau WLAN jusqu'à WiFi 6 (802.11/a/b/g/n/ac/ax) et Bluetooth 5.0. Mais ce n'est pas tout. Les différents composants du Smart Home doivent également être reliés par les câbles LAN classiques, c'est-à-dire la connexion Ethernet, et le réseau de téléphonie mobile.

Qu'est-ce que tout cela vous apporte ? Voici ce que dit l'Alliance : " Lorsque le groupe de travail atteint son objectif, les clients peuvent être sûrs que l'appareil de leur choix fonctionnera chez eux et qu'ils pourront le mettre en place et le contrôler avec leur système préféré ". Ainsi, l'utopie veut que vous puissiez acheter l'équipement que vous souhaitez et que tout fonctionne selon la norme.

Les anciens appareils ne peuvent pas être convertis

Ce qui ne fonctionnera probablement pas, cependant, c'est de convertir les produits existants à la nouvelle norme. On peut au moins déduire cela d'une déclaration qui explique que l'on veut davantage se concentrer sur de nouveaux produits. La raison n'est pas expliquée et se trouve probablement plus dans les bureaux du marketing que dans les services de développement.

170606 apple homepod
HomePod d'Apple / © Google Immagini

Les premiers produits proviendront probablement des trois principaux fournisseurs, comprendront des appareils qui ont fait leurs preuves et qui ne demandent qu'à être adaptés. Pour les développeurs de nouveaux appareils, les spécificités du nouveau protocole de communication devraient être disponibles d'ici la fin 2020. Ensuite, d'autres fournisseurs peuvent également se lancer avec de nouveaux produits.

Outre l'amélioration de la connectivité entre les différents produits, aucun changement ne devrait être perceptible par le client. Les différentes platesformes sont aussi commandées par les interfaces individuelles des différents fournisseurs. Il ne devrait donc pas y avoir d'application uniforme, de saisie vocale, de contrôle de bureau ou de Smart Home hub uniforme.

Z-Wave devient également plus ouvert

Le conglomérat Z-Wave a annoncé qu'il ouvrira également les spécificités de son protocole d'ici le troisième trimestre 2020. Cela rend le standard de la domotique également plus ouvert et peut être utilisé en open source. "L'Alliance Z-Wave aidera à résoudre les problèmes d'interopérabilité qui entravent l'adoption des appareils domestiques intelligents", a déclaré Mitch Klein, PDG de l'Alliance Z-Wave. " Les membres travailleront ensemble pour créer une solution de connectivité unique pour les sous-GHZ qui offrent la compatibilité, l'interopérabilité, la sécurité et la robustesse nécessaires à la croissance de l'IdO.

L'opportunité du Smart Home et le risque pour la sécurité

Deux éléments ont jusqu'à présent freiné le développement des solutions du Smart Home : une forte dose de scepticisme quant à la sécurité des données, et l'incompatibilité des différents systèmes et produits. Le deuxième est peut être maintenant en train de changer. Et c'est vraiment une très bonne nouvelle. Car si les trois grands mastodontes Apple, Google et Amazon travaillent ensemble et si les nombreux membres de la ZigBee-Aliance - ici surtout Samsung et IKEA - sont tout aussi grands, on pourrait alors voir émerger quelque chose de vraiment bien.

Plus de connectivité...

Je vais examiner de plus près ce qui se fait sur le marché. Jusqu'à présent, j'ai gardé mes distances avec le Smart Home. J'ai juste installé un système de sécurité Bosch à titre d'essai,  mais à part surveiller ma maison, ce système ne fait pas grand-chose. Le facteur plaisir est donc quelque peu limité. Pour une solution de sécurité avec des caméras et des détecteurs de mouvement, une solution unique est toujours préférable. Bosch a protégé son système lorsque cela était nécessaire. Mais il peut aussi être connecté à Alexa, ce qui ne devrait pas augmenter la sécurité des données. Mais revenons à la vraie question.

boschsmarthome
Bosch propose une solution autonome pour son système SmartHome / © Amazon.de

La combinaison de différents produits issus de plusieurs fabricants avec une norme commune peu connue des utilisateurs pourrait conduire à un véritable boom dans le monde du Smart Home. Ce n'est pas pour tout de suite, et probablement pas dès 2020, mais dès qu'un tel système se sera imposé dans l'esprit des utilisateurs, et que les craintes auront été dissipées, je crois que la maison intelligente se répandra rapidement.

... avec plus de risques ?

Mais une chose est également claire : s'il y a bientôt une norme établie par Google, Apple, Amazon et Samsung, les petits fournisseurs qui ne s'appuieront pas sur cette norme disparaîtront probablement du marché. Cela comporte un risque : des solutions isolées peuvent avoir un sens. Surtout lorsqu'il s'agit d'applications délicates. Et lorsque celles-ci n'existeront plus, il faudra s'appuyer sur un standard assez ouvert du monopoliste. Et les scandales de données de 2019 entourant les transcriptions audio d'Apple, Google, Facebook, Amazon et Microsoft ont déjà montré comment les données des utilisateurs sont traitées dans les entreprises américaines.

Cela peut être désagréable lors d'une dispute conjugale, mais lorsqu'on surveille des enfants ou autres personnes qui ont besoin de soins, par exemple, avec les données sensibles et intimes qui y sont associées, comme les maladies, on peut se demander si l'on ne préfère pas renoncer au luxe du Smart Home.

Que pensez-vous de cette évolution ? Etes-vous heureux de cette avancée en terme de connectivité ou plutôt inquiet pour vos données ?

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition